Mon médecin a accepté de me prescrire le baclofène

Racontez nous ici comment vous avez réussi à convaincre votre médecin, ou comment il a accepté facilement, de vous prescrire du baclofene.
IMPORTANT: Merci de ne poster sur ce fil, uniquement votre témoignage qui concerne ce sujet.

Messagede FABRIXE » 08 Fév 2010, 20:34

hello, ola, ... bonjour à toutes et tous..

Un moment que je ne suis point venu..pour des raison purement materielles, ( ou de materiel !! ) ... En résumé ... j'ai suivi le chemin de la découverte du Baclo... depuis 8 mois maintenant... arrêtant des produits de substitution, divisant par 4 , mes prises d'un benzo connu de tous... Outre quelques effets secondaires initiaux ( sommeil, fasiculations), qui ne se sont d'ailleurs manifestés qu'au cap des 90/110 mg... ensuite..terminé... Devant l'incapacité à pouvoir obtenir une prescription hors AMM, et constatant, ( dés 120/150) , que pour les premières fois de ma vie, mon frigo ne finissait pas vide... j'avais envie , le mot est faible, de poursuivre et intensifier le traitement...
de maniere, tordue certe, mais la seule qui me semblait possible ... Mon medecin ( qui me suit depuis + 10 ans... et connait les tempetes de mon existence..) me prescrivait maxi AMM...( 90 mg )...et une proche en faisait de meme pour moi... soit 180 mg...( 210 etant l'idéal ..)....
A ce jour, mon amie ayant déménagé... rupture de stock...!!! j'hésitais entre aller m'enchainer au ministère de la santé...( fin en HP...prévisible...!!), j'ai préféré appeler
mon medecin, lui faisant part de ma capacité ( mon droit...mon envie... pour ma vie..!!) de signer une décharge, ( aucune poursuite.. off course !! ) afin d'obtenir MON traitement... Il m'a paru ouvert...!!!!
j'ai rdv ce mercredi....ne manquerai pas de vous tenir avisé, et lui poserai la question si il accepte d'autres "exceptions"...
Priez , ou chantez, ou faites ce que vous voulez...!! mais que ça marche...!!!!
Fabrixe69 ( toujours sur dailymotion, pour les fans de RENAUD...! )

la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie.....
Avatar de l’utilisateur
FABRIXE
 
Messages: 5
Inscription: 21 Sep 2009, 14:20

Messagede lucille » 09 Fév 2010, 10:16

Fabrixe ton message fait grand plaisir !!! tu es sur le bon chemin et tu arriveras au bout car tu en as le courage et la volonté, il n'y a qu'à voir comment tu te bats pour obtenir ton traitement et ton acharnement.
Ton témoignage donne de l'espoir pour les autres, et personnellement pour mon fils qui comme toi prend des produits de substitution et des benzo et n'attend qu'une chose : s'en débarrasser.

Donc mille merci à toi pour ces bonnes nouvelles et continue à nous tenir au courant.
Le Baclofène pour en finir avec l'alcool
Avatar de l’utilisateur
lucille
 
Messages: 40
Inscription: 31 Jan 2010, 00:15
Localisation: PACA

Messagede fanedave » 16 Fév 2010, 10:13

Nous sommes allés au rendez-vous hier et le médecin traitant a accepté de prescrire le baclofène à mon mari (David), il commencera donc demain. Il ne fut pas difficile à convaincre mais a semblé très septique quant aux résultats possible du traitement. Je pense que tant que cela reste dans des posologies classiques il n'y aura pas de soucis mais lorsqu'il devra augmenter les doses et s'il y a des effets secondaires marqués, le médecin voudra l'orienter vers un traitement plus classique. Il lui en a proposé des « bien plus efficaces » selon lui et a rajouté une bonne couche de « quand on veut on peut cher Monsieur ! » mais nous sommes restés positionné sur le baclo et on a tenu bon. Il lui a tout de même prescris une prise de sang pour voir où en était le foie, nous verrons, il y va demain. Les documents portés ne l'on pas intéressé du tout, pas même le livre mais il avait vu l’émission télé et donc avait entendu parlé du traitement. Il y va complètement à taton. Malgré tout, ça me semble correspondre à ce que j'ai lu dans mes recherches et selon lui c'est la posologie classique pour une sclérose en plaque, c?est à dire : Départ à 15mg et augmentation de 10 en 10 au 6èmejour, jusqu'à 75mg.
Avec un point dans 3 semaines donc.
Entre temps, David aura eu son rendez-vous avec sa psycho alcoologue et peut être aura t'elle des conseils à lui donner.
Concernant les horaires de prise,David a décidé de les poser selon ses « craving », soit à 5 mg à midi et 10 mg à 19h30 au départ et puis toujours plus le soir que le midi. Il faudra demandé au Doc si pour une taille de 1m86 et 80 Kg ça lui semble bien.
Voilà, c'est parti, nous nous lançons dans l'aventure ... Espoir et Motivation (nos deux potes) sont avec nous,comme les conseils de chacun de vous que nous avons lu avec attention.
Merci à tous de nous offrir la possibilité d'y vois plus clair sur le comment s'y prendre et à bientôt pour la suite de l'aventure ...
Fanette & David.
Avatar de l’utilisateur
fanedave
 
Messages: 2
Inscription: 11 Fév 2010, 16:26

Messagede julien » 16 Fév 2010, 10:50

Bonjour Fanette et David,

C'est une excellente nouvelle. Ca me rappelle beaucoup mon 1 er RDV avec mon médecin traitant qui me l'a prescrit sans avoir beaucoup de conviction et qui maintenant est vraiment surpris du bienfait que m'a apporté le baclofene. C'est même lui aujourd'hui qui me demande conseil. Il a été très réticent de dépasser la dose de 80 mg(AMM) et encore aujourd'hui il ne dépasse pas les 110 mg, mais je n'insiste pas trop aussi, car j'ai un 2 eme médecin qui me prescrit le reste, donc tu vois il y'a toujours d'autres solutions.
Maintenant je souhaite à David la même chose que la plupart de ce forum ont découvert grâce à ce traitement, c'est de pouvoir enfin se débarrasser de cette addiction. Le chemin peut être long comme rapide, mais je suis persuadé que très vite, il ressentira déjà du positif, mais dans tout les cas, il faut persévérer.
Merci pour votre récit, ça montrera aux nouveaux que convaincre un médecin est tout à fait réalisable
Bonne chance à vous 2

Julien
julien
 

Messagede FABRIXE » 17 Fév 2010, 20:07

Au site... qui durant de longs mois m'a permis de "creuser" la piste...et sans lequel
je serai passé à coté...de ma vie...
Au livre du Dt AMESEIN.... sans qui....
A mon médecin, qui au vu des résultats, à eu le professionnalisme de me permettre
l'accès à une prescription cohérente...(mais ne peut se permettre d'autres hors AMM..)

Bon courage à toutes et tous... la victoire est au bout du chemin..

Personnellement je vais revivre...( reprise du travail, création d'activité à moyen terme, intensification des plaisirs de la vie..( musique, concerts en prévision... un peu de pub : FABRIXE69 sur dailymotion..!!), mais je continuerais mes humbles démarches afin de divulguer la bonne parole... Bon nombre de mes proches, ayant constaté le changement s'oriente vers ce qui les faisait rire il y a encore peu...!!

tentative de postulat chez novart....!!! spécialisation : BACLOFENE !!

@ Bientot... et lachez pas l'affaire..!! surtout pas....!! POWER IN YOU
la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie.....
Avatar de l’utilisateur
FABRIXE
 
Messages: 5
Inscription: 21 Sep 2009, 14:20

Messagede Marion » 17 Fév 2010, 21:26

OUAIS!YOUPI et :bravo:
BON ANNIVERSAIRE!
MARION
La fin de la dépendance grâce au baclofène,http://arreter-de-boire.fr/?cat=83
Avatar de l’utilisateur
Marion
 
Messages: 171
Inscription: 29 Juil 2009, 16:58

Messagede sylvie44 » 25 Fév 2010, 12:01

Vos témoignages sont encourageants pourtant pas si simple de s'en faire prescrire. Mon mari est allé voir son psychiatre qui connait bien le livre et qui lui a dit que s'il avait la droit il le ferait sans pb mais il n'a pas d'assurance et ne peut lui prescrire dit-il. Nous habitons sur nantes; Connaissez vous des médecins dans le coin
sylvie44
 
Messages: 2
Inscription: 20 Fév 2010, 14:59

Messagede pierre olivier » 25 Fév 2010, 13:34

Bonjour Sylweb,

LE BACLOFENE N'EST PAS INTERDIT !!! Et j'espère bien que ni Olivier Ameisen, ni les médecins qui nous soutiennent ne liront ce post, parce qu'ils vont s'étouffer d'indignation. N'importe quel généraliste peut prescrire hors AMM, le seul risque est de ne pas être remboursé.

C'est un cas typique de mauvaise foi, le baclofene dérange parce que le marché de la cure est un marché qui rapporte beaucoup.

La meilleure chose à faire : Contacter tous les généralistes et tous les psychiatres des environs, vous allez FORCEMENT en trouver un qui jouera le jeu.

Ce n'est pas forcément facile mais c'est toujours possible.

Arguments pour son médecin Les dangers de l'automédication. Recommandations pour trouver une aide médicale.

Aucun prescripteur connu sur Nantes, c'est à dire qu'aucun ne s'est signalé auprès de nous.
Beaucoup acceptent mais ne le marquent pas sur la porte, simplement parce qu'ils ont peu de disponibilité, et surtout qu'ils préfèrent "voir" la personne. C'est normal, ils sont médecins.

amicalement.

PO
pierre olivier
 

Messagede serge » 12 Mai 2010, 16:56

bonjour,
je me soigne depuis 1995 et suis suivi par un alcoologue (hôpital St Cloud), un psy et mon médecin traitant qui maintenant me connaît bien et m'a déjà aidé à ce propos.
En avril, mon psychiatre m'a mis en arrêt maladie suite à une rechute (sévère).
Peu de temps après, mon médecin traitant m'a conseillé le livre du professeur Ameisen, que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt. Puis nous avons convenu d'essayer le baclofène.
Ce médecin a une bonne connaissance de l'addiction pour avoir dans sa patientéle, depuis plusieurs années, quelques dépendants à des drogues diverses et variées.
Dans un premier temps j'ai pris de l'alcool en même temps que le traitement, ce qui a eu pour conséquence une prise irrégulière.
Depuis le 5 mai j'ai repris, avec sérieux le traitement, sans boire d'alcool. Je suis toujours en arrêt maladie.
Je sors peu pour l'instant, ne serait-ce que pour récupérer car j'étais pour le moins fatigué, physiquement et nerveusement.
Ma compagne m'apporte une aide précieuse. Je suis en contact avec mon alcoologue que je dois revoir bientôt.
Depuis hier, 11 mai, je suis à 90 mg. Un palier de 5 jours est prévu. Je ne ressens pas d'effets secondaires particuliers.
En ce moment je suis dans la cuisine où il y a des bouteilles d'alcool de tous genres sans que cela me tente. Mais je ne saurais dire s'il s'agit d'un effet du baclofène ou de ma décision d'abstinence. Je peux préciser cependant que ma consommation de tabac n'a pas diminué, elle aurait même tendance à augmenter.
bien cordialement,
Serge
Avatar de l’utilisateur
serge
 
Messages: 8
Inscription: 11 Mai 2010, 10:16

Messagede sidonie » 07 Juin 2010, 23:55

C'est mon psychiatre qui me l'a conseillé !
Diagnostiquée bi-polaire légère en début d'années, ce médecin m'a d'abord prescrit un thymorégulateur, le depakode 2x250mg/jour + zoloft 25mg. Cela n'a pas suffit à m'enlever l'envie de boire. C'est LUI qui m'a proposé le liorésal. Il n' a pas encore traité beaucoup de patients comme ça et a été faible sur le dosage 3x10mg/jour, pensant sans doute que l'autre médoc ferait son propre effet. Mais cet effet reste modéré concernant l'alcool. Jesuppose que l'on va doucement augmenter les doses. Mais cela existe des toubibs, en province, qui connaissent. Plus ou moins bien sur la prescription, mais il évoluera. Je lui parlerai de AUBES la prochaine fois. Voilà un témoignage de Troyes dans l'Aube. Bon courage
Avatar de l’utilisateur
sidonie
 
Messages: 2
Inscription: 06 Juin 2010, 22:40

Messagede sidonie » 07 Juin 2010, 23:58

Précisions:

J'ai oublié de préciser 2 choses importantes: j'ai été toxicomane très loongtemps, plus de 17 ans de ma vie plus ou moins et je fume depuis plus de trente ans. Pour moi le baclo me permets de diminuer ma conso de clopes et d'oublier encore plus toutes les autres merdes.
Avatar de l’utilisateur
sidonie
 
Messages: 2
Inscription: 06 Juin 2010, 22:40

Messagede pierre olivier » 08 Sep 2010, 14:01

Bonjour, chers contributeurs-trices.

Celles et ceux :

- Qui ont réussi à se faire prescrire le baclofene en dialoguant avec leur médecin ....
- Qui en on trouvé un en cherchant un peu ...

peuvent raconter leur histoire ici, c'est le thème de ce fil.


PO
pierre olivier
 

Messagede Seb » 08 Sep 2010, 22:28

Bonsoir,
Mon histoire est assez simple en faite.
Cela faisait 10 ans que je m'alcoolisé,j'en avais marre,au fond de mon moi il fallait que j'agisse...Décision prise..
J'ai appelé mon médecin lui expliquant que j'allais pas bien,cela faisait des lustres que je ne l'avais pas vu.
Lors de sa visite,je lui est dit que je buvais (2 L/jour de vin).Je buvais parce que j'étais anxieux,sans trop savoir pourquoi..
Il m'a prescrit du Stablon pour un mois (je savais déja ou je voulais aller).Je n'ai pas brusqué les choses.
Je lui ai laissé sous entendre le traitement au baclofène....Je n'étais plus à un mois près.
Trois semaines plus tard revisite chez moi,je lui ai dit que c'était un peut mieux,mais pas ça...
Là j'ai sortis toutes les infos de mon pc que j'avais pris sur le forum et ailleur...(Nov 2009)
Je lui ai demandé si il y avait un risque?Aucun m'a répondu,je connais le baclo,mais pas pour les addictions.
Ok ont y va....De toutes façon il a vu ma motivation;il a vu que je voulais m'en sortir...
Il m'a toujours suivi pour les augmentations,il a vu ma progression,je lui ai toujours donné et redonné des infos.
Il est sur le c.. de voir mes résultats.
D'ailleur aujourd'hui je lui ai fait un rapport précis du début de mon traitement à ce jour avec des infos sur le forum.
Il est pas copain avec les pc...

Si je peux me permettre,soyez motivé plus que jamais,débordez d'énergie,transpirez l'envie de vous en sortir,donnez des infos plus que jamais,battez vous..Il le ressentira de toutes façon,au bout vous avez la guérison....Ca vaut le coup vous pouvez me croire.
Bon courage à toutes et à tous.
SEB
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede patac » 14 Oct 2010, 15:29

bonjour
mon médecin traitant, m'avais déjà traiter avec l'aotal, et des antidépresseurs et anxiolitiques, classiques, sans résultats.
lors de mon dernier rendez-vous, je lui parle du bacloféne, il fait un bond et me dit: trop deffets secondaires inconnus, je marque un temps de pose et lu parle du dernier verre. il continu à me refuser la prescription
alors je lui dit: tant pis, de toutes façons je vais m'en procurer sur internet, là il change de mine et me dit ne fait pas ca, alors il consulte le vidal et me dit, effectivement je ne trouve pas d'effets secondaires trés important.
du coup il me le prescris mais à des doses me permettant que le démarrage, à moi de continuer à le convaincre, meme si ce n'est pas facile
Avatar de l’utilisateur
patac
 
Messages: 288
Inscription: 15 Sep 2010, 23:52

Messagede akimito » 14 Oct 2010, 16:34

Tu peux lui parler de mon médecin qui hésitait, mais comme j'avais déjà commencé à prendre le médicament, a étudié la question à fond car c'est un médecin qui souhaite toujours progresser dans son métier, même s'il est débordé et à deux ans de la retraite.
Personne n'empêche ton médecin de lire le livre, la documentation, voir les vidéos, on va pas lui reprocher de se mettre à niveau.
[font=georgia]
[/font]
Avatar de l’utilisateur
akimito
 
Messages: 193
Inscription: 25 Mar 2010, 22:18

PrécédenteSuivante

Retourner vers Comment mon médecin à accepté ?

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x