jeveuxyarriver

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

jeveuxyarriver

Messagede jeveuxyarriver » 29 Déc 2018, 14:05

Bonjour,

Je viens de commencer le traitement du Baclofène et je prends 1 cachet matin/midi et soir.
Je suis censée augmenter par palier à savoir 1 matin / 1 midi / 2 soir et puis 2 matins/1 midi / 2 soirs pour arriver à 3 matins/midi/soir.
En lisant sur votre forum vous spécifiez que ce n'est pas la bonne solution.
Je n'ai aucune envie de boire le matin, par contre le dimanche j'attends 11h30 avec impatience pour prendre mon apéritif ( Créman, mousseux) et mes deux verres de vin à midi chez mes parents. Parfois quand je rentre après le repas je n'ai pas assez d'alcool alors je continue avec 1 ou 2 verres pour ensuite dormir le restant de la journée.
En semaine, je ne bois qu'en rentrant le soir. Souvent du mousseux et du vin, jamais de bières, de digestifs ou autre boissons alcoolisées.

Je pars ce soir en vacances avec ma fille de 20ans ( J'ai 45 ans ) et pour moi c'est le bon moment de me prendre en main.
J'ai tellement essayé d'arrêter que je n'arrive pas à croire que cette fois ci c'est la bonne. Pourtant il le faut... J'ai perdu le contrôle de ma vie il y a des années et à part me rendre ridicule quand je bois, cela ne m'apporte que très peu de réconfort.

Je me rends compte aussi que je suis bourrée d'habitudes. C'est encore assez difficile dans ma tête de me dire que je ne vais plus boire en rentrant du travail ou lors de repas chez des amis. J'envie les gens qui savent se maîtriser et qui savent dire stop je passe à l'eau. Moi c'est "no limit" et pleurnichements le lendemain matin car généralement je finis dans un état lamentable.

On pourrait croire qu'en sachant tout se que cela nous apporte de mauvais le fait de boire, on se dit j'arrête mais ça ne fonctionne pas comme cela. L'alcool est mon ami et mon pire ennemi... Il faut se battre contre quelque chose qui vous bouffe de l'intérieur et malgré le fait d'en être pleinement consciente c'est lui qui gagne souvent la partie.

Alors pour commencer 2019 je compte sur vous pour m'aider dans cette lutte et m'encourager quand le "monstre" va vouloir refaire surface.
Je vous souhaite à tous d'y arriver l'année qui arrive et qu'enfin on puisse vivre librement, c'est mon plus grand souhaite.
jeveuxyarriver
 
Messages: 5
Inscription: 29 Déc 2018, 13:44

Re: jeveuxyarriver

Messagede changethescript » 29 Déc 2018, 14:28

jeveuxyarriver a écrit:Bonjour,
Bonjour ! :membresbienvenue: sur ce forum d'entraide sur lequel tu trouveras du soutien tout au long de ton parcours
Je viens de commencer le traitement du Baclofène et je prends 1 cachet matin/midi et soir.
Je suis censée augmenter par palier à savoir 1 matin / 1 midi / 2 soir et puis 2 matins/1 midi / 2 soirs pour arriver à 3 matins/midi/soir.
  • A quelle heure prends tu tes comprimés ?
  • Tous les combien de jours dois tu augmenter le dosage ?
  • Tu en es à combien de mg à ce jour ?

En lisant sur votre forum vous spécifiez que ce n'est pas la bonne solution.
Effectivement : matin midi et soir n'est pas une bonne répartition, surtout si tu ne bois que le soir ou à partir de
Je n'ai aucune envie de boire le matin, par contre le dimanche j'attends 11h30 avec impatience pour prendre mon apéritif ( Créman, mousseux) et mes deux verres de vin à midi chez mes parents. Parfois quand je rentre après le repas je n'ai pas assez d'alcool alors je continue avec 1 ou 2 verres C'est à dire ? A quelle heure ] pour ensuite dormir le restant de la journée.
En semaine, je ne bois qu'en rentrant le soir. Souvent du mousseux et du vin, jamais de bières, de digestifs ou autre boissons alcoolisées.
C'est à dire ? Tu rentres à quelle heure ?
Je pars ce soir en vacances avec ma fille de 20ans ( J'ai 45 ans ) et pour moi c'est le bon moment de me prendre en main.
J'ai tellement essayé d'arrêter que je n'arrive pas à croire que cette fois ci c'est la bonne. Pourtant il le faut... J'ai perdu le contrôle de ma vie il y a des années et à part me rendre ridicule quand je bois, cela ne m'apporte que très peu de réconfort.

Je me rends compte aussi que je suis bourrée d'habitudes. C'est encore assez difficile dans ma tête de me dire que je ne vais plus boire en rentrant du travail ou lors de repas chez des amis. J'envie les gens qui savent se maîtriser et qui savent dire stop je passe à l'eau. Moi c'est "no limit" et pleurnichements le lendemain matin car généralement je finis dans un état lamentable.
Le baclofène va te permettre de boire comme tout le monde car il va supprimer ton craving, c'est à dire cette envie irrésistible de boire s'accompagnant d'une compulsion, le 1er verre entraînant les copains sans que tu ne puisses plus rien contrôler.
On pourrait croire qu'en sachant tout se que cela nous apporte de mauvais le fait de boire, on se dit j'arrête mais ça ne fonctionne pas comme cela. L'alcool est mon ami et mon pire ennemi... Il faut se battre contre quelque chose qui vous bouffe de l'intérieur et malgré le fait d'en être pleinement consciente c'est lui qui gagne souvent la partie. Il la gagne toujours, car ils'agit d'une maladie et la volonté n'a aucune prise

Alors pour commencer 2019 je compte sur vous pour m'aider dans cette lutte et m'encourager quand le "monstre" va vouloir refaire surface.
Je vous souhaite à tous d'y arriver l'année qui arrive et qu'enfin on puisse vivre librement, c'est mon plus grand souhaite.
Réponds moi le plus précisément possible sur le fil DEMANDES DE RÉPARTITIONS en répondant à toutes les questions en entête de ce sujet et je t'accompagnerai dans ton combat
Bises et bonne fin d'année !
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12476
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: jeveuxyarriver

Messagede jeveuxyarriver » 29 Déc 2018, 15:49

Bonjour,

Merci pour votre réponse rapide :-)
Je prends mes comprimés le matin vers 07h30 un autre à midi et le soir avant de dormir.
La fréquence de mon médecin est d'augmenter 1 comprimé tous les 2/3 jours. Pour l'instant je suis à 10mg/comprimé.

J'ai souvent l'impression que deux/trois verres ne suffisent pas alors ( comme régulièrement les dimanches ) j'en prends encore 1 ou 2 vers 14h00 et je dors jusque 17h30 ( Heure à laquelle je ramène ma fille à la gare pour partir faire ses études ). Ensuite en fonction de mon envie, soit je bois encore 1 - 2 voir 3 verres de mousseux chez des amis ou je rentre et généralement je m'oblige à prendre un bain et bouquiner.

En semaine je commence vers 18h45-19h00. J'y pense déjà dans la voiture en rentrant du travail.
Ensuite tout dépends de ce que je fais... J'en arrive à ne plus vouloir sortir et voir du monde car j'ai peur de moi-même. Je me suis tellement ridiculisé ces dernières années que sortir devient un calvaire. Durant la semaine qui va précéder une sortie que je ne peux annuler je vais me driller pour être au top, me rappeler mes dernières "aventures", me faire la morale, me mettre une pression terrible... Alors il va suffir d'un verre et la machine est en route, impossible de dire stop et c'est le carnage.

Voilà un peu mon parcours. J'ai rendez-vous le 11/01 avec une psychologue pour une première séance car je sais que je n'y arriverai pas toute seule. Je compte sur mes vacances pour me reposer et me donner une chance de rapartir sur de bonnes bases.

Une excellente année à toi aussi.
jeveuxyarriver
 
Messages: 5
Inscription: 29 Déc 2018, 13:44

Re: jeveuxyarriver

Messagede hbb » 29 Déc 2018, 23:36

Vous prenez beaucoup de bonnes disposition, Jeveuxyarriver, pour vous débarrasser enfin du poids de la dépendance. Le baclofène sera une aide "biologique" extraordinaire.
Mais, bien-sûr, il vous faudra aussi réorganiser votre vie en vous créant d'autres habitudes. Par exemple, pour ce rendez-vous de fin de journée où il est si agréable de se détendre et de couper avec la journée de travail, ou pour compenser un vide, une crainte, une déception, Emma (baclofene-baclofene/retrouversonmojo-debut-traitement-croit-t6774-345.html#p169857) a beaucoup apprécié le virgin Mojito. L'une de nos connaissances a opté pour le lait d'amande. D'autres apprécient les tisanes, ou les jus de fruits. Les choix sont variés.
Puis il faudra apprendre à dire non, lorsque vous sortirez entre amis. Le premier pas coûte, le suivant donne de la fierté.
Nous vous accompagnerons jusqu'à la victoire.
hbb
hbb
 
Messages: 15499
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: jeveuxyarriver

Messagede jeveuxyarriver » 08 Jan 2019, 19:21

Bonjour,

Cela fait maintenant 10 jours que je le prends et j'ai du mal avec les doses.
Je n'en prends plus le matin car je sommnole de trop le journée et je manque d'attention à mon travail.
J'en prends donc 1 à midi - 2 à 17h00 et 2 à 19h00.
Je dois reconnaitre que l'envie a vraiment baissé et que le soir je me contente d'un verre voir deux mais plus d'exagération, du moins pour l'instant...
Y-a-t-il une dose spécifique ou 5 comprimés par jour c'est déjà bien ?
Je me doute que c'est au cas par cas mais quand je lis que certaines personnes sont à 180gr/jour je suis loin du compte.

Merci pour votre réponse et bonne soirée.
jeveuxyarriver
 
Messages: 5
Inscription: 29 Déc 2018, 13:44

Re: jeveuxyarriver

Messagede hbb » 09 Jan 2019, 00:11

Voilà des progrès significatifs pour commencer cette prometteuse année 2019, Jeveuxyarriver, certes à petite dose. Certains, comme Emma, ont atteint l'indifférence à peu de mg par jour (baclofene-baclofene/retrouversonmojo-debut-traitement-croit-t6774-255.html?hilit=emma : message du 14 août). D'autres, après quelques progrès, ont vu le craving se réinstaller et ont dû augmenter. Chaque cas est unique.
Les effets secondaires se tassent toujours, surtout si l'on suit les conseils de Change. Envoyez-lui un message en cliquant sur ce lien : baclofene-baclofene/demandes-repartitions-t3862.html#p65439
Pensez à répondre à toutes les questions qu'elle pose en préambule.
hbb
hbb
 
Messages: 15499
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede jeveuxyarriver » 15 Jan 2019, 18:39

Bonjour,

En ce moment je suis à :
1 de 10mg à 12h00
2 de 10 mg à 16h00
3 de 10mg à 18h00 ( Moment le plus difficile car arrive l'heure de l'apéro ).

Parfois je descends à 2 de 10mg le soir ou je sais que je vais manger chez des amis et après 2 verres je suis pompette...

J'ai encore bcp de mal à accepter que je vais probablement vivre toute ma vie avec cette épée au dessus de ma tête et qu'il va falloir que je sois attentive à ma consommation, à mes sorties etc...

Mais l'envie est là. Quand je me lève le matin et que je me sens "fraîche" je suis fière de moi.

Le seul petit "hic" depuis quelques jours c'est que ma jambe droite à tjrs l'air endormie. Depuis que je suis passée à 3 à 18h00 c'est pire et ça me fait mal. Comme si j'avais courru un marathon. J'espère juste que ce n'est pas grave car je préfère cela à mon état déplorable d'il y a quelques semaines.

Merci pour vos réponses et bonne soirée.
jeveuxyarriver
 
Messages: 5
Inscription: 29 Déc 2018, 13:44

Re: jeveuxyarriver

Messagede hbb » 15 Jan 2019, 19:55

Je viens de voir votre message à Change, Jeveuxyarriver. Elle va vous répondre dès qu'elle le pourra.
Je relève ceci : "J'ai encore bcp de mal à accepter que je vais probablement vivre toute ma vie avec cette épée au dessus de ma tête et qu'il va falloir que je sois attentive à ma consommation, à mes sorties etc...".
Ne vous bilez pas pour ça. Cela se fera naturellement. Notre fils ne boit jamais chez lui. Il lui arrive, lors d'un dîner entre amis, de prendre un verre, qu'il ne finit pas forcément d'ailleurs. Cela ne lui coûte absolument pas.
Si l'envie est encore là, c'est que vous n'êtes pas encore à votre dose et que le travail de "deuil de l'alcool" n'est pas encore accompli. Retenez toujours que vous êtes fière, fraîche et en forme le matin, après la sobriété du soir. Vous constaterez un beau jour que l'alcool sera devenu un produit lambda, qui ne vous hante plus.
Je vous tire mon chapeau !
hbb
hbb
 
Messages: 15499
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: jeveuxyarriver

Messagede jeveuxyarriver » 16 Jan 2019, 18:11

Bonjour,

Ca fait vraiment du bien de lire vos messages HBB. Se sentir comprise et félicitée ça vaut tous les verres de vin !
Je sais que je suis encore "fragile" et que les tentations vont souvent venir me titiller mais si c'était facile je ne serais pas en train de vous écrire.
Merci pour vos encouragements. Je n'en parle pas autour de moi donc chaque message est une bouffée d'air frais dans ma remontée :-)
jeveuxyarriver
 
Messages: 5
Inscription: 29 Déc 2018, 13:44

Re: jeveuxyarriver

Messagede hbb » 16 Jan 2019, 19:31

J'ai une grande admiration pour vous tous, qui luttez si courageusement, malgré les difficultés du traitement et de tout ce qu'il représente : deuil de l'alcool, changement des habitudes, savoir dire non en société. De plus, on ne peut s'empêcher de considérer que sa "maladie d'alcool" est comme "honteuse", ce qui explique sans doute que vous n'en parliez pas autour de vous. Et pourtant, il n'y a rien de honteux. C'est simplement une prédisposition à la dépendance. Comme nous l'écrivons souvent, auriez-vous honte si vous étiez diabétique ?
Pour compléter ce que je vous écrivais, je lisais hier que les risques de récidive, même après des années de traitement, venaient de l'arrêt total du baclofène et-ou- d'une consommation faible mais régulière.
Ce sont des paramètres à bien intégrer pour la suite, Jeveuxyarriver.
Et encore bravo !
hbb
hbb
 
Messages: 15499
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede changethescript » 16 Jan 2019, 21:16

jeveuxyarriver a écrit:Bonjour,
Coucou !
En ce moment je suis à :
1 de 10mg à 12h00
2 de 10 mg à 16h00
3 de 10mg à 18h00 ( Moment le plus difficile car arrive l'heure de l'apéro ).
Tu m'as envoyé ça sur la boite d'administration mais du coup ce n’était pas sur ton fil ni en public

A saisi le message suivant dans le Formulaire de Contact:
Quelle déception en ce lundi...
Voilà près de 12 jours que je m'étais "conditionnée" à ne boire qu'une coupe de mousseux par jour et je m'en sortais très bien. J'avais ce petit rituel tous les soirs qui m'aidait et me permettait de ne pas avoir l'impression d'être "punie" et ne pas pouvoir boire. Même mon moral allait mieux, j'avançais doucement et j'étais pour la première fois contente de moi.
Et puis arrive l'éternel samedi soir avec toutes ces tentations... J'avais un ami qui devait passer boire un verre et sortir après avec d'autres et je lui avais bien fait comprendre que de mon côté sortir était exlue car j'avais une journée chargée le dimanche et blablabla.
Il est donc passé et je me suis autorisée deux coupes puisque je n'allais plus bouger.
Evidemment j'ai cédé ( Je suis faible ! ) et je suis sortie avec eux. 2 verres de vin rouge dans le 1er bar, en sortant je suis tombée...2ème bar un verre de vin rouge, 3ème bar un verre de vin rouge que mon ami m'a enlevé presque aussitôt car je devais agressive avec d'autres clients.
Retour à la maison, ivre, et au réveil pas démaquillé, mes habits parterre et une honte terrible mêlée d'angoisses de ce que j'avais fait la veille.

Alors pourquoi ? Pourquoi je n'ai pas dit non comme je l'avais prévu ?
Parce que la volonté n'a aucune prise sur cette maladie. Demanderai tu à un diabétique de décider de son taux de diabète ?

Je lis en ce moment le livre de Olivier Ameisen et comme lui, les rechutes sont terribles. Je ne suis qu'à la moitié du livre donc à la période probablement la plus critique pour lui.

Je finis par me dire que sortir, rencontrer des gens ce n'est plus possible pour l'instant. Je dois apprendre à vivre seule ( J'ai une fille de 20 ans aux études ) et arriver à d'abord me sentir bien avec moi-même avant de reprendre une vie sociale. Mais la solitude me fait peur... J'ai 45 ans et l'impression que ma vie est quasi finie. Qu'il ne va plus rien m'arriver de bien et que je ne fais que survivre et non vivre. '
Tu as choisi de te prendre en main et avec le baclofène tu vas y arriver !
Et pour bien enfoncer le couteau mes "amis" de samedi n'ont même pas pris de mes nouvelles hier. C'est encore pire d'être entouré de fausses personnes qui au final ne se soucie absolument pas de vous.

Alors je me tourne vers vous, amis virtuel ! J'ai besoin d'encouragement et de témoignages de votre part.

Je vais passer à 6 cachets de 10mg à partir d'aujourd'hui. Je vais les répartir de la manière suivante ( 1 à 12h00 - 2 à 16h00 et 3 à 18h00 pour la période critique ). Je continue d'y croire et je ne baisse pas les bras, juste le moral qui n'est pas là depuis hier matin et qui me bouffe mon énergie.

Merci de m'avoir lu et une très bonne après-midi.

Parfois je descends à 2 de 10mg le soir ou je sais que je vais manger chez des amis et après 2 verres je suis pompette...

J'ai encore bcp de mal à accepter que je vais probablement vivre toute ma vie avec cette épée au dessus de ma tête et qu'il va falloir que je sois attentive à ma consommation, à mes sorties etc...

Quand tu seras indifférente tu ne te poseras même plus la question. Tu n'auras plus envie. Point barre ...
Mais l'envie est là. Quand je me lève le matin et que je me sens "fraîche" je suis fière de moi.

Le seul petit "hic" depuis quelques jours c'est que ma jambe droite à tjrs l'air endormie. Depuis que je suis passée à 3 à 18h00 c'est pire et ça me fait mal. Comme si j'avais courru un marathon. J'espère juste que ce n'est pas grave car je préfère cela à mon état déplorable d'il y a quelques semaines.

Merci pour vos réponses et bonne soirée.

Essaie de faire ça avant d'augmenter

  • 13h00 : 10 mg
  • 16h30 : 25 mg
  • 18h00 : 25 mg


Et tiens moi au courant
Nous sommes avec toi !
Gros bisous
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12476
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: jeveuxyarriver

Messagede chouchou » 17 Jan 2019, 21:58

Coucou tu ne dois pas te décourager. C est clair que le mélange alcool et baclofene n est pas top.
Ça multiplie les effets indésirables ...
Ces personnes ne semblent pas être de vrais amis sinon vu ce qui c est passé ils auraient pris la peine de te rappeler et prendre de tes nouvelles. Personnellement j ai eu besoin d un laps de temps sans sortie et voir du monde qui consomment. Mais on est tous diffèrent face à l alcool et certains arrivent à conserver une vie en société tout en se battant contre l alcool. Ce qu il faut retenir c est que tu te prends en main, c est positif et tu vas y arriver comme bcp d autres a te sortir de cet enfer de l alcool.
Essaie la nouvelle répartition de change et n hésites pas à la re contacter et nous nous sommes la pour te soutdnir
chouchou
 
Messages: 1603
Inscription: 13 Déc 2013, 19:21


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

x