Posez vos questions à un médecin prescripteur.

Messagede julien » 10 Juin 2010, 21:33

Bonjour à tous,

Je ne savais pas trop où poster ni même s'il fallait poster car je ne veux pas décourager les "débutants" et je crois fermement au baclo. Mais je pense qu'il faut être honnête et relater le mauvais comme le bon bien sûr !. Alors voilà:

Mon fils sous baclo depuis mars 2009 a ressenti un début de "différence" et non d'indifférence dans sa façon de boire à 80/90mg/j:ESPOIR
Il a continué à augmenter les doses mais curieusement le craving revenait. A 250mg il avait trop d'effets secondaires (nausées, vomissements, sueurs, picottements dans les doigts et dans la bouche, insomnies, cauchemars..). Il est redescendu à 200mg en septembre avec des périodes d'alcoolisation terribles et des essais de sevrage qui ont abouti chaque fois à une crise d'EPILEPSIE (3 fois)cela a déja été décrit lors d'un arrêt trop brutal du baclofene...
Jeudi dernier crise affreuse avec chute, CHU, il est ressorti mardi avec ordonnance:
- arrêter le baclo progressivement
- 2 lexomil/j
- 1 urbanyl/j
- conseil de voir un addictologue (bof!) et un psy (pas envie, déjà essayé sans résultat)
- faire une cure (ça il ne veut pas, il en a déjà fait 2)

DIAGNOSTIC: Vous ne faisiez pas d'épilepsie en cas de sevrage avant le baclo donc c'est la conjonction sevrage+ baclo qui sont la cause (CQFD) je re-dirai que c'est peut-être l'arrêt trop rapide du baclo qui est responsable (? )

Inutile de vous dire que nous sommes catastrophés!!! Nous avions mis tant d'espoir dans le baclo!!!

Que faire? Quelqu'un a-t-il eu la même chose? Il va un jour ou l'autre retomber dans l'alcool! Un des médecins les plus "gros" prescripteurs de baclo, sur paris, utilise dans le cas de difficulté à supporter le baclo, une association avec le médicament "olmifon * R"

Julien ou P.O., tu peux peut-être mettre ça sur les questions au docteur? Merci. J'ai un immense besoin de vous.
julien
 

Messagede julien » 17 Juin 2010, 18:54

Question de Maman:

Bonjour Docteur, et merci de vos réponses,

Peut-être y-a-t-il un malentendu: mon fils n'a pas arrêté le baclo rapidement, il était toujours à 200mg/j, ceci depuis le mois de décembre, lorsqu'il s'est alcoolisé pendant 2 à 3 jours et qu'il a décidé alors d'arrêter de boire, sevrage d'alcool brutal mais pas de baclo qu'il prenait toujours régulièrement.
Pensez-vous qu'il doit arrêter le baclo et prendre lexomil et urbanyl comme conseillé par le CHU. Puis s'il se re-alcoolise malgré sa détermination à vouloir en finir avec l'alcool, recommencer le baclo avec olmifon??? Nous sommes vraiment perdus!!!

Merci infiniment de l' intérêt que vous voulez bien porter à notre problème.

Le cas de votre fils est très difficile à gérer de loin : nous n'avons malheureusement pas forcément la réponse à tout.
Personnellement, je "tiens bon", par rapport au traitement "classique" des CHU qui ne prescrivent ni ne ( veulent ? ) connaissent le baclo : le baclo permet le sevrage de l'alcool mais je conseille aussi aux personnes de diminuer concommitemment leur traitement de benzo, le tout, TRES TRES progressivement.
Par ailleurs, sous baclo, avant son efficacité, je n'interdis absolument pas l'alcool : cette non-interdiction est importante dans l'aide que nous pouvons apporter aux patients
Je vous souhaite bon courage
julien
 

Messagede A&B » 14 Juil 2010, 16:10

Bonjour à toutes et tous ...

Merci de ne pas avoir grogné ! :pack37: Il y a eu un gros retard pour les réponses. En effet, le docteur B. à du réaménager son emploi du temps, déménager son matériel informatique ... Bref, il y a eu une période de tâtonnements, les animateurs de Forum Baclofène vous prient de les en excuser. Nous faisons notre possible pour que cette rubrique "tourne" normalement à l'avenir ... Cependant, les nouvelles conditions de travail du docteur B. feront qu'il ne pourra plus répondre aux questions urgentes, un délai de quelques jours s'avérant nécessaire à l'avenir.

Bien cordialement,

PO pour A&B




Question de Lolo :

bonjour docteur bonjour, Laurence,
j'ai comencé seule c'est pas bien, mais tant pis, on fait comme on peut, bravo pour votre courage
le traitement du bacloféne depuis le
21 avril 2010 que je suis allé acheter avec mon compagmon(et grace à ses
recherches sur internet)en espagne.j'ai arrété tout mes
traitements(acamprosate,ceresta,lexomil,vallium....)
vous avez pris des risques : ce sont des traitements q qu'il faut arrêter TRÈS progressivement; mais si c'est fait, c'est fait...
préscris par mon
médecin traitant.mais je n'ai trouvé aucun médecin pour l'instant prés à
me le préscrire j'ai tout de meme effectué" un bilan hepatique et
sanguin qui n'ont rien révellé de dangereux".
De toutes façons, A TOUS POINTS DE VUE, le baclofene est sans danger aucun, contrairement a l'alcool
je suis actuellement a 85mg
par jour de baclofene et vient d'arréter le stilnox il y a 2 jours.j'ai
dernierement pris un verre de wisky organge
Personnellement, en pratique médicale quotidienne, je n' INTERDIT jamais a mes patients de continuer a boire : ils s'arretent d'eux même, sans que je ne joue le rôle du gendarme ou du juge.
et bu deux gorgé et ai
arrété car trop ecoeuré.j'ai un travail phisique et me sens trés
fatigué,j'ai peu de jours de repos et ai mon démenagement de prévu
prochainement.je suis actuellement a 10mg à6h;10mg à10h;25mg à midi;25mg
à 16h et 10mg à 19h ce qui me conviennent trés bien vue que mes flachs
surviennent en début d'apres midi.la vue de l'alcool qui gravite autour
de moi ne m'attire plus et mes flachs sont moins fort et m'ont dégout
Je pense que vous avez atteint votre dose efficace et que vous pouvez en rester la, pour l'instant.
pour l'alcool rapide.par contre ayant trop vite monté à 105 la semaine
je n'ai pas compris ce passage: alcool rapide ??
derniére et ayant ressenti des effets
négatif(nausé,vertiges,angoisse,chaud et froid,réveil nocturne)
Effets secondaires "classiques" du baclofene augmente trop haut et trop vite : ils sont absolument SANS AUCUN DANGER mais doivent pris en compte dans votre vie quotidienne, en particulier pour la conduite automobile.

j'ai dimuné a 85mg ce qui semble mieux me correspondre.
C'est ce qu'il me semble
j'aimerais savoir ce que vous pensez de mes prises si je dois poursuivre ainsi mon traitement
pour indice je pese 52 kilo pour 1metre58 j'ai 37ans.merci infiniment
pour votre dévouement et votre présence sur ce site,laurence.
merci de ces encouragements qui vont droit au coeur du medecin que je suis et a celui de mes précieux collaborateurs du site

Question de Plustouteseule

merci
j'ai une question en tant que maman
nous avons chercher les causes de la personnalité super-addictive de mon
fils
il appararaitrait que nous n'avons pas une famille qui prédispose mais
j'ai eu une grossesse extrémement difficile et très médicamentée
j'ai pris entre autre de la ventoline toutes les 4 heures et du
salbutamol tous les jours de 1mois et demi
de grossesse jusqu'à la fin
pensez-vous que mon fils a souffert d'un sevrage après sa naissance
Il n'y a, a ce jour, AUCUNE raison comme cela a invoquer.
avez-vous remarqué chez les autres addics des histoires similaires Pas du tout, comme je vous le disais.
ma peur de le perdre a été très forte, une anxiété transmise n'est
évidemment pas exclus?
La, vous avez tout a fait raison, mais c'est une opinion personnelle que j'exprime après trente cinq ans de pratique.
Mais l'anxiété actuelle est maintenant a prendre plus en compte : on ne peut plus agir sur le passé..

qu'en pensez vous ?
merci de répondre à ses questions qui nous aident à progresser ?
est-ce important de comprendre?
Pas obligatoirement pour le résultat que vous souhaitez ... Mais pour vous, c'est une démarche qui vous appartient ; ( que, personnellement, je trouve trop culpabilisante ) : dites vous que vous êtes une bonne maman, qu'il n'y a pas de guide pour cela et que vous avez fait , EN TOUTE CONSCIENCE, de votre mieux.
Le rôle des parents est de faire 1000 bonnes choses pour leurs enfants, parfois 10.000... ; celui des enfants est de nous "reprocher" les cinq que nous n'avons pas faite....
vivez avec cela : ca aide !

bonne journée à vous et encore merci
Pareillement et bon courage.


Question de Sofianie

Bonjour Docteur,
Je suis actuellement à 210 mg depuis plus d'1 mois, je n'ai pas atteins
l'indifférence mais je bois normalement comme n'importe qui, c'est à
dire lors d'invitations et je m'arrête à 2 verres.
Mon médecin, que j'ai récemment trouvé, m'a conseillé de ne pas chercher
à plus et m'a demandé de commencer a baisser ma posologie et à ne
prendre que 190 mg par jour, ce que j'ai fait, or à la suite de cela
j'ai été invité à un anniversaire et je n'ai pas su m'arrêter, de plus
le lendemain mon craving à remonter et j'ai bu à nouveau 2 verres seule,
ce qui ne m'étais pas arrivé depuis un certain temps, est-ce l'effet de
l'abaissement du dosage ?
oui, je le pense
ou est-ce parce que je n'avais pas atteins la
dose de l'indifférence ?
ce peut être les deux raisons, mais je ne vois aps du tout l'intérêt de baisser les doses aussi rapidement...En imaginant que vous n'ayez pas de résultat ABSOLU sur l indifférence totale, vous pourriez très bien rester à 210 avec une gestion correcte de vos consommations ( ce n'est pas ce que je pense ni ce que je souhaite; ce n'est qu'une façon de vous expliquer la problématique )
J'ai remis le dosage à 210 mg en attendant de revoir mon médecin. Oui, tout a fait ; gardez cette dose un bon moment :après, on pourra décider de l'augmenter à nouveau très lentement pour atteindre l'indifférence totale ou choisir de rester comme vous l'êtes Merci pour votre réponse.


question de cris

Docteur,
j'aimerai savoir pour 1 ami
si sous bacloféne depuis 8 mois actuellement à 120 et 140 mg, il
travaille beaucoup, donc la veille il a trop bu d'alcool ! le lendemain
il a fait 1 crise d'épilepsie alors qu'il avait pris son traitement
matin midi et soir !
ce serait très intéressant pour nous toutes et tous de savoir si
sans oublier de prise nous risquons une crise d'épilepsie?
merci Docteur Bien à vous Cris

Bonjour,
Il faut d'abord dédramatiser la crise d'épilepsie : médicalement, une crise isolée n'est pas grave;
ensuite, nous avons constaté quelques cas de ce genre avec des prises de baclofène concomitantes à des alcoolisation aigües de haut niveau : il faut le savoir ET GERER : c'est a dire de se prendre en charge aussi, de ne pas tout attendre du baclofene ou du médecin : dans ma pratique quotidienne, je le dis souvent, je n'interdis absolument pas la boisson a la mise sous baclofene : je ne suis ni juge ni gendarme les patients s'arrêtent d'eux-même mais il faut que les patients prennent aussi leur part de responsabilité, sachant que la réussite du traitement est TRES souvent liée au désir réel de guérir.



Question de Denmat83


Bonjour,
bonjour,
Je voudrai conaître l'avis du médecin sur mon ordonnance qui me paraît
bien lourde:

Médicaments psy: - liorésal® (2/2/2/0) - Laroxil 25 (1/1/0/0) - Laroxil
50 (0/0/0/1) - Seroplex20 (1/0/0/0) - Serestat 50 (1/2 1/2 0 1/2) -
Mépronizine (0/0/0/1) -

Médicaments cardiaques:- Coversil 4mg (1/0/0/1) - Crestor 10mg (1/0/0/0)
- Inexium 20mg (0/0/0/1) - Kredex 6.25mg (1/0/0/1) - Plavix 75mg (0/1/0/0) -

Médicaments autres: Forlax ( 1/1/0/1)

Je voudrais diminuer des médicaments, comment puis-je faire et les quels?
Cordialement
denmat 83

De principe, On ne peut pas décider comme cela :je veux diminuer mes médicaments !
je ne réponds donc qu'à la question psy, baclofene et alcool :
si tous les médicaments "psy" n'ont été prescrits que pour votre addiction, je suis d'avis ( après accord de votre médecin ) de les supprimer ( TRES PROGRESSIVEMENT ) en acceptant peut-être pendant un certain temps de moins bien dormir, et en augmentant, tout aussi progressivement, le baclofene, pour atteindre une dose efficace ( réduction puis suppression de votre envie de boire ) La dose actuelle ne me semble pas être suffisante pour obtenir un bon résultat


Question de JF algier

Bonjour
bonjour,

je suis traité actuellement avec de l'acamprosate en association avec du
Lysanxia 10mg ou de l'Atarax 25mg (selon la violence des angoisses); je
prends aussi des vitamines B1 - B6 - B12 ainsi que du magnésium associé
à de la vitamine B6.
Traitement "hyper-classique" qui a fait la preuve de son inefficacité !!...
Pour ce traitement je suis suivi par le service d'alcoologie de
l'hôpital de Compiègne mais résidant en Algérie je ne bénéficie pas d'un
suivi psychologique.
Ce qui me "tue" alors que vous etes suivi dans un centre "spécialise" !!

Comment devrais-je gérer le passage au baclofène?

Réponse "brutale" :
- un bon médecin traitant
- qui prescrit le baclofene comme nous le préconisons, mais adapté à votre cas
- une posologie lentement croissante pour le baclo et lentement décroissante pour les produits " psy "

Sinon je prends aussi du Tahor 10mg (hypercholestérolémie due
vraisemblablement à l'alcoolisation), dois-je craindre une incidence
avec le baclofène?
Pas du tout
Avec mes remerciements
Bien volontiers

Question de Florette

J'espère être au bonne endroit.

Je suis alcoolique depuis 35 ans et j'ai découvert le baclofène mais
sans aucune aide d'où yoyo.
Je suis une grande asthmatique depuis
l'enfance, une polyarthrite non étiquettée (que le CHU à refuser de
traiter pretextant le taux d'acide urique causé par l'alcool, en fait
j'ai des petits reins ), dépressive etc....
J'ai des effets secondaires parfois importants: manque de
sommeil,sommolence ou euphorie, j'ai des plaques rouges sur la poitrine,
le dos et les jambes ET SURTOUT je n'encaisse pas les chocs. Alors je
bois comme avant avec ou sans baclofène. J'augmente les doses et là j'ai
eu des hallucinations. Je prens de temps en temps de la morphine car je
continue à me déformer malgré la colchicine. Confrontée à la mort par
bêtise de ma chienne qui était mon speudo. J'ai lutté contre une pulsion
suicidaire trés forte, (noctran ).
Je n'ai .à la la maison pour me soutenir, mais j'ai en un R.V avec un
médecin prescripteur le 21.
Mais en attendant que faire je suis entre 80 et 90mg et je bois.
Je vous propose
1/ de lire le livre d'olivier ameisen
2/ si votre médecin prescripteur ne l'a pas lu, de le lui proposer
3/ DE LIRE TOUTES LES REPONSES MEDICALES SUR CE SITE ( vous etes au bon endroit !...), cela vous aidera a comprendre ce que nous répondons depuis plus d'un an a toutes vos questions, sensiblement les mêmes


Pour écrire ce message j'ai pris 2 verres de "bulles". La moyenne en ce
momment est de 1 litre, avant ce décès 4à5 verres de temps en temps
J'allais oublier je suis spamophile et fait des migraines ophtalmiques
des doses importantes de baclofène augmentent la chose.
Tous ceux qui ont guéri de leur addiction ont dit " les effets secondaires , on s'en fout; ce qu'on veut, c'est guérir ..."
Merci beaucoup mais ce n'est pas facile de tout expliquer à la foi.
TOUTE MON AMITIE.
moi aussi
Rebonjour
bin, re-bonjour alors
J'ai oublié le principal une anorexie depuis le début du baclofène. Je
pèse 41kg et perds l'envie de manger de plus en plus. Je fais 1,56.
Lors du dernier colloque national sur le baclofene, nous étions trois médecins, en plus du Pr Olivier AMEISEN :
Le premier nous a fait des statistiques très très documentées sur les effets secondaires
Le deuxième nous a fait part des réflexions de ses patients guéris " docteur, les effets secondaires, on les assume : ce qu'on veut, c'est guérir "
Le troisième, très grossier, a dit " Les effets secondaires, on s'en tape ". C'était moi, et je m'excuse même pas d'être grossier.
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 18 Juil 2010, 23:55

Question de michel2


Et tout d'abord, bravo pour les vidéos !
Nous avons d'excellents collaborateurs !

Je suis au baclo depuis un an et 1/2 (100mg/jour), avec succès( mais soyons réalistes; rien n'est acquis...).

Je prends un AD et je fume de la mariejeanne (sans tabac). Je viens de changer d'AD: passage du SEROPRAM au SURMONTIL (il parait que celui là aide à "surmonter" les sautes d'humeur. J'ai tendance à être "soupe au lait" .-);
1/ Je ne crois aps un seul instant a une amélioration de quoi que ce soit en changeant ainsi d' A/D
2/ Les A/D ne sont pas là pour changer les lions en moutons ou les moutons en lion !!! gardez votre "soupe au lait" : c'est votre caractère et votre façon de fonctionner : je trouve "monstrueux" la simple idée de donner des médicaments pour se "changer "

Mais oh surprise: je suis total abattu, proche du léthargique par instant.. BACLO et SURMONTIL s'y mettrai ensemble pour me "claquer" ?
Je n'en sais rien, mais cela fonctionnait auparavant ... ( avez vous réellement besoin des A/D ? Je me pose la question ...Peut-être devriez-vous vous la posez aussi ? )



Merci pour votre réponse, et encore bravo pour le boulot que vous faites !
merci, michel2

_____________________________________________________________________________________________________

Question de ludo1512

Bonjour,
bonjour,
je suis un nouvel arrivant sur ce forum, et je pense que celui-ci peut
m'aider (ne serait-il pas ma dernière chance ?)

J'ai 37 ans, je pèse 60 Kilos, depuis l'âge de 20 ans, et depuis ce même
âge, je suis addict au cannabis et à l'alcool, après diverses thérapies
et traitements j'en suis toujours toujours au même point et je suis
fatigué parce-que conscient de mon état mais incapable de m'en sortir !!!

Cette dépendance à gâché beaucoup de choses dans ma vie (familiale,
amicale, professionnelle et sociale...) même si j'ai quand même le
sentiment d'avancer dans la vie, mais pas comme cela devrait l'être,
j'ai l'impression que le Baclo pourrait m'aider !!!

Je fume 20 grs de cannabis par mois et je bois à peu près 2 litres de
bières par jour, (surtout le week-end...) car je travaille.

Suite à différents sevrages alcooliques volontaires, j'ai fait des
crises d'épilepsie, et je prends désormais un traitement pour cela ainsi
qu'un traitement pour des migraines...

- 1 Tégrétol 400 mg le matin
- 1 Tégrétol 200 mg le soir

Ces deux derniers étant là pour mes épilepsies...

- Cibutid 100 mg
- Zimogoro 2.5 mg

Ces derniers en fonction "de la venue de mes migraines"...

Ces traitements sont-ils compatibles avec le Baclo ???
Oui, absolument ; mais il faut correctement gérer le baclofene et surtout ne pas l'arrêter brutalement
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 31 Juil 2010, 01:04

Question de Zazou,

En espérant etre au bon endroit,bonjour et merci d'avance....
Je vais essayer de résumer....
J'ai 44 ans,et un probléme d'alcool,qui s'agrave de jour en jour,depuis
4 ans.
Parrallément,je suis "en depression",qualifiée de resistante,par le
mmedecin psychiatre qui me suit.( seroplex 30;mais j'ai essayé beaucoup
de traitement,sans qu'aucun ne s'avère efficace).
Je precise que j'ai déjà eu un épisode depressif majeur,à l'age de 25
ans,sans la présence de l'alcool à cette époque.
En mai 2009,le psychiatre a accepté de me préscrire du bacloféne,15mg
pour arriver à 40mg au bout de 2 semaines. ma consommation d'alcool a
sensiblement diminuée,mais à la fin de la deuxième semaine,j'ai fait une
tentative de suicide,sur un mode trés pulsionnel,que je ne comprend
toujour pas....
Ma question serait donc:
quand est il de la prescription de bacloféne chez les personnes
souffrant de troubles dépressifs?
La prise de baclofène peut elle favoriser des passages à l'acte?
bonjour,
aucune de vos questions n est répertoriée comme imputable au baclofène

Merci d'avance...
Zazou
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 04 Aoû 2010, 22:43

Question de Grenouille :


Question: Quelle différences fondamentales y at-il entre le liorésal( que je prends depuis 8 jours, 40mg/jour) et le baclofène, absolument aucune je sais que le baclo est substance active du liorésal, alors je ne comprends rien, ou bien l'alcool et les traitements antidépresseurs m'ont voilé une partie des neurones?
Ça,c'est à voir : je ne vous distingue pas bien, d'ici ...
Les deux produits sont strictement identiques : baclofène : il s'agit d'un générique du liorésal qui a choisi comme nom de vente, le vrai nom chimique du produit


Additif de Grenouille :


Excusez docteur, j'en oublie la politesse et c'est bien la moindre des choses à vous qui vous donner la peine de nous aider, nous les alcoolos, tares et vices de la honte.Bonjour et merci
Additif du doc : ah, bin, bonjour Grenouille
Quel temps y fait dans vot' bocal ?

"alcoolo, tares et vices de la honte", bouh, c'est pas bien français tout ça; mais c'est surtout pas beau et entièrement faux : si vous disiez malades, tout simplement...


Question de Mistiti :



Bonjour,
bonjour, mistiti

J'ai parcouru plusieurs sujets du forum, mais je ne pense pas y avoir trouvé la réponse à mes questions actuelles.
Je prends le Baclo depuis 21 jours (posologie à 80 mg/jour aujourd'hui).
Je ressens quelques manifestations, et j'aimerais savoir s'il s'agit d'effets secondaires au traitement :
- tremblements des mains, notamment en matinée,
Attention, cela peut être dû aussi à l'arrêt trop brutal de l'alcool : n'arrêtez pas de boire ...trop vite
- au réveil (et parfois + tard en journée) : gorge serrée, sensation de soif, similaire aux symptômes d'une angine
- bouche pâteuse (impression d'une langue qui aurait doublé de volume)
C'est possible

Je précise que je n'ai pas encore diminué ma conso d'alcool.
Ah, j'ai écris trop vite : mais, c'est bien que je l'ai re-précisé
Si ces manifestations correspondent aux effets secondaires du Baclo, ceux-ci sont-ils amenés à se réduire, ou bien au contraire augmenter en même temps que la posologie ?
La volonté d'arreter votre addiction vous permettra de supporter ces effets ( passagers, de toutes façons ) ;
Si ils sont trop pénibles, réduisez nettement vos doses et " re-montez " beaucoup plus lentement


Merci pour votre réponse (et votre présence = merci à vous : le docteur est très sensible et a aussi besoin de vos encouragements)

Mistiti
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 06 Aoû 2010, 12:43

Question de Florette :

Bonsoir Docteur,
bonsoir, florette
Je suis sobre totalement depuis 8 jours mais j'ai beaucoup d'effets secondaires.
De ces deux propositions,vous ne précisez pas quelle est la bonne , l'excellente nouvelle.
Etre sobre, c'est tout l'effet que cela vous fait ? Personnellement, mes patients commencent par

Waouh, docteur !!!....
Quels sont les paliers pour diminuer, le dosage etc...
1/ qui vous prescrit ce baclofène ?
2/ si vous êtes seule, il vous manque un maillon essentiel, un professionnel de l'empathie pour dévoiler au mieux votre motivation
3/ vous ne me dites même pas quelle dose vous prenez, ni quels paliers de traitement vous avez fait; je ne suis que docteur et je ne fais aucun miracle : je gère une situation difficile avec des gens que je n'ai jamais vu et à qui je n'ai jamais parlé , ma seule arme, mon empathie et l'envie de vous aider à GUÉRIR...

Je prends de la vit.C, du magnésium et de la vit.B12
moi, je rajoute du persil, une pincée de schmoldubrock et fais cuire à feu doux pendant une dizaine d'années
tout ceci pour dire qu'on s'en fout pas mal
seule compte votre guérison grâce au baclofène seul, un point, c'est tout.

+3litres par jour ( de quoi, d'eau je suppose ? ..et j'espère).
Mais je fais des crises de spasmophilie =
une maladie qui n'existe pas, inventée dans les années 70, un peu vieillissante, remplacée actuellement dans les sondages par la fibromyalgie : tout ceci avait auparavant un nom, le stress, perception spécifique à l'être humain et que chacun combattait avec ses propres moyens pour en sortir grandi.
De la médicalisation du stress est sorti une prise en charge catastrophique de nos propres problèmes

et j'ai comme la sensation avant d'en faire une . bin, tiens ...
Je suis actuellement à 120 mg.
ah, enfin
Vous avez compris que vous m'aviez un peu mis en colère. Mais uniquement par amour pour vous : je veux que vous guérissiez, d'accord ?

Merci.
Bien volontiers, florette

PS : Vous avez compris que je vous réponds à tous extrêmement spontanément, au coup par coup et que je ne peux me permettre d'avoir une "clientèle" secondaire à gérer sur le site : je vous apporte donc mon amour de l'humanité souffrante, mon humour totalement désopilant, et ma spontanéité.
Ceci en ma qualité d'expert : 35 ans de médecine générale et un des plus anciens prescripteurs de baclofène dans la GUÉRISON des addictions.
Mes réponses sont donc les MIENNES et n'engagent que moi : si elles ne sont pas toujours politiquement correctes, puissent-elles vous aider, c'est tout ce que je demande.
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 09 Aoû 2010, 23:13

[u]Question de florette :[/u]

Bonjour docteur,
re-bonjour, florette
Un membre présent au forum m'a dit que le sujet de la narcolepsie a été évoqué, oui, seulement évoqué lors du colloque.
Ma fille est narcoleptique et suivie par un neurologue. Elle prend du Modiadal.
Est ce que des essais avec le baclofène ont été faits ? je ne le sais pas: mais je ne courre qu'un seul lièvre à la fois
Merci
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 12 Aoû 2010, 19:12

Question de Hel

Bonjour,
bonjour
Je suis sous baclofène depuis mai. En commençant au début a 3 fois
0.10mg par jour et a présent je suis à 0.40mg.
J'ai depuis vendredi une douleur importante à mon pied droit à
l'orteil.Diagnostic du docteur : crise de goutte.(pourtant je suis
abstinent total et pas d'excès en viandes rouges.)
Pourrait il y avoir une augmentation d'acide urique avec la prise de
baclofène ?
absolument pas, mais
- d'une part, les crises de goutte surviennent de nos jours en dehors de tout excès : notre nourriture habituelle quotidienne est trop riche; - d'autre part, la réduction de votre régime alcoolique peut modifier le "pool" acide urique et déclencher aussi une crise
- enfin, les doses de baclo sont beaucoup trop faibles pour déclencher quoi que ce soit

Merci d'avance.
A bientôt.
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 19 Aoû 2010, 09:42

Question de zazou :

J'espère être au bon endroit,
et vous remercie d'avance...
Je dois prochainement bénéficier,du fait d'une dépression dites résistante,(plus de 3 traitements par AD sans amélioration..]d'un traitement par stimulation trans craniène répétée.
J'ai fait part au Psychiatre qui doit faire ce traitement de mon projet de prendre du bacloféne.
a votre avis,y a t il une contre indication entre les 2 traitements?
Le médecin qui m'a reçu est resté perplexe....
Je vous remercie d'avance....
Je n'ai aucune experience de ce traitement transcranien mais
- Je ne vois pas en quoi le baclofène pourrait gêner
- surtout, à votre place, si vous en etes d'accord, je tenterai d'abord le traitement baclo, seul, jusqu'à arriver à la dose minima ( 90 à 120 ? ), ce qui peut grandement améliorer (ou guérir ? ) votre état dépressif : compte-tenu de nos résultats et de notre expérience, vous avez tout à y gagner...


Question de lull :


bonjour
bonjour, lull
mon ami prend du baclofen depuis 2 mois, il est à 6*3comprimés par jour.
Il a réduit considérablement sa consommation d'alcool.
Depuis toujours il a une phobie sociale et relationnelle très aiguë, l'alcool atténuant cette phobie,
bien sur, nous connaissons bien cela : il a trouvé, seul, le traitement atténuant cette phobie = l'alcool !..
depuis la réduction de la consommation d'alcool, ses peurs le coupe encore plus des gens. c'est tel qu'il refuse de voir un thérapeute.
Je pense cela normal au début, la dose de baclo ne l'a aps encore entierement guéri et n'a ainsi aps contribuer à supprimer également sa phobie sociale
Je voulais savoir si on pouvait cumuler baclofen et neuroleptiques.
Essayer plutôt d'augmenter doucement les doses de baclo, seul; on peut associer baclo et neuroleptiques mais je ne pense aps que ces produits soient efficaces sur son problème; si vous confondez avec d'autres psychotropes comme les anti-depresseurs, ne soyez pas trop pressé et suivez mon conseil.Tenez moi au courant des résultats si vous suivez mon conseil
La prise de neuroleptique pourrait être une première étape avant d'engager un travail plus approfondi. qui pourrait être simplement de la thérapie cognitivo-comportementale ( tcc )


Question de Jean-François Voyez :


Bonjour Docteur
Bonjour, J François
je dois subir une intervention chirurgicale sous anesthésie générale d'ici six semaines; sauf si entretemps j'ai atteint la dose seuil, à ce moment je devrais être à 140mg/jour de baclofène.
oui
Je vais bien sûr signaler le traitement à l'anesthésiste mais je voudrais savoir si vous avez eu connaissance d'interactions malheureuses entre le baclofène et les anesthésiques.Il est possible que l'anesthésiste vous demande de supprimer le baclo pendant un ou deux jours ( maximum), avant de vous endormir ( "demi-vie" du produit = 3 à 4 heures pourrez vous confirmer à votre anesthésiste )
Vous pourrez reprendre alors votre traitement le lendemain de votre anesthésie en augmentant un peu plus rapidement jusqu'à atteindre votre dose initiale

Cette intervention n'ayant aucun caractère d'urgence je pourrais la reporter.
Si vous le préférez, mais vous agirez alors de la même façon

Avec mes remerciements
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 19 Aoû 2010, 20:02

Question de Florette


Bonjour Docteur en médecine,
bonjour, Florette
J'ai pratiquement la réponse avec celle donnée à Jean Francois Voyez.
C'est ce que je vous dis à chacun : les réponses à vos questions sont le plus souvent dans le forum : relisez TOUT régulièrement, relisez aussi régulièrement le livre d'Ameisen
Je suis abstinente depuis le 29 juillet et à 90 mg depuis aujourd'hui.
Je dois faire une fibroscopie sous anesthésie générale car asthme sévère
depuis l'enfance le 26, et le 14 septembre on m'enlève la vésicule le
calcul étant devenu trop gros.
Je vois lundi l'anesthésiste.
Mais je vois très souvent sur le forum qu'il ne faut pas arrêter le
baclofène d'un seul coup.
vous pouvez l'arrêter 24 h avant, pas nécessairement plus, la "demi-vie" du baclo n'étant que de 3 à 4 heures.
Quels sont les risques ? Quelques désordres neurologiques sans gravité mais désagréablement perçus dont crise épilepsie
Entre les deux est ce que je peux me remettre à 80 mg, dose où je me
sens bien.
oui, le lendemain même
Je n'ai aucun craving mais j'ai peur de faire une rechute entre les deux. En arrêtant 24h , vous ne risquez rien
Tout ceci étant au conditionnel car le gastro-entérologue et le
chirurgien souhaitent que je reprenne 2 kg avant.
Je pèse 40 kg pour 1.56 m.
Je ne suis pas du tout anorexique mais pas d'appétit en ce moment.
Pas facile de manger de tout car j'ai de l'acide urique.
pfff !! qu'est-ce qu'on s'en fout ! on ne peut pas dire tout et son contraire : si vous voulez grossir, il faut manger !! ; personnellement, j'évite juste l'huile sur mes tartines beurrées, trempées dans mon nutella à la crème fraiche
Et puis comme vous avez beaucoup d'humour une petite couche sur la
tartine : bin, qu'est-ce que je disais !! une P.C.E non étiquetée. Je rentre en rhumatologie plusieurs
jours en octobre avec une chef de service qui à l'air de bien connaître
ce problème. J'espère car autrement St Antoine.
Olivier Ameisen parle d'un rapport poids et dose de baclofène.
Qu'en pensez vous ?
Non, peu importe, je ne dose pas le baclo en fonction du poids mais de l'effet attendu, chaque personne étant un cas particulier
Merci car vous nous aimez .
MERCI, beau compliment, (mais vous plus que les autres)
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 24 Aoû 2010, 22:11

Question de Isa :

Bonjour Docteur,
bonjour, Isa

Il y a longtemps que j'aurais dû vous contacter, aussi je me permet de vous raconter mon histoire avec le bacloféne. Docteur, j'ai infiniment besoin de vos conseils et je vous remercie par avance pour votre aide qui va m'être très très précieuse.
je suis 1 femme de 45 ans, alcool très jeune et addictions aux drogues dont héroïnomane à l'âge de 15 ans, cocaïnomane 30 ans.
Je suis sous bacloféne depuis 1 an, montée au delà de 300mg extrêmement vite sans aucun effets secondaires afin d'arrêter mes addictions telles que :
alcool fort type wisky 1 à 2 bouteilles mélangés avec des benzodiazépines, anxiolytiques à hautes doses (le double des doses autorisées), subutex 3x 8mg depuis 1995 (impossible à arrêter), évidemment héroïne, cocaïne ponctuellement.
Arrivée à ma dose seuil, j'ai tout arrêté d'un coup durant 4 mois, totale indifférence à tout alors que j'avais tout avec moi...mais mon alcoologue ne prescrivait que 130mg, j'ai dû redescendre trop rapidement puis j'ai oublié des prises, mes dépendances sont revenues en pire avec en plus de la boulimie (maladie que je n'avais jamais eue)...qui ont disparues dès la remontée du baclo.
Depuis j'ai voulu remonter, 200mg de baclo serait nécessaire pour l'alcool, car pour la morphine type moscontin 600 mg/jour ou subutex à 110mg de baclo (facile à arrêter)comme les benzo etc.
Mais problème je suis remontée entre 120 et 140 mg de baclo: j'ai eue de terribles effets secondaires tous ces mois j'ai eue de graves confusions mentale, j'ai fait des choses que je n'aurais jamais fait, des confusions : croyant que c'était la réalité, acouphènes quotidiens terribles, perte de mémoire, durant des mois non seulement j'étais totalement déprimée, mais j'ai fait n'importe quoi, sans parler des effets gênants mais sans plus type sédation ou problème de vue qui s'altèrent parfois...
Docteur, pouvez me confirmer que ces effets ont été dû au fait que mon médecin me prescrive du Séroplex 2 x20mg durant 2 mois puis ensuite j'ai baissé à 20 mg ?
Docteur le bacloféne peut il faire déprimer ?
Je ne le pense pas...
J'ai la "faiblesse" de croire que le baclofène peut, non seulement vous guérir de toutes vos addictions, mais aussi guérir ce mal-être qui vous a fait être telle que vous êtes, c'est-à-dire poly-addict.

Si oui quoi prendre, ou que faire mon psy m'a marqué du Valdoxan 25mg, moi pour l'instant je suis mieux et ce produit ne me plaît pas plus que cela et vous cher Docteur qu'en pensez vous ?
A partir de ce concept, je traite tous mes patients addicts en leur proposant un traitement par baclofène SEUL. Mais de la même façon que je le prescris à doses très progressives pour éviter les effets secondaires pénibles, certes , mais totalement bénins, il me semble capital de diminuer les autres drogues, y compris l'alcool, extrêmement progressivement, pour éviter les phénomènes de sevrage brutal. Il existe bien évidemment des effets néfastes à mélanger le baclofène avec tous les autres psychotropes, d'où la nécessité d'augmenter l'un en diminuant les autres. Mais les paliers doivent être très très progressifs, j'insiste à nouveau. Là fin juillet je ne savais plus quoi faire car mon Alcoologue qui suit +de 100 patients n'est pas au courant des interférences entre je pense le séroplex et le baclo, puis il est sceptique car il est tout seul et tous ses patients se plaignent de trop d'effets secondaires du baclo, évidemment avec l'effet de l'alcool ils ne se rappellent pas des effets néfastes...
Alors j'évite de rajouter mon lot, ce que je me permet de faire avec vous Docteur afin d'avoir vos conseils au mieux et je vous remercie c'est super d'être là pour nous, bravo pour ce que vous faîtes.

Je suis persuadée que le séroplex m'a complètement détraqué mon traitement avec le bacloféne, puisque depuis 1 mois j'ai arrêté le séroplex, bien sûr, je vais bien mieux.

Par contre vu l'état dans lequel j'étais avec ces effets et le fait que je continuais à boire, puis la pression de l'entourage, j'ai baissé le bacloféne à 50 mg mi juillet aussi, c'est pas bien c'est clair j'en fait les frais actuellement !

Docteur, du fait que cela fait 1 an que je prend le bacloféne le 14 Juillet 2010 je prenais 120 mg 140 mg, là je suis à 50 mg pouvez vous me conseiller un protocole afin d'augmenter sans trop de paliers SVP ?
Je me répète : Vous devriez pouvoir reprendre les paliers de baclofène à raison de 10 mg ( un comprimé ) tous les trois jours, pour atteindre la dose de 120 - 140 qui semblait vous convenir.
N'arrêtez pas l'alcool brutalement par effet de votre volonté, attendez tranquillement que le craving disparaisse sous l'effet du baclofène à la bonne dose.
Demandez à votre entourage, y compris les psy, de prendre la peine de lire l'ouvrage d'Olivier Ameisen : c'est très important pour l'aide qu'ils pourraient vous apporter.


Merci pour vos réponses ici bien que je sois suivi par 4 médecins dont 3 prescripteurs de baclo, pour moi et mon mari peu d'entre eux ne peuvent répondre à ces questions?! j'ai un psy qui ne connait même pas le baclo et il s'en fout. J'aimerai connaître un psy qui adhère mais c'est dur à trouver, alors que je suis sûre qu'il y en a ici, il paraîtrait que ma ville serait assez ouverte pour le baclo.
Docteur pensez vous quels sont les spécialités chez les psy, neuro-psy qui connaissent le mieux le bacloféne? Ce n'est malheureusement qu'une question de motivation des médecins, quels qu'ils soient, d'adhérer au principe de guérison par le baclofène. Moi-même n'en ai été persuadé qu'après la lecture du livre : auparavant, je refusais de soigner les malades addicts, par ignorance du principe de maladie et par manque de réussite des traitements proposés.

J'ai beaucoup de questions à vous poser mais je m'arrête là afin de ne pas trop vous prendre le choux. désolée et Merci pour votre investissement pour nous et j'espère revenir à mon indifférence à ce maudit alcool.
Puis Bravo pour ce premier colloque, la prochaine fois peut être par chez nous, venez dans le midi, cela sera très difficile, j'y suis déja ...qu'en pensez vous ?

Bien cordialement et merci pour tout, vous êtes 1 amour Doc. Isabella
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede pierre olivier » 09 Sep 2010, 15:58

Question de Michel2

Bonjour Docteur,
bonjour,
J'aimerais savoir quel est le délai entre la prise du baclofène et le début de l'effet.
cela appartient à chaque patient; en général, rarement avant 90 mg pour les femmes, 120 à 150 pour les hommes

Et combien dure l'effet ?
je ne comprend pas bien le sens de la question
est ce proportionnel à la dose ?
re-formulez la moi, plus précisément, s'il vous plaît
Merci pour votre réponse
Michel

Question de Isa

Bonjour Docteur
bonjour, isa; on se connaît, non ?
1 an sous baclo 4 mois indifférente car poly-addict, suis montée au delà de 300mg . Puis pour différentes raisons, j'ai dû baisser trop rapidement à 130. Depuis des mois (je passe sur les petits effets non souhaités) suite à des acouphènes terribles et incessants ainsi qu'une grosse fatigue interminable et une dépression, j'ai baissé le baclo à 50mg, j'ai essayé d'augmenter de 0,5 en paliers longs ces effets ont continué, je suis descendue à 30 mg. Sachant que si ces effets avaient continué j'allais arrêter le baclo, car de plus impossible de supporter ces effets et aussi le fait d'être incapable de conduire même à 30.

Ayant des comprimés de liorésal de 25mg et 10mg, je n'ai pas fais attention, en 5 jours je suis à 130mg et les effets secondaires ont disparu, de plus je suis en forme et je reconduis mon véhicule.
CE QUE VOUS DITES EST TRÈS IMPORTANT, je le dis moi-même depuis longtemps mais je suis ravi que vous le disiez vous-même, à savoir que les effets secondaires sont vraiment dans la tête des malades et que leur motivation absolue : JE NE VEUX PLUS BOIRE, est capitale.
Comment est ce possible ? Il est possible que votre traitement antérieur ait eu encore une activité résiduelle : le baclofène agit à la fois, au coup par coup et à la fois par imprégnation permanente.
Puisque tout va bien, Quels sont les risques encourus de ne pas faire de paliers? AUCUN RISQUE, seulement d'être découragé par des effets secondaires quand même plus fréquents MAIS QUI DISPARAITRONT DE TOUTES FACONS !!

Je vous remercie cher Docteur pour l'aide que vous nous apportez à nous les pochtrons,
j'ai tout de même un gros gros faible pour les pochtronnes
les laisser pour compte... vous êtes un homme de coeur c'est sûr et je vous remercie d'être là pour moi pour nous ! comme nos médecins prescripteurs si rares, mais très impliqués.

Docteur encore Merci et je vous fais de gros bisous
ououhhhhh!!!
qui j'espère vous iront droit au coeur. pas que ...
Isabella
pierre olivier
 

Messagede A&B » 12 Sep 2010, 14:38

Question de Dominik :

Bonjour Docteur,

bonjour dominik

J'ai 2 questions :

ah, ah, vais-je avoir deux réponses ?

la 1ère rejoint celle de Tatoo :
dans le cas d'une abstinence totale pendant la semaine mais d'un craving important le vendredi soir et le samedi après-midi,
est-il possible d'envisager une prise de Baclo uniquement ces 2 jours-là, ou est-il préférable (ou nécéssaire) d'en prendre
toute la semaine ? (Je comprends parfaitement la nécessite d'une prise quotidienne quand on consomme de l'alcool quotidiennement,
mais qu'en est-il dans ce cas précis, étant donné la demi-vie très courte ?)

TRÈS bonne question ! ==> Nous avons l'impression, mes confrères prescripteurs et moi, que le baclofène, malgré sa demi-vie très courte ( et donc sécurisante, soit-dit en passant ) agit au "coup par coup " , d'où son intérêt à dose un peu plus forte, juste avant l'heure fatidique du craving. MAIS AUSSI PAR IMPRÉGNATION QUOTIDIENNE, comme un anti-hypertenseur, ou un anti-depresseur, par exemple; d'où l'intérêt de le prendre quotidiennement

Pour reprendre votre cas, je tenterai bien DEUX comprimés tous les soirs avant de dormir, puis deux comprimé le vendredi et le samedi soirs , à 16h, 18h, 20h, et 22h. Qu'en pensez vous ?

Je pose ma 2ème question ici,

pourquoi pas, là ?

n'ayant pas encore trouvé de post correspondant (désolé, je débute sur le site) :

vous êtes tout excusé



dans le cas d'un traitement post-infarctus, (stent depuis 6 ans, mais consommation de tabac - je sais, faudrait pas !), y'a qq'un ka dit qqchose, là ?
traitement de base, à savoir un anti-cholestérol (fluvastatine), un anti-aggrégant plaquettaire (clopidogrel) et surtout
un béta-bloquant (acébutolol) et un IEC (ramipiril) : quelle peut être l'interaction de l'effet hypotenseur de ces 2 molécules
avec celui du Baclo ?
Deuxième très bonne question ( dommage, vous loupez de peu la tringle à rideau qui récompense la troisième, )
Y'a-t-il des précautions supplémentaires à prendre, plus d'effets indésirables ou de danger ?

OUI, il faut manier avec un peu plus de précaution, tous vos anti-hypertenseurs,( acébutolol et raminipril ) voire les diminuer de moitié

Merci d'avance pour votre réponse, qui, d'après celles que j'ai vues, ne manquera ni de pertinence
j'espère avoir été à la hauteur
ni d'humour !
allez savoir...
Dominik


Question de Yanouche :


Bonjour Doc,
bonjour, Yanouche
J'aimerais savoir si la posologie du Baclofène diffère selon la corpulence de l'individu ? (pour info, je mesure 1m85 pour 130kg)

Je n'ai jamais fait de relation entre le poids et la dose : je prescris souvent moins chez les femmes mais j'ai des exceptions : un homme à 40 mg !!! guéri malgré une forte intoxication et deux jeunes femmes à 240 mg !!...
Merci
You're welcome


Question de Marina :

Bonjour Docteur,

bonjour, Marina


J'ai arrêté l'alcool depuis 13 jours, et pour ce faire , je ne sors pas ( hors pour travailler ) et n'ai plus de bouteilles bien évidemment chez moi. Je prends 120 mg par jour de baclofène à raison de 20 mg le matin vers 7h30 , 30 mg le midi et 70 mg le soir vers 19 h. Néanmoins, si tout se passe bien au cours de la journée , le soir vers 20 h , je souffre d'un violent craving que j'essaie de tempérer par de l'équanil ( prescrit par l'alcoologue pour mon sevrage ) et un hypnotique pour dormir le plus tôt possible.
Je vois le moment où je ne pourrais plus résister .; Bien entendu ! Vous êtes en plein dans la zone ou vous faites de violents efforts pour être ABSTINENTE, ce que font TOUS les alcooliques depuis cent mille ans et que vous n'avez encore AUCUN bénéfice du baclofène Je suppose qu'il faut augmenter la dose , mais comment ? Petit à petit, ne soyez pas pressée et imprudente; je vous propose d'augmenter votre dose quotidienne de 10 mg, deux fois dans la semaine, jusqu'à la dose de 150; et on se reparle...Je précise que je suis alcoolique depuis sans doute longtemps , sans l'avoir reconnu vraiment jusqu'à maintenant et de plus bipolaire ( m'avait dit un psychiatre), soignée pour dépression depuis des années , sans effet notable. ( mon parcours est fait d'autolyses , d'abus de benzodiazépines, et de tout en fait .. avec la souffrance qu'il y a derrière) Et si le baclofène vous ôtait tout cela ?
Mon médecin traitant me suit pour l'instant pour les 120 mg il est déjà intelligent, généreux et à votre écoute mais un peu à contre c?ur. donc, finalement pas assez intelligent, pas assez généreux et pas assez à votre écoute
Comment augmenter ?

Faites lire le livre d'OA à votre médecin, faites lui lire CE message et tous les autres, avec mes réponses il peut demander au site comment me joindre

car manifestement , je ne suis pas à la dose seuil.

C'est exactement cela


Merci d'avance pour vos conseils.

You're welcome, dear


Question de michel2

Bonjour Docteur,

bonjour michel2
avez-vous des nouvelles de michel1 ?


Oui ma question n'était pas très bien formulée.

Ah, vous voyez ! Dites -le bien à PO, Julien, Sylvie, et Marion ( tous du site ) que c'est de votre faute, sinon ils me jettent des cailloux.

En plus, vous avez déjà donné la réponse (je n'avais pas consulté assez en amont):
Le baclofène agit au bout d'une heure et demi approx, et a une demi-vie de 4 à 5 heures approx.

OUI : ( = vous passez en deuxième semaine )




Mon craving débutant vers 18h, et me couchant vers 11h-minuit, j'en conclue que je peux prendre l'intégralité" de la dose (100mg pour moi) vers 16h30; Me trompe-je ?

OUI !! = vous allez directement en prison, vous ne passez pas par la case-départ, vous ne recevez pas 20.000 ?

La bonne réponse est :

Ne risquez pas des effets secondaires ; je vous propose d" étalez" vos 100 mg en : 2cp à 16h, 17, 18, 20 et 22h

Si vous avez encore du craving, augmentez progressivement chaque dose de 20 mg, à 30 ( on augmente de 10 mg par jour, deux fois dans la semaine, comme pour marina )




merci pour votre réponse

you're welcome


Michel
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 18 Sep 2010, 13:38

Question de Grenouille


bonjour cher doc
bonjour, grenouille
des nouvelles de votre bocal ?

j'ai une question qui me tarabuste depuis un petit moment: lorsque la période de mes règles arrive, c'est souvent là que je craque!
tiens ? moi, aussi
( avec les regles des filles, bien sur )

Se passerait-il une transformation neurologique, ou bien les hormones feraient-ils cette transfo?
aucune idée
merci de me répondre, si vous avez eu écho de ces symptôme chez d'autres alcooliques
aucun écho
Toutes mes amitiés
moi zaussi





Question de Lala

bonjour Docteur,
bonjour, lala
un patient alcoolodépendant et co-infecté par VIH/VHC peut-il prendre du Baclofène ?
Oui, bien sur : la question pourrait se poser quant à sa capacité hépatique à supporter le baclofène : c'est un faux problème : le fois supporte 10.000 fois mieux le baclo que l'alcool ...



Question de Dominik :


Bonsoir Doc,
bonsoir, dominik
merci pour votre réponse détaillée et précise (comme d'hab) ...
(je suis dominik le cardiaque anxieux ...bin, oui, il en faut...)
J'ai bien compris la nécessite de l'imprégnation quotidienne + le surplus lors du craving du week-end,
et je suppose que vous parlez de doses de 10 mg,
(que je devrai atteindre après une augmentation progressive j'imagine...) Pour le surplus, vous pouvez essayer de prendre 5 comprimés à 10 mg d'un coup, comme faisait Olivier Ameisen
Quant à la 2ème question,
"diminuer de moitié la dose de mes anti-hypertenseurs", qui sont aussi bradicardes,
je ne pense pas que ma cardio (ni mon MG qui est super !) ne soient d'accord,
moi non plus d'ailleurs je ne suis pas sûr d'être d'accord,
car j'ai le même ttt depuis 5 ans 1/2, il me convient ....
bien entendu, mais :
1° il convient depuis 5 ans sans baclo : tachez de m'aider en comprenant un peu mes réponses, tout de même !!...
2° à modifier EVENTUELLEMENT, en fonction des résultats de cette tension , bien entendu...

Après mes week-ends de consommation cyclique
j'angoisse car je sens bien mon muscle cardiaque qui a du mal, qui est fatigué ....
C'est terrible l'alcool, on sait que ça fait du mal mais on ne peut pas s'empêcher !
Bref comment faire, dans ma réalité quotidienne, sachant que :
un anti-cholestérol se prend idéalement avant le coucher,
quand le foie (le système digestif) est au repos,
comment concilier cela avec cette prise de Baclo ? ....
Vous êtes (un peu) compliqué et quand j'essaye de vous comprendre et de vous aider, vous me rétorquez " ah, bin non, alors "
Bien à vous ....


Question de Marina :

Bonjour Docteur,
bonjour, marina
Je vous remercie tout d'abord pour votre réponse; je suis donc passée progressivement à 150 mg ( 30, 50, 50 et 20)
Je constate que globalement le craving a diminué mais dès qu'il y a stress, j'ai évidemment besoin de consommer , ce que je ne peux faire et heureusement puisque je n'ai pas d'alcool. Mais l'envie est là et distincte de l'habitude ( 3 semaines d'arrêt) et resurgit donc en cas d'émotions.
En outre , je suis crispée et tendue en fin de journée.
Ma question est la suivante: puis-je continuer à augmenter ?
oui, absolument
j'aimerai vraiment être indifférente
c'est bien sûr le but final
car cette abstinence est toujours difficile à vivre bien sur
et à vrai dire , fragile , je crois. tout a fait fragile
Quels paliers à observer ? Je vous propose un comprimé de 10 mg en plus par jour, et ceci deux fois par semaine, soit 170 en fin de semaine prochaine et 190 en fin de quinzaine. Et on se reparle
Je précise que j'ai fait un test ( invitée à l'apéritif un soir ), il est évident que j'aurai bu après chez moi si j'en avais eu la possibilté mais le lendemain , il n'y avait pas de manque plus marqué. Je suis très motivée.
bravo et courage
Merci par avance de vos conseils
Marina


question de papillon34


Bonjour Docteur,
bonjour,papillon

Je vois que vous travaillez le dimanche, un peu comme nos amis les prêtres
ouh, là ! la comparaison s'arrête là, s'il vous plaît !
et que vous nous épargnez les sermons.
bin, justement, hin, hin, hin...
Je profite de ce double bénéfice et de votre présence si vous êtes encore là pour vous poser une question qui n'en est pas une vraiment : voilà, j'ai 56 ans, je suis dépendant depuis 8 ans environ (?) et me suis inscrit ici durant une période d'abstinence (très motivée, je suis re-papa récent à mon âge) et finalement, au bout d'un mois à 0 alcool sous acamprosate et Stablon, Lexomil (ça depuis des années) supportant difficilement mon absence de Liberté (ou de choix) j'ai opté pour le baclofène d'autant que je souffre aussi du dos depuis 20 ans.
J'ai eu la chance de rencontrer un immense toubib dans ma région (que vous devez connaître peut-être).
Je suis à 0 alcool toujours et ressens des effets autres encore à 30 mg de Baclofène. Relaxation du dos, clarté des idées, renforcement de la motivation, pas d'effet secondaire, gaité nouvelle...

Le problème est que je réduis déjà mes drogues précédentes, supprimé le Lexomil que j'oubliais de prendre dès le second jour, et que j'ai moins "envie" d'alcool déjà en... 6 jours de Baclo !!!.

Vous annoncez des périodes qui ne me concernent pas. Étrangement, cela me fait presque peur : ne suis-je pas normal en tant qu'alcoolique ?! Qu'est-ce que la normalité, mon cher papillon ? Personne ne peut le définir clairement : moi, je dis que c'est ce qui nous permet de vivre en paix avec nous-même ET avec les autres.

Je vous donne un exemple simplissitissime :
Vous trouvez "normal" de rentrer chez vous et de donner le soir, un tour de clé à votre porte d'entrée ?

Mon voisin, lui, a une serrure 5 points, une porte blindée, une alarme directement reliée à hortefeux et chaque soir, il pousse devant sa porte, sa bibliothèque et un seau d'eau en équilibre sur le sommet, et il tend un fil branché sur le 360 entre la dite porte et sa chambre. Cela excite tellement sa femme que le reste de TOUTE la soirée se passe en ébats torrides.

Personnellement, je n'aime pas les clefs, je ne ferme jamais mes portes, voire je les laisse carrément ouvertes; cela terrorise ma femme qui s'enferme dans sa chambre, n'ouvre à personne, sauf à moi pour la noël et la saint glinglin. ( La porte ouverte me permet de ressortir sans bruit et de vaquer ) Ceci nous convient parfaitement a tous les deux ( sauf a ma femme... )
Qui a raison ? Qui est normal ? Bin, Les trois personnages à la fois, avec des méthodes radicalement différentes, si ils sont en paix avec eux-mêmes et la société qui les entoure.

Adepte de la méthode Coué ? j'en suis
Fou ? j'en suis, vous avez pu vous en rendre compte
Vis-je un rêve ? Tant mieux : le rêve es tout ce que l'on se construit soi-même pour vivre mieux
Ou pire encore un retour de bâton m'attend-il ? Votre intelligence le maîtrisera ==>

Je redeviens sérieux et technique :
Il est possible, donc pas forcément obligatoire, que la disparition de votre addiction soit liée à votre volonté propre, mais aidée par l'espoir de guérison, par un praticien performant ( = intelligent et surtout généreux ), par votre entourage et votre nouveau bonheur : tout ceci s'appelant motivation, nécessaire à l'action du baclofène.
Pour autant, ma mise en garde s'applique au fait que le baclofène n'a pas encore forcément agit et que , baissant la garde, il vous arrive de vous prendre une cuite : ne vous en formalisez pas et continuez tranquillement ( = progressivement ) votre prise de baclo jusqu'à l'apparition de l' INDIFFÉRENCE ( = guérison )
PS : mon mode de pensée et mes explications par mail ( = rapides ) ne sont aps toujours perceptibles ; si vous ne m'avez pas bien compris, appuyez sur le bouton BIS.
Cordialement


Merci à vous. Ne me renvoyez pas à mon médecin, il m'attend le 15 (j'ai aussi la chance qu'il veuille me suivre une fois par semaine !).
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers Posez vos questions à un médecin prescripteur et nous publierons ses réponses.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x