Enfin un espoir - depuis le Rhône

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede Caprin » 27 Mai 2012, 20:46

Bonjour,

Âgé de 40, je suis dépendant alcoolique.
Cette dépendance s'est construite lentement, des premières fêtes étudiantes à aujourd'hui.
Mais je ne le suis réellement depuis moins de 10 ans.

J'ai accepté difficilement de me reconnaître alcoolique, aujourd'hui je l'admets.
Cela fait 5 ans que je consulte des addictologues. J'ai donc travaillé pour devenir abstinent.
J'y suis parvenu et ai rechuté continuellement : en fait au delà de l'alcool, j'aime déguster un bon vin, un bon whisky , un bon cognac, boire un pastis sur une terrasse avec des amis... Et je suis donc dans la contradiction avec l'abstinence. Et du coup je me sens coupable et déprécie mes efforts, me laissant alors aller à re-consommer.

Mardi dernier, j'ai écouter l'entretien sur Europe 1 sur le baclofène. Le témoin Stéphane m'a quelque part libéré.
Je vois une fenêtre, je vois un espoir.
Je veux arrêter de m'alcooliser seul. Je ne veux plus d'ébriété. Je veux juste être libre et heureux.
J'espère ne plus avoir cette idée de "boire un verre" qui s’immisce comme aujourd'hui à partir de 17h et devoir lutter pour ne pas boire.

J'ai découvert votre site en voulant m'inscrire à l'étude qui est en cours sur le baclofène.
Comme il n'y a pas de centre dans le Rhône, ma candidature ne pouvait pas retenue.

Voilà.
Je n'ai pas encore parlé avec mon médecin traitant du baclofène.
Il connaît mon addiction.
Je lui en parlerai lors d'une prochaine consultation.
J'ignore s'il prescrit mais pense qu'il le fera.
Si je me trompe, alors je viendrai solliciter votre aide pour trouver un médecin prescripteur.

Merci de ce site.
Avatar de l’utilisateur
Caprin
 
Messages: 3
Inscription: 27 Mai 2012, 11:06

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede changethescript » 27 Mai 2012, 21:08

Salut Caprin et bienvenue à toi sur ce forum

Tu y trouveras de l'aide et du soutien tout au long de ton traitement
Quant à ton médecin, c'est une très bonne idée de lui en parler.

  • Afin d'aborder le sujet en mettant toutes les chances de ton côté, je te propose de t'imprégner de l'un des articles de mon site dédié à cela :Aborder le sujet avec son médecin. Tu y trouveras des conseils d'approche, des documents intéressants pour ton médecin, etc ...
  • La récente autorisation de prescription de l'AFSSAPS sous certaines condition, est un argument supplémentaire de poids. Cela emporte souvent la conviction des médecins. N'oublie pas de lui en parler.
  • Enfin propose à ton médecin de s'inscrire sur le forum médecins Forum médecins, réservé aux prescripteurs et leur permettant d'échanger leurs expériences quant à la prescription de baclofène.

    Si avec tout cela, ton médecin dit non, c'est à désespérer ! Mais rien ne sera perdu pour autant car, nous pourrons t'aider à en trouver un dans ta région. Smooch s'occupe de cet aspect du problème.

Grosses bises et TNAC (Tiens Nous Au Courant)
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12562
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede LaColombe » 27 Mai 2012, 21:57

Bonsoir Caprin :bienvnue:

Tu as pris la bonne décision, c'est formidable


Je veux arrêter de m'alcooliser seul. Je ne veux plus d'ébriété. Je veux juste être libre et heureux.


Tu es au bon endroit, tu trouvera ici soutien, bonne humeur et conseils
C'est une bonne démarche d'en parler à ton médecin traitant, j'espère qu'il va te le prescrire :bravo:

Bon courage et douce soirée
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape...

LaColombe ♫♪♫♪ ♥☻♥ ♫♪♫♪
Avatar de l’utilisateur
LaColombe
 
Messages: 214
Inscription: 14 Mar 2012, 16:52

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede Caprin » 28 Mai 2012, 08:02

Merci.
Vraiment merci'
Avatar de l’utilisateur
Caprin
 
Messages: 3
Inscription: 27 Mai 2012, 11:06

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede LaColombe » 05 Juil 2012, 23:50

Coucou Caprin

Je n'ai pas encore parlé avec mon médecin traitant du baclofène.
Il connaît mon addiction.
Je lui en parlerai lors d'une prochaine consultation.
J'ignore s'il prescrit mais pense qu'il le fera.


Que deviens-tu ?
Ton médecin à accepter de te prescrire du baclofène ?
Si le coeur t'en dit tiens nous au courant de ton evolution vers la liberation

Au plaisir de te lire
BiZouille
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape...

LaColombe ♫♪♫♪ ♥☻♥ ♫♪♫♪
Avatar de l’utilisateur
LaColombe
 
Messages: 214
Inscription: 14 Mar 2012, 16:52

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede Caprin » 06 Juil 2012, 23:04

Bonsoir,

Je reviens sur le forum.
J'ai été voir mon médecin, que j'apprécie.
Je n'etais pas prêt à le convaincre et quand j'ai évoqué le baclofene et les renseignements que j'avais pris, il a reconnu mon engagement mais refusé de m'en prescrire.
Son explication était simple et efficace et je n'avais pas les arguments pour le convaincre efficacement: il met en avant le manque de recul sur un médicament hors de son usage initial- citant l'exemple très actuel du Mediator.
Je n'ai pas su convaincre malgré mes lectures sur ce forum et ailleurs...
Bon c'est ainsi.
Je le reverrai cette semaine.
Dans l'attente, il m'a prescrit de l'aotal 333. J'ai entamé le traitement.
Je vais voir. J'ai atteint les doses de ce médicament mais ce qui me dérange et que je me sens vide, vanné, j'ai la peau grasse et des sudations comme après une prise d'alcool... Je suis irritable... En fait j'attends avec impatience les vacances dans 1 semaine.

Depuis mon précédent mail et au début de ma prise d'aotal, j'ai bu plusieurs fois à m'endormir.

J' ai mené beaucoup de combats personnels et professionnels cette année. Je suis fier d'en avoir gagné plusieurs: arrêt de la cigarette, sauvé mon couple (enfin aujourd'hui, nous retrouvons de la tendresse malgré ma dépendance), fais valoir ma vision professionnelle et obtenu un poste en conséquence... J'écris cela non pour me vanter mais pour expliquer que l'alcool fut alors la seule récompense que je me donnais après une journée de travail ou en faisant la cuisine le soir ou le ménage le WE.

Si je vous écris cela c'est que je conclus que ma dépendance est aussi liée à un gros besoin de donner et d'être reconnu. Je fais seul en parallèle cette réflexion. J'arrive à me dire que je dois plus penser à moi et moins chercher le regard des autres, la reconnaissance des autres. Je ne veux pas dire devenir égoïste, soyons clair, je veux juste dire faire les choses pour moi.
Ça c'est un travail de long terme... Peut-être que pour moi, la crise de la quarantaine sera en fait la sortie du cocon !:)

En tout cas, vous lire m'a fait et me fait du bien.
Je verrai avec mon médecin si les effets évoqués ci-dessus sont liés au médicament prescrit.
Si oui, alors aidez moi de nouveau en me guidant dans les arguments à présenter.

Caprin

PS: je dois avouer que je n'arrive pas à faire le deuil total de l'alcool ou d'une ébriété passagère. Je ne recherche pas une hygiène de vie parfaite. Je veux aussi me faire plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Caprin
 
Messages: 3
Inscription: 27 Mai 2012, 11:06

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede LaColombe » 06 Juil 2012, 23:21

Bonsoir


Ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, merci d'avoir répondu, face aux difficultées que tu rencontres, tu trouvera ici aide et soutien dans tes diverses démarches, les plus averti du site viendrons te donner leurs conseils et t'orienter sur le bon chemin, je suis juste accompagnatrice d'un alcoolo-dependant

Pour le pb de font dont tu parles, de penser à toi et de ne pas attendre la reconnaissance d'autrui vois tu un psy ?

Accroche toi, le chemin es long, si tu as retrouver la tendresse de ta femme, c'est déjà enorme, par facile la co-dependance, mais ta motivation et ta determination auront raison de ce modit poison.

Je vous souhaite une douce soirée
BiZouille
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape...

LaColombe ♫♪♫♪ ♥☻♥ ♫♪♫♪
Avatar de l’utilisateur
LaColombe
 
Messages: 214
Inscription: 14 Mar 2012, 16:52

Re: Enfin un espoir - depuis le Rhône

Messagede Marco40 » 06 Juil 2012, 23:25

Bonsoir, Camprin. A moi de te souhaiter bienvenue sur le forum.

Donc ton médecin est réfractaire, c'est mal engagé avec lui. Quant à comparer le Baclofène au médiator, il pousse le bouchon un peu loin. Le premier existe depuis 40 ans et le second était une nouvelle molécule mis en vente pour des raisons lucratives. :grrr:

Le Baclofène est même utilisé liquide à haute dose à même le cerveau dans certain cas grave et il n'y a jamais eu de mort de déclarer.

Pour ce qui est de gardé le petit verre qui fait plaisir, je suis exactement comme toi, sauf que depuis 7 jours ce petit verre de bon vin ne passe plus, aucune envie. J'attends de voir un resto ou un gueuleton entre amis. Mais ça ne manque nullement. J'ai opté pour l'apéro un pastis sans alcool du Lidl qu'une amie du forum m'a conseillé, il est excellent et ça me permet d'accompagner les amis et amies sans prise de tête. :pack24:

Si Change voit ton message (elle est pas mal overbooker), elle va t'aider à trouver un prescripteur. soit en sur. :pack26:

Encore bienvenue dans l'aventure. Au plaisir, Marco.
Alea jacta est

Indifférent à l'alcool depuis le 1er juillet 2012.
Avatar de l’utilisateur
Marco40
 
Messages: 231
Inscription: 03 Mai 2012, 22:19
Localisation: Landes


Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron

x