PJ33 : Sorti de l'enfer

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede PJ33 » 06 Juin 2013, 11:15

Bonsoir à tous,

Nouveau sur ce site, je tiens à apporter mon témoignage sur le baclofène.
Médicament qui m'a permis de me sortir de l'alcool.

Bref résumé :

Très très forte alcoolo dépendance pendant 5 ans. Pour faire court l'alcool m'a fait tout perdre. Permis, amis, études ( j'étais étudiant dans une très grande école, top 10 en France ). Hospitalisations avec plus de 5g dans le sang (et plus de 1400 de gamma GT), cures multiples, peine de prison, hépatite alcoolique, crise d'éplilepsie lors d'un sevrage et j'en passe.

L'alcool était ma seule raison de vivre. Je tremblais le matin sans mes 8 verres de Ricard. Je buvais dès le matin à en vomir. Je ne pouvais me lever sans avoir au moins 2g dans le sang sans quoi un mal indescriptible me saisissait.

Face à cette situation perdue d'avance, des amis médecins m'ont conseillé le baclofene. Ayant tout essayé, c'est à dire benzodiazepines, anti dépresseurs, neuroleptiques, médicaments contre l'accoutumance à l'alcool, ect... j'ai sans hésité franchi le pas. De toute façon c'était tout ce qui me restait.

Rien n'avait marché à part l'instauration d'une nouvelle dépendance (j'étais devenu accro au valium, au seresta, jolies merdes). Jolies merdes que vous prescrivent par désarroi vos psys ne sachant quoi faire face à de telles situations.

J'ai tenté le coup du baclofene, et c'est certainement ce qui m'a sauvé la vie.


Comme tous les gens qui ont pris ce médicament, j'ai commencé à faibles doses.
Symptômes : envie de dormir (certes mais moins invalidante qu'avec le valium où je me suis endormi sur la route et où j'ai failli encore une fois y rester).
En effet le baclofene a un effet sédatif au début, de même qu'un effet anxiolytique, mais je ne vous apprend rien. Mais ces effets ne m'ont pas du tout empêcher de continuer.

Aprés les faibles doses j'ai continué le baclofene à fortes puis très fortes doses.
Au bout de quelques mois, miracle. Plus envie de consommer de l'alcool comme avant. Envie quand même mais pas comme avant. Pour donner une idée, à peu près, passage d'une bouteille d'alcool fort par jour (45°) (dès le matin pendant toute la journée) voir plus à trois bières le soir (dans mon cas).

Une nouveauté pour moi, un bénéfice inéstimé.

A ce moment là (quelques mois plus tard) j'ai décidé de faire une cure cette fois ci pour arrêter complètement les benzodiazépines et les anti dépresseurs (Valium et Seresta que je prenais en doses très importantes, plus effexor). En même temps j'ai diminué le baclofene pour arriver à une dose moyenne (sans aucune difficulté, je tiens à le préciser) avec l'avis du médecin qui me le prescrivait.

Et aujourd'hui j'en suis à des consommations occasionnelles d'alcool (sous baclofene a faible doses), entre amis, la vie normale. La vraie vie !!!

Alors qu'il y'a a deux ans de cela je m'enfilais une bouteille de muscat le matin pour me "soulager".

Pour poursuivre mon témoignage et préciser les faits, j'ai été viré de mon école du top 10 il y'a un an.
La raison : alcoolisme, ils n'ont pas pesé leurs mots. il était hors de question qu'un alcoolique sorte diplômé de leur foutue école (trop préstigieuse).

Bref, cette année j'ai passé des concours pour intégrer d'autres très grandes écoles et... J'ai été reçu. Preuve que je m'en suis sorti.

Aujourd'hui sans ce médicament je pense que je serai entre quatre planches comme on dit.

Ensuite dans l'arrêt de l'alcool il y'a une grosse part de volonté mais le baclofene permet au moins de diminuer sa consommation, contrairement aux autres molécules présents sur le marché (que tout le monde connait )

Quant à ceux qui disent que l'on ne peut pas arrêter le baclofene, que c'est une drogue foutaise.
Il n'entraîne pas une dépendance physique et psychique au même titre que les benzodiazepines, anti dépresseurs, et autres neuroleptiques. Pour cause je les ais tous testé . (Valium, Prazepam, Seresta, Seroplex, Effexor, Loxapac, Xanax et bien d'autres).
Face à ces médicaments le baclofene est absolument annodin.

Le baclofene demeure à ce jour le SEUL traitement vraiment efficace contre l'alcoolisme.

Par mon témoignage et mon expérience je peux dire que les résultats payent mais aussi que le bas blesse.
En effet aujourd'hui le baclofene est une molécule qui n'est toujours pas reconnue par les autorités sanitaires malgré ses résultats.
Et certains lobbys pharmaceutiques font tout pour que cette molécule ne soit pas reconnue en tant que telle dans le traitement de l'alcoolisme. La preuve en est la commercialisation très récente du Nalmafène par un grand laboratoire. Molécule qui est en réalité un Naltrexone partiellement modifié et dont les specialsites (comme les initiés) savent qu'il est sans aucune efficacité thérapeutique.

Un scandale sanitaire quand on sait que l'alcool est responsable de plus de 40000 morts en France par an.

On en est là.

Merci de m'avoir lu.
PJ33
 
Messages: 2
Inscription: 06 Juin 2013, 11:01

Re: Sorti de l'enfer

Messagede Sandrine » 06 Juin 2013, 11:50

Merci pour tout ça... et bienvenue!
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: Sorti de l'enfer

Messagede fabriced » 06 Juin 2013, 11:54

Bonjour PJ33 !!

merci beaucoup pour ton témoignage !!
Content que tu t'en sois sorti !

Ton témoignage nous fera du bien à tous,j'imagine !
Petite question ! Quelle fut ta dose seuil ??
Merci à toi ..
BONNE CONTINUATION :pack26:
Gardez le Baclo ,gardez courage!!! ca marche !! vous le sentez ! mais il faut s'adapter ..
BISES
Avatar de l’utilisateur
fabriced
 
Messages: 700
Inscription: 30 Jan 2013, 18:13
Localisation: 29200 BREST

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede changethescript » 06 Juin 2013, 11:59

Merci beaucoup PJ33 de ce témoignage et Image

Même question que Fabriced : Tu as dû monter à combien de mg/jour ? Et aujourd'hui tu en es à combien ?

Bonne journée à toi
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12506
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede PJ33 » 06 Juin 2013, 12:02

280mg.

Pendant la montée à 280mg je continuais à boire de très fortes quantités d'alcool. Ce n'est que sur la durée à ce palier que l'envie d'alcool s'est dissipée.
J'ai ensuite continué à consommer de l'alcool en quantité BEAUCOUP plus faible.

Aujourd'hui mon dosage est plus faible (60mg) et je consomme de l'alcool occasionnellement.
PJ33
 
Messages: 2
Inscription: 06 Juin 2013, 11:01

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede fabriced » 06 Juin 2013, 12:29

merci PJ pour ta réponse !
Vraiment content pour toi !!
à plus
Gardez le Baclo ,gardez courage!!! ca marche !! vous le sentez ! mais il faut s'adapter ..
BISES
Avatar de l’utilisateur
fabriced
 
Messages: 700
Inscription: 30 Jan 2013, 18:13
Localisation: 29200 BREST

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede la fille du 25 » 06 Juin 2013, 17:30

Merci pour ton témoignage

Mais je trouve ce post un peu bizarre, on dirait le discours d'un commercial qui vient vendre son produit ... qui en fait l'apologie
Pourquoi le faire maintenant et pas + tot en cours de traitement

Bravo en tout cas pour ta réussite
Adieu le passé ... bonjour le présent ... vive l'avenir ...
la fille du 25
 
Messages: 59
Inscription: 05 Fév 2013, 13:36

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede oxana » 06 Juin 2013, 17:51

Merci à toi de t'être livré avec autant de clairvoyance...je pense que ce témoignage ne peut que conforter beaucoup d'entre nous sur l'efficacité du baclo et son innocuité...
Un soir, j'ai assis la beauté sur mes genoux.Et je l'ai trouvée amère.Et je l'ai injuriée...
oxana
 
Messages: 323
Inscription: 13 Nov 2012, 18:38

Re: PJ33 : Sorti de l'enfer

Messagede monchatscott » 06 Juin 2013, 22:05

Bonjour..merci pour ce témoignage.

Bonne soirée.
Avatar de l’utilisateur
monchatscott
 
Messages: 624
Inscription: 05 Mar 2012, 16:39
Localisation: alsace


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

x