Posez vos questions à un médecin prescripteur.

Messagede Marion » 14 Aoû 2009, 16:59

Bonjour à tous,
Nous sommes en contact avec un médecin prescripteur qui a accepté de se prêter à des questions-réponses avec vous.
Postez ici toutes vos questions, nous les regrouperons, lui enverrons et nous publierons ses réponses dans une synthèse.
C'est le moment où jamais d'avoir des informations précieuses de la part d'un médecin sur votre traitement.
Bien à vous
Marion
La fin de la dépendance grâce au baclofène,http://arreter-de-boire.fr/?cat=83
Avatar de l’utilisateur
Marion
 
Messages: 168
Inscription: 29 Juil 2009, 16:58

Messagede pierre olivier » 18 Aoû 2009, 16:51

Bonjour à tous.

Les questions précédentes ont été transmises au docteur Ber.de.Ter
et voici ses réponses.

Question de Sylvie.

nous entendons parler d'une doses efficace moyenne pour les femmes de 90 mg/j
Je suis à 170 Mg/j et je pense encore monter, suis je un cas désespéré ?

Pas du tout ; à partir d' une moyenne générale, chaque cas est individuel et il n' y a pas à s' inquiéter. Reportons votre problème à la taille : la moyenne des français est de 178 cm mais il y a des personnes mesurant 1 m 60 et d' autres 2m 05...

Question de Sylvie (2)

Est il préférable d'arrêter ou au moins de réduire sa consommation d'alcool dès le départ du traitement, ou vaut il mieux laisser faire les choses ?

Ceci est très important : vous avez tous été "culpabilisés" par les médecins eux-mêmes et les "anciens" traitements : "ET SURTOUT, NE BUVEZ PLUS, HEIN ? !! "
Dans le cas du Baclofène, vous faites comme vous avez envie et comme vous le pouvez.


Question de OKOS

Y a t'il des interactions entre le baclofène et les antidépresseurs ISRS?
(Seroplex 10mg/jour)?


OUI, la somnolence, les maux de tête et les vertiges peuvent être majorés. Mais si on vous a donné un ISRS parce que vous buviez, vous n'en avez plus besoin!!! (Attention, n' arrêtez pas seul et brutalement; parlez-en à votre médecin.)
pierre olivier
 

Messagede julien » 19 Aoû 2009, 11:18

Bonjour à tous.

Les questions précédentes ont été transmises au docteur Ber.de.Ter
et voici ses réponses:

Question de julien:

Quelle est l'importance de la motivation pour que le traitement fonctionne?

Bonne question ! Le simple fait de la poser donne la réponse : la motivation est capitale, essentielle. Elle aide à supporter les inconvénients du traitement. Anecdote curieuse : les trois personnes de ma propre clientèle à qui j'ai PROPOSE le traitement et qui n' ont donc pas "galèré" pour l' obtenir, sont en arrêt de traitement parce qu'ils présentent des maux de tête, ou des vertiges ou des effets divers qui démontrent leur non-motivation...


Question de dessay:

Bonsoir,
Je voulais savoir après deux mois a 200mg/jour, et enfin une totale
indifférence a l'alcool, combien de temps rester a cette dose avant de
redescendre?


On peut imaginer un peu tout: redescendre tout de suite à une dose suffisante pour éviter le craving ou consolider la position, en conservant cette dose pendant plusieurs semaines. La problématique: A mon avis, pour vivre tranquille, après tant d' années de difficulté, peu importe que l'on soit à 200, 150 ou 180...


Question de minerva:

Bonjour,
Quand on augmente, faut-il respecter scrupuleusement les paliers de 3
jours ou un pallier plus long jusqu'à la disparition des effets
secondaires ?
D'avance merci


Bonne question également: personnellement, je propose des paliers beaucoup plus longs si l' augmentation des doses est mal tolérée.
julien
 

Messagede pierre olivier » 24 Aoû 2009, 22:29

Bonjour à tous.

Les questions précédentes ont été transmises au docteur Ber.de.Ter
et voici ses réponses:


Question de Pierre Olivier:

Il semblerait que le maximum d'effets secondaires corresponde au maximum d'efficacité du médicament ?

Voulez-vous dire que: plus il y a d' effets secondaires, plus le médicament a de chances d' être efficace et inversement ? = je ne crois PAS DU TOUT.



Question de Madame X:

Depuis que je prend du baclofène, je rencontre des problèmes de fuites urinaires importantes. Ai-je une chance de les voir s'estomper ? Sinon, je pense arrêter le baclofène.

A mon avis, il pourrait y avoir une relation directe mais personne n' a signalé ce genre d' incident...De toutes façons, il existe une solution à ce problème de fuite, mais apparemment cette dame préfère boire ! ...



Question de Sylvie:

Quelles sont les contres indications absolues de la prises de bacloféne par les malades alcoolodépendants?

Il n' existe pas de contre-indication absolue, mais le médecin prescripteur devra être prudent en cas de diabète ou de problèmes hépatiques. En général, il s' agit des patients alcoolo-dépendants depuis de très nombreuses années.. . . . . . . . . ICI extrait du Vidal en image. . . . . . . . . . ICI extrait du Vidal en *pdf



"Oui mais" de Sylvie:

pourquoi le prescripteur doit il faire attention en cas de problèmes hépatiques, sachant que le baclofène est éliminé essentiellement par les reins et qu'il a été essayé chez des patients cirrhotiques ?

Faire attention ne signifie pas éviter le traitement chez les patients insuffisants hépatiques; il s' agit d' un simple principe de précaution systématique lorsque l' on prescrit une molécule chez tout patient + principe d' avertissement du fabricant, sachant que le produit est éliminé par le foie pour 25 %.



Question de Pierre Olivier:

faut-il noter quelque part que l'on est sous baclofene et cas de prise en charge par les urgences ?

Oui, bien sur, comme TOUT TRAITEMENT, en sachant que les urgences, comme d' autres médecins d' ailleurs, peuvent ne pas connaître le médicament, sachant qu' il est très rarement prescrit et en général par des spécialistes.



Question de Sylvie:

Une personne précipitée qui ne respecte pas les paliers s'expose t-elle à dépasser la dose suffisante efficace ?

ceci n' est pas trop grave; il sera toujours temps de diminuer par la suite pour aboutir à la dose minimale efficace; mais je rappelle ceci : en augmentant les paliers tous les trois jours, on aboutit à 90 mg au bout d' une semaine, ce qui est une dose déjà efficiente. Je ne vois pas où peut être l' intérêt d' aller trop vite pour traiter une pathologie chronique évoluant souvent depuis des années !


- Et de ce fait à subir des effets secondaires disproportionnés ?

Bien entendu.



Question de Nicole :

Depuis que je suis sous baclofène (fevrier 2009) mon immunité a baissé. Etant VIH et sous thri, on contrôle assez souvent mes T4, et là, ils ne cessent de descendre, alors qu'avant j'étais stable. Pourrait-il y avoir un rapport avec la prise de baclo?

Après être monté jusqu'à 80mg en juin , aujourd'hui je suis à 60 mg depuis 1 mois.



Je n' ai aucune expérience du traitement par baclofène des patients séro-positifs. il faut en avertir le spécialiste VIH qui contrôlera l' évolution.
PS : Nous avons une cause, le Baclofène et un effet, la baisse des T4, mais c' est un principe philosophique que d' établir une RELATION DE CAUSE A EFFET et dans ce cas précis, nous n'avons aucune preuve que l' effet " baisse des T4" soit lié à cette cause "prise de baclofène".
pierre olivier
 

Messagede Marion » 26 Aoû 2009, 14:19

Les dernières réponses du docteur Ber de Ter:


Question de Karine:

Bonjour, depuis de nombreuses semaines, on nous parle du virus H1 N1, ce virus apporte des problèmes au niveau respiratoire et comme toute grippe des effets au niveau musculaire, ma question est peut-être bête mais est-ce que les gens ne vont pas être fragilisés du fait de la prise de baclofene ? J'ai personnellement des apnées du sommeil (rien de méchant ni catastrophique), et je m'inquiète sur ma capacité respiratoire du fait de la prise du baclofène.


- Ces effets secondaires sont signalés par le fabricant : je ne les ai jamais constatés personnellement mais prudence de principe . Par contre, je suis plus inquiet des apnées du sommeil préexistantes que des effets potentiels du baclofene sur la respiration.
Enfin, les benzodiazépines que l'on donne "larga manu" dans toutes les formes d' addiction sont infiniment plus dangereuses et dépressives respiratoires.



Question de Marion:

Plusieurs d'entre-nous se plaignent d'apnées du sommeil au cours du traitement et de sensations d'étouffement angoissantes. Est-ce dangereux? Peut-on malgré tout poursuivre le traitement sans crainte?


- Je n' ai pas eu d' écho de leur dangerosité jusqu'ici : mais elles méritent attention, en tout cas. A Surveiller.




Question de Marion:

J'envisage, après être parvenue à une totale indifférence à l'alcool bien-sûr, de tenter une fécondation in vitro. Or j'ai lu que le baclofène était fortement déconseillé les trois premiers mois de la grossesse. Est-il certain que je vais être obligée de cesser le traitement les trois premiers mois pour le reprendre ensuite ? Cela me parait très compliqué et risqué, non?


- Obligée de cesser le traitement, certainement. Ne pas le reprendre avant l' accouchement. Donc les 2è et 3è trimestre, je ne préférerai pas personnellement. Tout en sachant que les obstétriciens interdisent LE MOINDRE VERRE D'ALCOOL pendant toute la grossesse.

Je pose à mon tour, une question ( bête ? ) : La motivation d' une conception de BB, surtout dans ces conditions (FIV ) n' est-elle pas plus forte que l'envie addictive?




Question de Marion:

Pour la question de la différence entre Liorésal® et Baclofène, on m'a parlé d'une différence d'excipient qui ferait que la molécule
passerait plus rapidement dans le sang et le cerveau, créant des effets secondaires plus rapides après la prise...



- Aucun fondement scientifique la-dessus pour la bonne raison que les génériques ne sont pas soumis aux essais cliniques : il s'agit-là de l' éternel débat entre produits"princeps" et génériques .Intéressant, en tout cas : on pourrait proposer a TOUS ceux qui ont des effets secondaires néfastes avec le générique de tenter une cure sur un mois de produit-princeps et d 'apporter leur témoignage.
La fin de la dépendance grâce au baclofène,http://arreter-de-boire.fr/?cat=83
Avatar de l’utilisateur
Marion
 
Messages: 168
Inscription: 29 Juil 2009, 16:58

Messagede A&B » 07 Sep 2009, 21:18

Les dernières réponses du docteur Ber de Ter:




Question de Babs

Bonjour,
Mis à part l'effcacité contre l'alcool, le Baclofène peut-il agir contre l'impulsivité extrème (liée à la maladie borderline?)
Merci

Non.



Question de Pauline:

Bonjour docteur
je suis nouvelle sur ce forum. Suis à 60 mg de baclofene. Me sens beaucoup mieux, notamment je n'ai plus de crampes musculaires. Ce dosage m'apporte un "laisser-aller" qui déjà est une rémission. Mon médecin alcoologue semble très réticent à monter la dose un peu plus. Mais, à regarder les differents forums, il semble que cette dose soit insuffisante. Seulement, ca fait peur. Le baclofene semble un médicament interdit, éminemment dangereux. J'ai déjà pris tant de risques...Je ne voudrais pas en rajouter.
Merci.

Bonjour, Mademoiselle
Le baclofène n'est pas interdit; les neurologues l' utilisent régulièrement et souvent à des doses bcp plus fortes que celles préconisées par le vidal; il existe des effets secondaires, comme tout médicament efficace, très gênants et qui semblent liés à une augmentation beaucoup trop rapide des doses : moi-même, méa culpa, en ai fait l' ennuyeuse expérience; et on ne peut pas parler de dangerosité du produit : votre addiction, elle, est dangereuse pour votre santé et pour vos proches.





Question de Lola 11:

Plusieurs personnes parlent de majoration des effets de l'alcool en cas de prise de baclofène, qu'en pensez vous ??

Je ne suis pas d' accord et je ne l' ai jamais vu chez mes patients traités ni ceux de mes confrères; par contre, ce fait est clairement établi pour les benzodiazépines ( BZP)




Question de Julien:

Dans le livre d'Olivier Ameisen ou sur certaines prescriptions médicale venant de médecins qui connaissent bien le baclofene, on recommande souvent de prendre une dose variant de 20,30,40mg voire + si la personne a un craving, en plus de ses doses habituelles. Ceci représente la même quantité voire plus qu'un palier. Serait-il envisageable de prendre du baclofène sans respecter de paliers, mais en prenant du baclofene uniquement lorsque l'on a un craving ?

C' est une bonne question : rien ne l' empêche en principe mais, personnellement, je doute de l' efficacité; ce n' est en tout cas pas dangereux de prendre une seule dose de 40 mg, un soir de temps en temps; reste à définir le "temps en temps"...
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins, adhérez et faites adhérer : plus nous serons nombreux, plus et mieux nous serons écoutés et entendus.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 509
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 15 Sep 2009, 16:39

Bonjour.

Voici les dernières questions au docteur Ber.de.Ter et leurs réponses:

Question de Nicole: j'ai une amie agée de 55ans et alcoolique
Elle aimerait prendre du baclo voyant les effets positifs sur moi (sous baclo depuis 7 mois et complètement indifférente à l'alcool depuis 6 mois) mais ayant eu des crises d'épylepsie étant enfant, elle craint que cela ne revienne si elle prends du baclo.
je précise qu'elle n'a jamais eu de crises depuis qu'elle est adulte
Qu'en pensez vous docteur? merci



bonjour, madame
Sous réserve que cette dame en parle à son médecin, je vous livre mes impressions
Les crise d' épilepsie de l' enfance sont particulières et le fait qu' elle n' ait plus jamais eu de crise depuis , conforte cette idée de guérison.
J'utiliserai personnellement le baclofène en débutant prudemment si elle n' a aucun traitement anti-épileptique, voire en rajoutant une benzodiazépine à petites doses; sinon en augmentant un peu sa dose d' anti-épileptiques si elle est toujours sous traitement.
Encore une fois, cette réponse n' engage que moi et seul son médecin jugera du cas
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins, adhérez et faites adhérer : plus nous serons nombreux, plus et mieux nous serons écoutés et entendus.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 509
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede pierre olivier » 17 Sep 2009, 14:39

Bonjour. Voici les dernières réponses de Ber.de.Ter Réponses en bleu comme d'hab.

Question de Sylvie:

si vous deviez nous conseiller un endroit ou mettre un papier ou une ordonnance annonçant notre prise de bacloféne et le dosage et la cause (dans notre sac à main)
ça serait avec
- la carte d'identité
- les papiers de sécurité sociale
- les papiers de voiture
et ce bien sur en cas de prise en charge suite à un accident de la route ou d'une pathologie par exemple qui nous priverait de notre capacité à verbaliser

je dirai plutot dans le petit receptacle à carte vitale




Question de Ronan:

Dans le cas de crises d'épilepsie dues au manque d'alcool, quid de la prise de baclofene? est il nécessaire de prendre en plus un anti épileptique en plus ? merci beaucoup.

il ne s' agit pas forcement de vraie crises d' épilepsie; c' est plutôt l' arrêt brutal du baclofène qui pourrait induire une crise. Aucun cas de ce genre jusqu'à présent.




Question de Marie11

Bonsoir , j'aimerai connaître l'avis du DOCTEUR pour savoir si il est compatible de mettre un pach nicotine quand on prend du baclo . Mon fils qui est actuellement à 3x5cp /par jour fume de plus en plus ( environ deux paquets /jour . Malheureusement il à eu un abcès pulmonaire il y a 2 ans ce qui ne l'a pas empêché de continuer de fumer malgré les recommandations de son pneumo . Il a été très bien soigné trithérapie d'antibiotiques à large spectre pendant 3 mois reprise d'un travail de nuit pénible un peu rapidement , très grande nervosité et bien sûr alcool par dessus tout ça !!!!! Il est actuellement en arrêt de maladie .Le baclo lui à fait nettement diminuer sa consommation d'alcool mais pourrait-il se sevrer de tabac sans risques de replonger avec l'alcool . Voilà la situation . Encore merci de vos précieux conseils .Je voulais signaler qu'il a essayé le champix et le zyban . Ca a été catastrophique côté nerveux .....Dans l'attente d'une réponse MERCI .


L'arrêt du tabac, si le baclofene pour l'addiction à l' alcool n' est pas efficace, est un stress supplémentaire; on ne peut pas forcément TOUT arrêter , tout de suite; commençons par le plus grave et réussissons notre coup.
Si par contre, votre fils est aussi motivé pour arrêter le tabac, les patch peuvent être utiles et utilisables concommitamment au baclofene
pierre olivier
 

Messagede pierre olivier » 02 Oct 2009, 18:46

Dernières réponses de Ber.de.Ter

Question de Maman.

Mon fils prend du baclo depuis 7 mois. Il est monté jusqu'à 250mg/j.Effet positif sur sa consommation d'alcool: plus que de 0 à 3 bières/jour.
Il est redescendu à 200mg/j, mais il a des nausées tous les matins. Pensez-vous que ce soit dû au baclo et que faire? Car, du coup il ne peut sortir pour se resociabiliser et il déprime. Il est aussi insomniaque (endormissement à 3 ou 4h du matin). Il prend un peu de lexomil pour calmer son angoisse.


1° Il faut se réjouir de ce résultat sur l' addiction; mais il faut savoir que la dose quotidienne n'est pas définitive : je préconiserai volontiers de continuer à descendre les doses doucement, soit un comprimé par semaine; en cas de craving intempestif, ne pas hésiter à prendre une forte dose au moment du craving : si celui-ci persiste, réajustez la dernière dose
2° La baclofene ne resoud pas tout; il n' est pas non plus responsable de tous les maux; les nausées ne sont pas vraiment une cause majeure pour rester enfermé et se couper du monde : je conseille vraiment une activité physique, ne serait-ce que la marche



<hr width=75%>


Question de Bérénice.

Bonsoir,

Les médecins prescripteurs déconseillent la conduite automobile.

Ma première question : Pouvez-vous nous indiquer pourquoi ?
Est-ce à cause des effets de somnolence ? et dans ce cas, je crois qu'ils se ressentent avant (il y a des signes qui peuvent permettre aux conducteurs de s'arrêter et ainsi de ne pas prendre de risque).
Est-ce que le baclofène réduit les réflexes ?
Ou pour d'autres raisons ?

Les médecins déconseillent la conduite automobile, en cas de somnolence importante et de voyage long ; et recommandent la plus grande prudence pour le reste; mais pas plus que les tranquillisants "habituellement" prescrits, type benzo

Ma deuxième question : la conduite est-elle déconseillée
- tout au long de la journée et ce, quels que soient les dosages et les heures de prises du baclo ?
- juste après une prise de baclo ? et si tel est le cas, durant combien de temps après ? exemple : prises à 11h - 17 h et 20 h y a-t-il des risques à 9h le matin ?
Merci d'avance
Bérénice

Même réponse : Tout dépend de chacun et de sa tolérance au traitement : chaque patient est à même de juger la situation


<hr width=75% color=#000000>


Question de Julien

Bonjour docteur, certains protocoles circulent sur le net comme celui-ci:
Image
pouvez nous nous dire ce que vous en pensez?

bonjour, julien
Je déconseille avec la plus grande véhémence : non pas CE protocole mais le principe même de prendre un traitement seul
Je le répète en plus depuis longtemps : chaque patient est unique, le baclofene n' est pas fait pour tout le monde, sans discernement
Je serai condamnable si j' avalisai le principe de se traiter seul, avec des produits pas toujours très sûrs (internet) et sans les conseils éclairés et l'aide d'un médecin
Ma propre expérience me conduit à prescrire un traitement très très progressif pour éviter les effets secondaires, désastreux ensuite pour le moral et la poursuite du traitement

J'EN SUIS ROUGE DE COLÈRE
pierre olivier
 

Messagede Visitor » 02 Oct 2009, 19:26

décidement il me plait beaucoup ce ber de ter content:


Question de Dédé:

Bonjour Docteur,
Toxico profond depuis plus d'une décennie.... ( j'avais d'ailleurs décroché, avec un coma éthylique quasi quotidien...),

je suis passé d'une conso de subutex de 4 mg/jour a 1 mg en un mois.
correspondant à mon début de traitement baclofene.

Bacloféne: j'en suis à 80 mg depuis 4 jours.après pallier de 20 /40/60 ... sans effets indésirables importants, mais sans en tirer de conclusion de l'effet de l'un sur l'autre...
Cela faisait 4ans que j'étais à 4 mg de subu , sans retoucher au produit de base, et je prenais 4 à 6 "serestas"... j'en suis a ce jour à 1.5.
Ma conso alcool était de 6/7 litres de bière il y a un mois,et "stabilisée" depuis en pente décroissante...2/3 litres... (outre 2 écarts violents)...

Je souhaiterais connaitre une éventuelle interaction entre le subu et le baclo... ( sachant qu'il y'en a un des deux qui va disparaitre de ma vie.... et qu'il commence par un S...!!!)
Remerciements and Respect...



La prescription de subutex est l' exemple criant d'une addiction chronique, avec terreur de diminuer les doses , je n'ai jamais pu obtenir cette diminution.
Son remplacement par le baclofene est une excellente chose qui va permettre la guérison de DEUX addictions; à ma connaissance, pas d' interaction connue entre les deux; restez proche de votre médecin en ce moment : son aide vous sera certainement précieuse
le doc
Visitor
 
Messages: 16
Inscription: 01 Jan 1970, 02:00

Messagede pierre olivier » 09 Oct 2009, 18:30

9 octobre 2009

Question de Minouche

Bonjour Docteur
Bonjour, madame
Mon médecin ne veut pas dépasser les doses autorisées donc comme je ne bois pas la journée, je repartis les doses : 2 matin 3 après midi et 5 vers 17h00. C'est pas encore ça mais je sens que si j'augmente j'aurais sûrement des résultats.
Mes questions : est ce qu'il faut repartir des doses égales le long de la journée ? je ne le pense pas dans votre cas, si effectivement, vous n' avez pas de craving dans la journée Est-ce que je peux augmenter la dose du soir sans changer celles de la journée ? Oui donc Ou peut-on prendre une forte dose seulement le soir ? oui, aussi, à condition que vous la supportiez : dans tous les cas, allez-y progressivement

Merci d'avance,
Minouche


<hr width=75%>


question de Kamuany

Bonjour,

Je suis la soeur d'un malade alcoolique, ancien toxico, qui est sous Baclo à taton depuis une semaine et sous suivi médical par son généraliste prescripteur, qui lui aussi commence ds ce domaine avec mon frère depuis la fameuse émission sur France 2.
Il lui a d'abord donné 10mg matin, 10mg midi et 10mg soir.
Fortement insuffisant, ensuite au bout de 3 jours, il est passé à 70 mg jour en deux prises, pendant 2 jours, puis à 90 mg/ jour ( depuis 2 jours en une prise le soir 2 h avant le craving ).

Cette dose à l' air de lui convenir pour le moment, pas de manque, pas envie d'alcool, par contre, effets secondaires remarqués: Cauchemars gores, nausées le matin, insomnies la nuit + sueurs ( abstinent depuis + de 8 jours ) et forte exitation, euphorie comme lors de la prise d'alcool.

Le médecin tatonne pour le moment, il s'informe au maximum sur ce traitement...

A votre avis, doit-il rester sur ce dosage et sur cette prise unique ou doit-il diminuer un peu ?

Merci pour lui ( il n'a pas internet, je suis son intermédiaire ).

Bonjour,

Vous féliciterez d' abord votre médecin pour son engagement : ce n' est pas facile d'être hors-la-loi
Plus précisément sur le cas de votre frère, il tâtonne...comme moi, il y a un an
J' ai découvert par l'expérience personnelle que tout est possible mais que l'on s' expose beaucoup plus aux effets secondaires si les doses sont augmentées trop rapidement ou qu'une prise unique est trop forte : je suis pourtant partisan de la prise beaucoup plus importante, en soirée, quand le craving semble le plus fort
Transmettez moi ses coordonnées tel ( portable ) par mail si il désire me parler : je l'appellerai
pierre olivier
 

Messagede julien » 12 Oct 2009, 10:33

Bonjour,

URGENT

Alors voilà, suite au 90 mg que prenait mon frère jusqu'avant le week-end, il a augmenté de 30mg d'un coup ( je sais, je crois qu'il a fait une grosse connerie ) parce qu'il avait très envie de picoler et donc, il a préféré augmenter les doses, trop à mon goût d'un seul coup...
Ce matin, il est KO, et quand il m'a appelé, on avait l'impression qu'il avait bu.
Comment doit-il faire ?
Il ne veut pas appeler son doc, car comme il a augmenté tout seul, il a peur que celui-ci ne lui donne plus le traitement...
Je pense qu'il devrait redescendre de 10mg par palier ?
Pouvez-vous nous donner la marche à suivre, je suis à 600 kms de lui et un peu inquiète.
Il doit aussi prendre contact avec un médecin prescripteur qui connait bien le produit, car sinon, il risque de faire des bêtises...
Il habite entre Nantes et St Nazaire...

Merci d'avance.

bonjour,
je préconise souvent, comme le décrit Olivier AMEISEN, dans son expérience, des doses de Baclofène beaucoup plus importantes le soir, au moment des instants de craving : ce n'est absolument pas grave de ressentir ces effets, le lendemain; la prochaine fois, essayer avec seulemnt 20 mg de plus
cordialement
julien
 

Messagede pierre olivier » 21 Oct 2009, 11:21

Question de PO

Peut on affirmer que le baclofène a directement un effet: Anxiolytique, euphorisant, antidépresseur ?

Non,aucun des trois.
pierre olivier
 

Messagede pierre olivier » 24 Oct 2009, 13:39

Question de Amy


Bonjour Docteur,

J'ai un mal de dos insupportable depuis que je suis passée à 60mg, j'ai l'impression d'avoir les muscles du haut du dos noués. En effet, je me suis surprise à plusieurs reprises en train de crisper mon dos.
Pourtant, depuis que je prend du baclofène je suis moins nerveuse. En effet, je prend régulièrement la parole en public et je me sens plus à l'aise (moins de tremblement, moins de palpitations).
Qu'en pensez-vous ?


Bonjour, Madame,
Je manque d' éléments pour vous proposer une bonne réponse : votre age, vos activités physiques, la Quantité d' alcool que vous avez bu, depuis combien de temps et à quelle dose vous prenez le Baclofène.
Néanmoins, je puis vous affirmer que le Baclofène n' est absolument pour rien dans l' apparition de ce mal de dos.
Il vous faut résoudre le problème avec l' aide de votre médecin, mais chercher l'origine du mal vers une autre cause
pierre olivier
 

Messagede julien » 29 Oct 2009, 10:42

Question de Marco


Bonjour docteur, voila j'aimerai savoir si je peux mélanger le seresta (50 mg) avec le baclofène . Avant j'avais du valium (20mg) mais j'ai cesser car trop fort pour moi , par contre le seresta me détend beaucoup et j'en prend environ 200mg(jour) Q'en pensez vous s'il vous plait MERCI
Bonjour, marco
Valium ou seresta, c'est la même chose : c' est une benzodiazepine, c'est à dire un tranquillisant dont on recommande ( dans le vidal : la bible des docteurs) de ne pas le prescrire plus longtemps que 6 à 8 semaines ! C'est une drogue au même titre que l' alcool, mais qui n' a jamais été efficace contre les adictions.
Néanmoins, il n'est pas interdit de le prendre avec le Baclofène, à condition de savoir que la somnolence peut être très majorée et que la conduite ou la manipulation d' engins est très dangereuse.Vos propres doses de seresta (200 mg) sont énormes et posent problème.
autre chose également mais j'ai remarqué que ma libido à énormément baisser, je n'ai plus trop envie de faire l'amour mais j'ai jamais été trop fortiche avec "ca" non plus de toute manière . Savez vous si le baclofène peut induire ce genre de problème ou auriez quequechose à me conseiller Merci Marc
Le seresta à ces doses est responsable de cet état; pas le baclofene
ps : je suis à 110 mg/baclofène/jour en 2 ou 3 prises + seresta 200 mg surtout le soir
julien
 

Suivante

Retourner vers Posez vos questions à un médecin prescripteur et nous publierons ses réponses.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x