Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede zerbier » 04 Juin 2016, 11:28

Bonjour,
Pour l'historique, j'ai déjà suivi 2 cures avec le Baclo... Elles ont fonctionné au bout de 30 jours et avec 100 mg. Arrêt de l'alcool pendant plusieurs mois. Malheureusement la reprise d'un verre ( sans envie pour les 2 fois mais pour des circonstances difficiles ) m'a fait replonger.
Aujourd'hui j'ai entamé ma 3ème cure avec suivi psychiatrique. Je sais aujourd'hui que je ne retoucherai plus jamais un verre si je veux réussir.

Je viens vers vous pour un ES important:
Difficulté à prendre mon souffle ( un peu comme dans une crise d'angoisse ) et impression d'affolement du rythme cardiaque.
J'avais déjà eu ce genre de difficultés lors des précédentes cures mais là elles sont beaucoup plus importantes et angoissantes.
Je passe un électrocardiogramme dans deux semaines pour vérifier à la demande de mon psy.
Je suis actuellement à 80 mg en 2 prises ( 11h le matin et 17h le soir )

Question:
Y a t'il un moyen quelconque de palier à ces ES ?
Sont ils dangereux ?

Merci et courage à toutes et tous.
zerbier
 
Messages: 3
Inscription: 01 Juin 2012, 11:22

Re:Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede jocelyne1955 » 04 Juin 2016, 13:25

Bonjour Zerbier et bienvenue sur le forum où tu trouveras aide et soutien tout au long de ton parcours
Ce que tu décris ressemble à des ES du baclofène
Je pense qu'avec une autre répartition, tu pourrais les atténuer
Sur le forum, nous avons Change, notre administratrice, qui est une spécialiste en répartitions
Tu pourrais lui demander conseil. Il te suffit de passer par ce lien : DEMANDES DE REPARTITIONS et de lui donner les renseignements dont elle a besoin :
Répartition actuelle, c'est à dire :

Dosage global par jour de baclofène
Heures de prises
Dosage à chaque prise
Effets indésirables si vous en avez

HEURES de cravings, c'est à dire :
A quelles HEURES de la journée ressentez vous ces envies irrésistibles de boire se traduisant par une consommation compulsive, le 1er verre entraînant le second puis la bouteille, sans que vous ne puissiez plus vous arrêter malgré la meilleure volonté du monde ?

Consommation d'alcool, en détaillant :

QUANTITÉ
HEURES de début
et HEURES de fin de consommation d'alcool.

Quels sont les paliers prévus ? C'est à dire : tous les combien de jours et de combien de mg augmentez vous la posologie de baclofène ?

A bientôt
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 5293
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede hbb » 05 Juin 2016, 10:15

Ah ! L'alcool est décidément bien traitre, Zerbier, et vous bien courageux !

J'aurais quelques petites questions à vous poser, si vous le voulez bien :
-comment avez-vous su que vous étiez arrivé à bon port à 100mg, à chacune de vos victoires ?
-Pendant combien de temps avez-vous pris cette fameuse dose de 100mg ?
-Preniez-vous une petite dose de baclofène, appelée dose de confort, une fois la guérion atteinte ?
-Comment viviez-vous l'arrêt de l'alcool ? Était-ce l'indifférence ou une abstinence plus facile grâce au baclofène, signe que vous n'étiez pas encore à la bonne dose ?
-Pourquoi avez-vous été tenté par ce verre, qui par deux fois, vous a fait replongé ? Un reste de réflexe ? Que représentait l'alcool, à ce moment-là, pour vous ? et avant vos guérisons ?

Pardon pour cette apparente inquisition mais, sI vous acceptez de répondre, cela éclairera certains, nombreux, sur la "conduite à tenir" après guérison-sous-baclofène. N'étant pas alcoolique moi-même, j'essaie toujours de comprendre la maladie et la guérison de notre fils.
hbb
hbb
 
Messages: 14158
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede zerbier » 11 Juin 2016, 07:14

Réponse à hbb
Sur les deux cures j'ai stoppé l'alcool à 28 jours et 29 jours avec 100mg. La troisième que j'effectue en ce moment c'est idem. Je viens d'arrêter de boire depuis 4 jours avec les mêmes critères.
Je suis resté 4 mois environ sans boire et sans prendre de dose confort - je restais à 100 mg quelques jours puis je baissé progressivement de 10 mg tous les 3 jours jusqu'à arrêt total du traitement.
J' avais une indifférence totale à l'alcool... j'en été étonné. Aucune envie, aucune pensée, aucun désir de boire même en réunion avec d'autres personnes qui buvaient.
J'ai repris un verre pour deux raisons qui n'avaient rien à voir avec une envie d'alcool.. la première le retour de ma fille à Paris après une longue absence. Je lui ai expliqué mon traitement, elle n'était pas convaincu de mon alcoolisme ( 2 verres de vin le midi en mangeant et plutôt 3 le soir en mangeant. Pas de bière ou très peu et jamais d'alcool fort ou apéritif ) Elle m'a proposé de prendre un verre ne mangeant et je me suis dit pourquoi pas... J'ai trouvé le verre de vin pas très agréable mais 15 jours plus tard j'avais repris ma consommation initiale.
L'autre raison c'est produite aux obsèques de mon père dans les mêmes conditions avec les mêmes résultats...
J'en ai conclu que je ne pouvais pas reprendre un seul verre de vin sans replonger.
D'où ma troisième ( et j'espère dernière ) cure. Je précise que je suis suivi en psychiatrie pour cette cure à l'hôpital Tarnier ( Paris )
Par contre là, je suis très inquiet des ES. Emballement du coeur ( je passe un électrocardiogramme la semaine prochaine ) sudation extrême de tout le corps et plus particulièrement la nuit et prise de poids importante ( sur-poids de 20 kg sans changement d'alimentation ).
Ce sera la dernière cure. Les ES sont trop fatigants.
Je suis abstinent depuis 4 jours ( c'est peu mais ça compte ) et je me fixe l'objectif de ne plus toucher un verre de vin.
zerbier
 
Messages: 3
Inscription: 01 Juin 2012, 11:22

Re: Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede hbb » 11 Juin 2016, 12:14

Je vous conseille vivement, Zervier, une fois l'indifférence atteinte, de descendre en dosage, de 2 à 4 cachets, pour que les ES s'estompent, puis de rester à cette dose confort 6 mois et de procéder à une descente très lente, jusqu'à une dose d'entretien, qui vous évitera de replonger pour une raison ou une autre, ne serait-ce que 2 ou 3 cachets par jour.
Les sudations sont des ES du baclofène.
Change ou Jocelyne vous diront si elles ont des informations concernant le rythme cardiaque et la prise de poids, qui serait peut-être due à de la rétention d'eau liée au mauvais fonctionnement du coeur ?
hbb
hbb
 
Messages: 14158
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Zerbier : Essoufflement et le coeur qui s'affole...

Messagede zerbier » 13 Juin 2016, 17:26

Merci !
zerbier
 
Messages: 3
Inscription: 01 Juin 2012, 11:22


Retourner vers Les effets secondaires

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x