dysurie

Re: dysurie

Messagede marie1 » 05 Aoû 2013, 19:35

Sandrine a écrit:
changethescript a écrit:Concernant le MP que tu m'as envoyé relatif aux effets secondaires et au fil non à jour, c'est réparé Les effets secondaires.

Bises
Change


Précision importante.

Dysurie = miction anormale, de manière générale.
Ce qui veut dire autant l'incontinence que la difficulté à relâcher le sphincter. Abusivement de plus en plus employé pour ne désigner que la difficulté à uriner.


Ces deux extrêmes pouvant refléter des problèmes très divers, sous-jacents depuis longtemps et que la prise de baclo décompense: le souci étant de charger uniquement le baclo de l'apparition de symptômes dus à un problème tout autre, et de laisser doucement se déliter un autre souci de santé plus grave.

Par exemple, pour la difficulté à uriner, un plancher pelvien malmené par les accouchements, voire une descente d'organes / un prostatisme; une constipation chronique, un problème rénal amenant la dilatation des canaux excréteurs, donc un renforcement réflexe du detrusor ( le sphincter de la vessie) avec reflux des urines jusqu'aux reins, et pyélonéphrite à bas bruit, évoluant vers la chronicité.

Ne négliger aucune piste...

oui 5 grossesse plus un avortement mais je suis suivi par mon gynico, j'ai un tout petit utérus, et il en revient pas car j'ai 54 aans et il m'a fait l'echo de la vessie il n'a rien vu d'anormal sauf qu'elle été seiche effectivement lorsque tu vas uriner 3 gouttes toutes les 3 minutes
Avatar de l’utilisateur
marie1
 
Messages: 71
Inscription: 03 Mar 2012, 11:43

Re: dysurie

Messagede Sandrine » 05 Aoû 2013, 19:46

Ta réponse me soulage, je me demandais comment, sans que tu flippes au max', faire passer l'importance de chercher de ce côté, ou de plusieurs côtés (la ménopause relâche progressivement les tissus de soutien entre autres, et si tu as déjà un profil rénal particulier, ceci plus ceci plus cela...).

A part ça, même si tu as passé tous tes enfants par voie basse sans épisiotomie ou avec, des micro-déchirures du plancher pelvien sont possibles, invisibles et sans conséquence sur le moment parce que la musculature reste tonique dans l'ensemble; mais qui se révèlent une fois que la ménop' fait descendre les taux d'hormones qui contribuent à garder le bazar en équilibre. Et la statique du petit-bassin des femmes, c'est toute une histoire!

Alors je te souhaite une belle balade sur les canaux, même si c'est seulement dans 3 semaines.

TNAC, s'il se passe quelque chose de plus, hein?
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: dysurie

Messagede hbb » 05 Aoû 2013, 23:50

Il m'est arrivé d'avoir ce genre de souci. Mon médecin m'avait conseillé de boire beaucoup (d'eau, bien sûr !) et tout était rentré dans l'ordre. Est-ce qu'il n'y aurait pas une piste à trouver dans votre changement d'habitude de boissons, Marie ? Ou une infection urinaire ?
hbb
hbb
 
Messages: 15211
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Précédente

Retourner vers Les effets secondaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x