Refus de mon médecin

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede docteurjeckyll » 20 Avr 2011, 13:28

[font=comic sans ms]Bonjour à tous et merci pour cette mine d'infos qu'est ce forum.

Je suis une "jeune" femme de 34 an[font=comic sans ms][size=16]s (on peut encore dire jeune à mon âge?)
[/font]. [font=comic sans ms]Je bois depuis à peu près 10 ans suite à une dépression et de gros problèmes familiaux. Il faut dire qu'à l'époque je n'étais pas encore alcoolique mais j'avais eu recours à beaucoup de substances festives (extasy, LSD, cannabis et j'en passe...) qui ont fini par me plonger en grosse déprime.[/font]
[font=comic sans ms]Pendant très longtemps, j'ai réussi à modérer ma conso d'alcool et à me fixer des règles (horaires, quantité), ça a duré bien 7/8 ans.[/font] [font=comic sans ms]Par contre je bois tous les jours, midi et soir depuis 10 ans, et j'ai toujours de l'alcool à la maison. Deux exceptions = ma grossesse, où j'ai bu mais de façon moindre -j'ai tenu avec quelques panach à 1% les 6 premiers mois pareil avec la clope où j'avais diminué à 5 clopes maxi contre 20 auparavant- par contre sur la fin de nombreux stress et conflits de couple + des contractions et un col de l'utérus ouvert là j'avoue j'ai fait moins bien et je me suis envoyé quelques apéros (enfin, quasiment jamais d'alcool fort) et j'ai refumé aussi beaucoup+. Heureusement quelle chance j'ai aujourd'hui un magnifique petit garçon de 7 ans en parfaite santé[/font][img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/z_cool_C1.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/z_cool_C1.gif[/img]
[font=comic sans ms]L'alcool a longtemps été mon "alliée" pour réussir à m'en sortir socialement car je suis assez inhibée à ce niveau là, à calmer mes angoisses, à garder le moral, à savoir m'occuper de mon fils et supporter mon mari et son manque d'énergie, sa dépression chronique. Avec quelques verres j'arrivais comme ça à garder mon rôle de "locomotive" et à faire abstraction de mes propres problèmes.[/font] [font=comic sans ms]J'aime donner l'image d'une femme forte, qui a du caractère, qui sait où elle va (vous vous en doutez, ce n'est qu'une image [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/ange.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/ange.gif[/img])[/font]
[font=comic sans ms]Le "craving" en fait, ça fait pas si longtemps que je connais ça, moins de deux ans je dirais... Après quelques années de v[/font]ie [font=comic sans ms]en commun tumultueuses mon mari a demandé le divorce pas tant à cause de mon alcoolisme mais parce que je ne lui passais plus rien il était très dépressif, indifférent, muet et toujours collé à son ordinateur, j'avais fini par le détester et j'étais très agressive et impitoyable envers lui...[/font]

[font=comic sans ms]La semaine du premier rendez vous pour le divorce, je n'ai pas bu une goutte pendant une semaine. Uniquement pour lui montrer que j'en étais capable et que ma rancune n'étais pas due qu'à l'alcool. Il n'a pas remarqué.[/font] [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/00231.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/00231.gif[/img] [font=comic sans ms]C'était mon dernier vrai arrêt, ça fait 4 ans.[/font][font=comic sans ms] J'ai bu un gros whisky en revenant de chez l'avocat.[/font]
[font=comic sans ms]
Evidemment, moi, toujours très fière j'ai accepté le divorce et je suis partie avec mon fils. Pendant deux ans je m'en suis assez bien sortie, j'ai travaillé, j'avais la garde de mon enfant, j'ai toujours trouvé des logements assez bien, je buvais toujours mes doses pour assumer tout cela. [font=comic sans ms][size=16]Mais sans plus (pas le matin, pas beaucoup à midi et je ne roulais pas sous la table le soir non plus, je buvais tout le temps ou presque, simplement...).
[/font]
[font=comic sans ms]
Après une aventure chacun de notre côté nous nous sommes finalement remis ensembles progressivement (sur sa demande, je le précise). Mais j'ai eu un accident de voiture (je n'avais pas bu c'était en sortant du travail) et des problèmes de santé suite à cela et je suis au chômage depuis environ 1 an. J'ai fait une formation et j'ai des projets de reconversion mais ça ne se fait pas en un jour et depuis deux ans ma conso devient de + en + matinale et augmente en quantité (craving = à fond). J'ai eu pas mal de dérapages où j'insulte tout le monde et où je fais n'importe quoi (mon chéri m'appelle Mr Hyde) mais je me suis fait tellement peur que je fais gaffe à ça depuis un bon moment pour plus que ça arrive.

J'ai entendu parler du Baclo y'a quelques mois et j'en ai parlé à mon chéri, je lui ai dit qu'après ma formation (fin mars) je comptais trouver un psychiatre pour m'en prescrire et faire un suivi et que j'avais besoin de son aide mais je n'ai pas été assez rapide à son goût et il ne supporte plus mon addiction, il dit que je ne fais rien pour m'en sortir, que je ne le veux pas, que je suis trop "dans ma bulle" quand je bois.

Je crois qu'il se sent impuissant et qu'il en a marre de vivre avec une alcoolo ça c'est sûr mais j'ai tellement mal aujourd'hui au moment où ça commençait à prendre forme dans ma tête de m'en sortir tranquillement et progressivement avec ce médoc et un suivi je m'en prends plein la tronche comme quoi je suis une sale alcoolique qui s'endort trop vite où pas assez (je ne bois plus le soir en grosse quantité du coup j'ai des insomnies), j'ai vraiment besoin de soutien et je n'ai pas vraiment d'amis autour de moi (j'habite la campagne et mes amis je les vois rarement), ni de famille et lui c'est la seule personne qui me reste mais il ne comprend pas. Il me voit comme une vicieuse qui le fait exprès mais je n'arrive pas à lui faire comprendre que ce n'est pas ça !

Ce que je lis sur ce forum sur les difficultés de prescriptions me fait peur, j'ai déjà du mal à aller parler de mon problème à un praticien mais si c'est pour se prendre un vent en plus... je suis tentée par l'automédication je vous l'avoue... Et je me sens bien seule.

Merci d'avoir été au bout de ma tartine [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/c0741.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/c0741.gif[/img][font=comic sans ms][size=16]

[/font][/font][/size][/font][/size][/font][/size]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede croquelavie » 20 Avr 2011, 13:44

Bonjour J,

Le premier truc, ça serait peut-être de faire lire "le dernier verre" à ton mari pour qu'il comprenne enfin l'alcoolisme. Il va falloir qu'il change sa vision. C'est comme si tu lui disais qu'il fait exprès d'être dépressif, à mon avis, il n'apprécierait pas.

Désolée, je dois partir.

A+
Alcoobique Anonyme
Avatar de l’utilisateur
croquelavie
 
Messages: 1032
Inscription: 07 Mai 2010, 15:28

Messagede docteurjeckyll » 20 Avr 2011, 14:17

Image [font=comic sans ms]Smootch et croquelavie

oui oui oui j'ai commandé déjà le livre il devrait arriver avant la fin de la semaine ! Qui sait ça aidera peut être mon chéri à comprendre que Oui je suis malade et Non je ne le fais pas exprès et moi à moins culpabiliser je vous l'avoue j'ai le moral dans les chaussettes (faut dire que le chômage et la pression sociale autour de ça aide pas hein) et à évacuer cette appréhension à aller vers un praticien, je n'ai pas envie d'en parler à mon médecin traitant je suis dans une toute petite ville et j'ai peur des ragots (c'est bête mais c'est comme ça je préfère aller vers un psy en ville pour du baclo mais là c'est pareil pas sûre que ça marche j'appréhende voilà tout mais je vais bien finir par franchir le pas !)

Sinon dans la tartine j'ai pas précisé mais je suis la 3e génération d'alcoolique dans ma famille (au moins) + des oncles, même ma cousine qui en + prenait de l'héro bref je cumule comme on dit Image
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede croquelavie » 20 Avr 2011, 16:17

Moi aussi, plein d'alcoolos dans la famille. Preuve qu'il y a un problème neurobiologique que seul le baclo peut règler.

Je trouve que tu as tort pour ton généraliste, tu oublies leur devoir de confidentialité. Leur première qualité est aussi d'être à l'écoute de leur patient, alors même si tu as un refus, tu ne risques rien à essayer.
Alcoobique Anonyme
Avatar de l’utilisateur
croquelavie
 
Messages: 1032
Inscription: 07 Mai 2010, 15:28

Messagede docteurjeckyll » 21 Avr 2011, 14:08

[font=comic sans ms]Merci de ta réponse, j'avais le moral tellement dans les chaussettes que je me le sentais pas mais je pense que vous avez sûrement raison... De toute façon je dois retourner voir mon médecin bientôt. J'ai un peu peur d'un effet secondaire pour le baclo j'ai entendu parler de raideurs dans la nuque et j'ai déjà de gros soucis à ce niveau là et je suis insomniaque aussi (qu'est ce que ça va être?). Vaut mieux pas que je lui en parle sinon ma doc me le prescrira pas Image J'ai pas lu le fil entier sur les effets secondaires...
J'ai reçu le bouquin à l'instant je commence la lecture Image
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede akimito » 21 Avr 2011, 23:00

[font=book antiqua][font=book antiqua]Mais pourquoi donc te prendre la tête avec les effets secondaires avant même d'avoir commencé?

Je vais te casser ton coup, et tu ne pourras plus te chercher des excuses pour ne pas prendre ce médicament :
J'ai aussi des problèmes de nuque (coup du lapin), de torticolis, de raideurs des épaules, et de maux de tête quand les muscles coincent trop.
Eh ben un des effets secondaires tout à fait intéressant, est que je me sens nettement mieux de ce côté-là puisque le baclofène est un myorelaxant.
Donc depuis que je le prends, je n'ai plus besoin de me mettre sans cesse des emplâtres anti-inflammatoires, me tartiner avec des liniments chauffants, de dormir avec un foulard...
Et puis je n'ai jamais aussi bien dormi!
Tout est une question de dosage, de sensibilité personnelle.
On ne sais jamais à l'avance.
Qui ne risque rien n'a rien.
Un jour après l'autre, un pas après l'autre, il sera bien temps de composer le moment venu.
[/font][/font]
[font=georgia]
[/font]
Avatar de l’utilisateur
akimito
 
Messages: 193
Inscription: 25 Mar 2010, 22:18

Messagede docteurjeckyll » 22 Avr 2011, 07:35

[font=comic sans ms]Merci Akimito ta réponse me rassure mais ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit je ne me cherche pas d'excuse hein je suis vraiment déterminée à le prendre ce traitement [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/!!1.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/%21%211.gif[/img]J'avais lu ça dans un article mais effectivement je trouvais ça bizarre pour un myorelaxant [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/gratt.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/gratt.gif[/img]
Et parmi les effets secondaires que certains d'entre vous décrivent il y en a même qui me paraissent bien sympas !
On verra bien !

Sinon j'ai bien entamé le bouquin et je me régale !

@+
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede akimito » 22 Avr 2011, 11:22

C'était pour te provoquer un peu!
[font=georgia]
[/font]
Avatar de l’utilisateur
akimito
 
Messages: 193
Inscription: 25 Mar 2010, 22:18

Messagede docteurjeckyll » 29 Avr 2011, 00:22

[font=comic sans ms]J'ai vu mon médecin il ne veut pas me le prescrire pour l'instant mais il a entendu parler du baclo et veut appeler son collègue (alcoologue qui apparemment en prescrit) et il veut aussi voir ma prise de sang... Voilà... C'était la 1ere fois que j'en parlais à un toubib... Bon, on verra bien !
Sinon j'ai des potes en Espagne...
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede changethescript » 29 Avr 2011, 00:26

Bienvenue à toi !

Tu vas y arriver ! y a pas de raison : la baclo ça marche !
Motivée comme tu as l'air de l'être ça va le faire

Bisous
Alexandra
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12509
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede docteurjeckyll » 05 Mai 2011, 13:11

[font=comic sans ms]Je sors de chez mon médecin = refus pour le baclo.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Ses[/font][/font][size=16][font=comic sans ms] arguments = [/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Hors AMM [/font][/font][size=16][font=comic sans ms]Image[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Vu votre prise de sang dysfonctionnement hépatique (sans blagues) et selon le vidal c'est dangereux (il m'a montré la page du vidal il était écrit :[/font][/font][size=16][font=comic sans ms] prudence[/font][font=comic sans ms] en cas de maladie hépatique)[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Je suis désolé (ça me fait une belle jambe).[/font][/font][size=16]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Allez voir mon collègue psychiatre qui vous proposera une approche pluri-disciplinaire ([/font][font=comic sans ms]Image[/font][font=comic sans ms])[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Mes[/font][/font][size=16][font=comic sans ms] arguments (je vous jure que je suis restée calme en apparence)=[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Hors AMM j'ai eu plein de médicaments de votre part ou de vos collègues, j'ai dix boîtes de doliprane codéiné dans ma pharmacie (de quoi se faire une bonne défonce), j'ai eu du rivotril pour un simple trouble anxieux, etc...[/font][/font][size=16]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Vous pourriez me le prescrire [/font][/font][size=16][font=comic sans ms]au moins [/font][font=comic sans ms]pour mon torticolis chronique puisque ça pourrait me soulager (les décontractants, anti-inflammatoires, kiné, ostéo, ne me soulagent pas) et ça serait dans le cadre de l'AMM)[/font]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]= sa réponse (toujours le vidal) = "prescrit pour torticolis d'origine cérébrale" donc pas pour moi.[/font][font=comic sans ms]Image[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Je pense que ce qui est dangereux pour mon foie aujourd'hui c'est surtout l'alcool.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Des membres de ma famille ont failli mourir de l'alcool, ils s'en sont sortis de justesse après plusieurs rechutes.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Avec ou sans votre aide je m'en procurerai.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]- Je veux faire un suivi médical.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Lui = désolé désolé[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Voilà[/font][/font] Image
[/font][/size][/font][/size][/font][/size][/font][/size][/font][/font][/font][/size][/font][/size][/font][/size][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font][/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede tout noir » 05 Mai 2011, 13:35

ne perds pas espoir ! notre generaliste avait aussi refusé au depart et il ete categorique!!!!!!

puis il est revenu dessus !mais il ne prescrira jamais au dela de 60 mg ....c'est toujours mieux que rien
tout noir
 
Messages: 163
Inscription: 05 Fév 2010, 19:38

Messagede docteurjeckyll » 05 Mai 2011, 13:56

[font=comic sans ms]Ah mais je pers pas espoir je vais juste aller vers un autre généraliste et si ça marche pas un psychiatre.[/font]
[font=comic sans ms]
[font=comic sans ms][font=comic sans ms]Par contre, je lâcherai pas l'affaire j'ai son mail et je compte bien lui envoyer des preuves de ma guérison histoire de lui mettre le nez dedans ...désolée j'suis en colère là[/font][/font] [img:alt=http://forum-baclofene.fr//images/smileys/arrache_cheveux.gif]http://forum-baclofene.fr//images/smileys/arrache_cheveux.gif[/img]
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede docteurjeckyll » 05 Mai 2011, 14:08

[font=comic sans ms]Qu'en est-il de cette contre-indication vis à vis des maladies du foie? J'aimerais en savoir + Merci ![/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede docteurjeckyll » 05 Mai 2011, 16:18

[font=comic sans ms]Je vais le faire...

De manière "compassionnelle" même comme ça j'ai laissé tombé avec lui, je vais aller en voir un autre, ça ne sert à rien de s'acharner ça ne servira à rien pour le moment.
[/font]
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

cron

x