Notre petite expérience

Messagede Visitor » 29 Juil 2009, 14:06

En résumé, mon époux, alcoolique depuis 30 ans s'est porté volontaire pour une analyse au Val D'Estreilles, clinique privée dans les addictions à Pegomas dans le sud de la France. Lorsqu'il a dû quitter cette étude pour déménager, il était à 60mg/jour.
Nous nous sommes retrouvés sur Lille sans médecin traitant ni personne pour nous aider à nous procurer du Baclofène. Nous avons été voir un centre d'addictologie, mais le médecin consulté s'est empressé de lui établir un planning afin de supprimer le Baclofène !
Nous avons donc à deux suivi scrupuleusement la méthode qu'Ameisen explique dans son livre, et nous sommes montés à 220mg/jour, parce qu'à 200 mon mari avait encore un léger craving.
Mon mari a mal réagi à 22 comprimés, les effets indésirables étaient nombreux et très gênants (confusion mentale, apnées du sommeil, difficulté à sortir du sommeil, suées, tremblements, goût de métal dans la bouche, bourdonnements des oreilles, cauchemards, visions nocturnes). Il est resté 3 jours à 22 comprimés et a pensé qu'il allait en mourir. Mais, réconforté par un gentil message du Pr Ameisen, il était résolu à tenir. Au 4ème jour, nous avons diminué de 2 comprimés, et il se sentait déja beaucoup mieux. Il est resté plusieurs jours à 200, mais encore trop d'effets indésirables, moins importants toutefois. Il faut savoir que mon mari à 70 ans. le Dr Ameisen en avait une 50aine quand il a fait cette expérience.
A 180, il se sentait beaucoup mieux, donc nous avons tenu à nouveau 4 jours. Depuis, nous diminuons de 1 comprimé tous les 4 jours. Il est maintenant à 150mg/jour, demain il passera à 140. Demain aussi il verra son nouveau psychiatre addictologue sur Lille qui le suit dorénavant.
Nous n'avons donc pas pu rester 12 jours comme préconisé par le Pr à une haute dose, les effets étant trop difficilement gérables (mais parait-il plus spectaculaires que dangereux).
Mais l'essentiel est que nous soyons monté assez haut pour "tuer le craving". Depuis cette prise de 22 pilules, mon époux n'a plus aucune attirance pour l'alcool ! Donc, je suis convaincue que chacun doit trouver son seuil de confort, et tenir le plus longtemps possible avec un maximum de 12 jours (comme le propose O. Ameisen), ensuite redescendre tout doucement.
J'ai lu énormément d'article de la revue "alcoohol and alcooholism", et pointé que le danger se constate plus dans la diminution que dans l'augmentation du médicament. Il semblerait qu'Ameisen ait diminué de 1 comprimé par jour si j'ai bien lu. Nous avons choisi d'y aller plus piano. Les causes de mortalité sont de toute évidence dans les cas de pompes intra-thécales mal surveillées (pannes, sécheresse, etc.). Je pense aussi que le Pr Ameisen est dans le colimateur des trusts pharmaceutiques, et que s'il y avait eu un cas de mortalité par voie orale, il n'aurait pas manqué d'être divulgué à grands renforts de presse.
Voilà, personnellement nous sommes enchantés. A 150mg/jour, mon mari a encore un peu de somnolence, qui va se réduire au fil de la diminution. Nous espérons redescendre jusqu'à 100mg voire 90mg par jour, selon ce qu'en pense le médecin.
Visitor
 
Messages: 16
Inscription: 01 Jan 1970, 02:00

Messagede A&B » 08 Avr 2011, 18:58

20 mois Après ... A.F. nous a recontacté pour donner des nouvelles, et nous donne l'autorisation de publier ici un extrait de son courriel.


En fait, après divers essais au baclo, mon mari a arrêté le médicament car il ne le supportait plus. Donc, retour au point zéro.
Fin 2009, il a fait 3 AVC (rien à voir) et s'est subitement arrêté de boire. Depuis il ne boit plus, sans médicament, sans effort, il est très surpris lui-même car l'addiction semble être partie.
Nous avons questionné de nombreux médecins, sans réponse... seul le spécialiste en neuro lui a dit que cela pourrait être un effet retard au baclo.
Voilà, je voulais seulement vous le mentionner, toute info est sans doute bienvenue. J'espère que les gens ont moins de problème maintenant à se procurer du baclofène en toute légalité et qu'il y a eu de bons résultats.
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 517
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51


Retourner vers Nos témoignages de guérison

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x