Ma guérison

Ma guérison

Messagede Akwaba » 05 Oct 2011, 22:31

Un jour, j'ai été là,au bon moment, au bon endroit...
C'était il y a un an. En septembre 2010. Seule, à l'insu de tous les miens, je me suis auto-prescrite le baclofène pour me guérir de plus de 20 ans d'alcoolisme. Le dirai-je un jour ? A mon mari ? Il sera bien surpris et le mot est faible. Depuis des années, il me mettait gentiment en garde dès le 2e whisky... bu en sa présence.Mais savait-il pour les autres verres ? Seule, dans la cuisine ou le bureau ? Je ne crois pas. Je n'ai jamais été dans le déni. Et vers la cinquantaine, je me renseignée sur un traitement discret et indolore pour me sortir de ce cauchemar et je désespérais d'en trouver un. Un jour, j'ai lu qu'une émission "Comment se libérer de l'alcool" d'ELise Lucet était programmée sur la 2. J'étais impatiente de la voir. Mais à l'heure dite, l'alcool avait été le plus fort et je n'ai rien vu du tout. C'est l'année suivante en juin 2010 que j'ai pu, enfin la regarder sur Internet. Et tout s'est enchaîné : l'achat du livre d'O. Ameisen sur le Bon Coin, recherches sur le baclofène sur Internet. Pendant 2 mois, j'ai tout lu : le livre d'O. Ameisen, Aubes, le site A&B,le médecin-prescripteur, le forum : Maryse,Croquelavie, Smooch Jack Daniel, Bianca, Balthus, Algiers, PO... et bien d'autres de ma promotion... (leurs témoignages bouleversants pour certains, m'ont aidé,soutenu et encouragé... je les remercie tous du fond du coeur). Je suis restée scotchée à mon écran tout l'été 2010. Et en septembre, direction l'Espagne (à 30 mn d'ici) pour l'achat de quelques boîtes de baclofène de 25 et 10 mg. En tenant compte du "vécu" des uns et des conseils des "sages" d'A&B, je me suis traitée en augmentant par 5 mg sur de moyens et longs paliers.. Dès la 2e semaine, j'ai senti un léger changement sur ma consommation... puis plus tard,un réel changement. Quand j'ai réalisé cela, l'euphorie s'est emparée de moi, j'ai eu envie de le crier, de sauter de joie... j'étais entrain de GA-GNER ! Les E.S. (nuque douloureuse, vertiges, somnolence... oui). Mais ils ont disparu avec le temps. En 1 mois et demi, j'étais guérie.
En novembre, j'étais indifférente et d'une sobriété exemplaire. Et j'ai perdu 9 kg superflus !
La suite,c'est un contact avec le forum. Et N..., une fille adorable du forum m'a gentiment indiqué le nom de son spécialiste... que je consulte tous les 6 mois pour mon ordonnance. Il a constaté ma guérison en comparant mes analyses : gamma GT 22 contre 100 un an plus tôt.
Ma dose quotidienne : 60 mg/soir en 3 prises : 17 h 18 h 19 h...
Je ne suis pas abstinente... Abstinence totale = A.A. Je ne veux pas être prise pour une des leurs. Cela fait maintenant 13 mois que je prends du baclofène en toute discrétion, je vais dans une pharmacie où je suis inconnue. Aujourd'hui, je suis bien, je maîtrise et j'aime ma vie. A l'aube de mes 60 ans, j'ai des projets, j'ai repris mes cours d'anglais avec une mémoire cahin-caha... je lis, je marche, je voyage... et j'accepte un apéritif de temps à autre à l'occasion. J'ai eu une chance incroyable : Un jour, j'ai été là, au bon endroit, au bon moment... Merci Dr Ameisen, je vous dois la vie. Merci aux Dr Beaurepaire, Dr Joussaume... pour vos articles et vos coups de gueule. Et merci à vous les filles et les gars du Forum... vous sans qui rien n'aurait pu être.
Précision : mon auto-prescription n'est pas un bon exemple à suivre. Je me suis fait quelques frayeurs par ignorance et parce que je n'ai jamais osé me confier à mon médecin traitant. Ne commencez aucun traitement sans médecin prescripteur.
Avatar de l’utilisateur
Akwaba
 
Messages: 2
Inscription: 05 Sep 2010, 11:50
Localisation: Bruxelles

Retourner vers Nos témoignages de guérison

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x