Posté: 12 Sep 2012, 11:54
de hbb
D'après ce que j'ai lu, un médecin ne peut pas vous laisser tomber. Il est obligé de prendre la suite du traitement, au moins pour un mois, ce qui vous permettra de voir venir et de le convaincre.
Demandez à celui qui va prendre sa retraite de faire un mot à votre médecin traitant. Imprimez la documentation spéciale médecins qui se trouve sur le site (http://www.medecin-baclofene.fr/), à gauche. Commandez-lui le Dernier Verre, d'Olivier Ameisen (chez Amazon), et surtout, dites-lui qu'il vaut mieux prendre le risque qu'un malade puisse vivre mettons 5 ans de moins, en admettant que ce soit avéré, ce qui reste à prouver, que de le voir mourir de l'alcool dans un délai très bref, après des années de destruction physique, morale, familiale et professionnelle, ce qui relève de la non assistance à personne en danger.
C'est une stratégie que j'ai utilisée au moment où notre fils en a eu besoin. Cela a fonctionné. Et fait école ! Vous aurez deux satisfactions : celle de pouvoir continuer le traitement et celle que d'autres malades puissent en profiter.
Vous pouvez aussi lui conseiller d'aller voir ces video et rediffusion : http://www.5minutesatuer.com/culture/ol ... ction.html
http://www.franceculture.fr/emission-sc ... 2012-09-07
et de lire cet article : http://blog.slate.fr/globule-et-telesco ... a-lenvers/
Gardez confiance et courage.
hbb