Posté: 22 Fév 2017, 23:23
de Jean-Michel
Merci à toutes et tous pour vos réponses.
J'espère effectivement que mon témoignage pourra donner confiance à celles ou ceux qui veulent commencer le baclo et ne savent pas comment s'y prendre.

Pour hbb : J'ai continué à boire parce que je considérais tout simplement que le baclo me donnait bonne conscience, je pouvais continuer à boire puique je me soignais.
Quand j'ai été hospitalisé suite à ma tentative de suicide, j'étais à une dose de +/- 480 mg/jour et je continuais à boire comme un trou.
Je croyais au baclofène, mais je n'avais pas envie d'arrêter de boire, c'est tout simplement ça. Je me disais que le baclo ferait le travail à lui tout seul et que pendant ce temps là, je pouvais continuer à boire jusqu'à ce que j'arrive à la dose de baclo qui me rendrait indifférent au poison.
J'avais oublié le précepte élémentaire qui dit "aide toi et le ciel t'aidera".
En l'occurrence, j'aurais dû penser "Jean-Michel, donne toi toutes les chances de réussir, le baclo est la démarche idéale mais mets toutes les chances de ton côté et fais un effort pour limiter ta consommation de toi-même".
Voilà, j'espère que cette réponse t'aidera un peu mieux à comprendre les raisons pour lesquelles j'ai continué à boire, je n'étais pas prêt à arrêter le whisky tout simplement, ma volonté d'arrêter n'était pas suffisante.

Pour Enigma,: fais confiance à Change, elle saura te trouver un bon médecin prescripteur comme elle a fait pour moi. Un tout grand merci à elle, ce qu'elle fait est tout simplement merveilleux, elle offre aux gens qui se sentent pris au piège de l'alcool une chance de s'en sortir.
Pour ma part, j'ai commencé 30 mg/jour çen 3 prises régulières, matin, midi et soir.
L'augmentation se faisait par paliers de 15 mg/jour chaque semaine, toujours en 3 prises égales.
Mais un médecin n'est pas l'autre, le principal c'est que tu aies confiance en lui et que se créent entre vous un lien particulier plus fort que celui qui se crée généralement entre un médecin et son patient. ça a été mon cas, il m'a tout de suite rassuré en me disant que le baclo marchait toujours, si je suivais bien ses indications et que l'on se voyait régulièrement pour suivre mon évolution et mes réactions aux différentes augmentations successives des doses de baclo.
Mon médecin m'a remis un schéma qui selon lui est le schéma que suivent tous les médecins prescripteurs.
Je reste à ta disposition si tu as besoin de conseils, mais nul n'est prophète en son pays fais confiance à ce forum et à Change et suis bien les indications de ton médecin prescripteurs.
J'espère avoir pu t'aider, je suis à la disposition de tout un chacun qui voudrait des infos mais encore une fois, pas d'auto-médication, trouvez un bon médecin qui connaisse bien le fonctionnement du baclo, c'est la clé de la réussite...

Jean-Michel