Posez vos questions à un médecin prescripteur.

Messagede julien » 13 Avr 2010, 20:20

Question de djoule

Bonjour docteur,
bonjour, monsieur
Je suis abstinent depuis 1 an 1/2 et ce après plusieurs cures. votre cas est classique : de nombreux malades parviennent à être abstinents mais ne sont pas "débarrassés" pour autant de leur maladie. Mais bon,
le mal-être et la dépendance psychologique sont très présents et je
n'arrive toujours pas à retrouver le goût aux choses. C'est exactement ça !
J'aimerais savoir comment on ressent le baclofene quand on ne boit plus, La plupart des patients décrivent un palier où ils se sentent sereins ( c'est le terme qu'ils emploient spontanément le plus souvent ) ; la disparition de leur envie récurrente ( le fameux " craving" ) survient par la suite.
quand et comment la molécule fait son effet. Chaque patient est différent et ressent ce palier à une posologie qui lui est propre.
J'ai beau chercher sur le net mais je ne trouve aucun témoignage à ce
sujet.
Serait-il possible d'éclairer ma lanterne ?
Merci d'avance et bonne continuation
bonne continuation à vous aussi
julien
 

Messagede mye68 » 14 Avr 2010, 12:04

Bonjour. bonjour, madame Je suis nouvelle sur le forum. J'ai 61 ans moi, 62, aujourd'hui et me bat moi, aussi ( et vit avec) l'alcool depuis bien 40 ans, avec des trèves de quelques années, puis mois, puis jours, et j'ai enfin consulté un spécialiste. Sous oxazépam pendant 1 mois, rechute Je lui ai parlé du baclofène. Apparemment il n'est pas contre, il m'a dit avoir quelques patients "sévères" en traitement avec le produit. Mais il m'a dit qu'il y avait d'autres produits avant ce qui lui semble une "extrémité" et m'a prescrit "Naltrexone". En trente cinq ans de métier, médecin de "terrain", c'est-à-dire de famille, très proche des gens, je n'ai pas réussi à guérir un seul patient !J'ai utilisé pour cela, tous les médicaments que mes bons maîtres de la faculté m'ont recommandé. Résultat, je répète, nul ! Alors, quand j' ai pu utiliser le Baclofène , je l'ai fait, contre l'avis de la faculté. Résultats exceptionnels, me redonnant de l'espoir et surtout en redonnant de façon extrêmement affective, à tous ces malades. Je n'ai donc pas l'intention de changer ce produit qui ne coûte quasiment rien. Ainsi fait, je n'ai aucune expérience de la Naltrexone Sous oxazépam, je n'ai rien bu. Je ne mélange pas alcool et médoc. Mais Naltrexone, il m'a dit que les doses d'alcool ingurgitées vont diminuer! j'ai donc permission de boire et attends de voir si un verre de vin m'endort. ( d'ordinaire 1 bouteille). Gamma 59, ma s?ur a le même problème. Grosse chute après le décès de son Fils. Pour moi aussi, mais excuse ou prétexte, on connaît tous ça. Elle 120 gamma. Est-ce que ces gammas ont une incidence sur le traitement? Absolument pas Est-ce que mon médecin m'aide ou teste les médocs? Je ne peux évidemment pas répondre directement à cette question ! Mais votre doute me gène : je ne peux correctement soigner que des patients qui me font confiance ET EN QUI J'AI CONFIANCE, également; si vous avez ce doute, changez de médecin et changez de médicament ; si vous êtes en confiance, gardez les deux...
Cordialement



PS : L'une de mes patientes m' a repéré sous mon "faux" nom !! Sachant qu'elle se rend volontiers sur le forum, je la salue ici et lui envoie tous mes v?ux de réussite, avec toute mon amitié !
Le doc
mye68
 
Messages: 16
Inscription: 14 Avr 2010, 10:45

Messagede romaine » 24 Avr 2010, 19:19

Bonsoir docteur
bonjour, Romaine

Ma question risque d'être un peu longue...j'ai lu toutes les questions et réponses du forum sans trouver de réponse.
J'ai été alcoolique et j'ai fait une cure en 2000 et je ne bois presque plus; après ma cure j'ai repris du subutex (que j'avais arrêté à la demande de l'alcoologue) et j'en consomme actuellement 18 mg par jour (14 prescrit + 4 que je me procure dans la rue). Il y a 3 mois j'étais à 20 mg; je n'ai pas consommé de cocaïne ni héroïne depuis 17 ans. Je pense que le subutex n'est pas le problème ce serait pareil avec un autre médicament je suis tous simplement addicte.
J'ai pris des tas d'antidépresseurs sans succès et ne veux plus en prendre. J'ai suivi des tas de thérapies et pseudo trucs sans succès.. en ce moment je suis une thérapie analytique et parallèlement des séances d'emdr mais je commence à désespérer. Le traitement peut il être efficace dans mon cas sachant que quand je ne dépasse pas la dose de subutex j'attends impatiemment l'heure de l'apéro pour boire ma bière quotidienne (j'ai aussi pris de la méthadone pendant 18 mois et ne veux plus en entendre parler). Le médecin qui me suit parle d'addiction mais il ne fait rien d'autre que me prescrire du subutex en disant que j'en ai besoin et en aurait besoin à vie.
Qu'en pensez vous ? merci d'avance

Romaine

Chère Romaine
Vous pouvez être considérée comme une personne souffrant d'addictions multiples. Mon expérience "stupéfiante", sans jeu de mots ( ! ) du Baclofène, m'inciterait à vous prescrire ce produit, en étant persuadé qu'il vous libérerait de toutes vos conduites addictives, de vos produits d'addiction et de vos médicaments inefficaces : je pense que "l'expérience" peut être tentée avec énormément de chance de succès et peu de risque d'aggravation de quoi que ce soit. Il vous faut, soit le proposer à votre thérapeute, soit consulter un médecin rompu à la gestion du baclofène. Je vois deux impératifs: une bonne motivation de votre part de vous débarasser de vos addictions et surtout un médecin prescripteur qui saura prescrire le produit sans commettre d'impair et vous entraîner dans les effets secondaires, pourtant faciles à éviter avec un bon suivi.
Je vous souhaite bonne continuation sur ce chemin.

Le doc
romaine
 
Messages: 1
Inscription: 24 Avr 2010, 19:03

Messagede julien » 06 Mai 2010, 22:24

Question de Minerva:

Bonjour Docteur,
Insuffisante respiratoire depuis plus de 20 ans (VEMS amputée de 65,7 - rapport VEMS/CV abaissé de 40,33) soignée par Spiriva + Foradil x 2 + Flixotide 500 x 4 + Xolair.
Alcoolique depuis 20 ans, consommation par jour en 2008/2009 : 3 btes de rosé + 1/2 bte de whisky.
1m68 et 105,5 kgs

- Mars 2009 début du baclofène avec mon nouveau généraliste : 45mg plus d'envie de boire et dégoût de l'alcool mais rechute lors d'un week-end, augmentation des doses de baclo jusqu'à 60 mg mais consommation comme avant sauf que le mix baclo + alcool était sur moi épouvantable (bourrée en permanence ce qui n'avait jamais été le cas avant le baclo).

- Juillet 2009 arrêt progressif du baclo. Retour à l'alcoolisation initiale.

- Octobre 2009. Reprise du baclo avec arrêt total de ma consommation d'alcool. Abstinente sans trop de problêmes (sauf craving important lors de dîners ou restos) jusqu'au 15 décembre. Dose de l'époque 70 mg/jour. Fêtes de Noël et de fin d'année reprise de l'alcool progressivement et tout le mois de janvier alcoolisation comme précédemment. Réduction du baclo à 50 mg/jour.

- 15 Février 2010 nouvel arrêt de la consommation d'alcool et remontée du baclo et suivi par une psychologue

Actuellement 130 mg/jour, abstinente sans rechute notable sauf un week-end en mars. Peu d'envie de boire sauf aux heures de l'apéritif. 10 kgs de moins à ce jour.
Mon problème est que si je bois un verre d'alcool, je ne peux plus m'arrêter d'où mon choix d'arrêter totalement de boire jusquà l'indifférence totale.

Ma question : je dois subir une anesthésie le 28 mai pour une coloscopie pour cause de suspiscion de cancer du colon. J'ai enfin trouvé un anesthésiste qui accepte de m'endormir, je lui ai donné mon ordonnance avec le baclofène à 90 mg seulement (mon généraliste est assez frileux, ne connait rien au baclofène et n'a pas le temps de s'y mettre), l'anesthésiste n'a pas réagit mais je lis maintenant, sur un autre forum, que certains on réduit leurs doses de baclofène avant de se faire opérer.

Dois-je également réduire le baclofène ? sachant que j'ai enfin vraiment moins envie d'alcool et que les vacances approchent, qu'il y aura chez moi beaucoup de monde et beaucoup de rosé ce qui me fait très peur.

Merci de votre réponse.

Bonsoir Docteur,

j'avais oublier de préciser ce que j'ai également indiqué à l'anesthésiste 1/2 séropram et 1/2 zopiclone par jour.

Merci de votre réponse.


Bonjour Minerva,

1 ° Si l'anesthésiste ne vous a rien dit, il n'en reste pas moins qu'il tiendra compte de ce traitement : il gérera ses doses d'anesthésique en fonction du baclofène mais aussi du seropram et de la zopiclone.

2° l'anesthésie pour une coloscopie est une "narcose", c'est à dire quelque chose d'assez léger, pas de problème de ce coté.

3° Votre traitement par baclofène, en l'absence d'autres renseignements, m'inspirent deux réflexions : d'une part, vous pourriez essayer de diminuer votre traitement annexe, seropram et zopiclone; d'autre part, vous pourriez essayer de gérer vos doses dans la journée et ainsi d'augmenter un peu plus les doses juste avant l'heure de votre "craving".

cordialement et bon courage
julien
 

Messagede julien » 06 Mai 2010, 22:28

Question de terre des hommes:

Bonjour de Léon en Belgique (enfin ce qu'il en reste!)

Suite à l'émission de France-Inter (la tête au carré) qui traitait du Baclofem contre l'alcoolo-dépendance, j'ai contacter mon médecin traitant pour avoir ce traitement. Il ne connaissait le produit, mais il s'est longuement renseigné avant de me prescrire ce médicament. Il m'a placé à une dose de 3x 5mg par jour pendant 15 jours, disons pour essayer. Il ne veut pas jouer les apprentis sorciers, ma t-il dit! Mais la dose est-elle suffisante pour un début. De son côté, il va approfondir le sujet. D'avance merci de votre réponse, a bientôt, Léon.


Bonjour Léon,

Mon expérience de traitement m'a appris à augmenter les doses extrêmement progressivement pour éviter les effets secondaires : vous êtes donc, avec votre médecin, sur la bonne voie ! Par ailleurs, les doses nécessaires sont variables avec chaque patient : il faudra voir avec vous : vous pourrez m'en reparler.
julien
 

Messagede julien » 06 Mai 2010, 22:32

Question de Chouquette:

Bonjour Docteur, depuis le 18 avril je prends du baclofèe,avec une ordonnance d'un médecin ami, qui a bien voulu me l'administrer mais sans trop y croire. Actuellement je prends 90mg par jour, mais en même temps j'ai un traitement pour la depression, assez lourd: Valium 10mg 1x3- Equanil 400mg l x 3 - Effexor 75mg l matin, i le soir - Tercian 25mg l le soir - Zopiclone 7.5 le soir au coucher. Depuis que je prends plus de baclofène, je pense qu'il faudrait que je diminue . Merci de votre réponse. Amicalement. Chouquette.


Bonjour Chouquette,

Absolument, c'est toujours ce que je recommande; vous pouvez agir par petites doses, autant pour augmenter le baclofène que pour diminuer les autres produits.

Amicalement également
julien
 

Messagede julien » 12 Mai 2010, 06:46

Question de croquelavie:

Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser une question au
médecin, mais tant pis, il faut que j'essaie.
Le baclofene supprime-t-il l'anxiété, les angoisses, etc....?

Oui, absolument, son action commence par cet effet
julien
 

Messagede julien » 12 Mai 2010, 06:48

Question de Michel2:

Bonjour Docteur,
bonjour, michel2

parmi les "effets" secondaires de l'arrêt de l'alcool et de la prise de
baclofène, j'ai indéniablement de la somnolence. Peut-on lutter contre ?
vitamines ?)
Merci.

Le colloque médical organisé par Aubes ce samedi à Paris a révélé que la prescription concomitante d'un autre produit, éliminait le phénomène: il vous faut, malheureusement, un peu attendre pour "valider" cette nouvelle prescription.
julien
 

Messagede julien » 12 Mai 2010, 06:51

Question de Dany:

bonjour,
Bonjour dany,

je prends du baclofene depuis environ 3 semaines. debut 5mg matin midi
soir puis augmenté de 5mg par prise tous les trois jours.je suis
maintenant a 25 trois fois par jour matin midi soir.je ne bois que le
soir en rentrant chez moi.ma consommation a diminué environ de moitié.ne
faudrait il pas mieux repartir les prises et les doses differement,par
exemple une heure avant de rentrer le soir et une dose un peu plus
importante a ce moment?

Bien sur, ce mode de traitement a été validé par le colloque de Paris, ce samedi : le patient est autorisé à réguler lui-même la prise de son traitement quotidien, avec l'aide de son prescripteur, mais dans le sens que vous avez vous -meme trouvé.

[color=#000000]faut il manger obligatoirement a chaque prise?


Pas du tout, le baclofène ne pose aps de problème de tolérance digestive, à part les nausées que ressentent certains patients et fort bien jugulées par la prise de dompéridone[/color]

merci de m'accorder votre temps
dany
julien
 

Messagede julien » 12 Mai 2010, 06:57

Question de mye68:

bonjour docteur,
Bonjour

je vous écris là ce que j'ai lu sur le site
"baclofen.org.uk/frtreatment.html", entre autres " le médicament le
baclofène-liorésal® est direct agoniste des récepteurs GABA B qui,
lorsqu'il est activé utilise les protéines G liée au mécanisme
d'élévation de la trans-membranaire du potassium, conductance à travers
notamment les canaux ioniques." je passe un peu plus loin où je lis
"l'ouverture des canaux potassium est inhibiteur, hyper-polarisation
effet à la cellule de repose potentiel électrochimique. Cette action en
fin de compte les effets de réduire le taux de neurones potentiel de
l'action qui a trait à la lutte anti-spasmodique effets du
baclofène-liorésal" Ce texte est traduit par des Suisses, Novartis, il
semble, donc je ne sais pas trop où mettre des virgules et des points,
et je n'y comprends pas grand chose. Tout cela est beaucoup trop compliqué pour un patient et ne lui apportera strictement rien ! Je crois juste savoir que
"ihnibiteur" veux dire "contre". Je voudrais en savoir plus puisque mon
"spécialiste" (des médicaments surtout) m'a prescrit une boîte de
liorésal®, à prendre, pour commencer 1/2 cachet, ok, mais toute les 8
heures , Il faut se contenter de matin, midi et soir, dans un premier temps; le délai entre deux prise n'a aucune importance, au contraire, car plus tard, vous prendrez une dose supérieure juste avant votre heure de " craving" (envie irrépressible de consommer ) ce qui ne me semble pas très efficace, sans compter que le
dernier 1/2, si je prends le 1er à 8h, sera à 24 h, là je dors. donc on
l'oublie, mais il m'a aussi demandé si j'ai des diahrées. Ma réponse, ça
arrive, mais pas significativement. Il m'a prescrit, quand même, du
chlorure de potassium. Est-ce contre productif? je ne sais aps mais de toutes façons, inutile... Je n'en ai pas pris, je
n'ai aucune confiance en ce médecin, comme vous le savez déjà, mais je
n'en ai pas d'autre pour le moment.(vu un jeune médecin, conseillé par
le pharmacien, qui connaît bien le baclo, mais le jeune médecin ne
connaît pas) je lui ai fourni une documentation et espère . en attendant
je suis bien obligée d'être plus maligne que mon médecin actuel. Et je
prends 1 cachet entier, à partir de 16h, et 2 autres plus tard, sans
aucun effet secondaire, même pas de somnolence. Merci pour votre réponse
et le temps que vous nous consacrez, sans même les 22? règlementaires. ??? !!! Nous n'en sommes pas là ! ps : si vous y tenez, envoyez 22 ? à l'association et faites le savoir autour de vous !!

je précise que le 1/2 cachet toutes les 8h, c'est durant 7 jours, puis 1
entier durant 7 jours, mêmes intervalles. A ce rythme là, j'arriverais à
"ma dose" sans doute après mon décès.
Nous sommes bien d'accord...
julien
 

Messagede A&B » 19 Mai 2010, 09:32

Question de Cyrille.


Bonjour Docteur,
bonjour, cyrille
L'AMM revient fréquemment sur ce forum.

Quand j'ai posé la question, par curiosité, à mon médecin psychiatre
alcoologue (privé), il m'a répondu très brièvement mais.....
efficacement, puisque ses paroles ont été "rien à foutre de l'AMM".

Quels sont donc les risques réels au delà du déremboursement, puisque le
risque, le plus dangereux, de sanctions ordinales, me semble écarté, là
encore d'après lui compte tenu de son taux de réussite personnel mais
ausi celui dont il est fait état au niveau international ?
je n'ai pas de réponse  précise à cette question, vous le comprendrez bien, mon cher cyrille; alors comme votre psychiatre, je m'en fous !!
Cyrille.

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]



question de Croquelavie 

Bonjour,
bonjour, C L V

Vous m'avez répondu que le baclo supprimait les angoisses. Pour
l'instant, aucun effet mais je ne suis qu'à 40mg.

J'aurais une question qui n'a aucun rapport avec le forum et je
comprendrais que vous n'y répondiez pas.
En fait, j'aurais voulu avoir votre avis :

Ma famille est morte (enfin 4 personnes sur 6) dès suite d'angoisses
terribles (je ne vais pas raconter, c'est trop long et pas intéressant).

J'ai moi-même 4 enfants :
- un fils (1989) drogué, alcoolique.
- une fille (1992) qui a eu l'oeil crevé à 2ans1/2, le nez écrasé à 4
ans, qui a subi des attouchements entre 5 ans et 8 ans. Elle est très
angoissée mais absolument pas addict (même pas de cigarettes).
- un fils et une fille (1994). La fille est dans un pôle espoir et
pratique le sport à un haut niveau et pourtant elle fume. Mon fils est
un gros fainéant mais sinon ça va.

Je ne fais pas de déballage, c'est simplement pour vous expliquer mon
raisonnement après ces observations, à savoir :

Sur mes 4 enfants 2 sont ou seront addicts, 1 est et sera mal dans sa
peau toute sa vie (anxiété, angoisses).
Ne pourrait-on pas à l'avenir (pour l'instant ça n'est même pas la peine
d'en parler à un médecin), préconiser le baclofène à des pré-ado
(12/13ans) lorsque l'on sait que ceux-ci sont prédisposés à avoir une
conduite addictive.
Cela ne serait-il pas la solution pour éviter d'avoir à soigner des
adultes qui ont bousillé leur vie (c'est mon cas) avec des ali-caments.

Voilà, je suis une grande utopiste mais j'aime ça.

J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop d'avoir gaspillé votre temps.
je ne perds jamais mon temps avec vous, 
 mais par ailleurs votre cas est bien douloureux et compliqué ...


Bien à vous.
bien à vous aussi

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Sofianie

Bonjour Docteur,
Je suis actuellement arrivée à 230 mg par jour répartis comme suit : 12H
70, 14H 80 et 16H 80, j'ai diminué mes antidépresseurs en passant depuis
1 mois et demi de 2 prozac à 1 par jour, je pèse actuellement 76 Kg et
je ne ressent pas d'indifférence, je ne bois plus seule, je ne bois plus
d'alcool fort mais je ne peux pas avoir de vin pétillant dans mon frigo
sans avoir l'envie de le boire, par contre j'arrive à me limiter à 3
verres, ai-je quand même atteint l'indifférence et n'est-ce qu'une envie
comme celle d'un morceau de chocolat, je ne sais pas trop définir, un peu difficile, effectivement car je visais l'abstinence totale vous visez trop haut ! et je vois que ce n'est pas possible.
Dois-je continuer à augmenter encore un peu je crois que vous pouvez essayez ou bien le fait de ne plus m'enivrer est-elle tout simplement la guérison ? C'est un début, en tout cas
Merci pour vos réponses.

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Tatoo

Bonjour Docteur,


Mon ami est sous bacloféne depuis 3 semaines, l'amélioration se fait
déjà ressentir !

Mais il a une problématique sur le rytme de ses prises.
C'est la premier fois que le médecin qu'il a trouvé prescrit du baclo,
c'est dèjà une grande chance qu'il ai accepté !

Mon ami boit essentiellement le soir en semaine, par contre le week-end
il commence dés le midi.

Doit il prendre chaque jour la même dose de baclo ? non, pas du tout  ( nécessité de
régularité des prises) Pas du tout, nécessité de prendre le produit régulièrement, mais on peut ADAPTER le produit en  fonction du craving
ou

Peut-il commencer le soir en semaine et dés le midi le week-end ? bien entendu, on s'adapte à la situation

Si on voit sur le forum que le baclo agit environ 1H30 après la prise,
je ne trouve rien sur : "pendant combien de temps agit-il ?"  Relativement peu de temps: on dit que la "demi-vie" est de 4 à 5 heures


Je fais le lien pour mon ami car il n'a pas internet.

Merci à vous docteur et un grand " BRAVO " à tous pour ce site !

Tatoo

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]

Question de Smooch

Bonjour Docteur
bonjour
L'été arrivant,voyez-vous une contre-indication dans la prise du
baclofène et l'exposition au soleil ?
Il n'est pas reconnu de réaction allergique au baclofène
Smooch

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Dany  

bonjour docteur;
ma nouvelle façon de prendre du baclo (3 prises a 1h d'intervalle,la
derniere 1h30 avant de rentrer) marche beaucoup mieux.par contre j'ai un
problème pour les dimanches et jours fériés car mon envie de boire
commence a 12h .je ne sais pas comment réguler les prises car je bois
aussi le soir.
merci pour vos conseils
dany.

Vous pouvez très bien , ce jour là, augmenter votre dose et prendre une prise de plus 

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Maman

Bonjour Docteur,

Je voudrais savoir quelle est la meilleure stratégie quant à la prise du
baclo quand on n'a pas d'heure de craving mais une envie dès le matin
jusqu'au soir. Quantité de baclo: 200mg/jour depuis presque un an.
Résultat: des périodes d'abstinence ou de faible consommation, avec des
"incidents" ( 3 à 4 bières lors de stress), qui ont un effet décuplé,
aussi dévastateur que la consommation non-stop d'avant baclo.

Merci infiniment de vos conseils si précieux.

"Maman"

Dans ce cas là, je pense que BB peut prendre cinq ou six prises plus étalées, en débutant tôt le matin.

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Michel 2

Bonjour Docteur,

Il y a quelques temps, vous m'avez aimablement répondu
(http://forum-baclofene.fr//index.php?p= ... 9306#p9306) qu'il
fallait attendre pour connaitre le médicament qui, prescrit aec le
baclo, permettrait d'éviter la somnolence.
Quelle est la raison de ce délai ? Pas encore parfaitement "validé"; nous sommes déjà hors AMM avec le baclofène; évitons d'en "rajouter" en ce moment !...
Merci d'avance
Michel2

[align=center]
_________________________________________________________________________________________________[/align]


Question de Nesterose

Bonjour Docteur , bonjour,
Comment doit-on prendre le traitement si le médecin
prescripteur refuse de suivre le protocole ? Il n'y a précisément PAS de protocole, chaque patient étant particulier; le consensus reste sur de petites doses au départ, 3 x 10 ou 3 x 5 mg et on avance DOUCEMENT Je lui ai donné toute la doc possible , le livre ainsi que votre contact
, mais il veut faire sa petite expérience seul , il a raison: j'ai "appris" comme cela, au début  aux dépends de mon ami Il ne faut pas le "prendre" comme cela
qui boit presque une bouteille de rhum par jour. Je n'interdis jamais directement à mes patients de boire
Médecin généraliste ,( gros égo ) Pas autant que moi, quand même !  :  vous me faites peur, là... il n'a jamais prescrit baclofene pour l'alcoolodépendance mais lui a fait la prescription suivante : 10mg le
matin et voilà , ( mon ami n'ayant pas de période de craving
particulière ) et ce par palier d'une semaine . Il est prudent, je ne lui donne pas tort : à mes débuts, j'ai eu des déboires ne voulant aller trop vite Mon ami a gravement rechuté après une cure en février . Il pese 80 kg et a 42 ans . Nous avons décidé de suivre le protocole et de commencer par 25mg/jours
répratis en 3 prises et ce pendant 3 jours . Il a commencé hier , il n'a
presque pas bu . Ne faites pas l'apprenti sorcier; les médecins ont l'habitude de prescrire Comment doit-on réagir face à ce médecin sachant que nous n'avons pour l'instant qu'une seule boite et que nous devons le
revoir vendredi ? remerciez le d'abord de bien vouloir aider votre ami, en prescrivant un médicament qui n'est pas reconnu pour cette pathologie
deuxièmement, faites lui confiance et ne décidez pas à sa place : son soutien est capital, ce n'est pas vous le médecin de votre ami. Si vous ne le considérez que comme un délivreur de médicament, allez sur internet, achetez le produit vous-même et faites comme bon vous semble 
Comment réagiriez vous si le médecin donnait double dose et que votre ami présente des effets secondaires majeurs ?

Merci à vous .
Deux choses me gênent dans votre discours : ce sont d'abord les termes que j'ai souligné; ils ne veulent pas dire grand-chose sauf qu'ils sont dans l'excès, le vôtre ! La seconde, je n"entends" pas beaucoup votre ami ...
Alors, pour votre bien et celui de votre ami, je vous en prie, un peu de patience ; c'est d'ailleurs, comme cela que vous vous nommez : les patients du docteur, ce n'est pas pour rien ...nous ne sommes pas à 1 mois près, tout de même
 
dernier conseil : donnez ce mail à lire à votre médecin
PS : Tout ce que je vous ai dit est un raccourci de trente cinq ans de service à mes patients, après douze ans d'études : on ne s'improvise pas médecin. Et tous ces conseils sont dit avec la plus grande amitié et l'humanisme le plus grand possible, dans cette nouvelle médecine par mail et téléphone
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede A&B » 21 Mai 2010, 08:52

Question de Croquelavie


Bonjour docteur (je vous jure, cette fois c'est la dernière),

Ma famille en tant que telle, on s'en contre fout!
Je parle d'elle, parce que je la connais. J'aurais pu prendre des tas d'autres exemples.
Ce que j'essaie de dire depuis le début c'est :
Est-ce une lubie que d'espérer voir le baclo prescrit à des jeunes en difficulté morale (je ne parle pas de la crise d'ado avec ses peurs, ses angoisses, ses excès...... les hormones jouent leur rôle), je parle de tous ses jeunes qui s'enfoncent dans leur addiction pour aller mieux. On fait semblant d'ignorer leur détresse "il faut bien que jeunesse se passe".
A ben ouais, mais pour beaucoup ça se passe à la Fondation Solène ou ailleurs, on les shootent (ah ben ouais, on est obligés). Et ils ressortent, et ils deviennent adultes toujours dans le même état (ah ben ouais, ils se droguent, ils boivent). Mais heureusement, aujourd'hui, y a baclo! On soigne ceux qui trainent leur addiction depuis 10,20,30 ans.
Mais on les soigne déjà en "hors-là-loi", ceux-là : et peu de gens acceptent de "prendre le risque" de prescrire le baclo dans cette indication; Ne pourrait-on pas prescrire dès les premiers signes inquiétants et ainsi gagner un bon paquet d'années? Alors, certes, votre idée est très bonne mais je ne peux pas prendre en charge toute la misère du monde ! je soigne d'abord les malades avant de soigner ceux qui pourraient l'être...
(et il faut vraiment avoir de la m.... dans les yeux pour pas les voir ces signes).


Sinon, mon chien se met à pisser partout. Serait-il possible qu'il m'est bouffé une plaquette de baclo? (ben quoi! on peut bien rire, sinon on va finir par tomber malade).

Et n'oublions pas! L'avenir est un long passé, ça vaut le coup de l'analyser de façon cartésienne pour avancer plus vite.

Ça y est, j'ai fini.

Merci beaucoup et adieu (si, si c'est vrai).

[align=center]___________________________________________________________________________________[/align]


Question de KATOU

Bonjour Docteur,

J?ai enfin pu me faire prescrire du liorésal® mais j?ai dû mentir pour cela et arguer d?un problème musculaire (qui est bien réel du reste) en ajoutant que je l?avais déjà pris dans le passé et qu?il avait bien fonctionné.

Le médecin a accepté, bien que surpris qu?on me l?ait prescrit pour ce type d?indication.
Mais craignant d?éventuelles interactions avec un autre traitement : le lyrica, que je prends pour calmer des névralgies (dont l?origine est inconnue à ce jour), il ne m?a prescrit que 10 mg par jour pour commencer.

Pensez-vous que prendre ces deux médicaments en même temps, si j?augmente progressivement les doses de liorésal® peut poser problème ? Non, aucun, sauf que :
1/ le principe de mentir à son médecin ne me plaît pas vraiment ; la relation médecin-malade est basée sur la confiance, alors là...
2/ le liorésal n'est pas une recette miracle : il ne peut être efficace qu'avec l'aide psychologique de votre médecin et ...les bonnes doses : vous courrez là, à l'échec.Cela revient à commandez vos doses sur internet...et à vous traitez seule...
3/ l'association des deux produits devrait dans les deux cas, permettre une diminution des doses dans les deux indications


Je vous remercie de votre réponse.

Bien cordialement,
cordialement

Katou
NE NOUS REMERCIEZ PAS : ENGAGEZ VOUS.
Parlez du traitement autour de vous, de Aubes et de son engagement, du dévouement des malades et de leurs médecins.
Incitez votre prescripteur à s'inscrire sur notre forum médecins : lieu d'échange entre professionnels de santé, sur lequel il pourra obtenir informations et aide de confrères aguerris à la prescription de baclofène.
Avatar de l’utilisateur
A&B
 
Messages: 516
Inscription: 29 Juil 2009, 13:51

Messagede pierre olivier » 26 Mai 2010, 17:36

Question de Tarminaki

Bonjour,
bonjour
J'aimerais savoir dans quelle mesure Baclofène pourrait être utilisé
dans un régime amaigrissant
Le Baclofène peut être utilisé comme aide dans l'addiction alimentaire ( boulimie ), pas autrement
Merci

[align=center]______________________________________________________________________________________[/align]


Question de Jiday


Bonjour Docteur,
bonjour JD

Site à des problèmes d'hémorroïdes et des problèmes urinaires,
pourriez-vous répondre à ces quelques questions dans la mesure de vos
compétences bien sûr, car je comprends que vous ne pouvez être compétent
dans tous les domaines de la médecine. bin, si, justement, je suis toutologue, c'est-à-dire spécialiste de tout.

- Le baclofène a-t-il une influence sur le fonctionnement de la prostate ? en principe,non
- Le baclofène a-il une influence sur le fonctionnement de la vessie en principe, non
- L'alcool et sa consommation excessive peut-il entraîner ou accélérer
une HBP (hypertrophie bénigne de la prostate) ou oedémie pour une
personne de plus de 50 ans ? pas à ma connaissance
- Une rachianesthésie entraîne-t-elle une augmentation de la taille de
la prostate ? Une anesthésie générale entraîne-t-elle une augmentation
de la taille de la prostate ? pas à ma connaissance, par principe, mais cela peut dépendre des drogues utilisées

Bien sûr que j'ai posé ces questions ont été posées aux différents
médecins que je consulte, mais leurs réponses sont ou inexistantes ou
évasives. bin, forcément, si ils sont pas toutologues...
TOUS les produits pouvant avoir une influence sur la sphère uro-génitale ont indiqué comme contre-indication, sur les précautions d'emploi : glaucome, prostate

Bonnes nouvelles malgré tout. Je pense avoir atteint l'indifférence à
280 mg / jour. J'ai bu depuis une semaine deux verres de vin et une
bière sur 8 jours mais sans goût particulier, sans racheter de boissons
alcoolisées, juste pour accompagner. Je n'en ressens plus vraiment l'envie.
- Est-ce ça l'indifférence ? bin, oui, à première vue Est-cela la guérison ? bin, oui, à seconde vue

Je compte rester à 280 mg / jour jusque fin juin pour ensuite
redescendre de 10 mg / jour tous les 5 jours.
- Est-ce une bonne stratégie ? c'est d'accord; je trouve cela raisonnable et j'aurai pu le presrire à l'un de mes patients, SAUF que fin juin, me paraît beaucoup trop tôt: RESPIREZ un peu !!...
- Comment savoir quand j'atteindrai la zone de confort à prendre le
reste de ma vie ? si le craving réapparaît, vous saurez ou se situe cette limite QUI POURRA VARIER AU FIL DES ANS
- Quelle quantité de baclofène prendre en supplément pour anticiper le
stress, l'anxiété et les angoisses et éviter une rechute ? Vous pouvez le découvrir seul; en général de 20 à 50 mg en une seule prise
Merci d'avance pour vos réponses rapides.
you are welcome

Jiday
le doc
pierre olivier
 

Messagede pierre olivier » 04 Juin 2010, 10:35

Question de Palianka


Bonjour docteur,
bonjour, palianka

Ma question est simple, quels sont les risques en cas de sevrage brutal du baclofène?

Question simple, réponse simple, sans ambiguïté = risque de déclencher une crise d'épilepsie ; ce n'est pas plus grave pour autant mais vaut mieux ne pas essayer...
pas d'autre effet grave, retenu...


Merci d'avance
pierre olivier
 

Messagede julien » 10 Juin 2010, 21:26

Question de Pauzies:

Bonsoir,

Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser ma question à un médecin. Vous me le direz.

Bonsoir, docteur, si vous êtes là pas loin en tout cas (j'ai remarqué que vous maniez l'humour avec aisance). merci Tant mieux!! re-merci...

J'ai commencé le baclofène depuis le 27 mai 2010.(1 soir 3 jours; 1 matin, soir 3 jours, 1 matin, midi, soir, depuis 6 jours).
Peu d'effet sur craving faut pas exagérer !!... et envie de boire plus importante que d'habitude. peu importe ...
J'augmente les prises à partir de demain(je n'ai plus le détail mais ce n'est pas l'important).

_MAIS_:

J'ai une fibromyalgie depuis plusieurs années: traitement actuel: seroplex et ixprim en cas de douleurs intenses (sans effet). J'ai essayé beaucoup d'autres médecines dites parallèles ou alternatives.

Dès le lendemain de la 1ère prise de Liorésal, j'ai constaté "moins de raideur matinale" au réveil.Moins de douleurs permanentes. Le dernier conférencier que j'ai entendu était le professeur Blotman (Montpellier) spécialiste de la fibro. Il avait parlé du "système GABA" dans la fibro(mais pas du baclofène). En lisant le livre d'Olivier Ameisen, j'ai noté qu'il parlait aussi des neuromédiateurs GABA (est-ce bien le terme?) Personne(à ma connaissance), au niveau de la fibromyalgie n'a jamais évoqué ce médicament.Mon médecin m'a dit: pourquoi pas? c'est un myorelaxant. Je rajoute qu'ayant eu déjà de nombreux problèmes au niveau du dos, les "myolastan" ou "miorel" ne n'ont jamais détendue, mais juste apporté un peu d'angoisse. Dans le cas du baclofène, on dirait que cela agit différemment sur les symptômes de la fibro.

Pouvez-vous m'en dire plus?

Je ne peux pas vous en dire plus sur le baclofene, pour le problème de la fibromyalgie. Mais mon avis personnel sur la question ( et soyez sûre que je ne cherche pas à vous choquer ) : fibro-myalgie, spasmophilie, tétanie ne sont que des inventions des médecins qui semblent ne pas oser utiliser le terme de stress, d'angoisse ou d'anxiété chronique. Ces maladies inventées et relativement nouvelles, ne reposent strictement sur rien !!
Par contre, les patients sous baclofène décrivent pour la plupart une sensation de sérénité, c'est le terme qu'ils emploient presque tous ; Olivier AMEISEN se décrit lui-même comme quelqu'un d'extrèmement timide, incapable de parler à plus de trois personnes à la fois, que le baclofène a totalement transformé ( vous le veriez faire ses conférences !!...)
Pour conclure, je crois que vous devriez être patiente vis à vis du craving, et penser à diminuer très progressivement vos produits tranquillisants et antidépresseurs mais avec l'avis de votre médecin
julien
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Posez vos questions à un médecin prescripteur et nous publierons ses réponses.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x