Posté: 16 Oct 2018, 08:41
de Anne13
Christophe
Première réaction en te lisant: super, le craving n'est pas revenu, tu n'as même pas apprécié ce fonf de rhum. Plus envie de boire non plus et toujours vigilant donc.
Reste le problème de tes appréhensions. Pour le week8en novembre , au pire, tu peux mentir? Genre "je suis sous antibiotiques ".
Ou tu dis juste non merci et t'arrête de prendre la tête. C'est pas une honte de ne plus/pas boire quand même." Plus" s'ils savent, "pas" sils ne savent pas. Et puis tu sais, y a tellement de gens qui picolent autour de nous, et bien ceux là, crois moi, on leur fait du bien sans le faire exprès, ça les renvoie en douceur à leur propre consommation. Ils te verront calme, tranquille, déterminé. Ils sinterrogeront sur eux même et ils auront de l'estime pour ton choix, envie de ce bien être eux aussi.
Au début je buvais un fond de biere, maintenant Pzrrier direct en compagnie et tout le monde est bien. En revanche je ne vois plus une ou deux personnes avec lesquelles l'alcool était le liant essentiel.
Bises
Anne