retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 10:06

Bonjour à tous!
Je suis tellement heureuse de découvrir ce forum! Vous lire me fait du bien, et me donne la pêche pour guérir de mon alcoolisme! J'éprouve un immense besoin de partager mon histoire afin de renforcer l'idée que je ne suis pas seule, que nous ne sommes pas seuls.
Alors voilà, je vais essayer de résumer. J'ai grandi dans une famille et un pays où l'alcool est omniprésent (à l'époque, on avait de la bière de table pour manger, même à la cantine!). Banal, normal, voire inévitable. (Vous me direz, c'est comme ça un peu partout en fait...) J'ai toujours aimé boire un coup. Plus jeune, c'est l'envie de s'enivrer, puis en grandissant, le goût des bonnes choses. Les bonnes bières, le bon vin... En général, j'ai l'alcool mondain. Et puis je suis heureuse, je suis une optimiste comme ils disent, et un sacré bout-en-train! Aucune raison de m'inquiéter, je gère. En plus, l'alcool me fait grossir, alors j'arrête quand je veux, histoire de perdre quelques kilos... Mais c'est étrange, depuis 4 ou 5 ans, c'est de plus en plus difficile, ne plus boire me demande de gros efforts, et une concentration de chaque instant. Difficile d'imaginer mon réfrigérateur sans son stock de bières, ma cave sans son stock de vin, et ça, sans avoir à prévoir quoi que ce soit de particulier à la maison. Non, maintenant je bois seule, et tous les jours. C'est bizarre, je sais sans montre ou horloge quand il est 17h... Ben oui j'ai envie d'une bière! Sauf que je ne me contenterai pas d'UNE bière.. J'en boirai au moins un litre, et surtout je ne me passerai pas d'un petit verre de rouge en mangeant (ou 2 ou 3...) et puis aussi pour le dessert, et puis aussi en regardant un bon film avant d'aller dormir... De toutes façons je m'en fiche, je ne suis jamais bourrée, et le lendemain matin, en général, je gère. Ma vie est belle en plus, j'ai un mari que j'aime, et qui m'aime, 3 enfants formidables, heureux, gentils, et qui s'entendent à merveille malgré leur "recomposition". Aucun parent en commun, mais ils sont frères et soeurs, c'est comme ça. En plus, j'ai un métier que j'adore! Que demander de plus?
C'est un verre que je demande de plus. Toujours, encore et encore... Pourquoi? Alors je cherche. Il m'était déjà arrivé de boire seule il y a bien 15 ans, mais j'y voyais une bonne raison. J'étais malheureuse, prisonnière d'une vie de famille angoissante et violente. L'échappatoire c'était de boire. Mais j'avais coupé court! Une fois enfuie de ce très mauvais ménage, j'avais repris confiance en moi, en la vie, et l'alcool était à nouveau festif et toujours en bonne compagnie...
Mais rien à faire, aujourd'hui je bois seule. Alors que tout va bien. Mais en fait j'ai envie de boire que ça aille ou pas. Coup dur? Je bois, ça me détend. Bonne nouvelle? Je bois on fête ça. Rien de spécial? Je bois, j'ai envie!
Et finalement, je préfère boire seule en fait. Ben oui, quand je suis avec des amis ou de la famille, ça m'angoisse. Ils vont forcément remarquer que je bois 3 fois plus vite qu'eux, et que j'en veux encore et encore... La honte! Je ne suis pas normale, je suis faible, j'ai un problème... Je sais au fond de moi qu'il y a un truc qui cloche. J'angoisse! Je vais devoir arrêter définitivement de boire! Ben oui, si je commence je ne peux pas m'arrêter...
Là ça ne va plus. Je ne gère plus rien du tout... Un peu de volonté voyons! Volon-Quoi??? Hein? Je n'y arrive plus. Même mon poids qui commence à me peser (c'est le cas de le dire) n'arrive pas à me convaincre. Je suis une loque. Je mange comme quatre, je n'arrive plus à rien faire. Même sortir de la maison est une épreuve. Et j'ai l'impression que la journée devient intéressante vers 18h. Quand c'est enfin l'heure de l'apéro.
Alors j'essaye, je me dis qu'il faut que je compte les verres, que je diminue, que je fasse attention... Rien n'y fait. Après avoir cédé au premier verre, j'oublie tout et je m'emballe, et je ne compte plus. La seule douleur du matin récurrente est la culpabilité. Allez, ce soir j'arrête. Ben non. Je n'y arrive plus.
Faut que j'en parle. Oui mais à qui? J'ai tellement honte! Je suis une "alcoolo" comme ils disent... C'est grave. C'est la honte. Je préfèrerais encore qu'on me traite de connasse que d'alcoolique.
Alors j'en parle à mon mari. Lui, il ne me jugera pas. De toute façon, il n'est pas idiot, et encore moins aveugle, il sait, il voit, il subit. Mais il pense comme moi... Ça se soigne à coup de volonté ça. C'est dans la tête... "Je te connais, ça va passer. Tu es comme ça, excessive. Et puis quand tu auras décidé que c'est fini et bien ce sera fini". Sauf que moi je sens bien que c'est pas près d'être fini et que je n'ai plus de force...
Alors j'en parle à mon frère. Lui non plus ne me jugera pas. Et son conseil vaut de l'or: "Parle à ton médecin, il est là pour ça. Tu as besoin d'aide. N'ai pas honte, tu n'y es pour rien. FAIS-TOI AIDER"
J'hésite bien sûr. Je me sens tellement nulle! Mais je me lance. Et je découvre à quel point ça me fait du bien de vider mon sac! Il est à l'écoute, et sans jugement aucun, il me parle de mon cerveau. Et du cerveau humain en général... "C'est un sacré coquin le cerveau " dit-il... "Les neuro-transmetteurs bla bla bla... (trop long à restituer)... BACLOFÈNE vous connaissez? Vous en avez entendu parler?" ...

C'est ici, et depuis le 16 juin 2018 que ma vie va changer. Je l'espère. Je le veux. J'ai commencé le traitement samedi, et pour moi elle est là la VOLONTÉ. J'ai la volonté de guérir. Et je suis heureuse qu'il existe un médicament pour me soigner. Si j'ai décidé de commencer le traitement, c'est que j'ai de la volonté, point barre. (Ou point de bar? ;) )
Je déteste les médicaments. Je n'en prends presque jamais. Même les cures de vitamines j'ai du mal, c'est dire! Mais cette fois, je ne me soignerai pas la tête à la bière, au vin, et à l'enfermement. Je veux guérir, je veux vivre, et je veux arrêter de penser à l'alcool sans cesse.

Mon médecin m'a prescrit 20mg le soir pendant 3 jours, puis 20mg matin et soir pendant 3 jours, puis 20mg matin midi et soir pendant 3 jours, et enfin 20mg matin midi 18h et soir...
J'ai préféré commencer avec 20 mg à 18h, heure à laquelle je commence généralement à boire, mais je me demande si je n'aurais pas dû scinder mes premiers 20 mg en prenant 10mg à 16 h et 10 mg à 18 h...
Demain, ma dose augmente de 20 mg, et je pense la placer à 14h plutôt que le matin. Après de nombreuses lectures sur les divers forums, je pense avoir compris comment optimiser les chances d'étouffer le "craving" (mot que j'ai découvert il y a moins de 2 jours...).
N'hésitez pas me faire savoir si je me trompe, où à me conseiller dans mes prises!
Depuis samedi, je ne fais aucun effort particulier, et ma consommation a déjà diminué! J'étais à une fête dans un bar samedi soir, et là où normalement j'enfile des litres de bières en un instant, j'ai dû siroter très très doucement environ 4 petites bières légères... Toutes abandonnées avant la fin, car les buvant trop lentement, le fond était trop chaud !
Et hier soir, j'avais un peu de mal à l'idée de ne pas boire du tout, alors j'ai acheté de la bière à 4.5 % en format 20 cl, histoire de ne pas gâcher... J'en ai bu 2! Et pas du tout envie de vin rouge en mangeant!
J'ai bien dormi, je suis en forme le matin, et j'ai tellement hâte de devenir "normale" face à l'alcool !!!
En revanche, lors du "pic d'efficacité" du Baclofène, j'avoue me sentir un peu ivre, voire euphorique... Et légèrement en déséquilibre, comme un mal de terre... J'imagine que c'est normal, et que ça passera. À l'heure qu'il est la dose qui m'est prescrite est faible, et j'espère que ça suffira, mais je n'hésiterai pas à en parler à mon médecin si il était nécessaire de l'augmenter.

J'espère que ce long roman n'était pas trop pénible à lire, et je vous remercie d'avance d'avoir pris le temps de venir jusque là!
Courage à tous et à toutes,
je suis impatiente et sur-motivée,
alors vivement la liberté!

À bientôt.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re:retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede marc2marseille » 18 Juin 2018, 10:33

Hello et bienvenue sur notre forum d'entraide.

Ici, tu vas trouver toute l'aide, les conseils, les encouragements dont tu vas avoir besoin pour guérir.
Aucune honte, aucune culpabilité car tu ne seras jamais jugée.
Pour ce qui est des dosages et répartitions, tu dois t’adresser à change.
Elle est experte en la matière.
Tu dois aller sur le lien "demandes de répartitions".
Tu commences à peine le Baclo et tu ressens déjà des effets positifs, c'est génial.
Il n'y a pas de secret, il faut du temps, de la patience, gérer les doses et les répartitions (avec l'aide de change).
Tu as la volonté, l'envie de guérir et c'est déjà très important.

Je te souhaite une bonne route vers la liberté.
Marc.
Docteur, soignez mon anxiété, mon angoisse et j'arrêterai de boire.
M. Olivier AMEISEN.

Et non pas le contraire.
M. marc2marseille.
Avatar de l’utilisateur
marc2marseille
 
Messages: 1864
Inscription: 29 Aoû 2013, 17:17
Localisation: MARSEILLE

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 11:01

Bonjour Change!
Je suis nouvelle sur le forum, et toute nouvellement soignée au Baclofène!
Mon médecin me l'a prescrit il y a quelques jours comme suit:
2 comprimés le soir pendant 3 jours.
2 comprimés matin et soir pendant 3 jours.
2 comprimés matin, midi et soir pendant 3 jours.
Puis 2 comprimés matin, midi, 18h et soir.
Cela pour 1 mois, à renouveler trois fois.
J'ai commencé samedi soir. Comme je sortais, j'ai pris deux comprimés à 18h. Je prends donc depuis mes 2 comprimés tous les jours à 18h.
Demain, je suis sensée en prendre 2 le matin également.
Mais après de nombreuses lectures sur le craving, je ne suis pas sûre que la répartition de mon médecin soit idéale.
En général, mon besoin de boire commence vers 17h, je tiens bon jusqu'à 18h, et puis je n'arrête plus jusqu'au coucher. (Environ 1 litre de bière plus ou moins forte, et une bouteille de vin rouge/ ou en général une grosse moitié).
Normalement, je ne bois pas le midi. Mais parfois, je peux avoir envie d'une bière au déjeuner. Et si je sors déjeuner avec des amis, alors parfois je bois 2 ou 3 verres en mangeant. Mais c'est plus rare, et je m'arrête jusqu'à 18h. Le craving du midi est très rare et beaucoup plus contrôlable.
En revanche, l'été en vacances, je peux boire plus régulièrement le midi.
Mais ma faiblesse est vraiment vers 18h, et depuis plusieurs mois, je n'arrive plus à y mettre fin, et à résister.
Depuis le début du traitement, je sens déjà un changement dans ma façon de consommer. Je me limite à la bière, je n'ai plus envie de vin rouge en mangeant, je bois beaucoup plus lentement que d'habitude, et déjà beaucoup moins. (4 unités samedi soir, à peine 2 hier soir).
Une bonne heure après la prise (20mg), j'éprouve une sensation d'ivresse (que je n'ai pas avec l'alcool), de vertige (comme un mal de terre), et une légère euphorie.
Merci beaucoup de prendre le temps de lire ce message, et de nous accompagner dans notre traitement!
A bientôt!
E.
:merci:
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 11:02

Merci beaucoup Marc! Message envoyé à Change! ;)
Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede jocelyne1955 » 18 Juin 2018, 11:46

Bonjour et bienvenue sur le forum. Ici, c’est un forum d’entraide et de soutien, un endroit précieux pour avancer quand on a choisi de sortir de son alcoolisme grâce au baclofène. Ce que tu es en train de faire.
Merci pour ta longue et précise présentation. Tu as compris plein de choses sur le baclofène et surtout ton frère
Non, tu n'as pas avoir honte. Tu es malade de l'alcool et tu peux guérir grâce au baclofène. Regarde cette vidéo qui le prouve :



Tu décris parfaitement bien la spirale de la dépendance à l'alcool
Est-ce que tu t’es documentée suffisamment sur le baclofène ? As-tu lu le livre d'Olivier Ameisen (le médecin génial qui a découvert que le baclofène pouvait guérir l'alcoolisme) : "Le dernier verre" ? Ainsi que "Vérités et mensonges sur le baclofène" de Renaud de Beaurepaire ?
Le baclofène, c'est un traitement qui marche mais avec un protocole très particulier.
Voici des liens qui pourraient t’aider à en savoir plus :
- Le site arrêter de boire très complet et bien documenté
Et des articles indispensables à lire avant de commencer :
- Qu’est ce que le baclofène
- Préambule : Comment fonctionne le baclofène?
- Réflexions préalables avant la prise du baclofène
- Le craving
- Indifférence et abstinence
- Baclofene : le traitement
Et puis, bien sûr, tous les témoignages du forum, riches d’enseignements
Le protocole que t'a prescrit ton médecin n'est pas génial : Le protocole de départ est le suivant :
15mg les 3 1ers jours puis 30mg les 4 jours suivants
Ensuite on augmente de 10mg tous les 3,5, 7 jours : tout dépend des effets indésirables.
Ce qui veut dire que la 2ème semaine tu dois passer à 40mg/jour
Ton médecin va trop vite, c'est pour cela que tu as déjà des effets indésirables
Change va répondre à ta demande de répartitions mais si tu commences à avoir envie de boire à 17h, il faut mettre une prise 1h30 avant le craving soit 15h30
Tu as déjà des effets positifs du baclo sur tes envies de boire, c'est formidable. En plaçant les 20mg à 15h30 aujourd’hui, ce sera encore mieux (en attendant que Change te donne son avis)
Avec la détermination qui est la tienne, nul doute que le baclofène, ça va marcher pour toi comme ça a marché pour moi
A bientôt
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6165
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede kohler » 18 Juin 2018, 13:48

Bonjour ,les pépés ......ça tombe bien parce qu'on nous on a la niaque...grace aux cheftaines change HBB ... et +
Tout ce qu’on sait d’eux c’est qu’ils aiment être ensemble, se parler et partager les oeuvres artistiques qu’ils ont dans leurs tiroirs et leurs ordinateurs.
VOUS AIMERIEZ ÊTRE UN PARFAIT INCONNU? ( e).....Pas de problème mettre les fous furueux ..de clips kangourous....Bienvenus ...A PLUS.
kohler
 
Messages: 2852
Inscription: 07 Juin 2012, 07:51

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede jocelyne1955 » 18 Juin 2018, 16:22

As-tu décalé ta prise comme je te l'avais conseillé ?
Tu nous diras si ça a eu de l'effet
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6165
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 17:01

Bonjour Jocelyne, et merci beaucoup pour ton message! J'avais pu voir la vidéo, qui m'a beaucoup aidée à comprendre ma maladie...
Pour le reste, j'ai déjà parcouru pas mal d'articles, et grâce à toi je vais pouvoir compléter tout ça! J'ai d'ailleurs commandé le livre d'Olivier Ameisen ce matin! Et oui, j'ai pris mes 2 comprimés à 15h30! On verra bien... Merci encore !
Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 21:30

Bonsoir à tous, et merci encore pour vos messages! Ça fait du bien. Petit topo de ce troisième jour sous baclofène. 20mg d'abord pris à 18h (les 2 premiers jours), et aujourd'hui, prise à 15h30. J'avoue que le fameux craving de 17/18h n'a pas top eu lieu, ou disons qu'il a été plus simple pour moi de penser à autre chose. Mais vers 19h30, j'avais bien envie d'une petite bière... À l'heure où j'écris je termine ma deuxième bière de 20cl à 4.5% ... Bien plus raisonnable que d'habitude, mais j'avoue que ce soir j'en reprendrais bien une troisième... On verra. Demain je suis sensée augmenter de 20 mg, j'ai hâte d'avoir des nouvelles de Change, histoire d'optimiser mon traitement! Bonne soirée et bonne nuit à tous!
Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re: Début de traitement, on y croit!

Messagede jocelyne1955 » 18 Juin 2018, 21:52

Non, surtout pas 20mg en + demain ! Les augmentations se font par 10mg
Change va venir te conseiller. Pour qu'elle comprenne mieux où tu en es, fais un copier de ton message de ce soir et rajoute-le à ta demande de répartitions (tu te mets sur ton message de "Demande de répartitions", tu cliques sur le bouton EDITER en rouge en haut de la fenêtre où tu écris. Tu copies ton message et tu cliques sur Envoyer
De ce que tu dis, je vois que la prise de 15h30 a été efficace mais il te faudrait une autre prise peut-être plus tard
Est-ce que tu as ressenti le même effet à 16h30 ?
Une bonne heure après la prise (20mg), j'éprouve une sensation d'ivresse (que je n'ai pas avec l'alcool), de vertige (comme un mal de terre), et une légère euphorie

Bises
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6165
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede jocelyne1955 » 18 Juin 2018, 21:55

Trop tard pour faire ce que je t'ai dit : Change est en train de s'occuper de ta demande de répartitions
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6165
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede jocelyne1955 » 18 Juin 2018, 21:58

Ça veut dire quoi ton pseudo ? Tu n'as pas un petit nom, un diminutif (ou même ton prénom) que l'on pourrait utiliser pour s'adresser à toi ?
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6165
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede changethescript » 18 Juin 2018, 22:06

retrouversonmojo a écrit:Bonjour Change!
Coucou et bienvenue !
Je suis nouvelle sur le forum, et toute nouvellement soignée au Baclofène!
Mon médecin me l'a prescrit il y a quelques jours comme suit:
2 comprimés le soir pendant 3 jours. Donc 20mg
2 comprimés matin et soir pendant 3 jours.Puis 40
2 comprimés matin, midi et soir pendant 3 jours.Puis 60
Puis 2 comprimés matin, midi, 18h et soir.Puis 80 ... soit des augmentations de 20mg tous les 3 jours... C'est de la folie douce :pack10:
Cela pour 1 mois, à renouveler trois fois.
J'ai commencé samedi soir. Comme je sortais, j'ai pris deux comprimés à 18h. Je prends donc depuis mes 2 comprimés tous les jours à 18h.
Demain, je suis sensée en prendre 2 le matin également.
Mais après de nombreuses lectures sur le craving, je ne suis pas sûre que la répartition de mon médecin soit idéale.
Je confirme ... C'est un peu n'importe quoi mais il prescrit c'est déjà pas mal !
En général, mon besoin de boire commence vers 17h, je tiens bon jusqu'à 18h, et puis je n'arrête plus jusqu'au coucher. (Environ 1 litre de bière plus ou moins forte, et une bouteille de vin rouge/ ou en général une grosse moitié).Si ton craving commence à 17 heures prendre tes comprimés le soir n'a pas de sens ... c'est après la bataille. Il faut le tuer avant. Les heures de prises sont ESSENTIELLES. De plus ce protocole est beaucoup trop rapide en dosage.
Normalement, je ne bois pas le midi. Mais parfois, je peux avoir envie d'une bière au déjeuner. Et si je sors déjeuner avec des amis, alors parfois je bois 2 ou 3 verres en mangeant. Mais c'est plus rare, et je m'arrête jusqu'à 18h. Le craving du midi est très rare et beaucoup plus contrôlable.
En revanche, l'été en vacances, je peux boire plus régulièrement le midi.
Mais ma faiblesse est vraiment vers 18h, et depuis plusieurs mois, je n'arrive plus à y mettre fin, et à résister.
Depuis le début du traitement, je sens déjà un changement dans ma façon de consommer. Je me limite à la bière, je n'ai plus envie de vin rouge en mangeant, je bois beaucoup plus lentement que d'habitude, et déjà beaucoup moins. (4 unités samedi soir, à peine 2 hier soir).
Une bonne heure après la prise (20mg), j'éprouve une sensation d'ivresse (que je n'ai pas avec l'alcool), de vertige (comme un mal de terre), et une légère euphorie.Ben oui tu as attaqué un peu trop fort
Merci beaucoup de prendre le temps de lire ce message, et de nous accompagner dans notre traitement!
A bientôt!
E.
:merci:

Généralement on commence par 15mg pendant 3 jours puis on passe à 30mg les 4 jours suivants.
Ensuite on augmente le dosage de 10mg en 10mg maximum tous les 5 jours, voire tous les 3 jours en début de traitement en l'absence TOTALE d'effets indésirables jusqu'à atteindre d'indifférence.

Si j'ai bien compris, tu es à 20mg.

Donc on va rester comme ça pendant encore 2 jours selon la répartition suivante :

20mg en 3 prises craving midi et à partir de 17 heures

  • 12h00 : 05mg
  • 15h30 : 10mg
  • 17h30 : 05mg

Puis tu vas passer à 30 mg pendant 4 jours


  • 12h00 : 10mg
  • 15h30 : 10mg
  • 17h30 : 10mg

Ensuite nous passerons à 40mg par jour et en fonction d'effets indésirables éventuels nous verrons pour les paliers d'augmentation.

Mais entre temps, donne moi ton ressenti, tes effets indésirables si tu en as, ton ou tes heures (j'insiste sur les heures, c'est essentiel pour la répartition) de cravings si il(s) se déplace(nt). Bref, tout ce que tu pourras me dire me permettra de t'aider au mieux.

Bises
change






Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12420
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 22:28

Merci ! Merci ! Merci ! Change, et Jocelyne pour votre réactivité et soutien. C'est parti alors ! Je maintiens donc mes 20 mg encore deux jours, et répartis autrement. Et oui, le craving est coquin... et mobile! Il se déplace en effet, car après ma prise de 15h30, je n'ai pas pu résister à une petite bière vers 19h30... Résultat, j'en ai bu 2, mais petites et légères. Et je pense pouvoir m'arrêter là pour aujourd'hui, ce que je considère comme une victoire!
Très bonne nuit à vous, merci encore, et je vous tiens au courant, bien sûr!
Bises, Emma
Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Re: retrouversonmojo : Début de traitement, on y croit!

Messagede retrouversonmojo » 18 Juin 2018, 22:32

Et pour info Jocelyne "retrouver son mojo" c'est le pseudo que j'ai choisi car il représente mon but! Le mojo c'est l'inspiration, le souffle créatif, le moteur qui fait tourner la machine en quelque sorte... Et comme mon moteur, j'ai tendance à le noyer ces derniers temps... ben j'aimerais bien le faire tourner à nouveau! Bonne nuit! Emma
Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
retrouversonmojo
 
Messages: 257
Inscription: 18 Juin 2018, 08:40

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

cron

x