Posté: 30 Mai 2018, 14:48
de changethescript
JRELIOT » 26 Sep 2014, 09:52

bonjour à tous

Je tiens aujourd'hui à témoigner de l'importance du baclofène dans le cadre de ma dépendance à l'alcool.
j'ai 54 ans et je suis un ancien cadre commercial.
Depuis 1999, date de la perte de mon épouse enceinte de 9 mois dans un accident de voiture l'alcool et les médicaments m'ont permis de survivre mais mon fait perdre mon emploi et mes amis et ont contribué à ma descente aux enfers.
pas loin d'une vingtaine d'hospitalisations pour sevrage et cure de trois semaines à trois mois qui m'ont permis des périodes d'abstinence de trois mois à deux ans mais à chaque fois avec rechute.
Après la lecture du livre du Docteur Ameisen, voilà deux ans que je suis sous baclofène avec beaucoup de difficultés à me le faire prescrire par ma psychiatre à des doses importantes.
De six cachets de 10 mg par jour je suis passé à une prescription de 20 cachets par jour soit 200 mg.
Cette dose m'a permis depuis deux ans une abstinence quasiment totale car je me permets chaque week end de prendre l'apéritif avec des amis sans pour autant avoir un état de manque le lendemain.
Depuis cette réussite ma psychiatre prescrit de plus en plus de baclofène à des patients souffrant de la m^me pathologie et d'après ces dires, les résultats sont probants.

Alors merci Mr BACLOFENE et merci DOCTEUR AMEISEN