Jeune prof alcoolique

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede caïtness » 09 Sep 2011, 15:15

Bonjour à tous, je suis enseignante dans le primaire, j'ai 34 ans et je suis alcoolique depuis très longtemps. Mais je crois que le stress de ce métier a renforcé cette sale habitude. En fait je bois depuis je suis jeune adulte (vers 20 ans), dés que j'ai un coup de stress, une émotion que je n'arrive pas à gerer.... Finalement à 34 ans je pense âtre passée à coté de beaucoup de belles choses à cause de cela. J'ai vu des psychiatres (on m'a déja prescrit de l'Aotal, du Revial....) mais jamais rien n'a fonctionné, à part me detraquer la santé. J'ai également entammé des psychothérapies (chères) pour au final pas beaucoup d'evolution. J'ai fini par entendre parler du livre du Dr Ameisen que j'ai dévoré. Et je me suis tournée alors vers l'hopital publique pour rencontrer plusieurs psychiatre jusqu'à ce que j'en trouve un qui accepte un protocole. Malheureusement le protocole n'a pas été trés bon, psy un peu frileux, effets secondaires au début qui m'ont rebutés par rapport à mon métier (je me sentais tellement fatiguée que je n'arrivais plus a tenir ma classe).... Bref, j'ai du avouer à ma hierarchie ma maladie (hélas) et me voilà en congé longue maladie.... Je suis un peu perdue car j'ai lu qu'il fallait (pour certains, comme pour moi visiblement) monter jusqu'à de fortes doses de baclofène pour arriver à l'état d'indifférence, mais je ne connais pas encore les joies de cet état là. Alors pour le moment j'attends, j'ai rdv avec un nouveau psychiatre, qui j'espère me suivra mieux. De plus, ce que je viens de lire (sur les médias qui nous "descendent" en flêches, nous et le Dr Ameisen, comme des moutons d'une secte car le médicament ne marcherait finalement pas, me contrarie. Na va-t-on jamais se sortir de cette pathologie qui nous bouffe la vie? Merci de m'avoir lue. A bientot
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede heureux » 09 Sep 2011, 15:42

Bonjour Caïtness (mais qu'est ce que ça veut bien dire? Caithness en Ecosse ? ou autre? :)

Je peux t'assurer que comme toi j'avais essayé pas mal de choses avant, je prenais l'alcool pour les mêmes raisons que toi, stress, émotions (positives ou négatives), au même âge.

J'ai commencé le baclofène fin juin 2011 et aujourd'hui - mi septembre 2011 - j'en suis à 220 mg / jour. Je peux te dire que j'ai ressenti les effets véritable et vraiment sur mon cerveau à 175mg/jour je pense, même 187mg plutôt. Depuis j'ai un peu monté quand je sentais que l'envie revenait, pour arriver à 220mg/jour et juste ne plus y penser du tout, sans me retenir pour autant, juste pas l'envie, comme je n'aurais pas envie de manger du massepain fourré au caramal salidou quoi, juste pas envie car ça ne me tente pas spécialement, mais pas de dégoût pour autant, juste la tête prise par d'autres choses, comme tout le monde.

Tu dois donc te trouver un médecin (le tiens peut être) qui pourra te prescrire du baclofène, monter petit à petit, jusqu'à une dose qui te convienne, te stabiliser à cette dose, et un jour diminuer petit à petit.

Les gens ici pourront t'aider dans le dosage, les heures à laquelle les prendre et t'aider sur les effets secondaires qui peuvent être évités mais rassures-toi rien d'insurmontable c'est certain.

Le baclofène est un anxiolytique également, donc tu seras plus sereine, cela devrait pas mal t'aider.

Profites bien de ce congé maladie pour entamer cette démarche, t'occuper de toi et aiguiser tes crayons rouges pour la prochaine rentrée :D

A tout bientôt,

H.M.
Avatar de l’utilisateur
heureux
 
Messages: 106
Inscription: 04 Juil 2011, 12:28

Messagede Jean » 09 Sep 2011, 16:14

Bonjour Caitness.

Garder confiance. Heureux a raison : Profite de ton congé pour t'occuper de toi, et laisse les mouches voler...

Bon courage sur ton chemin.
Avatar de l’utilisateur
Jean
 
Messages: 396
Inscription: 30 Aoû 2011, 12:45

Messagede caïtness » 09 Sep 2011, 18:09

Merci Heureux (ton avatar me rapelle mon meilleur ami d'enfance (que j'ai perdu de vue malheureusement). Tes conseils me sont précieux. Je compte donc monter davantage.... mais mon chemin de vie est compliqué (j'expliquerais plus tard).... Merci aussi Jean :-) Je vous embrasse fort.

(Ah oui au fait, petite indiscrétion entre nous: je ne reprendrais pas le metier de prof, trop stressant pour moi! Avec cette pathologie je ne supporte plus le bruit, les histoires des enfants (pipi/caca/prout...), les pressions de la hierarchie.... quand je serais sur le chemin de la guérison je veux changer de métier! ;-) Bises
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede Seb » 09 Sep 2011, 21:17

Bonsoir Caïtness,
:bienvnue:
Pour ton rdv arme toi de tout les éléments que tu pourra trouver sur le forum et articles de presse (bon).
Tu peux également lui donner l'adresse du forum ou de le faire en live si il a un pc sur son bureau.
Il faut que ta motivation soit au top du top.
De toute façon le baclo n'est pas dangereux.
Peut être que lors de ta dernière expérience tu es monté trop vite,mais il est vrai que nous sommes tous différent face au traitement.
N'hésite pas à nous demander si tu as besoin,tiens nous au courant.
Bon courage pour ton rdv.
Seb
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede caïtness » 10 Sep 2011, 14:58

Merci à tous. Je vais reprendre un protocole à zéro (après une période d'absitence au baclo cet été). Le protocole du Dr Ameisen me parait bien adapté. J'en parlerais à mon nouvl alcoologue. Concernant ma reconversion professionelle c'est un vrai chemin de croix mais j'ai bien envie de me diriger vers le culturel (les bibliothèquesl les musées etc...) ;-)
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede Jean » 10 Sep 2011, 15:03

Bon courage pour ta reconversion.

Une idée en l'air, comme ça : ma fille est écrivain public (Licence pro : une année de formation à la Sorbonne). Avec ton niveau tu devrais y avoir accès. un bon complément si tu cherches un emploi de bibliothécaire ou équivalent, dans une municipalité.
Avatar de l’utilisateur
Jean
 
Messages: 396
Inscription: 30 Aoû 2011, 12:45

Messagede caïtness » 11 Sep 2011, 17:07

Merci Jean,

C'est pas bête du tout, je vais y penser ok? ;-) Je te tiendrais au courant.
(à propos toi aussi tu as l'air d'aimer les chats? Moi aussi, j'en ai 4 (tous des rescapés d'histoires sordides), et je les adore.)

Bref, à coté de cela je voulais vous posez à tous (surtout vous les admins) une question: j'ai un gros témoignage (fourni et argumenté) avec en issue une question peut-être pas encore vraiment posée ici: la grossesse, la maternité sous balcofène.

Du coup j'ai tapé mon texte mais je me demande où poster?

Merci de vos renseignements

Bon fin de journée
Caitness
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede Jean » 11 Sep 2011, 18:44

Tu vois, Smooch, ma dernière affiche était complètement d'actualité...

Un témoignage argumenté ?

Vite, vite, publie !!!
Avatar de l’utilisateur
Jean
 
Messages: 396
Inscription: 30 Aoû 2011, 12:45

Messagede caïtness » 12 Sep 2011, 13:08

Non ce n'est pas un témoignage de guerison, mais de mes demarches pour en savoir plus sur la grossesse et l'alcool. Vu que ne nombreuses femmes alcooliques (et/ou sous baclofène) veulent avoir un enfant je me disais que ça pouvait etre une bonne idée de sujet de post.

Qu'en pensez-vous?
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede caïtness » 12 Sep 2011, 14:24

Je n'avais pas vu ce témoignage! Merci Smooch :-)
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede chick26 » 12 Sep 2011, 14:26

:bienvnue:
à toi caïtness,

ton témoignage est très intéressant, tout d'abord ce que j'en ai retenu c'est ta détermination, c'est certainement l'élément qui te guidera vers la réussite avec le baclo!!

comme te l'on dit jean et seb profite de cet arrêt pour t'occuper de toi, tu va avoir l'occasion de reprendre le baclo comme cela aurait du être le cas au départ c'est à dire avec des paliers cohérents à des heures bien ciblées, smooch et surtout alex vont pouvoir t'aider pour cela.

comme cela t'a été conseillé, si cela n'est pas complètement fermé tente de te rapprocher de ton médecin traitant habituel, lui te connais, lui verra bien ta détermination!!

je que je pourrais te conseiller, bien qu'étant jeune "bacliste", c'est une diminution autant que faire ce peux de ta consommation, mon expérience et la lecture des fils de beaucoup d'entre nous, font que je suis sur que les ES sont moindre voir inexistants dans mon cas lorsque l'on modère ses pulsions, je sais c'est pas facile mais c'est juste un partage des experiences.

pour ma part, je suis à 110 mg depuis 3 jours, début de traitement il y a 20 jours et je n'ai aucune ES. tu trouvera le protocole te convenant : recherche :

quoi qu'en pensent ou disent une certaine journaliste nous ne sommes pas une secte :non: !! en revanche tu trouveras toujours une écoute sur ce forum

la route est longue mais la victoire est à l'arrivée, ne te décourage pas :nenni: tu va y arriver, dans quelques mois nous aurons le plaisir de lire ton fil où tu nous annoncera ta guérison
Avatar de l’utilisateur
chick26
 
Messages: 138
Inscription: 20 Aoû 2011, 17:32

Messagede caïtness » 12 Sep 2011, 17:05

Merci :-)

Bien sur que j'y arriverais! C'est une promesse (que je me suis faite, que j'ai faite à mon entourage (à qui j'ai fait beaucoup de mal), à mon chéri que j'aime plus que tout...... Et parce que je sais que si on a un peu de volonté, des amis (les plus proches et les plus sincères sont surement sur ce forum), des soutiens, des messages amicaux etc... ET surtout aussi des projets (car j'ai bien compris qu'il ne faut pas stagner, ni déprimer (bon, ça je suis mal placée pour donner des leçons, je suis sous prozac depuis que mon boulot de prof m'a fait pété les plombs, bref...).

Les miens de projets sont:
- me guérir et trouver la force en moi, la plus profonde, pour créer enfin la famille que j'adorerais avoir.
- me reconvertir (de prof (devenu un métier tellement décrié, et tellement dur que c'est en devenu un vrai sacerdoce..... très peu pour moi. Fini le bruit, les cris, les pressions, le travail de préparation chaque soir en négligeant tout le reste...). Je veux désormais me diriger vers le culturel! Et je vais tout faire pour y parvenir même si le chemin risque d'être long.
- Et puis toutes ces choses "folles" dont on reverait LOL: Ecrire un bouquin, Aider les associations pour la protection animale, aider à favoriser l'éducation des femmes/filles dans le monde...... et j'en passe. Ah oui et aussi VOYAGER! découvrir! J'adore visiter, découvrir!

Pourquoi je m'interdirais d'imaginer tout ça? Non je ne veux plus déprimer, me complaire dans ma maladie (même si c'est une vraie merde qui nous ronge tous les jours ou presque!). Je sais que tous ensemble ici, avec l'aide de notre médication du Baclofène, l'ouvrage du Dr Ameisen, et la volonté qu'on a tous en nous (si, si, on l'a.... sinon on ne serait pas là à témoigner sur ce forum déja!) on y arrivera!

Bisous à tous
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Messagede chick26 » 12 Sep 2011, 20:00

bon alors si tu es vraiment décidée moi aussi je vais faire mon coming out, tu dis que tu es enseignante et que c'est dur ton courage de l'avouer à ta hiérarchie t'a valu et certainement pour le bien de tout le monde un arrêt médical de travail...
jusqu'à ce jour seule smooch était au courant voila je suis flic et nous sommes nombreux à êtres malades!!
:pack10:
voila c'est dit
Avatar de l’utilisateur
chick26
 
Messages: 138
Inscription: 20 Aoû 2011, 17:32

Messagede pierre92 » 12 Sep 2011, 21:25

Salut Caitness,

je suis nouveau aussi sur le forum, je prends du baclofene depuis mercredi dernier. j'ai eu beaucoup d'effets secondaires tres durs, grande fatigue et énorme fatigue musculaire notamment. "heureusement" je suis au chomage actuellement...bref, tres dur, j'ai adapté ma posologie avec les conseils des gens des forum, et surtout ma répartition (j'en suis au tout début, 4 x 5mg par jour) , ca commence a aller mieux, c'est a dire qu'aujourd'hui, j'étais décalqué ce matin, mais a partir de midi, j'ai passé une journée normale (fatigué, mais gérable). bref, je sais que je suis tres sensible aux médocs et a leurs effets secondaires, donc je pense que pour moi, les augmentations de doses se feront 5 par 5 mg bien étalées. j'essaie de réduire ma conso d'alcool parce qu'apparemment les effets sont augmentés, mais j'y arrive pas trop trop..on va voir dans les jours qui viennent.

ce qui me parle dans ton histoire, c'est que je bossais dans l'industrie, j'ai négocié mon départ en fin d'année derniere, et je me lance dans l'enseignement. l'alcool nous bouffe les pattes, le baclofene nous donne le vrai espoir de retrouver nos pattes. peu importe ce que tu feras et ce que je ferai apres, mais on devrait retrouver notre force, c'est l'essentiel. pour cette raison, il faut s'accrocher au baclofene, passer outre les effets secondaires, on n'a pas le choix. renoncer, c'est pas possible.

courage, je te le dis comme je me le dis en meme temps. si les effets indésirables sont trop durs, adapte ta répartition dans la journée, attends, patiente, tu y arriveras !
bises
pierre
pierre92
 
Messages: 678
Inscription: 07 Sep 2011, 20:03

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

x