Posté: 01 Oct 2012, 23:31
de dignesdubonheur
Bonsoir Arielle,

Je te sens courageuse, ton mari aussi. Le parcours est long pour vous deux.
Mais peut-être ne faut-il pas trop lui en vouloir de préférer boire seul. Cela cache sans doute du désarroi, de la culpabilité,... Pas facile de montrer aux autres ce que moi je ressentais comme une grand faiblesse de ma part, même à la personne qui pourrait le mieux comprendre.
Le plus important, c'est qu'il poursuive le traitement de façon régulière !
ARIELLE a écrit:mon mari dit qu'il veut s'en sortir mais j'ai l'impression de faire 1 pas en avant 2 en arrière

Pour l'avoir lu souvent, je crois que c'est un sentiment souvent ressenti par ceux qui continuent l'alcool sous baclofène. Du mieux pendant un temps, du moins bien, du pire, du mieux... Mais souvent, dans l'ensemble quand chacun fait le bilan, il s'en dégage toujours du positif : ne serait-ce que de vouloir être sous traitement.

Même si je comprends que le chemin soit difficile, je ne peux que vous encourager à être patients, l'évolution fera son chemin elle aussi !

Bien à vous deux
DDB