Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 16 Juin 2012, 09:33

Bonjour,

J'ai commencé le baclofène le 7 mars 2012. A 180 mg, j'ai du faire une pause à cause de mes "absences" et mes "trous de mémoire". J'en oubliais mon propre numéro de téléphone. Puis j'ai continué, déterminée, pour atteindre 230 mg mardi dernier. Je vais vous raconter mon entretien avec ma psy/prescriptrice. J'avoue être désemparée.

Je ne peux pas raconter à un/une amie ce que je vais écrire. Sa réaction serait immanquablement : "arrête tout de suite cette saloperie" (le Baclo)

A 13 heures, je vais voir ma psy prescriptrice. j'ai eu le temps, dans la salle d'attente, de hiérarchiser mon discours.

Je commence par les gros effets indésirables :

- Je suis devenue paranoïaque : Je crois que ma collègue quitte notre bureau pour aller dire du mal de moi. Je travaille avec une mairie. Je me plains à mon chef que je n'ai pas de réponse à mes mails et qu'on me raccroche au nez. J'accuse cette mairie de "bouder". J'envoie à mon chef des mails désespérés lui demandant de prendre le relais. Ce n'est que 2 jours après que je réalise qu'en fait mon interlocuteur était pressé car il devait partir en réunion. Peut-être avais-je mal interpréter sa façon sèche de raccrocher. La honte ! Et j'ai des 10aines d'histoire de paranoïa (on ne m'aime pas, on me critique, on me prend pour une folle, j'ai l'air bourrée, etc..)

- Mes cauchemars me semblent réels : Mon ex-mari me stresse. Il me demande sans arrêt de lui montrer mes seins quand il me rend un petit service du genre arranger une prise électrique. Dès que je suis dans une pièce avec lui, il essaie sans cesse de m'attraper pour les toucher. Il n'avait qu'à pas quitter mes seins généreux au profit d'oeufs sur le plat.
Je me couche. Sans savoir pourquoi (trop d'alcool, trop de baclo ?), j'étais persuadée qu'il était allongé à côté à côté de moi et qu'il allait me violer. Ce qui était surprenant c'est que je ne l'entendais pas ronfler. Donc il était réveillé prêt à m'attaquer. J'étais terrifiée. Je me réveillais sans cesse en tendant mon bras vers la droite (son ex-place) pour vérifier qu'il n'était pas là. Une nuit angoissante.

- Je me réveille en sueur, en eau plutôt. Trempée. Au bout d'un moment je m'endors mais pour me réveiller par un cri : je venais de recevoir une décharge électrique qui m'a réveillée par la douleur.

- Je vois une forme humaine chez moi. Un être humain de forte corpulence, homme ou femme, je ne sais pas. Cette personne porte un tee shirt ou une chemise rouge. Ça m'arrive plusieurs fois par jour et uniquement chez moi.

Les effets gênants sans plus :

Je suis hyper stressée tout le temps : le jour par mon travail, le soir par mes enfants (notamment par mon fils de 16 ans) et je me réveille 5 fois par nuit. Humeur maussade.

Les effets secondaires résolus :

Les flatulences grâce au charbon végétale. Mes migraines ophtalmique, gênantes en voiture surtout, grâce à l'efferalgan tab.

Je lui raconte ensuite le positif.

Après une deuxième tentative, je me détourne complètement du pastis. Je ne bois plus non plus systématiquement à 19 heures. Un rituel. J’attends 5 minutes avant de manger . Je bois donc un verre de rosé ou un "Venezzio" (apéritif sans alcool).

Mardi dernier, ma posologie a changé, je passe à 230 mg.

Après mon travail, je réalise que je n'ai plus de "carburant". Pour éviter d'aller tous les jours acheter une bouteille de rosé, je prends un cubi de 3 litres. Le soir même je bois 2 litres de rosé.

Mercredi : 1 verre et demi avec difficulté.

Hier : 2 verres avec difficultés. Je réalise que je tourne un peu en rond sans le rosé.

Je voulais terminer mon entretien par cette note d'espoir.

Elle me dit que je suis en proie à de sérieuses "confusions mentales", que c'est sérieux. Elle a connu une patiente qui a vécu ça, peut-être à un degré au-dessus. Résultat pour cette patiente : descente rapide de 50 mg. Elle a mis ensuite un an pour tout recommencer et finir par rencontrer l'indifférence.

On s'est mis d'accord, j'arrête le laroxyl qui n'a aucun effet bénéfique sur moi. Je passe à 1 immovane et demi. Et surtout, je fais une pause de 3 semaines en restant à 230 mg (au début, elle voulait que je descende de 10 mg).

Pause qui fera du bien à mon corps et peut-être à mon cerveau.

Trop de gélules absorbées. Si je bois trop, elle m'a demandé alors qu'elle ne le recommande jamais, de me contraindre un peu , de faire un effort.

J'ai abordé cet entretien sur un ton badin pour lui finir par les bonnes nouvelles. En sortant, j'ai réalisé que je frisais la folie.

Une grande baffe.

Il est évident que si j'avais raconté ça à un/une amie...

Merci de m'avoir lue.


AEC
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede joseph99 » 16 Juin 2012, 11:34

Bonjour Arc en ciel,
J'ai lu et relu que c'est le mariage alcool/baclofène qui est fou ou qui rend fou mais le malade n'est pas fou ; tu n'es pas folle. Ce que tu racontes, mon mari aurait pu le raconter mais comme c'est lui le malade et qu'il n'écrit pas sur le site ,il ne l'a pas fait et je pense que, ce n'est pas parce que je l'accompagne dans ce traitement, je n'ai pas à raconter ce genre de chose à sa place ; malgré tout comme j'avais besoin de me confier comme tu viens de le faire, j'ai envoyé un message privé à Etoile filante qui m'a expliqué qu'elle avait connu elle aussi des épisodes insensés. Aujourd'hui, elle écrit souvent qu'elle est devenue une autre - ou plutôt avec l'alcool elle n'était pas elle-même et ses propos m'ont rassurée à l'égard de mon mari. Aujourd'hui à 350mg, il n'est pas encore guéri mais tous ses délires qui ressemblent aux tiens sont finis ; je le retrouve comme il était lors de ses 8 années d'abstinence ; donc même si on ne peut ni ne doit généraliser la situation de l'un à tous, je pense que tu vas arriver à te sortir de cet enfer ; garde courage et si tu es seule comme je le comprends, n'hésite pas à te confier ici sur le site ; d'autres membres, bien mieux placés que moi t'aideront.
Bon week end à toi
J99 épouse de joseph99
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 16 Juin 2012, 15:52

Merci j99.

Tu as raison. Je le réalise maintenant grâce à toi. C'est bien l'alcool + le baclo. Comme quoi ça fait du bien de côtoyer d'autres expériences semblables.

Mes paranoïas ont vraiment commencé à 180 mg. Mes "délires" se sont avérés à 220 mg alors que je buvais comme un trou, à la différence de mes débuts baclo.

Mardi dernier 2 litres de rosé et 230 mg. C'est le lendemain matin que tout est parti en vrille.

Le lendemain soir 1,5 verre de rosé. Je pense que je n'aurai pas à monter à monter à 350 mg comme ton mari. Tu t'apercevais de ses délires ? Lui en plein dedans n'en avait pas conscience. C'est assez terrifiant, parce que tout devient possible sans limite. Pourquoi pas un meurtre pour se défendre d'une hallucination agressive.

Ça fait froid dans le dos. Heureusement que je suis bien suivie et par une psy, je basculais sans m'en rendre compte.

Ton mari continue de boire à 350 mg et n'a pas plus de confusion mentale ?

Y a t'il un moyen de lire ce qu'à écrit Etoile filante à ce propos ? Ou faut-il lui envoyer un message privé ? Comment est-ce possible ?

Merci encore pour tout.

Alcool et baclo à haute dose, c'est bigrement dangereux. Mais quand on ne peut pas encore choisir...

AEC
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede joseph99 » 16 Juin 2012, 16:41

Chère AEC,

Etoile filante lit beaucoup de (peut-être tous les) messages et je pense qu'elle sera sensible à l'échange que nous avons ; elle te répondra en fonction de ton propre message ; ce n'est pas intéressant que je te transmettre celui qu'elle m'a posté puisqu'il répond à ma propre situation et je suis sûre qu'elle trouvera les bons mots pour te rassurer car elle aussi a vécu des moments bouleversants que tu appelles "confusion mentale".
Arrivé vers 300mg, mon mari a vu sa consommation diminuer de moitié (en bières) et depuis quelques jours elle a un peu augmenté alors il suit les conseils de Change au niveau horaires et doses car visiblement le craving est retardé dans la journée mais il est toujours là. Mais ce qui est sûr c'est que moins d'alcool = moins d'effets secondaires et une meilleure maîtrise de son comportement et ça je l'ai lu dans bien des témoignages.
Bocly dit "aide-toi et le baclofène t'aidera!" Il a complètement raison ; tout le monde n'y arrive pas aussi bien alors pour certains c'est plus long et les doses montent ...
Bonne fin de journée (bien grise ici!!)
J99
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 16 Juin 2012, 22:48

Bonsoir

J'ai reçu un message privé mais je ne peux le lire :" Nous sommes désolés, mais vous n’êtes pas autorisé à utiliser cette fonctionnalité. Vous venez juste de vous inscrire, et il vous est nécessaire de participer plus pour utiliser cette fonctionnalité".

Combien de message dois-je écrire ?
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede hbb » 17 Juin 2012, 16:43

Chère Arc en Ciel,
Pourrait-on nous amuser à comparer l'alcool à un envahisseur pervers du cerveau et le baclofène à celui qui veut le chasser ? L'envahisseur se bat jusqu'au bout pour continuer à dominer, à asservir ; il essaie par tous les moyens de décourager, de posséder. Il faut beaucoup de cran pour résister. Mais la liberté est au bout.
Dites-vous que chaque nuit, chaque jour, facile ou non, vous en rapproche et que tous les effets secondaires ou indésirables finissent par passer. Lisez les fils de ceux qui viennent de témoigner de leur victoire (François42, Étoile filante, Fab2003, etc...).
Si vous commencez à avoir moins besoin de boire, soyez attentive : le but est proche. N'augmentez pas, diminuez même s'il le faut, et laissez le baclofène faire son Oeuvre. Une soirée sans rosé vous semble vide ? Que vous apportait donc le rosé, à part la destruction de votre vie et de votre santé ? travaillez sur le changement des habitudes, comme le conseille souvent Smooch. Remplacez-le par une autre boisson sans alcool, que vous finirez par apprécier car elle sera le symbole de l'apprentissage de votre nouvelle vie.
Bravo, continuez à communiquer sur le forum. Vous aurez le soutien qui vous sera nécessaire.
hbb
hbb
 
Messages: 14416
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 18 Juin 2012, 18:54

Hbb

Je croyais que l'on pouvait boire jusqu'à l'indifférence.

C'est vrai que l'habitude, forgée par des années de pratique, doit être rompue.

J'ai pu remplacé le sacro-saint Pastis de 19 heures par du Venezzio (apéritif sans alcool).

Le problème pour la confusion mentale était surtout le mélange à haute dose de tout : baclo et rosé.

J'ai pu noté que beaucoup était accro à ce rosé. Qu'a t'il de spécifique ?

Hier soir 1 verre de rosé. je n'ai plus de craving.

Avec la trouille que j'ai eu en prenant, cette fois, conscience de ma folie, je ne risque plus de tutoyer aussi éhontément Mister Rosé.

Merci a Etoile de m'avoir aidée à comprendre.

A 230 mg, je vais bien et ne me sens pas loin.

AEC
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede joseph99 » 18 Juin 2012, 19:14

Bonjour Arc en Ciel
En voilà une bonne nouvelle pour toi!
Ici chez nous ça va aussi, mon mari avance bien dans son traitement
Je t'embrasse
J99 épouse de Joseph
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 18 Juin 2012, 22:15

Bonsoir j99.

Ton mari est à 350 mg et pas guéri ? S'il n'a pas plus de "confusions mentales" c'est qu'il ne boit plus ou peu.

Je n'ai rien bu d'alcool ce soir. Pourtant de bonnes brochettes avec un petit verre de rosé, ça passe bien.

J'ai décidé de rompre l'habitude. C'est dur de passer à l'eau le soir, très dur même. On ne rompt pas une habitude de plusieurs années comme ça. J'ai un cubi entamé et un autre plein dans le réfrigérateur. Ça me rassure. Je lutte pour ne pas prendre une petite gorgée.

Enfin glissons, demain est un autre jour.

J'espère que ton mari va bien sans trop d'es à une si forte dose.

Merci pour ton intervention qui m'a aidée à y voir clair

Je t'embrasse aussi

AEC
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede Arc-en-ciel » 18 Juin 2012, 22:36

C'est pas d'ma faute si je bois : je n'ai pas d'amant, pas prête encore:
Pour ceux qui ne connaissent pas cet article, intéressant, sur les drosophiles :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... ool_37416/

Voilà la compensation.

Bonne soirée

AEC
Arc-en-ciel
 
Messages: 16
Inscription: 11 Juin 2012, 22:44
Localisation: Nice

Re: Confusion mentale, des témoignages svp. Je suis perdue.

Messagede stef007 » 30 Mai 2013, 06:24

bonjour
excuse moi de repondre comme ca je me suis tellement reconnue.............
ikl est 6 h du mat et j suis en train d prendre un verre 2 jours de baclo et voila a cette heure la j trouve rien d mieux que d prendre un verre h commence seulement mais ca fait 20 mg par jour
tu crois que c est vrai que tant que les pb psy sont pas reglés je m en sortirais pas?
je ne sais pas si tu as acces mais j ai eu des pb..on appelle ca comme ca " sexuels" dans ma jeunesse" et il y a 3 ans par mon ex beau pere
je ne sais pas si je dois voir un psychologue pour que ca soit effficace
mon psy ......c etait juste un epicier de valium et la je n sais plus trop quoi faire
bisou et excuse moi
stefd
Avatar de l’utilisateur
stef007
 
Messages: 197
Inscription: 14 Mai 2013, 15:53


Retourner vers Les effets secondaires

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité

cron

x