Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede hbb » 11 Juil 2013, 11:28

Vous verrez qu'en arrêtant l'alcool, vous perdrez du poids. Par contre, le temps que l'équilibre se fasse, il vous faut boire des boissons sucrées, pour remplacer le sucre de l'alcool. Ensuite, tout rentre dans l'ordre.
Allez, essayez donc, en prenant du plaisir à faire un pied-de-nez au tyran...
hbb
hbb
 
Messages: 15667
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede changethescript » 11 Juil 2013, 14:24

Coucou Ebene,

Par contre le WE : l’horreur dès 12 :00 c’est l’enfer.
Ce soir j’ai bu 2-3 ou même 4 apéros : je n’en sais rien car je retourne remplir mon verre même quand il n’est pas vide : rhum, citron et sucre.
Par contre je ne peux pas encore m’imaginer ne pas boire. J’attends les effets du baclofène.
J’ai augmenté les doses de 10mg :
Voici ma journée :
09 :30 : 10 mg
12 :30 : 10 mg
15 :30 : 15 mg
18 : 30 : 20 mg


Tu devrais essayer de faire une répartition différente pour le week end si tu as un craving dès 12 heures
55 mg en 4 prises
  • 10 :30 : 15 mg
  • 13 :30 : 10 mg
  • 15 :30 : 15 mg
  • 18 :30 : 15 mg

Et puis, patience ! Tu es à un petit dosage, ça va le faire !

Grosses bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12530
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede Ebene » 17 Juil 2013, 15:54

Coucou
Je suis allée jeudi dernier voir le gentil médecin et cette fois-ci, il était accompagné d'une dame pas sympa du tout. Elle m'a posé des questions et puis à un moment m'a sortie : "Pourquoi celà vous fait-il plaisir de vous rendre minable?" J'ai failli la giffler. Elle n'a rien compris : si elle croit que c'est facile pour nous de ne pas boire je pense qu'elle n'a rien à faire dans ce centre d'addiction.
Ca m'a complétement déstabilisé d'être obligée de me justifier.
Quoi qu'il en soit, le docteur m'a augmenté les doses : en 10 jours, je dois passer de 45mg à 90 mg. J'y vais par palier de 10 mg, je n'ai pas trop d'effets secondaires à part un peu de sommolence mais c'est supportable
Par contre, il me dit matin, midi et soir mais je reste à 4 fois par jour, quelle répartition me conseilles-tu?
Sinon en terme de consommation je ne vois pas de changement notable, dommage....
Bonne soirée à tous
Ebene
 
Messages: 47
Inscription: 17 Juin 2013, 13:03

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede hbb » 17 Juil 2013, 16:12

"Pourquoi celà vous fait-il plaisir de vous rendre minable?" : C'est révoltant !!! Bientôt, vous saurez répondre qu'un diabétique n'a aucun plaisir à tomber dans le comas ou à être proche de la mort. Que l'alcoolisme est maintenant reconnu comme étant une maladie et qu'elle retourne à ses études, ou qu'elle se renseigne sur le forum, si elle n'a pas tout compris, avant de continuer à professer dans ce centre.
Ne vous laissez pas déstabiliser pour ça. Vous y reviendrez, bientôt, la victoire entre les dents, et vous irez la voir en lui expliquant que le baclofène vous a soignée et guérie, comme l'insuline soigne et guérit un diabétique.
Courage, Ebene.
hbb
hbb
 
Messages: 15667
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede changethescript » 17 Juil 2013, 16:58

Coucou Ebene !

Quelle conne cette bonne femme... Elle bosse dans un centre d'addictologie et n'a rien compris aux addictions...

Quoi qu'il en soit, le docteur m'a augmenté les doses : en 10 jours, je dois passer de 45mg à 90 mg. J'y vais par palier de 10 mg, je n'ai pas trop d'effets secondaires à part un peu de sommolence mais c'est supportable
Par contre, il me dit matin, midi et soir mais je reste à 4 fois par jour, quelle répartition me conseilles-tu?
Sinon en terme de consommation je ne vois pas de changement notable, dommage....


Sage décision de n'augmenter que de 10 mg et je te conseilles des paliers de 5 à 7 jours.

A quelle heure arrive le craving de l'apéro et la conso qui va avec ?

Bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12530
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede Ebene » 18 Juil 2013, 10:07

Coucou Change
Pour le craving toujours vers 19:00 en semaine.
Par contre depuis hier les ES sont venus, j'ai pris 80 mg réparti de la façon suivante
09:30 : 15mg
12:30: 20 mg
15:30 : 20 mg
19:00 : 25 mg
Les effets ressentis : j'ai l'impression d'avoir du plomb dans tout le corps, des sensations de fourmillement et je transpire : celà ne me fait pas mal quand même mais c'est désagréable !!!. cette nuit je l'ai passé à sentir les sensations de mon corps : donc pas beaucoup dormi.
Par contre seul effet positif : ma consommation d'hier soir.
A 19:45 (j'étais pas là avant) : 1er verre , sans beaucoup de conviction, bu en 2 fois car partie chez une copine qui m'a appelé;
Retour 20:30, préparation du repas et fin du verre, servi un autre verre (rhum, sucre et citron mais sirop de citron car plus de pulco donc moins bon). Bu 1/4 et partie à table avec. Et là miracle, je ne l'ai pas bu.
Il faut dire que je discutais avec mon mari de nos pb de couple et que je n'avais pas envi d'être ivre. On ne les a pas réglé pour autant mais quoi qu'il en soit, retour dans la cuisine, j'ai versé le verre dans l'évier. Pas envi, peut-être dû aux sensations de mon corps.
Donc même si les ES sont compliqués à supporter , je souhaite continuer (vu le résultat d'hier...., c'était la première fois, sauf quand je suis complétement ivre que je jette un verre), d'après toi en combien de temps "normalement" ils disparaissent ou sinon quel est ton conseil?
Bises
Ebene
 
Messages: 47
Inscription: 17 Juin 2013, 13:03

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede hbb » 18 Juil 2013, 11:40

Eh bien ! Bravo... une très bonne nouvelle !
Change va vous aider, Ebene.
Petite question : vous écrivez "Il faut dire que je discutais avec mon mari de nos pb de couple et que je n'avais pas envie d'être ivre." : Y a-t-il des moments où vous recherchez l'ivresse ?
L'alcool a-t-il sa part dans vos soucis conjugaux ?
Les ES risquent de disparaître surtout si vous ne buvez plus ou de moins en moins. Pensez à remplacer votre mélange alcoolisé par d'autres boissons sans alcool, lorsque vous avez envie de boire. Il est important de remplacer la quantité de liquide "toxique" par autre chose.
hbb
hbb
 
Messages: 15667
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede Ebene » 18 Juil 2013, 16:08

Bonjour hbb
Je crois que la réponse est oui pour les 2 questions : j'ai toujours recherché l'ivresse ou l'alcoolisation dans la boisson, car comme je suis une stressée de la vie cela me calme. Par contre j'ai horreur d'être saoule, cela me rend malheureuse et en plus quand j'ai bu je peux être odieuse avec mes proches.
D'où le oui à la deuxième question. L'alcool a généré des disputes dans mon couple sachant que le père de mon époux est mort de ça à 57 ans. Il a pourri la vie familiale de sa femme et de ses trois fils pendant toute sa vie et mon époux l'a très mal vécu.
Mon mari m'a dit un jour qu'il ne pouvait pas aimer une alcoolique. Il ne veut plus que je l'approche, il faut dire que j'ai 20 kg en trop et qu'il n'aime pas les femmes fortes. Dimanche quand je suis allée vers lui, il est parti dormir dans la chambre d'ami. Il avait l'air dégouté.... C'est de celà dont nous discutions hier soir. J'ai peur que ce soit fini entre nous.
De plus, je suis certaine qu'il est en pleine dépression depuis qu'il est en retraite : 2 ans et demi.
Il ne fait rien à la maison, ni ailleurs... Il peut rester des journées entières sur le PC à surfer sur Internet.
Et moi je ne sais pas comment l'aider surtout qu'il ne veut pas aller consulter.
Je ne suis pas certaine que même guérie j'arriverai à le reconquérir et j'en suis malheureuse...
Ebene
 
Messages: 47
Inscription: 17 Juin 2013, 13:03

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede changethescript » 18 Juil 2013, 17:09

Coucou Ebene !

Mon mari m'a dit un jour qu'il ne pouvait pas aimer une alcoolique.


Et pourtant il s'est marié avec une alcoolique.Cherchez l'erreur. La mère de mon ex mari était alcoolique. Il n'a eu de cesse de me reprocher de boire durant tout notre mariage et pourtant il savait dès le départ, avant de m'épouser, que j'avais ce "problème". D'ici à dire que ça l"arrangeait" quelque part, même si il en a chié ... il y a un pas que j'ose quelque part franchir... Je veux dire par là que souvent, sans en faire une généralité, les conjoints d'alcooliques ne sont pas tombés sur nous par hasard.
Tu dis toi même de plus que ton mari déprime d'être à la retraite : il s'agirait de ne pas mettre l’échec de ton couple que sur ton dos. Quant à le reconquérir, peut être qu'étrangement, une fois sortie de l'alcool, tu ne l’intéresseras plus, bien qu'il passe son temps à te culpabiliser... Enfin, je dis ça je dis rien, peut être que je me trompe pour ton mari. C'est tout le mal que je te souhaite

Pour le reste :

Pour le craving toujours vers 19:00 en semaine.
Par contre depuis hier les ES sont venus, j'ai pris 80 mg réparti de la façon suivante
09:30 : 15mg
12:30: 20 mg
15:30 : 20 mg
19:00 : 25 mg

Les effets ressentis : j'ai l'impression d'avoir du plomb dans tout le corps, des sensations de fourmillement et je transpire : celà ne me fait pas mal quand même mais c'est désagréable !!!. cette nuit je l'ai passé à sentir les sensations de mon corps : donc pas beaucoup dormi.
Craving vers 19 heures ... Ta répartition ne va pas. Et compte tenu de tes ES, tu devrais faire 5 prises.

80 mg en 5 prises

09:30 : 10mg
11:30: 15 mg
13h30 : 15 mg
15:30 : 15 mg
17:00 : 25 mg

Par contre seul effet positif : ma consommation d'hier soir.
A 19:45 (j'étais pas là avant) : 1er verre , sans beaucoup de conviction, bu en 2 fois car partie chez une copine qui m'a appelé;
Retour 20:30, préparation du repas et fin du verre, servi un autre verre (rhum, sucre et citron mais sirop de citron car plus de pulco donc moins bon). Bu 1/4 et partie à table avec. Et là miracle, je ne l'ai pas bu.
Il faut dire que je discutais avec mon mari de nos pb de couple et que je n'avais pas envi d'être ivre. On ne les a pas réglé pour autant mais quoi qu'il en soit, retour dans la cuisine, j'ai versé le verre dans l'évier. Pas envi, peut-être dû aux sensations de mon corps.
Donc même si les ES sont compliqués à supporter , je souhaite continuer (vu le résultat d'hier...., c'était la première fois, sauf quand je suis complétement ivre que je jette un verre), d'après toi en combien de temps "normalement" ils disparaissent ou sinon quel est ton conseil?
Mon conseil est ci-dessus. Les ES disparaissent normalement environ 3/4 jours après l'augmentation, mais avec la modif de la répartition ça devrait aller mieux. Accroche toi ma belle ! Et tiens nous au courant !

Grosses bises
Change

Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12530
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede yvlis » 18 Juil 2013, 18:44

Change à bien raison.
Mon mari aussi savait, ma réputation m'ayant bien précédée, et au début de notre vie commune, je picolais beaucoup. Il l'a d'ailleurs très mal supporté et a bien failli me laisser tomber. Mais dès que j'avais arrêté, il a aussitôt tout oublié. Dans sa jeunesse il avait un oncle qu'il adorait. Alcoolo fini, mais un super mec. Il est mort de sa picole. Mon mari, depuis, ne supporte plus les alcoolos. Mais quelque part, il a aussi profité de mes alcoolisations, cela lui donnait encore plus de pouvoir sur moi, ainsi il pouvait encore mieux m'écraser de sa supériorité. Parfois je l'en ai haï pour cela.
Quant à tes kilos, ils ne sont, d'après moi, pas la raison pour laquelle il ne t'approche plus. Comment veut-il t'aimer alors qu'il ne s'aime apparemment pas lui-même ?
Mon ex, très porté sur la chose avant notre séparation, ne supportait pas lorsque j'étais maigre comme un clou, pourtant cela ne l'empêchait pas de me grimper dessus, idem lorsque j'étais ivre. Maintenant que je suis ronde, et plus ivre, il ne peut plus. Enfin, c'est ce qu'il dit. Va comprendre !
Perds tes kilos et arrêtes de boire, m'est avis que cela ne changera pas grand' chose. Enfin, tu le fais pour toi, déjà. Bises ;
Je plie et ne romps pas.
"Le chêne et le roseau"
Avatar de l’utilisateur
yvlis
 
Messages: 1288
Inscription: 22 Mai 2013, 21:57

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede hbb » 18 Juil 2013, 22:57

Guérissez avant tout. Voyez si vous perdez du poids. Ensuite, il existe des thérapies de couples.
Ce que je vous dirais à l'un comme à l'autre, c'est de bien réfléchir avant de vous séparer.
Comme il est dit plus haut, c'est lui qu'il n'aime pas, en ce moment. N'était-ce pa Hub qui avait trouvé sa formule du jour : M'aimer pour pouvoir aimer les autres.
Continuez à vous soigner et laissez faire le temps. Vous aviserez ensuite. Vous n'êtes pas aux pièces...
hbb
hbb
 
Messages: 15667
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede Ebene » 19 Juil 2013, 11:15

Bonjour à tous,
Merci Change pour la répartition, cette nuit cela a été un peu mieux, donc aujourd'hui j'applique tes prescriptions et je te tiens au courant.
Pour répondre à vos avis :
concernant mon mari, hormis les relations sexuelles, nous parvenons à vivre "normalement : hier soir j'avais une amie qui n'allait pas bien, je lui ai proposé une sortie théâtre à Paris et il nous a accompagné, c'était très sympa.
Nous allons partir en vacances ensemble, comme d'habitude, faisons des projets communs...
Pour lui le sexe n'est pas un problème pour continuer à vivre, pour moi oui, j'ai besoin d'affection et de relations physiques, c'est mon corps qui réclame....Je pense qu'à 47 ans, la vie sexuelle n'est pas finie.
Je pourrai essayer de prendre un amant mais je n'ai pas envie, je n'ose pas et puis j'aurai peur de le trahir car oui j'aime mon mari et il le sait, je lui ai dit. Je n'ai surtout pas envie de le quitter mais par contre j'ai peur qu'un jour il me mette dehors.
Pour l'instant, nous avons notre fils de 11 ans et je ne pense pas qu'il le fera mais après ????
Mais effectivement quand je vous lis je suis d'accord avec vous, il savait pertinemment que je buvais trop quand il m'a rencontrée : il m'a couché plus d'une fois...et aussi sauté ivre...
Donc est-ce cette situation qui l'a attiré inconsciemment par rapport à son enfance? : gérer une alcoolique tout comme sa mère l'avait fait avant lui avec son père ?: il devrait aller voir un psy pour en parler.
Il y a 3 ans, quand il a été muté en province contre son gré, il a eu des pb sexuel, et parfois quand je lui demande pourquoi il ne veut pas il me dit que ça marche mal de ce coté là.
Or ce n'est pas tout à fait vrai, même si ce n'est plus aussi facile qu'avant ça fonctionne, je le sais...(trop rarement malheureusement) donc encore une fois : il faut qu'il parvienne à sortir de sa dépression pour s'en sortir.
Sinon je lui proposerai bien une thérapie de couple mais à ce jour même s'il accepte, je suis certaine que dès le départ la faute m'en reviendrait à cause de l'alcool. Donc si j'arrête de boire cet argument ne sera plus d'actualité et nous pourrons repartir sur des bases différentes.
Au faîtes, comment fait-on pour inclure des smileys car j'adore ?
Bonne journée enseillée à tous.
BISES
Ebene
 
Messages: 47
Inscription: 17 Juin 2013, 13:03

Re: Ebene : SOS recherche médecin dans le 77 ou même 75

Messagede hbb » 20 Juil 2013, 00:20

Vous avez bien résumé, Ebene : la guérison de l'alcool avant tout.
hbb
hbb
 
Messages: 15667
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede Ebene » 22 Juil 2013, 09:30

Coucou Change
Je dois voir le médecin aujourd'hui, j'aurai dû être à 90 mg par jour depuis jeudi mais comme j'avais trop d'ES j'ai préféré attendre. Je sais qu'il va encore me prescrire des augmentations par palier de 30mg mais à la vue de mes ES, je ne les appliquerai pas...
Les ES ont bien diminué (pas mon envie de boire), je pense passer à 90 mg aujourd'hui puis augmenter de 10 en 10 tous les 5/7 jours (en fonction des ES).
Quelle répartition me conseilles-tu?
Merci pour ta réponse..
Je t'embrasse
Ebène
Ebene
 
Messages: 47
Inscription: 17 Juin 2013, 13:03

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede changethescript » 22 Juil 2013, 12:29

Ebene a écrit:Coucou Change
Coucou Ebene,
Je dois voir le médecin aujourd'hui, j'aurai dû être à 90 mg par jour depuis jeudi mais comme j'avais trop d'ES j'ai préféré attendre. Je sais qu'il va encore me prescrire des augmentations par palier de 30mg mais à la vue de mes ES, je ne les appliquerai pas...Et tu auras raison, parce que des augmentations de 30 mg, bonjour...
Les ES ont bien diminué (pas mon envie de boire), je pense passer à 90 mg aujourd'hui puis augmenter de 10 en 10 tous les 5/7 jours (en fonction des ES).
Quelle répartition me conseilles-tu?
Essaie ça, sous réserve que ton craving soit toujours à 19 heures :

90 mg en 5 prises, craving 19 heures
  • 09:30 : 10mg
  • 11:30 : 15 mg
  • 13:30 : 15 mg
  • 15:30 : 20 mg
  • 17:30 : 30 mg

Merci pour ta réponse..
Je t'embrasse
Ebène
Bises à toi aussi
Change

Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12530
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

cron

x