Retour

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Retour

Messagede blekos » 01 Nov 2020, 03:47

Bonjour,
De retour 10 ans après mon inscription, j’ai oublié de venir parler de ma guérison impressionnante en moins de deux ans. Ensuite trois ans apres un grave accident m’a immobilisé en chirurgie puis au lit pendant trois mois, les anti douleurs et autres medicaments m’ont fait interrompre la dose d’entretien.
J’ai ensuite eut des consommation une ou deux fois dans l’année (jours de l’an, aniv d.une copine) de six verres sans conséquences. Puis l’année suivante se sont ajouté quelques fois un ou deux verres de vins pendant un bon repas, toujours sans consequences. Au fil du temps je suis resté sur cette consommation une fois par mois un ou deux verres et deux fois dans l’année six sept verre max sur une fete avec bon repas et pas de plongé dans un etat avançé car consommation étalé sur 4/5 heures.
J’étais devenu « normal »
J’ai même surmonté en 2017 et 2018 de lourds soucis professionnel avec un risque financiers colossal sans recours à l’alcool.

Le confinement et ma relation avec ma compagne on ravivé ma faiblesse vis à vis de l’alcool, mon rgard vers les rayon alcool s’est rallumé quand je passas à l’hyper, mon envie de boire s’est réactivée devant les scènes de films et séries prenantes où un acteur consommait. Et je me suis laissé aller, j’ai vidé pendant ces nuits de télé et series en ligne les bouteilles qui etaient chez moi suis sorti spécialement m’approvisionner. J’étais retombé.
Un clients m’a proposé de reprendre le boulot, j’ai sauté sur l’occasion..
J’ai rapidement demandé à mon médecin traitant une prescription de baclofène, je suis re passé sur le site pour regarder les répartition de dosage.
Depuis mai je tourne avec une presction à 80 mg jours j’ai reparti sur mon nouveau craving qui se situe vers 22h en théorie 20 mg 16h 18h 20 22h mais des oublis et une fatigue importante et des oublis donc à peine une moyenne â 50mg ma reprise de consommation en nette baisse.

6 mois après je suis sur une phase descendante avec cette reprise de la pandémie, devant un verre d’alcool
et là où je ne voulais revenir que pour dire la réussite du traitement et rendre l’espoir qui m’avais été donné
ce que je n’avais jamais fait avec une certaine culpabilité
J’y ai pris tant d’énergie pour m’en sortir que j’en ai honte

J’espère que le second traitement sera aussi efficace que le premier.

La sortiede l’alcoolisme, celle de 2011 est dure et le maintien en est altérée par les souvenirs dégradants des comportements qu’on a eu sous l’influence de l’alcool. J’avais passé ce cap et me pensais à l’abri, surtout après mes soucis de 2017/2018.

Et non!!! J’ai replongé,

Mais mon repère, je l’ai appris sur lce site, avec mon regard sur les bouteilles et la conso à l’écran, c’est ce qui m’a alerté pour la reprise de bacloféne.

15 ans de thérapie puis deux ans de bacloféne et je me suis crue redevenu normal, si je m’en sors à nouveau je conserverais la dose d’entretien.

Bonsoir
blekos
 
Messages: 17
Inscription: 17 Déc 2010, 19:40

Re: Retour

Messagede hbb » 03 Nov 2020, 10:31

Merci pour ce touchant témoignage, Blekos.
Il montre bien que l'alcool est toujours tapi, que c'est un fieffé coquin, sournois et torve, qui saute sur les faiblesses et dont il faut se méfier à vie.
Heureusement, vous avez déjà réussi à vous en sortir grâce au baclofène et cela va se reproduire.

Vous aurez ainsi plus de recul et saurez que jamais l'alcool n'a arrangé quoi que ce soit, bien au contraire, et qu'il vaut 100 fois mieux avaler une dose de confort que de risquer à nouveau ces longs jours de lutte.

Essayez d'autres boissons, sans alcool, pour ces moments de confinement. Vous verrez que cela fonctionne tout aussi bien, et même mieux parce que sans les ES de l'alcool.

Bravo pour votre courage et à bientôt pour de bonnes nouvelles.

hbb
hbb
 
Messages: 15839
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Retour

Messagede pierre92 » 06 Nov 2020, 14:47

Salut,

J'ai commencé moi en 2011 :)) on est de la même génération ! mais tu as été plus efficace que moi. Moi je rame depuis 9 ans. j'avais réussi a arréter presque completement 9 mois, puis j'ai baissé trop vite (en plusieurs mois, mais trop vite quand meme) et j'ai repris. la honte, on va oublier. parce que si tu en as, alors moi je te dis pas...
j'avais réarrété juste avant le confinement, et j'ai repris avec ce confinement de merde.

J'ai encore réarrété il y a 6 semaines. rien du tout et motivé. 9 ans... malgré tout, je sais que j'ai gangé le plus important ; ma femme est toujours la, j'ai toujours mon taff et mes analyses de sang sont bonnes. il reste cette dépendance.

Viens ici régulièrement, on se serre les coudes même si on est moins nombreux qu'avant on est quand meme quelques uns. et hbb ne se déconnecte jamais !! :))
Bien sur que tu y arriveras de nouveau, rappelons Bocly et son :"pour toi aussi ca va le faire !" savoir ou il est est lui...
Courage
Pierre
pierre92
 
Messages: 736
Inscription: 07 Sep 2011, 20:03

Re: Retour

Messagede nicolas82 » 07 Nov 2020, 20:34

courage blekos, comme dit pierre, post un maximum pour te soulager de ce mal... même si je n'y arrive pas pour le moment... mais j'y travaille... courage
nicolas82
 
Messages: 469
Inscription: 07 Mai 2016, 12:00


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 33 invités

cron

x