Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede changethescript » 18 Juil 2013, 11:22

Salut julien 68, et merci de donner de tes nouvelles !

Mon corps m'en réclame plus. Je vais en rajouter un vers 10 h du matin.

Pourquoi à cette heure-ci en particulier ? Tes cravings sont à quelle heure ? As tu des effets indésirables ? Et au niveau consommation d'alcool, ça donne quoi ?

Question,
mon traitement durera encore combien de temps ?
Et mon esprit satanique qui me pousse à boire, il sera neutralisé quand ?


Ben ça personne ne peut le dire... Certains s'en sortent à 40 mg, d'autres à plus de 300 mg... Quant à la durée, ça dépend des effets indésirables qui peuvent aboutir à rallonger les paliers par exemple. Ce sera la surprise du chef ! :pack10: Sachant que la moyenne est de 145 mg. Perso j'ai du monter jusqu'à 280 ...Et ça a mis plus de 9 mois...

Grosses bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12516
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 18 Juil 2013, 17:57

Salut,
oui, à 10 h pour que sa agisse vers 12h.

Je tiens le coup sans, mais c'est pour une question de confort, c'est le moment ou sa manque le plus. De toute façon si je voullais ou devais me mettre une charge j'attendrais de toute façon le soir :pack71:

Pour ma consommation avec l'alcool, je n'y ai plus touché depuis quelques semaine (presque).

Sinon, depuis le début du traitement je n'ai plus eu une grosse consommation
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede changethescript » 18 Juil 2013, 18:04

oui, à 10 h pour que sa agisse vers 12h.

Je tiens le coup sans, mais c'est pour une question de confort, c'est le moment ou sa manque le plus.

Tu as bien raison Julien ! 10 h 30 pour un effet vers midi ! Tiens nous au courant pour la suite :pack73:

Grosses bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12516
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede hbb » 18 Juil 2013, 23:45

Le traitement vous a apporté beaucoup, semble-t-il, Julien. C'est épatant !
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 31 Juil 2013, 16:45

Salut,
le traitement n'est qu'une béquille.
La maladie est plus psychologique que phisique.

Je n'ai pas augmenté la dose depuis 4 semaines.
Mon corps en réclame, mais grâce aux réunions, j'arrive à passer au dessus.

Si sa continue comme sa, je réduirais la dose petit à petit.

Le traitement me fatigue énormément
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede changethescript » 31 Juil 2013, 18:00

Salut Julien et merci de nous donner de tes nouvelles.

Le traitement n'est pas une béquille dans le sens où le baclofène rétablit un dysfonctionnement dans le cerveau.

Accrochez vous ça va devenir un peu technique ...

Les addictions sont liées à certains neurotransmetteurs qui ont également une influence sur l’anxiété.

Tous les produits qui peuvent déclencher une dépendance chez l’homme ont en commun une propriété : ils augmentent la quantité de dopamine disponible dans une zone du cerveau, le circuit de récompense.

Une substance psychoactive dont la structure moléculaire ressemble à celle d’une substance produite naturellement par l’organisme, peut se fixer à la place de celle-ci sur des récepteurs spécifiques et ainsi mimer son action déstressante.

« Chez tout individu, le gaba est un neurotransmetteur essentiel au métabolisme cérébral. Abondamment présent dans le cerveau, il se fixe principalement sur deux types de sites, gaba A et gaba B, et permet le passage de l’information nerveuse entre deux neurones connectés par une synapse.
On sait qu’un dysfonctionnement du système du gaba est à l’origine de troubles du système nerveux.

Lorsqu’un individu boit de l’alcool , cette substance prend la place du gaba sur les sites gaba A, mimant son action déstressante.
Il en résulte une perturbation de la sensibilité de la membrane du neurone par une modification du flux d’ions chlore qui la traverse.
Lorsque la prise d’alcool est chronique, la désensibilisation des récepteurs a des effets excitateurs et délétères pour le comportement (tremblements, désorganisation du sommeil, delirium tremens…) Lorsqu’un individu prend du baclofène, cette molécule a une action unique, que l’on ne retrouve dans aucun autre médicament: elle est la seule capable de mimer l’action du neurotransmetteur gaba sur les sites gaba B, à la fois en amont et en aval de la synapse.
Ce faisant, le baclofène modifie la circulation des ions calcium et potassium entre neurones. Pour l’instant, on ignore toujours en quoi cette modification peut rétablir la perturbation synaptique induite par la consommation d’alcool ou des stupéfiants. »
Hervé Ratel


Ainsi, le baclofène est la seule molécule connue à ce jour, qui supprime totalement le craving, et rend indifférent à l’alcool.
C'est à dire que la vision d'une bouteille ne déclenche plus d'envie irrésistible, les pensées ne sont plus obnubilées par l'approvisionnement et la consommation, et si d'aventure on boit si on n'a pas choisi l'abstinence : il n'y a plus de compulsion. Si j'avais une définition à donner de l'indifférence ce serait celle là.
On m'avait dit en cure que le cerveau avait de la mémoire et que c'était la raison pour laquelle je ne devais plus boire une seule goutte, parce qu'immédiatement il réclamerait sa dose, même si c'était après 10 ans d'abstinence totale. Et c'est la vérité.

Je t'invite à regarder cette vidéo étonnante d'imagerie cérébrale montrant l'action du baclofène sur le craving .
Vidéo présentée lors du colloque organisé par l’association AUBES le 26/06/2010, elle montre l’action du baclofène sur la dépendance à la cocaïne, et fut commentée en ces termes par Renaud de Beaurepaire :

« Elle provient d’une équipe d’américains menée par Anna Rose Childress, qui est addictologue.
Cette image provient de cerveau de cocaïnomanes sevrés et à qui on montre un indice de prise de cocaïne, par exemple une ligne blanche, ou quelque chose qui rappelle la drogue et qui déclenche chez eux l’envie d’en reprendre.
C’est une chose très connue, c’est un modèle utilisé universellement par l’imagerie cérébrale, c’est très intéressant d’ailleurs.
Quand on montre à quelqu’un qui a été sevré en cocaïne un indice qui lui donne envie d’en prendre, on voit s’allumer son cerveau : toutes sortes de structures impliquées dans la dépendance aux drogues et qui s’appellent l’amygdale, l’insula, le striatum, deviennent hyperactives quand la personne a envie, quand elle a du craving.

L’image allumée de gauche est l’image du craving d’un cerveau qui a envie de drogue.
A droite, les patients ont été traités par baclofène : rien ne s’allume.

Voilà donc une démonstration par l’imagerie cérébrale de l’efficacité du baclofène. »





Maintenant il y a une forte composante psychologique, je ne dis pas le contraire. C'est la raison pour laquelle, même une fois le dysfonctionnement réparé, certains continuent à boire par habitude, par rituel, et arrivent très difficilement, et certains jamais, à se débarrasser de l'alcool qui fait partie de leur identité.
Certains abandonnent même le baclofène pour pouvoir redevenir alcooliques bien comme il faut. Mon ex beau frère a pris du baclofène et l'a arrêté parce que ça marchait ...


Bises et bonne soirée.
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12516
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 01 Aoû 2013, 14:26

Salut,
je te remercie pour tes détails techniques.
C'est clair que ces précisions là, on n'en parle pas aux réunions.
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede hbb » 01 Aoû 2013, 14:35

Qui sait... Grâce à vous, ces précieuses connaissances seront peut-être plus largement diffusées, Julien, pour la meilleure compréhension de la maladie de la dépendance.
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 12 Aoû 2013, 23:09

Saut,
j'ai supprimé la prise du médicament à 10 H.

Je prends maintenant un comprimé 3x par jour.

Avec 1 comprimé de moins, je suis beaucoup moins fatigue :pack02:

Hoplà A+
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede hbb » 12 Aoû 2013, 23:16

Et au niveau alcool, Julien ?
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede clara » 12 Aoû 2013, 23:26

Bonjour Julien et bienvenue sur le forum, Peux tu nous en dire un peu plus sur toi afin que nous faisions un peu plus connaissance

Cordialement
Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 13 Aoû 2013, 10:34

Salut,
au niveau alcool, je n'y touche plus.

Je suis le programme des aa. Sans cela, sa aurait été impossible de prendre aussi peu de baclo et d'y arrêter aussi tôt.

Pour ma présentation, je ne souhaite pas rentrer dans les détails ici, mais il ne m'étais impossible de contrôler ma consommation, à un tel point que sa pouvais mal se terminer.
Il m'étais impossible de tenir 2 jours sans boire
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede hbb » 13 Aoû 2013, 23:34

Quelle belle révolution ! Chapeau bas, Julien !
Alcool zéro. Sans craving ?
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 14 Aoû 2013, 10:15

Salut,
oui, sans craving.

Le programme des aa permet un rétablissement.
On y apprends à revivre sans alcool. Il y a tout un apprentissage de la vie à retravailler.
Sans cela, rien n'aurais été possible.

Et puis, bon, moins de bachlofene = moins de fatigue
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

Re: Je suis nouveau je suis Julien68 je viens de commencer

Messagede Julien68 » 19 Aoû 2013, 13:33

Salut,
je suis maintenant entre 2 et 3 par jour.

Je me demande même si un arrêt total ne serait pas envisageable.

Mais quel en serait les conséquences ?
Julien68
 
Messages: 19
Inscription: 16 Juin 2013, 14:48

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

cron

x