Provence-Alpes-Côte d'Azur

Ce forum est destiné à vous fédérer région par région, afin que vous puissiez y développer l'entraide,
le relais d'information, la recherche de prescripteurs et pourquoi pas, l'action groupée envers les pouvoirs publics
et le monde médical de votre région.

Messagede SVPat » 29 Mai 2011, 00:05

Bonsoir ( puisqu'il se fait tard du coté de la Canebière enfin plus exactement dirais-je du coté de Mazargues 13009)

[b][b] Ben moi, ce n'est pas la prise du baclofène qui m'a fait attérir sur ce forum, mais étant un MAAH ( Malade Alcoolique Abstinent Heureux) depuis plus de 10 ans maintenant, je continue à cultiver cette abstinence en m'occupant , entre autres, d'une page sur mon parcours de Malade alcoolique. C'est comme celà que j'ai entendu parlé du Baclofène, qu'on m'a demandé d'en parler et que j'ai découvert ce forum.

[b] il se fais tard pour tout le visiter, aussi je me borne à faire cette petite présentation
[b]Je suis donc un MAAH - voir plus haut- père et grand-père maintenant heureux d'avoir laisser l'alcol de coté, retraité de La Poste depuis 2003 et fan de Renaud, Brassens, de caricatures, mais vous verrez tout celà et me découvrirez un peu plus, en allant lire sur mon site , mon cheminement
[b] A très bientôt et j'espère bien apprendre à la lecture de vos témoignages
SVPat
ImagePAGE MAAH de SVPat

[/b][/b][/b][/b][/b]
SVPat
 
Messages: 1
Inscription: 28 Mai 2011, 23:47

Messagede dimavi » 19 Juin 2011, 11:42

Après 17 cures de déxintocication, mon conjoint n'arrive pas à décrocher malgré tous ces efforts : rechutes rechutes après rechutes. Il vient de faire une tentative de suicide hier car sa déchéance le rend fou, je suis intervenue à temps. J'ai âppris l'existence su baclofène par un article de sciences et vie de mars 2011 et j'ai lu tout le site "d'arrêter de boire et baclofene", mon conjoint est biensur d'accord pour rencontrer un médecin prescripteur mais nous n'en trouvons pas. Nous résidons à marseille : auriez vous des adresses à nous indiquer tout déplacement est évidemment envisageable.

Sinon j'ai vu que l'on pouvait s'en procurer sur des sites internet mais l'automédication me semble dangereuse.

Merci d'avance pour votre réponse et votre soutien.
Avatar de l’utilisateur
dimavi
 
Messages: 20
Inscription: 16 Juin 2011, 11:11

Messagede Fabulous » 19 Juin 2011, 14:01

Je suis aussi dans le Sud... mais plus au Nord... rire. Une heure de Marseille. Je suis bien persuadée qu'en enquêtant comme certains l'ont fait (la liste du Bottin, leur téléphone) vous devriez trouver.
Peut-être vous concentrer sur les généralistes en leur demandant s'ils traitent les addictions et de quelle manière...
Marseille, c'est si grand, et une ville si variée...
Avatar de l’utilisateur
Fabulous
 
Messages: 139
Inscription: 24 Avr 2011, 23:16

Messagede lio-a » 21 Juin 2011, 13:57

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous écris de Marseille, pour le compte d'une amie qui n'a pas accès à internet.

Son alcoolisme remonte à une vingtaine d'années avec dix dernières années de consommation intensive.

Indépendamment de son amour propre, l'alcool lui a déjà couté la garde de son enfant.
Le périmètre de sa vie s'est réduit comme peau de chagrin pour ne plus englober que ce qui concerne la bouteille. Ses relations sociales et familiales sont au mieux tumultueuses.
Aujourd'hui son niveau de consommation menace son emploi car il lui arrive d'arriver encore alcoolisée sur son lieu de travail, avec les conséquences que l'on imagine.
Ce comportement constitue un nouveau symptôme. Elle avait toujours su protéger ce domaine essentiel de sa vie, jusqu'à maintenant.

La situation est donc critique.

Malgré plusieurs cures et postcures, suivi psy etc., aucun traitement n'est parvenu à apporter une solution durable. Elle a déjà tenté par deux fois de mettre fin à ses jours.

Durant sa dernière cure, elle a lu le livre du professeur Ameisen et une fois sortie, elle s'est empressée de le recommander à son médecin traitant.
Ce dernier s'est montré tout à fait hostile. Par la suite, elle lui a mentionné l'existence du forum et les arguments qui y sont développés, et que je lui ai rapportés: rien à faire, le praticien est totalement fermé et refuse tout dialogue sur ce qui sort de sa pratique habituelle.

En attendant, au comble du désespoir, mon amie a repris sa destruction progressive à un rythme effrayant.

Après cette tentative infructueuse et particulièrement déstabilisante, avec l'accord de mon amie, je me tourne vers la communauté afin de trouver un praticien qui accepte de prescrire le baclofène et qui soit situé sur l'axe Marseille - Marignane - Rognac. Je comprends tout à fait la nécessité de communiquer ces informations par message privé.

Nous vous remercions par avance pour votre aide et vous souhaitons une agréable fin de journée, libre de cette foutu dépendance.

Cordialement
lio-a
 
Messages: 1
Inscription: 08 Juin 2011, 21:36

Messagede POUSSETTE2008 » 21 Juin 2011, 16:37

Tu essaies d'aider ton amie, et cela ne peut être que bénéfique.
Mais je te conseille de l'accompagner et pas de faire à sa place.
Elle doit prendre son courage à deux mains, consulter le bottin, faire tous les toubibs du coin et trouver celui qui acceptera de la recevoir.
Cela fait partie, pour moi, du début de sa guérison.
Toi, tu peux l'aider moralement l'écouter mais pas prendre sa place.
Avatar de l’utilisateur
POUSSETTE2008
 
Messages: 115
Inscription: 21 Nov 2009, 19:15

Messagede jacqueline49 » 24 Juin 2011, 18:10

Bonjour

habitant une petite ville,je recherche un médecin prescripteur du bacloféne
merci de m'aider
Avatar de l’utilisateur
jacqueline49
 
Messages: 27
Inscription: 24 Juin 2011, 17:40

Messagede jacqueline49 » 24 Juin 2011, 18:50

excuse moi pour avoir envoyé plusieurs messages mais je suis nouvelle sur le site,oui j'ai lu le livre d'olivier et mon medecin traitant ne veut pas m'en prescrire ,il ne connait pas et ne veut pas connaitre,c'est pour cela que je demande le nom de médecins prescripteur sur Marseille
Si tu peux m'aider ce serai super sympa
merci d'avance
Avatar de l’utilisateur
jacqueline49
 
Messages: 27
Inscription: 24 Juin 2011, 17:40

Messagede mad06 » 13 Juil 2011, 18:20

Bonjour à tous,

j'ai découvert le baclofene par le livre du DR Olivier Ameisen fort interressant mais malheureusement mon médecin ne veut pas entendre parler de ce médicament dommage.
en attendant je recherche un médecin qui pourrait m'aider
merci par avance pour votre aide
cordialement
Avatar de l’utilisateur
mad06
 
Messages: 2
Inscription: 13 Juil 2011, 13:31

Messagede mad06 » 13 Juil 2011, 19:05

Bonsoir smooch,

merci, c'est cannes à la tombée de la nuit c'est beau
Avatar de l’utilisateur
mad06
 
Messages: 2
Inscription: 13 Juil 2011, 13:31

Messagede guili » 24 Oct 2011, 06:24

bonjour! Je suis inscrite depuis peu au forum. Je cherche un médecin qui accepte de me prescrire du baclofene dans la region de l'enclave des papes ou de la drôme .Je suis recemment arrivée dans la région et pour l'instant, les contacts pris avec les professionnels sont une fin de non recevoir. Je ne me sens pas le courage d'essayer tous les cabinets médicaux. Pourriez vous m'aider? Je sais qu'on ne peut pas donner d'adresse sur le forum mais y-a-t'il un moyen de communiquer personnelllement?
guili
 
Messages: 2
Inscription: 24 Oct 2011, 05:45

Messagede guili » 29 Oct 2011, 06:41

bonjour et merci pour le contact. Oui c'est pour moi. Je souhaite avoir les coordonnées d'un médecin qui ne refuse pas de prescrire du baclofene, si nécessaire et me suivre. C'est peut être + facile que je ne le crois mais je n'ai plus le courage de continuer à déballer mon problème avec l'alcool, l'historique et me trouver face à un docte refus. J'ai fréquenté ds un autre département avant mon emménagement ici les AA, les groupes de paroles m'ont bien soutenue mais je n'ai pas été à l'aise du tout avec l'équipe médicale (et je ne savais rien à l'époque du baclofène, c'est en lisant le livre d'Ameisen que j'ai pensé que ça pourrait être le coup de pouce, salvateur. Je sais qu'on peut acheter du Liorésal sur le net mais (ce n'est pas une question d'argent) je préfère avoir un suivi médical.
guili
 
Messages: 2
Inscription: 24 Oct 2011, 05:45

Messagede bocly » 30 Oct 2011, 05:09

Bonjour! :glop:

J'habite dans les Hautes Alpes. Je suis un nouveau membre sur le site. J'ai commencé mon traitement il y a 3 jours. Je découvre ce matin (il est 3h20) l'existence d'un forum région par région. Je fais donc un saut sur ma région dans l'intention de me présenter.
Surprise!!! j'y découvre des personnes avec qui j'ai déjà échangé sur les fils "nouveaux membres".

Je vous salue bien voisins, voisines ... clin d'oeil pour toi : smooch :

Bien voilà ma pensée ce matin.
Le bacloféne n'est pas un produit miracle (enfin je crois) ... le miracle c'est que je veux arrêter l'alcool et que le baclofène va réaliser mon désir le plus cher!

Plus faire plus clair:
Je crois comprendre devant les demandes au combien compréhensibles d'obtenir un prescripteur à tout prix on nous dirige à chaque fois et avec tant de douceur vers l'essentiel.

:pleurs-inc:

A-t-on lu le livre "Le dernier verre" d'Olivier Amesein?
A-t-on cherché par nous même un prescripteur?
Avons-nous parcouru les différents sujets abordés dans le site pour bien comprendre le baclofène dans le traitement de l'alcoolisme?

Certains doivent se demander pourquoi on ne répond pas directement à la question du prescripteur. J'ai lu plus haut et fort justement que le site n'est pas un annuaire téléphonique, mais qu'aucune fin de non-recevoir n'a jamais été postée non plus.

L'important c'est la démarche personnelle, c'est d'avoir le maximum d'infos, de pouvoir ensuite montrer à un médecin notre motivation et notre détermination pour qu'il accepte de nous suivre en prescrivant le baclofène.

Bien sur il y a réelle urgence ... question de survie diront certains.
Mais cela été le cas pour l'immense majorité d'entre nous, alors courage!
Quand on sait avec quelle force et quelle ruse on peut trouver de l'alccol à tout prix, on doit se dire que peut aussi trouver et convaincre un médecin ou un psy pour qu'il accepte de nous prescrire le baclofène.
De plus il y a déjà pal mal de directions et d'info dans le site et des MP pour être aidé.

:bienvnue:


Pour ma part, je l'avoue j'ai eu de la chance.
Je cherchais alors en surfant sur le net une eième solution à mon problème;
Une autre cure, peut-être une post-cure et après? Au fonds de moi ce n'était pas la solution. Même le médecin alcoologue ne l'envisageait pas comme solution. Je me réalcoolisais par période de façon intense suivi d'autre période d'abstinence.

: recherche :

J'ai redécouvert les infos sur le livre "Le dernier verre" d'OA (connu des articles en 2008). Et cette fois ci, j'ai découvert le phénomène "baclofène" sur la toile et l'association Aubes.
J'y ai passé du temps à lire dans tous les sens. J'ai pris rdv avec le médecin alcoologue qui a refusé de me le prescrire (question déontologie) mais qui a du voir ma détermination en me glissant le nom d'un psy prescripteur dans un autre département.
J'ai obtenu un rdv rapidement et commandé en express le bouquin sur Amazon (24h port gratuit).

J'ai eu ma prescription avant de lire le livre et j'ai commencé le traitement il y a 3 jours doucement. Cette nuit j'en ai fini la lecture, apaisé et satisfait de ma démarche. Oui j'ai de la chance, mais ce matin même si je n'avais encore un médecin prescripteur à la lecture des évènements (le livre et les témoignages dans le forum) cela ne changerait pas grand chose.
Juste encore un peu de temps dans la voie que j'avais choisie librement et du temps j'en ai devant moi, mais sans précipitation.
Je sais que c'est le début d'une aventure prometteuse.

Et aussi pour tous ceux qui le veulent également. On y arrivera. :bravoo:

Bien, vu l'heure bon début de journée à tout le monde, je vais me continuer la mienne au lit (4h).
Bocly.
: jesors :

Aujourd'hui est un bon jour ... pour ne pas mourrir!
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede la hulotte » 31 Oct 2011, 02:34

Bonjour Bocly,

Je ne peux que te souhaiter :bienvnue: , un peu tardivement, il est vrai mais je le fais quand-même !

Merci de cette belle présentation de toi. Je dois dire que tu as bien commencé ton parcours. Tu as lu le fameux livre et bien d'autres choses essentielles à ta future guérison. C'est un EXCELLENT début. De plus, tu as un médecin prescripteur, c'est génial.

Tu as donc aussi commencé le baclofène, si je t'ai bien lu, mais de quelle façon ? Tu sais, sur ce forum, il se trouve une pro des répartitions et des dosages, qui se prénomme Alex (Alexandra, pour les intimes) avec un avatar "changethescript", qui viendra vers toi, j'en suis certaine pour te suivre dans tes répartitions de baclo car c'est une pro en la matière...

Je ne peux que te conseiller de lire aussi son fil, très instructif.

Je te souhaite bon courage pour la suite. Tu vas, comme nous les anciens, trouver la guérison. C'est juste une question de temps. Ne sois pas trop pressé, laisse le temps au temps et surtout laisse bien le temps au baclo de faire son ?uvre (Alex t'expliquera tout ça bien mieux que moi).

Je te transmets toute mon amitié et te souhaite une belle nuit. : copain :

Aline, une guérie de l'alcool et une ancienne sur ce forum qui m'a tellement apporté. Je te souhaite la même chose.

P.S : Bocly, si je peux me permettre, tu as dit en signature : "Aujourd'hui est un bon jour ... pour ne pas mourrir!"

Sache que mourir ne prend qu'un seul "r" car on ne meurt qu'une fois mais, crois-moi, ce ne sera pas ton cas... Amitiés et ne sois pas marri de cette remarque, je t'en prie.
[b]De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour. Michel Jonasz[/b]
Avatar de l’utilisateur
la hulotte
 
Messages: 108
Inscription: 01 Oct 2009, 16:37

Messagede bocly » 31 Oct 2011, 08:46

Bonjour La hulotte!

Ah oui "mourir" un "r" ... c'est comme cheval un seul "P" donc je rectifie. Ou peut-être qui si je "mourrir" je "mourrir trop fort!
Merci pour ton accompagnement (orthographique).

En tout cas, génial d'avoir des témoignages pareils, de ceux qui sont guéris de l'alcool. Merci Aline.
J'ai déjà posté des fils expliquant mes débuts dans cette démarche avec le baclofène.
Mais comme tout "débutant" qui se respecte. J'ai posté partout et un peu n'importe comment jusqu'à ce que
... les fées Smooch et Change fassent leurs effets. :étourdi:

Bises! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede la hulotte » 01 Nov 2011, 02:52

Désolée Bocly,

Je viens de m'apercevoir que je ne t'avais pas lu correctement avant de poster mon message.

Tu sais parfois, on peut ne plus être sous l'effet néfaste de l'alcool mais ne pas être tout à fait dans les clous pour autant, pour diverses raisons...

Je suis bien désolée de ne pas t'avoir lu correctement.

Aline, un peu à côté de la plaque, mais qui te souhaite le meilleur pour l'avenir. Ça c'est pour moi bien sûr ! :pack64: et ça c'est pour toi !:
[b]De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour. Michel Jonasz[/b]
Avatar de l’utilisateur
la hulotte
 
Messages: 108
Inscription: 01 Oct 2009, 16:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum d'entraide par région et dans le monde

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x