DMC

Règles du forum
Ce forum est verrouillé.
C'est à dire qu'aucune réponse n'est possible aux témoignages postés et que chacun d'entre eux consiste en un fil à part entière, mais verrouillé.
Pour poster votre témoignage, merci de cliquer sur "Nouveau".

DMC

Messagede changethescript » 30 Mai 2018, 14:27

Messagede dmc » 30 Sep 2011, 11:39

J'ai 63 ans et plus de 40 ans de boisson, au début festif après confort et ensuite nécessaire pour assumer mon travail et mes responsabilités.
La dérive a commencé lors de ma retraite à 55 ans, seul à la maison, ma femme travaillait encore.Du jour au lendemain je me suis retrouvé tout seul pour manger le midi, plus de collègues de travail et du syndicat, plus de resto, plus de pots ect ... alors la bouteille... les 2 dernières années ont été très pénible pour ma femme. J'avais gardé des responsabilités syndicales des mandats locaux départementaux et régionaux, je faisais 40000 km par an, avec tous les risques que l'on peut imaginer. Je m'étais rendu compte pour assumer mes responsabilités qu'il fallait que je prenne de l'alcool pour pouvoir assurer et cela dès le matin. Petit à petit je me suis enfoncé. J'ai préféré démissionner de tous mes mandats avant la catastrophe mais j'ai continué à boire ( blanc, bière, whisky) des pertes de connaissances de plus en plus fréquentes.
J'ai bien essayé de m'arrêter tout seul de consulter un alcoologue mais rien ne fonctionnait. Et puis est arrivé le jour où j'ai eu un malaise dans ma voiture perte de connaissance, à l'arrêt je sortais du bistrot, les pompiers la police les urgences 3,5 gr à 10 du matin le fond du trou.
Je suis resté un jour aux urgences ma femme voulait me faire hospitaliser mais j'ai refusé. En sortant j'ai continué de picoler durant 8 jours et j'ai décidé de me faire soigner. Je suis parti tout seul chercher une cure et je l'ai trouvée, le temps de faire le dossier et je suis rentré en sevrage le 29/03/2011 je suis sorti le 04/06/2011.
J'avais acheté le livre du docteur AMEISEN et j'avais été assez impressionné par son message d'espoir.
Lors des rencontre avec les médecins à la cure je leur avais parlé et je leur avais dit que je souhaitais essayer ce médicament. Refus l'on m'a prescrit de l'acamprosate et des vitamines. Lorsque j'ai rencontré la psychiatre de la cure je lui en ai parlé à nouveau et elle a été d'accord pour me le donner.
J'ai donc commencé le Baclofène le 15/04/2011 a raison de 30mg par jour pendant 15 j. puis 60 pendant 15 j. et 90 mg jusqu'à aujourd'hui.
A ma sortie elle m'a fait une ordonnance pour 1 mois de 90 mg/jour.
Je l'ai présenté à mon médecin traitant qui a accepté de me faire une ordonnance de 1 mois renouvelable 3 fois. Je suis remboursé par la secu et la mutuelle.
Concernant mon problème d'alcool je n'en ai plus en sortant de cure j'avais pris la décision de poser mon verre et de ne plus en prendre.
Concernant les effets secondaires, problème de sommeil, nuits très courtes petits problèmes aux chevilles durant 3 mois environs de puis tout va bien de ce coté là. Le seul problème que j'ai ,j'ai des selles liquides mais je ne sais pas si c'est du au baclofène ou a l'anti depresseur (IXEL 50mg 2 fois par jour).
A part cela tout va bien plus envie de boire, j'ai repris une vie a peu près normale car si le problème de l'alcool est parti reste les habitudes de vie, lieu de vie, famille, et la mémoire de ce qu'on a été.
La vie de famille est en reconstruction j'ai tellement fait souffrir ma femme et mes filles ( 2 ) que cela sera un peu long pour rétablir une confiance mais cela avance bien et ma femme me le fait savoir.
Pour le lieu de vie je passe devant les bistrots que j'ai fréquentés les restos etc ... alors là j'y repense immédiatement et je trouve cela pénible.
Je reprend des activités doucement.



Pour ce qui est du craving, je n'en éprouve plus aucun. Avant il me fallait boire des 6h du matin, le premier verre de blanc m'était nécessaire, je le buvais cul sec et après je me sentais mieux et je ralentissais la cadence.
Tout cela sans petit déjeuner. aujourd'hui je me lève tôt vers 5h je lit, je regarde l'écran et prends le petit déjeuner avec mon épouse vers 8h, et crois moi je mange très bien et j?apprécie ces moments de discussions, d'échange avec mon épouse.
Ma famille est surprise de mon changement d'attitude, de mon comportement, des discussions qu'ils ont avec moi. je n'ai plus d'agressivité verbale ( je n'ai jamais eu de comportements violents avec ma femme en 37 de vie commune ).
J'apprécie la vie que je mène maintenant quand je constate les travaux que je faisais avant dans notre maison et maintenant il n'y a pas photo.
Je suis persuadé que le baclofène, la cure et le fait de ne plus toucher à une goutte d'alcool en sont la raison.
Concernant le smecta j'ai déjà essayé et cela ne fonctionne pas. Je prends actuellement un probiotique appelé LACTIBIANE qui renforce la flore intestinale et cela semble fonctionner.
Physiquement je me sens bien depuis mon entrée en cure fin mars à ce jour j'ai perdu 11 kg.

L'alcoologue que je vois au centre est contre la prescription à haute dose, mais il ne peut que constater que pour moi cela fonctionne et me laisse faire mais à chaque fois il m'en reparle.

Smooch me demande si cela peut-être considéré comme un témoignage de guérison ? La réponse est oui pour ce qui est de l'aspect alcool. Mais pour ce qui de l'aspect moral, habitude,reconstruction,culpabilité,nouvelle vie,relation avec les personnes que j'ai connues avant sous l'emprise de l'alcool il y a beaucoup de travail à faire sur moi. Je me fais aider mais faire face à son passé n'est pas chose facile.

Actuellement je suis suivi par un centre d'addictologie, un psy, je participe à un groupe de parole, et me rend régulièrement aux AA ainsi que ma femme qui va à AL-ANON elle en a besoin elle aussi pour se reconstruire moralement.
Voila où j'en suis actuellement. La vie sans alcool est très belle, je pense que cette cure et le BACLOFENE ont été ma planche de salut, et je voudrais remercier le docteur AMEISEN pour son livre et le bien être qu'il m'a apporté.
J'ai été un peu long mais il me semble qu'il fallait que je le dise. peut-être ce témoignage servira à une personne je l'espère.
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12509
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Welcome to OWS.MY - Coolant System Treatment

Messagede Kennethfup » 23 Sep 2019, 21:59

Welcome to OWS.MY - Coolant System Treatment More info...


Sujet remonté par anonymous le 23 Sep 2019, 21:59.
Kennethfup
 


Retourner vers Témoignages de guérison

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x