Discussion sur l'injustice devant le traitement

Messagede bianca » 10 Juin 2010, 23:24

chère maman,
suis bien attristée de ces nouvelles sur ton fils...
toujours aussi sensible, anxieux malgré son baclo, il se réfugie encore dans l'alcool quand un évènement l'inquiète, quand tu t'absentes...pourtant, il vit séparemment de vous, mais avec sa sensibilité à fleur de peau , son anxiété devant tout,
il se réfugie encore dans l'alcool , puis avec remords (réflexe d'abstinence), il essaie de stopper cette alcoolisation... et c'est la crise d'épilepsie...

suit-il bien son traitement baclo en étant sous influence de l'alcool et seul chez lui? en es-tu certaine?

à l'hôpital où il est parti en urgence actuellement, ses médecins sont-ils anti-baclo?
est-ce qu'il ne serait pas judicieux, plutôt que l'abandon pur et simple du baclo, (comme le compte à rebours est amorcé,)
d'essayer de repartir avec un protocole de départ sur de bonnes bases ? montées, paliers en douceur...mais encore un essai! dans un hôpital comme celui de mouche-toi?
que pense ton fils?
bien à toi, bianca
non, non BACLO? SI! SI! SI!!! vas-y petit!
Avatar de l’utilisateur
bianca
 
Messages: 470
Inscription: 29 Jan 2010, 17:32

Messagede Maman » 11 Juin 2010, 16:01

Bonjour et merci à tous ceux qui m'ont répondu. J'avais vraiment besoin de vous...et vous êtes là! C'est super!MERCI!!!MERCI!!!MERCI!!!

J'ai téléphoné à notre prescripteur de baclo et il m'a conseillée. C'est formidable, il est toujours présent. Merci aussi au doc du site.
Pour répondre en gros: oui il prenait son baclo normalement. L'erreur est sans doute d'avoir voulu faire ce sevrage brutal mais il en "avait marre de replonger sans arrêt". S'il ne tient pas, nous aviserons avec son doc. pour reprendre le baclo.

A bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Maman
 
Messages: 907
Inscription: 19 Aoû 2009, 19:56
Localisation: Loire Atlantique

Messagede emma » 07 Juil 2010, 17:21

Bonjour, deux mois de traitement pour mon compagnon.
56 ans alcoolique ++ depuis 7 ans. avant en convialité jamais en solo.
Plusieurs cures de détox, 4 crises d'épilepsie dont une supplémentaire sous baclo il y a 15 jours . ouverture du crane.
résultat scanner "atrophie cortex un peu marqué pour âge. Là dessus son prescripteur de la dernière fois, son psy lui dit qu'il va mourrir.
Prise au premier degré, le psy ne croit pas au baclo sans détox case hosto. Mon compagnon s'y oppose.
Résultat incurgitte une bouteille de whisky dans la journée d'hier.
Ce matin j'appelle le psy me confirme ses dires et me dit que si je passe pas par HDT aurait à le regretter.
Traitement actuel de baclo 10 mg * 4 * 4 + 3 séresta.
Le généraliste que j'ai vu hier ne suivra pas sans support du psy.
Toutes les portes se ferment. Marion sait combien je me suis démenée pour en arriver.
Mon compagnon n'est pas acteur de ce traitement mais spectateur. Je crois ce soir que je touche le fond de la piscine et n'aurait plus la force de rebondir que je dois laisser faire, ce qu'il souhaite. Boire boire boire. Il en a besoin. Le baclo n'est pas en cause mais lui ne veut pas guérir.
emma
Avatar de l’utilisateur
emma
 
Messages: 12
Inscription: 05 Avr 2010, 10:24

Messagede Marion » 07 Juil 2010, 20:55

Emma,
je survole le forum de temps à autre, m'en détachant un peu et là ce soir, je tombe sur ton message.
Dur. Je pense que ton mari est en danger et que oui, il faut l'hospitaliser.
En veillant à ce qu'il continue de prendre son traitement au baclo.
Fais-le pour lui et pour toi.
Et tiens nous au courant, c'est la seule chose que tu puisses faire: le protéger de lui-même, il n'y a pas à lui demander son avis, ni même à se
poser de question: il y a urgence.
Je t'embrasse et te mets ce message aussi en mail.
Marion
La fin de la dépendance grâce au baclofène,http://arreter-de-boire.fr/?cat=83
Avatar de l’utilisateur
Marion
 
Messages: 171
Inscription: 29 Juil 2009, 16:58

Messagede maryse » 07 Juil 2010, 21:22

A Emma,
Même si tu as touché le fond de la piscine, s'il te plaît Emma, remonte je t'en prie! 2coute Marion, il y a effectivement "URGENCE" pour ton mari! Je ne te suis sans doute d'aucun secours, si ce n'est de te dire que je suis de tout coeur avec toi, par la pensée, et ça, j'y crois, je vais de ce pas faire brûler une bougie à ma Ste Vierge pour vous deux. Désolée pour les athées, moi je suis croyante (n'est-ce- pas ma Gentiane?) Courage Emma, ne perds pas Espoir.
Je t'embrasse.
Maryse.
Avatar de l’utilisateur
maryse
 
Messages: 485
Inscription: 20 Avr 2010, 18:33

Messagede Seb » 07 Juil 2010, 21:47

Bonsoir Emma,
Marion a raison il faut gérer L' URGENCE pour vous deux d'ailleur.
Et repartir sur de bonne bases,après vous verrez plus clair....
Vraiment tout mon soutien..
SEB
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede Maman » 10 Juil 2010, 15:53

Bonjour Emma,

Je reviens sur le forum après quelques jours sans et je tombe sur ton post. Ton compagnon ressemble à mon fils j'ai l'impression, pas vraiment envie de se sortir de l'alcool! Il voudrait sortir de son mal-être mais ne trouve que l'alcool comme parade sans vouloir comprendre que ça ne sert à rien!

Dis-nous où vous en êtes depuis mercredi, que s'est-il passé?

Je suis de tout coeur avec toi.
Avatar de l’utilisateur
Maman
 
Messages: 907
Inscription: 19 Aoû 2009, 19:56
Localisation: Loire Atlantique

Messagede Little Girl Blue » 11 Aoû 2010, 15:40

Malgré le ttt au baclofène,qui soulage la consommation d'alcool,je pense aussi que la durée de l'alcoolisme entre en jeu.
J'ai 40 ans,je suis devenue OH vers 25 ans et cette façon de vivre est devenue ma vie,et ma vie je l'aime, même si je crois qu'elle aurait pu être, sinon meilleure disons différente sans OH.
Alors c'est très difficile de changer cette façon de vivre.
Heureusement je suis une personne qui cherche des solutions à cette toxicomanie.Prendre le baclo m'a permis de prendre du recul/OH,ce qui m'a permis d'avoir des périodes d'abstinence plus heureuses ou j'ai appris à vivre autrement dans le plaisir,surtout avec mes enfants,avec des sensations agréables de la vie.
Mais l'alcool reste un composant de ma vie,notamment dans mes relations amoureuses et dans les moments de grande solitude ou d'inactivité(sentiment d'inutilité).
Suis-je alors incurable ? Que le baclo peut m' aider à vivre mieux mais pas guérir ?
Je précise que je vois un psychiatre et un psychologue,que je suis ouverte à toute thérapie(je prends le baclo depuis oct 2008!),mais bon voilà,le mal est bien installé.
Little Girl Blue.
Little Girl Blue
 
Messages: 50
Inscription: 04 Aoû 2010, 21:15

Messagede fredo » 10 Nov 2010, 20:12

Bonsoir,

Je suis triste de cette situation mais je crois vraiment que chacun doit toucher le fond pour trouver la force de remonter avec sa propre solution.
Le plus important est d'avoir toujours le soutien de ses proches!
Aujourd ' hui je perds ma famille ma maison mais je reste confiant car je viens de commencer le baclo
je n ai que 35 ans et deja un lourd passé de dépendance et des problemes de santé pancréathyte...

Chacun doit trouver son chemin mais toujours accompagné par ses proches

facile à dire plus dure à faire

Un survivant
fredo
 
Messages: 2
Inscription: 09 Nov 2010, 19:52

Messagede croquelavie » 10 Nov 2010, 21:47

Bonsoir Fredo,

Tu le dis toi-même, tu n'as que 35 ans. C'est jeune et tu as toute le vie devant toi. Grâce au baclo, tout va aller mieux. Tu as fini par trouver un prescripteur alors?

Bien à toi.
Alcoobique Anonyme
Avatar de l’utilisateur
croquelavie
 
Messages: 1032
Inscription: 07 Mai 2010, 15:28

Messagede églantines » 10 Nov 2010, 22:46

je t'admire ma florette bisesssss
Avatar de l’utilisateur
églantines
 
Messages: 103
Inscription: 20 Aoû 2010, 11:40

Messagede aby1000 » 13 Avr 2011, 20:38

Bonjour,
je suis nouvelle sur le forum
je vous expose la situation
je picole le soir car c'est le meilleur anxiolitique que j'ai trouvé
Depuis que j'ai appris que mon père avait un cancer intraitable (novembre) je bois tous les soirs + ou moins
ça fait 4 fois que j'essaye le baclo comme je suis impatiente je monte les doses très vite et ne respecte pas les paliers 3/jours et me voila schottcher au lit anémique en état de zombie je suis suivie par un bon addicto Imagequi me dit que j'y crois pas (ou plutôt que je n'ai pas envie d’arrêter non ?) je ressaye today 1/2 3 fois par jour et je n'augmente pas
c'est déjà arrivé a quelqu'un d’être si sensible à cette molécule Image
pourtant je suis sous effexor revia equanil bref costaud au niveau du cerveau
merci de vos témoignages et explication sur les palier ça me prend la tête de boire tous les jours ras le bol
merci d'avance aux copains de bistrots et liberté ?
aby
aby1000
 
Messages: 1
Inscription: 13 Avr 2011, 20:19

Messagede changethescript » 13 Avr 2011, 21:22

Bonsoir et bienvenue à toi

Déjà il faut absolument être régulier dans ses prises !
Tu dis que tu es sensible à la molécule mais si tu la prend n'importe comment ...
Ton addictologue te dit que tu n'y crois pas : c'est une bonne question !
Il faut une grande motivation car c'est contraignant la prise de baclo : mais la guérison est au bout !
Il faut de la constance et de la patience !

Pour résumer, veux tu le faire sérieusement ce traitement ? veux tu guérir? es tu prête ?

Tu as la chance d'avoir un addictologue qui y croit et qui te le prescrit !

Que te propose t il comme protocole ?
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12555
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede Seb » 13 Avr 2011, 21:54

Bonsoir Aby,

Je suis à 200% d'accord avec Changethe...
Si tu vas trop vite,tu vas droit dans le mur.
Normalement ,tu commence par 5 ou 10 mg trois fois par jour sur 3 ou 5 jours.
Et tu augmente de 5 ou de 10 tout les 3 ou 5 jours ainsi de suite.
Perso je conseillerai plutôt 5 mg...C'est ce que j'ai fait et ça a marché,aujourd'hui je suis guéris.

:bienvnue:

Seb
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede Hyriel » 03 Juin 2011, 22:58

Bonsoir Mina,

Je suis d'accord avec toi, à ce propos j'ai fais une cure de 8 jours à Necker, et stoppé pendant 10 ans ( la naissance de ma fille y a été pour beaucoup dans l'abstinence, mais ce fut dur, je me sentais comme quelqu'un à part ), puis 10 ans après j'ai craqué, et j'ai fait une autre cure de 3 semaines ailleurs, ça a tenu 2 ans et patatras, aussi j'ai revu le médecin de ce dernier hôpital qui m'a re-proposé une cure de 3 semaine plus une post-cure de 3 mois !!!!!
J'ai répondu non! en effet si cela n'a pas marché pourquoi repartir sur le même programme de 3 semaines qui sera identique ? Quand à la post-cure de 3 mois elle ne servira à rien vu que la dernière fois j'ai arrêté 2 ans ! ( en clair ce fut une "post-cure" ambulatoire de 2 ans ) donc Docteur je préfère un autre programme auquel je crois !
Et j'ai parlé du baclofène, elle m'a dit : "Je connais" je lui ai répondu: alors pourquoi ne pas me le proposer ? Elle m'a demandé comment je connaissais le baclofène, ma réponse : mon médecin de famille m'en a prescrit alors j'ai cherché sur internet et j'ai trouvé plein de renseignements !
Sa réponse : "alors voyez avec votre médecin !"
Et ça c'est terminé sur "au revoir docteur !" ......

Depuis j'ai lu le livre du Professeur Olivier Ameisen, et le programme commence demain avec mon médecin, il m'a ordonné 5 mg 3 fois par jour pendant 3 jours, puis 10 mg 3 fois / jour, etc .....

Voilà j'ai fini, mes excuses d'avoir été un peu long .....
Amitiés et bon week-end.
Hyriel
[i]" Que la vague et le vent soient avec vous ..... Cap vers la bonne étoile ! "[/i]
Avatar de l’utilisateur
Hyriel
 
Messages: 1
Inscription: 01 Juin 2011, 16:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Baclofene:Discussion sur l'injustice devant le traitement

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x