Posté: 09 Avr 2013, 15:25
de Jean
Je les accepte bien volontiers, vos arguments. Dois-je vous rappeler que c'est d'entendre Beaurepaire parler qui m'a fait revenir en ces lieux pour y écrire trois mots ?

J'ai vu et entendu Ameisen parler du Baclo comme de la Panacée. J'entends Beaurepaire entonner le même refrain. Si je n'avais pas cette colère à les entendre, à l'aune de ce que fut mon expérience Baclo, quel regard porterais-je aujourd'hui sur moi-même, que resterait-il de cette nanoparticule d'estime que je m'octroie, moi qui ai renoncé au bénéfice de ce miraculeux traitement ?

Tout est question de choix, c'est dit et redit. Le mien a été d'affronter mon alcoolisme avec la pleine possession de mes moyens plutôt que d'être assujetti - à ma connaissance - sans espoir de rémission à une molécule qui m'a fait dévisser autrement plus rapidement que ne l'a jamais fait l'alcool. Je m'étonne qu'à l'énoncé de ce simple fait et fustigeant ce qu'Untel synthétise par "manque de transparence, vous teniez à m'opposer vos réussites, dont je n'ai jamais douté.

Parler du prix à payer et du pourcentage d'échec, pointer du doigt une publicité qui fait péché de mensonge par omission, là s'arrête mon intention.

parce que pour tout vous dire, quand le Baclo s'est révélée être une mauvaise solution, quand la solution des centres d'addicto "anti-Baclo" n'est pas meilleure par leur langage inapproprié et leurs jugements, quand vos collègues vous croient tirés d'affaire pour simplement ne vous avoir jamais vu boire, quand votre propre toubib doute de votre alcoolisme, quand vous n'adhérez pas une seconde à la philosophie des AA, quand les psychiatres se recroquevillent comme autant de vieilles poules sur leur perchoir quand vous commencez à parler d'alcoolisme, il ne vous reste plus un seul interlocuteur.

Alors de grâce, rangez vos exorcismes et ne vous sentez pas à ce point attaqués. Et puisque tu évoques tes effets secondaires, DDB et que c'est le sujet de ce fil, pourquoi n'en pas parler plus, les mettre en balance avec les effets de l'alcool, et me dire ce qui te fait préférer les premiers aux deuxièmes ? Ensuite je ferai de même.

Peut-être l'as-tu déjà fait. mais reprendre les fils d'un forum qu'on a déserté depuis un an est un travail titanesque. Alors, une petite synthèse ou un petit lien qui fait gagner du temps ?

A te lire.