Jaja

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: Jaja

Messagede hbb » 28 Jan 2020, 12:08

Continuez à être raisonnablement confiante, Jaja, si vous n'avez pas d'indice tangible.
Au moindre doute, une remontée en dose devrait suffire pour stopper l'éventuelle rechute.
L'important, c'est la volonté de continuer sur ce bon chemin de la liberté face à l'alcool.
hbb
hbb
 
Messages: 15642
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Jaja

Messagede Jaja » 28 Jan 2020, 16:07

bonjour hbb,
merci de m apporter ton aide et les réponse a mes questions
l année derniere a été tres dur , beaucoup d évenement dramatique qui mette en doute sur le sevrage .
et en ce debut d annee encore des coup durs j ai enormement peur qu il faiblisse .
il est en redescente a 190 mg . par moment enormement de doute veux descendre trop vite et me parle qu il veut etre une personne normal face a l alcool indefferent . pourra t il etre un jour une personne indefferrente a l alcool apres tout les exces qu il a eu ? cette peur de la rechute que tout redevient comme avant qu il ne veuille pas augmenter . beaucoup trop de question sans reponse .
jaja
Jaja
 
Messages: 63
Inscription: 17 Déc 2018, 23:42

Re: Jaja

Messagede hbb » 28 Jan 2020, 17:59

Vous voulez dire qu'il a déjà rechuté lors de ces moments passés si difficiles ?
Est-ce qu'il est conscient de se sentir mieux en ne buvant plus ?
Il peut être indifférent à l'alcool physiquement. Psychiquement, c'est autre chose. Il ne faut pas que l'alcool ait été une béquille trop importante.
Essayez de sonder ce qui est important pour lui.
Courage, Jaja.
hbb
hbb
 
Messages: 15642
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Jaja

Messagede Jaja » 28 Jan 2020, 18:32

non il n a pas rechuté , oui il m en parle qu il est beaucoup mieux et libéré de cette emprise .
mais j ai toujours cette peur qu il me ment qu il me dise ce que je veux entendre et que sa soit le contraire .je sais ce qui est important pour lui sa famille mais meme avant mais pourtant il lui faisait du mal . il n avait plus le contrôle de sa vie .
Jaja
 
Messages: 63
Inscription: 17 Déc 2018, 23:42

Re: Jaja

Messagede hbb » 28 Jan 2020, 18:55

Maintenant, grâce au baclofène, il est libéré de la contrainte physique, du craving, de la dépendance.
Il serait préférable qu'il continue à descendre doucement, pour ne rien risquer. Qu'importe le temps, dans la mesure où l'on est bien.
Souffre-t-il d'effets secondaires ?
Pour nous, les accompagnants, il faut beaucoup beaucoup beaucoup d'amour, c'est vrai. La peur sera toujours là, prête à rejaillir ; mais elle finit par s'atténuer au fil des jours, surtout si la confiance n'est pas remise en question.
hbb
 
Messages: 15642
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Jaja

Messagede Jaja » 11 Fév 2020, 11:35

bonjour a tous,
je répond a ta question hbb non pas d effets secondaire , étant a son compte beaucoup de responsabilité et travail beaucoup donc énormément fatigué .
tu m avait parlé d une zone de confort . peut tu m en dire d avantage sur sa :
combien c ton combien de comprimé garder?
comment les placer dans la journée ? (l heure de la prise)notre médecin n y connait rien c nous qui gérons avec votre aide .
si pouvez vous me renseigné .
merci beaucoup pour votre aide
jaja
Jaja
 
Messages: 63
Inscription: 17 Déc 2018, 23:42

Re: Jaja

Messagede hbb » 11 Fév 2020, 11:50

La dose-confort est celle qui permet que l'indifférence soit toujours la plus forte, Jaja.
Cela peut être 10mg par jour comme 50 ou 80, selon les cas.
Il devrait la "ressentir". Plus bas, l'envie de boire revient avec son corollaire de "allez, je peux boire un verre de plus", "allez, un apéro" etc... Il suffit alors d'y être attentif et de remonter la dose d'un ou deux cachets.
Après l'installation de l'indifférence, la répartition n'a plus d'importance. C'est la présence du baclofène dans le corps et le cerveau qui compte.
Selon ce que j'ai toujours lu, il peut dès maintenant faire 2 ou 3 prises égales aux heures qui lui conviennent. Idem pour la dose-confort, qui pourra être avalée le matin par exemple.
J'espère avoir été suffisamment claire.
Bravo à tous les deux.
hbb
hbb
 
Messages: 15642
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Jaja

Messagede Jaja » 11 Fév 2020, 16:02

merci pour ton aide hbb ,
"Cela peut être 10mg par jour comme 50 ou 80, selon les cas." donc a force de diminuer le craving va revenir ?
il a eu l indefference a l alcool 190 mais avait continuer cette fameuse bierre du soir meme si n avait pas envie de la boire il la buvait comme meme jusqu a arret total a 230 .peut il avoir envie déjà de boire a dosage elevé ? il est a 160 .quand doit on se mefier de sa conso si 1 fois dans le mois est déjà trop ?parce qu il a bu 1 verre le jour de l an et 1 autre 3 semaine apres . pour moi c déjà trop proche .
Jaja
 
Messages: 63
Inscription: 17 Déc 2018, 23:42

Re: Jaja

Messagede hbb » 11 Fév 2020, 16:51

L'important, c'est de ne pas créer d'habitudes (l'apéro du vendredi ou du samedi par exemple) parce que le craving se réinstallera bien vite en ajoutant un verre au premier ou un jour dans la semaine, etc.
et que ces verres soient liés à des "événements" exceptionnels.
C'est cette liberté que le baclofène permet. Il peut même y trouver du plaisir, dans la mesure où cela reste occasionnel.

Autre notion importante : s'il se force à nouveau à boire même lorsque le goût n'est plus agréable : cela prouve que le lien psychologique avec l'alcool n'est pas encore rompu et cela peut entraîner la reprise des alcoolisations, tout doucement, insidieusement.
hbb
 
Messages: 15642
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Précédente

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

x