Dangers de l'automédication-Trouver une aide médicale

Dangers de l'automédication-Trouver une aide médicale

Messagede A&B » 28 Sep 2009, 13:40

Les dangers de l'automédication.
Recommandations pour trouver une aide médicale.



Vous venez de découvrir les espoirs apportés par le BACLOFENE dans la lutte contre la maladie alcoolique. Nous comprenons très bien votre impatience à débuter ce traitement. Donc ... :bienvnue:

Cependant l'équipe alcool et baclofène vous encourage à tout mettre en œuvre pour trouver:

. Un médecin prescripteur qui vous suivra.
. Un suivi psychologique de qualité.

Cela va vous demander une démarche personnelle. Vous savez très bien que la polémique autour du baclofène complique inutilement les choses... Mais comme vous êtes vraiment motivés, vous allez commencer cette démarche.

Prenez rendez vous avec votre médecin, et parlez lui franchement de votre démarche, de vos attentes avec ce nouveau traitement.
Quelquefois, il "saura" et vous répondra positivement. Souvent, il en aura vaguement entendu parler mais vous devrez argumenter. Il est bon de préparer son argumentation en lisant "Établir une relation de confiance avec son médecin" Nous pouvons lui donner aussi (à sa demande, par votre intermédiaire et en MP) des coordonnées de confrères prescripteurs qui acceptent de faire partager leur expérience clinique du bacloféne. Refus total ?

N'hésitez pas à aller voir les autres médecins dans votre ville et recommencez: Restez toujours courtois même en cas de refus. Il est inutile et nuisible de lui parler du serment d' Hippocrate, du refus d'assistance à personne en danger... Cela n'aboutira qu'à entretenir la polémique au sujet du baclofène.

Vous pouvez également essayer tous les services d'addictologie des environs, on a quelquefois des bonnes surprises.

Les PSYCHIATRES sont de plus en plus ouverts aussi. Surmontez votre peur du "psy" qui est souvent déraisonnable.

Autre chose, vous avez commencé l'automédication quand même ? :pack15: Allez voir TOUT DE SUITE votre médecin et dites lui "je prends du baclofène" (en restant poli) Voulez vous me suivre quand même ? Là encore, il y a des bonnes surprises.

Encore un détail: Votre médecin refuse de vous prescrire la dose présumée suffisante parce qu'il ne veut pas dépasser l'AMM ? Commencez quand même. Même à dose inférieure à 90 mg/jour cela peut suffire et au moins être suffisamment efficace pour que vous puissiez baisser significativement votre consommation. Cela vous laissera le temps d'envisager d'autres solutions.

il est injuste que certains aient accès au BACLOFENE sans trop de problèmes et que d'autres doivent un peu plus ramer mais les choses avancent et deviendront de plus en plus faciles pour les nouveaux arrivant au fil du temps.
Alors vous me direz :grrr: pourquoi autant insister sur la recherche d'un prescripteur ?


Parce que l'automédication engendre des échecs!!! (plus de 50% ) et peut même être dangereuse.


Vous avez déjà un traitement pour l'alcoolisme (genre benzodiazépines, antidépresseurs, anxiolytiques ...) Certains médicaments nécessitent une diminution progressive.

Vous pouvez présenter une fragilité particulière vous rendant particulièrement sensible à un effet secondaire du baclofène. Sans constituer forcément une contre indication absolue, certaine affections demandent une prudence particulière.

Vous suivez un autre traitement sans aucun rapport ... Attention il peut peut être interagir avec le baclofène.

Vous présentez un état de santé dégradé par l'alcoolisme; il faut en tenir compte. Un traitement adapté vous aidera à récupérer et à mieux supporter le bacloféne.

Pour toutes ces situations, un médecin saura vous aider.

En avançant dans le traitement, vous aurez des sensations nouvelles, parfois agréables parfois moins, et des changements vont se produire.

Vous ressentirez les effets indésirables du baclofène, et souvent même vous lui attribuerez des effets qui n'ont rien à voir ... Ces effets "nocebo" (amplifiés par vos angoisses) peuvent vous conduire à l'abandon du traitement, et là bonjour le retour à la case départ :vin: alors qu'un médecin aurait pu vous aider à passer le cap.

Les réactions de votre corps qui doit remplacer son ali-cament préféré (l'alcool) ... La aussi ça peut surprendre. Un médecin saura quoi faire.

Le baclofène et surtout la baisse ou l'arrêt de votre consommation, entrainent des changements dans la façon de ressentir et d'envisager les choses, et là un suivi psychologique ne peut que vous aider. Il s'agit souvent de thérapies dites "brèves" pratiquée par des "psychologues humanistes"

Enfin, il est dangereux et irresponsable de se "procurer" du baclofène sur internet. Vous ne connaissez pas la composition exacte des comprimés.

C'est pourquoi, toute l'équipe d'alcool et baclofene vous encourage à chercher un prescripteur ou un suivi médical et/ou psychologique.






_________________________________________________________________________________________________

Ce sujet est verrouillé, si vous désirez contribuer à son amélioration, vous pouvez intervenir sur
Discussion sur les dangers de l'automédication, trouver une aide médicale.
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 517
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Retourner vers Les dangers de l'automédication. Recommandations pour trouver une aide médicale.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron

x