Posté: 17 Juin 2013, 22:46
de hbb
Voici une superbe démarche pleine d'amour, urgence44. Je souhaite de tout cœur que votre amie entame le traitement avec foi, car il fonctionne remarquablement.
Honte d'elle-même : c'est un sentiment partagé par tous les alcooliques, jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils sont tout bonnement malades, qu'enfin un médicament existe et qu'ils ont eu le grand courage de faire la démarche de s'en sortir, tête haute. La lecture du Dernier Verre devrait lui faire comprendre énormément sur elle-même. Je dois la "résurrection" de notre fils à ce récit : ce fut primordial pour lui, comme pour moi.
Quant à la volonté, est-ce qu'un diabétique peut guérir grâce à sa volonté sans insuline ? Pour l'alcoolique, c'est identique. Elle va avoir besoin de volonté et de détermination non pas pour ne plus boire, mais pour se soigner.
Sur le portail ou l'index du forum (sous le logo AUBES), elle et vous trouverez, sur la colonne du milieu, des vidéos très intéressantes.
N'hésitez pas si vous avez la moindre question, le moindre doute, le moindre besoin d'encouragement.
hbb