Je viens de renaitre

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede Maman grenouille » 12 Sep 2011, 02:11

Bonjour à tous,
Je souhaite vous apporter mon témoignage car je pense que je suis guérie. Non seulement je le pense mais je le sait, je le sens.

Voilà mon histoire:
Enfance heureuse,élève brillante,sportive...Après le BAC, études supérieures loin de la" maison". Je commence à sortir; J'aime bien me défoncer: cannabis,alcool,médocs. Je continue mes études mais c'est le début de la descente.

1991, j'ai 21 ans, je rencontre un garçon, gros fumeur de cannabis, déjà gros buveur, charmeur; Je sens bien qu'il est néfaste, je n'ai qu'une envie c'est le quitter mais c'est trop tard...il a jeté son dévolu sur moi, ne me lâche pas une seconde et moi j'ai déjà commencé ma descente, accélérée par son harcèlement moral. Il me coupe de mes amis, de mes études, de ma famille...de moi. Il me fait peur, pique des crises. Je bois plus que je n'ai jamais bu avant. Mais avec l'alcool on rigole bien! N'est-ce pas? Les années passent.7 ans.Vie professionnelle pratiquement nulle.

1998,1999, mes 2 enfants naissent, je fais attention à ma conso mais il y a de l'alcool pendant les grossesses. Mes enfants naissent petits,mais en bonne santé. Quand le deuxième a 10 mois je quitte définitivement cet homme, pour protéger mes enfants. Je retourne chez mes parents. J'ai 30 ans.

Tout s'organise très rapidement: un boulot, un appart. Je continue à boire beaucoup: vodka, 8.6,vin blanc...
En 2005, lors de ma 2nde année à l'école d'infirmière, l'école se rend compte que j'ai un problème d'alcool. Je dois me soigner si je veux continuer cette formation. C'est ma première hospit, sous HDT ( ma mère).
Mais je n'y arrive pas. 2 cures, une quinzaine d'hospitalisations, différents traitements.Rien!

Fin 2007 je trouve un boulot. Mais qu'est-ce que je fait pendant 2 ans 1/2 ?
Je pèse 92 Kg pour 1,60m, je ne m'en étais à peine rendue compte, je perds mon permis, mes enfants sont placés chez mes parents (heureusement près de chez moi). Je retourne vivre chez mes parents;
Le boulot est cool, c'est la nuit. Je bois toujours,arrêts maladie.

Fin 2008 je découvre le baclofène,grâce à un article dans "le point" que mon père a soigneusement mis à ma disposition. Vite fait je lui pique une ordonance et je file à la pharmacie. Je n'y connais rien, je n'ai pas lu le "dernier verre",je fonce! 80 mg/j d'un coup!
Mon père prend le relais pour les ordos et je me renseigne un peu sur le ttt: heureusement que les choses ont bougées depuis!
Mon rapport à l'alcool change mais c'est pas encore ça: je bois moins,je travaille mieux, je perds du poids, l'abstinence est mieux vécue c'est certain, mais j'ai encore de belles rechutes.
Les relations avec le père des enfants est inexistante ou exécrable. En juin 2009 il perd ses droits d'hébergement pour les enfants pour alcoolisation et violence sur sa compagne...Je suis très triste pour mes enfants.

Juin 2010, je découvre je site Aubes grâce à mon Psychiatre. J'y écrit beaucoup, reçoit de bons conseils et persuade mon médecin traitant et le psy de me prescrire le baclo. Je me sens soutenue.
Octobre, je décroche un CDI.

2011 je me décide enfin à augmenter les doses; Je monte à 190 mg/j. Et là mes nerfs lâchent! J'ai 41 ans.
"Ils" ont dit que c'était une dépression. Moi j'ai l'impression d'avoir été traversée par la foudre!

Toujours est-il que j'ai atteint l'indifférence. Bien-sur je pense à l'alcool, ça fait 20 ans qu'on se cotie(yait). Mais plus jamais comme avant!Je bois un peu : 2 unités par jour.ça me suffit. Je stabilise à 160 mg, car je me trouve plus que jamais fragile quand je vois l'ampleur du désastre, mais animée d'une force vive,nouvelle que je dois apprendre à connaitre vraiment: ce doit être la Vie!

Merci pour votre aide, continuons à faire bouger les choses!!

Little Girl Blue.



[font=comic sans ms]little,[/font]
[font=Comic Sans MS]quelles bonnes nouvelles!!![/font]
[font=Comic Sans MS]non seulement tu as atteint l'indifférence mais de plus une lucidité sur toi-même sans faille[/font]
[font=Comic Sans MS]se raconter de manière aussi concise, je te dis Image[/font]
[font=Comic Sans MS]bises[/font]
demain y fera jour
grenouille
Avatar de l’utilisateur
Maman grenouille
 
Messages: 628
Inscription: 08 Mai 2010, 15:54

Messagede chick26 » 12 Sep 2011, 09:25

oyez, oyez braves baclos!!

lisez tous ce témoignage poignant qui fait plaisir!!

seigneur de baclofène, faîtes que pour aussi le miracle s'accomplisse!!!

:bravoo:
Avatar de l’utilisateur
chick26
 
Messages: 138
Inscription: 20 Aoû 2011, 17:32

Messagede heureux » 12 Sep 2011, 12:38

C'est génial :)

Je pense que le Baclo peut beaucoup justement pour réorienter des vies, aider les gens à reprendre le chemin qu'ils voulaient.

Superbe témoignage et très encourageant pour tout le monde :)

Et pour toi Chick ça devrait arriver vu ta motivation et ton envie, on est tous derrière toi :D

Bisous et bonne journée :)

BEB
Avatar de l’utilisateur
heureux
 
Messages: 106
Inscription: 04 Juil 2011, 12:28

Messagede Fabulous » 19 Sep 2011, 23:11

Merci de ce témoignage aussi triste que beau...
Avatar de l’utilisateur
Fabulous
 
Messages: 139
Inscription: 24 Avr 2011, 23:16

Messagede capucine » 20 Sep 2011, 09:41

Heureuse de lire ton témoignage!
Je te souhaite plein de bonnes choses dans ta nouvelle vie....
[img:title=:sourirecroquelavie:]../../../images/smileys/sourirecroquelavie.gif[/img]
capucine
 
Messages: 28
Inscription: 01 Aoû 2011, 12:43


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

cron

x