DMC

Règles du forum
Ce forum est verrouillé.
C'est à dire qu'aucune réponse n'est possible aux témoignages postés et que chacun d'entre eux consiste en un fil à part entière, mais verrouillé.
Pour poster votre témoignage, merci de cliquer sur "Nouveau".

DMC

Messagede changethescript » 30 Mai 2018, 14:37

DCM » 03 Avr 2012, 08:31

Bonjour à toutes et tous, quelques nouvelles de ma petite personne.

Cela fait déjà un moment que je voulais vous écrire, mais j’ai attendu, d’avoir un an d’abstinence pour le faire et cela grâce au BACLOFENE.

Si l’on m’avait dit, il y a un an, que je mènerai une tout autre vie, sans alcool, que j’aurai de nouveau une réelle vie de famille, que je reprendrais des activités associatives, sportives, syndicales je ne l’aurais jamais cru.

Le plus beau des cadeaux que j’ai reçus dernièrement c’est ma fille qui me l’a fait.
Ma femme et ma fille ont décidé d’aller faire les magasins tout un après-midi et ma femme m’a dit, tu ranges et tu fais la vaisselle, quant à ma fille m’a dit, tu t’occupes des filles tu les couches pour la sieste et au réveil tu leur donnes leur goûter et tu joues avec elles. Elles ont 18 mois et 4 ans.

Je n’en croyais pas mes oreilles, cette confiance qu’elles m’accordaient m’a démontré que j’avais changé. de nouveau ils avaient confiance en moi

L’ après midi a été une réussite totale les petites filles ont bien profitées de leur papy et moi de ce merveilleux cadeau.

Ce n’est peut-être pas grand chose pour le commun des mortels, mais pour moi cela m’a démontré que j’avais changé en bien aux yeux de ma famille et sans doute aussi des amis qui m’entourent.

Après la cure et un an de baclofène je crois pouvoir dire que le problème de l’alcool est derrière moi. Je me sens serein, apaisé, plus calme, avec un autre regard sur l’extérieur, à l’écoute des autres, quand je vois ce que je réalise aujourd’hui chez moi tant dans l’entretien de la maison que du jardin et cela sans effort je n’en reviens pas.

Bien sûr pour moi, le fait d’avoir débuté le baclofène en cure à ma demande et n’étant plus sous la dépendance de l’alcool a été bénéfique, mais surtout depuis ma sortie de cure, (qui a duré 2,5 mois) je n’ai plus touché une seule goûte d’alcool.

Ce choix de ne plus boire, je l’avais pris en cure. 2,5 mois sans boire, alors pourquoi ne pas continuer. Lorsque j’étais en cure je voyais des femmes et des hommes qui en étaient à leur 3,4e et plus cure et rien n’y faisait, ils replongeaient toujours. De ça je ne le voulais pas donc le seul moyen était de ne plus toucher à l’alcool.

L’abstinence a été très facile, le baclofène faisait son effet, je prenais 90 mg/j et un AD, mais avoir après plus de 40 ans d’alcoolisation qui a été du festif, au besoin journalier pour assumer mon travail et mes responsabilités à la dépendance qui ne disait pas son nom, à la descente dans l’ivresse complète sans savoir pourquoi, au déni, les habitudes avaient été prises et c’est de cela qu’il est le plus dur d’en sortir.

Je n’ai pratiquement eu aucun effet secondaire si ce n’est quelques problèmes urinaires, de sommeil, de diarrhée, mais tout ceci s’est calmé progressivement.

Une seule fois, suite à la naissance de mon petit garçon né handicapé qui m’a beaucoup perturbé. Au point presque de rechuter, je suis passé de 90 à120 mg/j de baclofène et l’envie de boire a disparue très rapidement et je suis redescendu à 80mg/j dosage que je pense garder longtemps, enfin je verrais cela avec mon médecin.

Bien sur, tout ceci est accompagné d’un suivi psychologique, de groupe de parole et de travail d’écritures ainsi qu’une participation à un groupe de AA.

Je pense que cet accompagnement m’est nécessaire, à un rétablissement psychologique et moral, mais cela est très difficile à vivre, car j’ouvre des portes que j’avais fermées en prenant de l’alcool et qui s’ouvrent de nouveau aujourd’hui avec sans doute les mêmes problèmes qu’auparavant.

Voilà en quelques mots mon témoignage de guérison face à cette maladie qu’est l’alcoolisme et cela grâce au BACLOFENE. Je veux croire que cette guérison sera définitive et que les problèmes psychologiques seront bientôt réglés.

Concernant l’abstinence, vous avez compris que pour moi c’est un choix et non une contrainte. Je la vie très bien. Chez moi il y a tout ce qu’il faut pour recevoir des amis à l’apéritif et manger, tout se passe très bien, parfois c’est ma femme qui m’indique de resservir à nouveau nos invités, pour moi l’alcool est sorti de ma tête.

Je continuerai à vous informer régulièrement de ma situation, et je remercie tous les participants au forum qui sont une aide remarquable ainsi que les administrateurs.

A bientôt Daniel
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12532
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

xe-88.asia – Official XE-88 Online Casino Website

Messagede Dennisdut » 28 Déc 2019, 21:16



Sujet remonté par anonymous le 28 Déc 2019, 21:16.
Dennisdut
 


Retourner vers Témoignages de guérison

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x