Maman, alcoolique et boulimique

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 17:28

Bonjour à tous,

J'ai découvert l'association en faisant des recherches sur les problèmes de boulimie et d'alcoolisme, ce qui est mon cas depuis près de deux ans. (Plus de 15 ans pour la boulimie).

Tout ce que j'ai peu y lire est très encourageant.

Je suis Maman de deux jeunes enfants, et à chaque journée qui commence je me dis "aujourd'hui je tiendrais", et malheureusement plus la journée avance plus mes démons me rattrapent ....une fois les enfants sur le point d'être couché (parfois même avant), je craque.... j'ouvre une première bouteille et je ne compte pas les verres. La boulimie va de pair et je me gave jusqu'à la douleur et au vomissement.
Dans mon entourage personne n'est au courant, je me cache, je trouve des moyens pour que personne ne s'aperçoivent de ma consommation d'alcool ni même de mes crises.

Je me dégoûte,je me sent laide, lâche, faible....et tellement seule.

Mais j'ai envie de m'en sortir pour mes enfants, pour moi .

Je n'ose en parler à mon médecin traitant car il est de la famille du père de mes enfants , de plus et il connait un bon nombre d'autres praticiens dans ma ville et ses alentours.

Aussi si quelqu'un est en mesure de m'aider à trouver un médecin qui propose un suivi avec une prescription de baclofène sur le région du 95 ou sur Paris même, cela m'éviterais de tenter l'automédication via Internet.

J'aimerais également pouvoir échanger avec d'autres personnes qui souffre des même troubles.

D'avance merci à tous pour votre aide.
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede fab2003 » 18 Avr 2012, 18:03

Bonsoir Taline,

Bienvenue sur ce forum,

Tu as fait la bonne démarche. Tu va recevoir la visite de membre expérimenté qui vont pouvoir t'aider. L'on va te demander de nous faire une petite présentation de toi ainsi que de ton parcours qui a mené à ta ( tes ) dépendances. Connais tu le Baclofène et le livre du Pr. Olivier Ameisen ? Tu peux le faire maintenant si tu le souhaite, cela nous permettra de t'aider au mieux.

A plus. Fabrice.
fab2003
 
Messages: 164
Inscription: 09 Jan 2012, 11:48

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 18:28

Tout ce que je connais du Baclofène je l'ai découvert au travers de ce site, et je compte bien me procurer l'ouvrage du Pr Ameisen.
Quand à mon parcours, c'est long et compliqué (comme beaucoup d'autres j'imagines ).
Pour faire simple, concernant la boulimie j'ai toujours été obnubilée par mon poids et mes parents m'ont fait commencer les régimes très tôt (vers 12 ans). Ce qui n'a pas manqué de générer des frustrations, mais également de détruire la faible estime que j'avais de moi et de progressivement me rendre boulimique. depuis 10 ans les crises sont quasi quotidiennes, je mange ou plutôt j'englouti une grosse quantité de nourriture et après je suis culpabilise et je me fais vomir.
Les problèmes ne se sont pas arrêtés là, malgré une période heureuse de ma vie et l'arrivée de deux très beaux enfants, je n'ai jamais réellement cessé la boulimie ( au mieux j'ai réussi à tenir 2 mois sans crises).
Ma vie de couple s'est dégradée, j'ai cherché des plaisirs plus immédiats et j'ai fui les problèmes en sortant de plus en plus régulièrement. J'ai fréquenté et fréquente encore de part mon métier le monde de la nuit ou pas une soirée ne se passe sans quelques verres voir même quelques rails de cocaïne. Si ma consommation d'alcool s'arrêté aux sorties fréquentes (deux fois par semaines) je me sentirais moins concernée par l'alcoolisme. Mon problème c'est qu'à présent, chez moi, en fin de journée, je ressent cette irrépressible envie de me "détendre" avec un verre....puis deux, trois, quatre , cinq, six.... Tout en mangeant ! Je sent que je sombre, je ne me reconnais plus. Je me coupe de plus en plus du monde extérieure. J'ai honte. Même si je suis une maman très présente et qui assure une bonne éducation à ses enfants, je ne suis pas aussi disponible que j'aimerais l'être avec eux et je suis surtout de moins en moins patiente le soir.
Je n'ai pas envie de subir ce monstre qui est en moi plus longtemps.
Je veux que mes enfants et une maman respectable et en bonne santé, une maman qui sache se contrôler.

Voilà c'est certainement un peu confus mais j'ai du mal à trouver les mots, tout ceci est tellement douloureux.
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede bocly » 18 Avr 2012, 19:13

Bonsoir Taline!
:membresbienvenue:
Tu as trouvé les mots, au combien juste, pour nous raconter ta détresse.
Même si je ne me retrouve pas dans ton parcours, il y a une chose que nous partageons ... la compulsion.

Ce moment irrésistible où rien ne peut arrêter nos pulsions.
Bien sur, nous avons des "armes" pour faire semblant et continuer dans notre détresse sans que les autres s'en aperçoivent (quoique!!!).
J'espère qu'ici tu trouveras l'aide et le soutien de nombre d'entre nous!

Ce soir, je la fais courte occupé (désolé) en cuisine.
Mais tu vas recevoir la visite de bons conseils.

Alors prépares toi à nous dire tes heures de "craving" ... tes moments dans la journée ou tu es hors contrôle!
Je te dis à bientôt! Tu es venue ici et tu es au bon endroit!

Une pensée pour toi!
: clindoeil :
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 21:53

Voilà, j'écris ces lignes comme si cela me semblait une fatalité ...je suis alcoolisée,j'ai pris mon prier verre à 18h30....et puis je n'ai même pas compter le nombre de verres...hier pourtant je m'étais abstenue et aujourd'hui c'est pire que tout !!!
J'ai envie de pleurer mais les larmes ne sortent même pas....comme un cri , un hurlement de douleur qui ne parvient pas à sortir ! Je n'en peu plus !! Combien de jours vais je encore pouvoir tenir ???
J'ai peur de mourir !! Peur d'offrir un spectacle pitoyable à mes enfants....et malgres tout cela je n'arrive pas à me battre !!!! Je me sent si seule .....
J'ai honte, j'ai mal à en crever ...
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede monchatscott » 18 Avr 2012, 22:11

Bonsoir Taline,

Quelle présentation : Maman boulimique et alcoolique !!!
Je suis une maman aussi et mère de 2 enfants (23 et 8 ans)...
Je comprends tellement ce que tu dis par rapport à la honte, à la honte de toi... j'ai déjà tellement eu honte de moi...m'endormir sur un banc dans un parc pendant que mon fils jouait...parce que j'avais trop bu à midi.. et me réveiller heureuse parce qu'il n'avait pas disparu... c'est un exemple. j'en passe et des meilleures plus affreuses les unes que les autres !!

je suis là depuis plus d'un mois...je n'avance pas vite et pour tout te dire aujourd'hui j'étais même découragée du peu de résultats. mais, c'est de ma faute, je ne m'aide pas beaucoup non plus pour aider le baclofène.

Mais, j'ai eu la chance de croiser sur ce forum de vraies personnes, avec qui on peut juste parler et mettre de côté sa honte. C'est un vrai plus !!!
Tu n'offriras pas de spectacle pitoyable à tes enfants... même si je sais que j'en offert trop aux miens. A un moment, ça va, ça ce gère et là l'envie d'aller mieux domine enfin.
Je pense que tu commences à penser à ça.
Ce n'est pas facile, et au moment où je te parle, j'ai déjà consommé une bouteille de rosé et je crains que cela ne soit pas fini (vais me faire tuer par Change et les autres !!!) . pourtant, demain, école , travail, repas, devoirs...la vie quoi...
Je me sens bien seule aussi...mais vraiment un peu moins depuis que j'ai débuté mon traitement et que mes camarades de "fil" sont près de moi.
Ne crève pas tout de suite...donnes toi encore un peu de temps !!!
On est là !! ça va aller !!

Linda
Avatar de l’utilisateur
monchatscott
 
Messages: 624
Inscription: 05 Mar 2012, 16:39
Localisation: alsace

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 22:43

A Linda, et à ceux qui me lisent en silence,

Tes mots me laissent sans mots....
Comme un écho à ma douleur et à ma solitude !
J'ai continué à boire/m'anésthésier ce soir... je voudrais trouver la force de m'en sortir...mes amours ne méritent pas ça !!!
T'avoir lu m'a arraché des larmes...de vraies larmes...pas cette douleur muette qui est si difficile a extérioriser !!!
Merci
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 22:45

Linda,

Juste deux mots, les miens sont si petits 4 et 7 ans....
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 22:58

Voilà, je suis bien alcoolisée, minable , honteuse, moins que rien.... cela pourrait ressembler à de l'exhisbisionnisme pur mais il s'agit plus d'un appel à l'aide qui se heurte à la solitude d'un rocher ...
J'ai j'impression d'être folle, de me taper la tête contre des murs, je suis saoule et je pleure de douleur ... j'aimerais trouverais une main qui me montre le chemin...J'aimerais simplement pouvoir espérer ...parce qu'ils ont besson de moi et que je n'ai pas le droit de les abandonner !!!!
Aidez moi !!!!!!!
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede changethescript » 18 Avr 2012, 23:04

Bonjour Taline et bienvenue à toi sur ce forum.
Tu y trouveras de l'aide sans jugement. Nous sommes tous logés à la même enseigne, avons aussi connu la honte et tout ce qui accompagne l'alcoolisme.
Tu vois j'ai un enfant qui a 19 ans aujourd'hui que j'ai élevé seule, car j'ai divorcé lorsqu'il avait 4 ans, et toute alcoolique que je suis, j'ai tout de même réussi à ce qu'il se construise tout à fait correctement : c'est un jeune adulte très équilibré, très mûr certes, mais bien dans ses baskets. Il m'a remercié de l'éducation que je lui ai donné, et d'avoir su le protéger malgré mes difficultés.

Alors Taline et Linda : ce n'est pas parce que vous êtes alcooliques que vous êtes de mauvaises mères. Ne faites pas ce raccourci que se chargent de faire tous les gens "normaux" qui nous jugent, et tentent en permanence de nous culpabiliser.

Et vous allez vous en sortir, vos enfants sont encore petits. Le mien avait 17 ans quand quand j'ai attaqué le baclofène et malgré tout je n'ai pas été une mauvaise mère.
Ne vous fustigez pas de la sorte et avancez !

Bises.
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12514
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede untel » 18 Avr 2012, 23:09

Moi aussi je suis là.
Bisous, ça ira mieux demain.
untel
Rappelez-moi mon nom ?
untel
Avatar de l’utilisateur
untel
 
Messages: 2247
Inscription: 28 Juin 2011, 22:14

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede monchatscott » 18 Avr 2012, 23:20

Arrêtes de pleurer, je t'en prie.. t'avais écrit un long message mais il c'est effacé par une mauvaise manip...
Qu'importe, je le referai à l'infini...

Tout va aller, t'inquiètes plus...

Je reviens demain...
Essaye de dormir, ne te fâche pas avec toi...pas ce soir !!!

Ils sont si petits, oui..mais toi tu es si grande !!! hhééé oui !! tu verras !!

Bonne nuit et à demain.
Linda
Avatar de l’utilisateur
monchatscott
 
Messages: 624
Inscription: 05 Mar 2012, 16:39
Localisation: alsace

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede TALINE » 18 Avr 2012, 23:35

Change, Untel,

Je n'ai plus l'énergie de trouver les mots au travers des larmes, des vraies larmes....merci....le simple fait d'être lue...je me sent un peu moins seul ...mais je voudrais tellement m'en sortir !!!
Merci, merci, merci, vos mots pensent un peu mes maux, mais c'est toutefois plus fort que cette putain d'addiction qui bouffe ma vie...je ne veux pas qu'elle touche mes enfants...je ne sais pas comment m'y prendre...J'ai besoin d'aide mais je me sent BOUT DE FORCE...je ne sais plus quoi faire !!!!!
Peur d'affronter un praticien qui m'annoncera un refus, pas la force de me battre, juste la force d'expliquer mon parcours à un praticien conviant cu par ce protocole ... encore faudrait il que je le trouve !!!!
Mais les larmes de ce soir restent une expérience à part.... MERCI !!!
TALINE
 
Messages: 8
Inscription: 18 Avr 2012, 16:54

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede untel » 18 Avr 2012, 23:50

Caline,
pour aujourd'hui tu en as fait un bon bout. Pour tes enfants, et pour toi surtout.
D'après moi, tu peux t'accorder du congé.
Lire éventuellement certains témoignages, ou, plus intéressant dans ta situation : aborder le sujet avec son médecin. Ce document m'a beaucoup servi à comprendre de quoi on parlait avec les médecins.
Enfin, si tu veux vraiment des vacances, tu peux consulter mes conneries très organisées.
Bises
untel
Rappelez-moi mon nom ?
untel
Avatar de l’utilisateur
untel
 
Messages: 2247
Inscription: 28 Juin 2011, 22:14

Re: Maman, alcoolique et boulimique

Messagede changethescript » 18 Avr 2012, 23:54

Chtite Taline,

Je comprends ton état d'esprit, j'étais à peu près dans le même que toi avant de tenter le baclofène. Mais justement, l'existence de ce traitement, ma venue sur le forum m'ont donné un immense espoir et une motivation à toute épreuve !
Il faut qu'il en soit de même pour toi : pas du tout le moment de sombrer !
Fais ce que t'a conseillé Untel pour les médecins, et en cas de refus, je suis sûre Smooch va t'aider en te donnant le nom d'un médecin acquis au baclofène afin que tu ne galères pas trop avec des inconnus, et que tu aies ta prescription sans problème.

Et une fois que tu auras ton traitement en poche je t'aiderai pour répartir tes prises au mieux et tu vas t'en sortir !
Ça va aller ma belle. Sûr et certain ;-)

Grosses bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12514
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

cron

x