Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede sandrinepx » 02 Avr 2012, 15:01

Bonjour à tous,

Je m'appelle Sandrine, Suis artiste peintre Et j'ai 43 ans...
J'ai pris mes premières cuites à treize ans et suis devenue au fil du temps une véritable handicapée de l'alcool.
Toutes mes tentatives pour devenir abstinente ont échouées (sevrage, cures, thérapies, NA...) et certaines m'ont même exposées à des dangers plus grands encore (prises de médicaments induisant une addiction forte et dangereuses combinées à l'alcool, internement volontaire...au début d'un nouveau traitement,etc...).
Ces expériences malheureuses m'auront au moins permis de comprendre que contrairement à ce que l'on m'a donné à croire, je ne suis ni dépressive, ni bipolaire. Mon cas ne relève pas de la psychiatrie. je suis simplement alcoolique.
Or, je n'ai pas perdu l'espoir de m'en sortir et si mes échecs récurrents m'ont appris que ma volonté était inopérante face à un verre d'alcool, celle de cesser de m'alcooliser est intacte.

Bref, je suis tout à fait décidée à tester le Baclofène!

Hélas, tous les médecins qui m'ont suivis ou que j'ai approché à cet effet ont catégoriquement refusés de me prescrire cette molécule. J'avoue ne plus savoir vers qui me tourner.

J'espère de toute mon âme que vous pourrez m'aider à résoudre mon problème et rejoindre d'ici peu le nombre de ceux qui bénéficient d'une prescription et d'un suivi sérieux.

J'attends vos réponses avec impatience et espoir.

Sandrine.
sandrinepx
 
Messages: 4
Inscription: 02 Avr 2012, 13:42

Re: Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede sandrinepx » 03 Avr 2012, 17:34

Merci pour votre réponse, ça fait plaisir de voir que les échanges sont aussi réactifs.

Je me procure " Le dernier verre" dés demain pour entamer sa lecture le plus vite possible.En attendant, je navigue sur le forum pour glaner le plus d'info possible, et tout ce que j'y lis m'apparait très prometteur.

Je ne suis pas très douée avec une bécane, donc j'ai parfois un peu de mal à m'y retrouver mais je vais m'aguerrir.

J'ai pas mal de questions qui me tournent dans la tête, donc, j'y vais franco:

- Pour l'instant, je fréquente des réunions des Narcotiques anonymes( même si je n'absorbe pas d'autres substances, je considère que l'alcool est une drogue comme une autre et puis ça c'est fait comme ça!). Si les réunions de paroles m'apportent un certain soutien, cette association prône une abstinence totale, notamment vis à vis des médicaments et donc du blacofène. Savez vous s'il en est de même chez les Alcooliques anonymes?
Existe-t-il un partenariat ou un quelconque rapprochement entre Aubes et les A.A..

- Si tel n'est pas le cas, que pensez vous du fait de fréquenter ces réunions lorsque l'on suit une protocole au Baclofène?

- Est-t-il souhaitable de continuer une thérapie psychopathologique lors d'un traitement au Baclofène lorsque
son thérapeute vous le déconseille?

Bon, ce sera tout pour aujourd'hui... mais ce n'est que partie remise, je ne vous lâcherai plus.
Merci encore pour l'accueil,

Sandrine
sandrinepx
 
Messages: 4
Inscription: 02 Avr 2012, 13:42

Re: Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede sandrinepx » 03 Avr 2012, 17:50

Merci encore pour les réponses... Une dernière question pour aujourd'hui: Comment trouver un thérapeute qui soit favorable au baclofène?
sandrinepx
 
Messages: 4
Inscription: 02 Avr 2012, 13:42

Re: Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede rotoprivalu » 03 Avr 2012, 23:19

Salut sandinexp,
Je ne pourrai pas de donner de réponses sur tes questions d'ordre médicale.
Mais, par contre, ce que je peut te dire, c'est que cela fait maintenant 1 mois que j'ai la chance d'être sous baclo, avec une augmentation des doses assez rapide (c'est mon choix).
Et aujourd'hui, je pense que que je bois motié moins qu'avant, alors il ne faut pas hésiter, trouve un prescripteur. Je suis sur que Smooch va t'aider à ce sujet.
Bon courage
Roto
rotoprivalu
 
Messages: 324
Inscription: 20 Fév 2012, 16:43

Re: Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede bocly » 04 Avr 2012, 02:53

Salut l'artiste!

Je me permets cette familiarité en souvenir de mes années où je baignais dans cet environnement avec une galerie de peintures et de sculptures (ma préférence).

Mais pour avoir survolé tes interventions du début, je confirme quelque soit le groupe, le lieu ... pouvoir parler de ce qui nous préoccupe est toujours un soutien et une aide pour trouver du réconfort.

En ce qui me concerne, je fais partie d'un groupe de paroles (même si au deumerant souvent je m'emmerde).

Mais j'en parle souvent, je lis et relis souvent les sujets de Smooch sur "la reconstruction pendant" et les "changements d'habitudes" ... et là je laisse faire mon subconscient travailler (en partie) à ma place.
Surtout en période de doute face à ses pu....s d'ES qui me pourrissent la vie.

Et ça marche pour continuer à avancer.
Y a pas de raison que pour toi cela ne marche pas non plus!
: clindoeil :
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Re: Recherche désespérément prescription et suivi à Paris...

Messagede sandrinepx » 25 Avr 2012, 20:20

Merci pour vos messages d'encouragements. J'ai hâte moi aussi de tester cette molécule dont je ne lis que du bien.
Hélas, pour l'instant ma recherche de prescripteur reste vaine!
Comme je ne peux pas courir tous les médecins parisiens un à un, j'ai demandé à tous mes amis de se renseigner auprès de leur généraliste pour savoir s'ils étaient favorables à une prescription.
Pour l'instant je n'ai que des retours négatifs alors qu'il y avait à nouveau un article très favorable dans la presse d'aujourd'hui...(Libé).
Je ne comprends pas la frilosité des médecins, alors même qu'ils sont en première ligne pour observer les ravages que provoquent l'alcool et qu'ils savent pertinemment combien il est difficile d'en décrocher.
Malgré ma déception je continue à chercher et à espérer..
Sandrine
sandrinepx
 
Messages: 4
Inscription: 02 Avr 2012, 13:42


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 32 invités

x