Daniele : questions avant traitement

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Daniele : questions avant traitement

Messagede daniele » 23 Mar 2015, 15:19

Bonjour,
nouvelle ici je me lance pour un premier message (après qqes mauvaises manip, désolée...).
Je suis tombée par hasard sur ce site en cherchant ce qu'est "vraiment" le baclofène, et j'en suis bien contente car je n'espérais pas trouver tant d'informations ni ce forum de discussions autour de l'alcoolisme.
Je suis moi-même alcoolique depuis de nombreuses années. J'ai arrêté qqs mois avec du revia mais j'ai "rechuté", puis aotal, échec encore, dernièrement j'ai tenté le selincro et ai été tant malade que j'ai du arrêter.
Mon médecin m'a parlé du baclofène...mais depuis le départ j'étais contre car j'avais vu un reportage sur l'alcoolisme féminin où une des femmes était filmée au démarrage du traitement et les effets secondaires m'avaient fait très peur...
Mais là, en cherchant des renseignements sur le baclofène, je tombe sur Aubes... et j'y ai lu que bcp d'entre vous en étaient heureux, guéris même, et peu parlent d'effets secondaires vraiment gênants...
Avant de tenter de me lancer dans ce traitement (que je souhaite être le bon car il est vital, urgent que je ne sois plus alcoolique) j'aimerais être sûre de pouvoir continuer à assumer (pdt la prise du baclo) ma vie familiale, affective et professionnelle. En effet, personne de mon entourage n'est (encore) au courant de ma maladie et j'aimerais que cela reste ainsi. Est-ce possible?
Est-ce que certains d'entre vous peuvent m'éclairer sur ce qu'ils ont vécu au début du traitement, au niveau des effets : somnolence? irritabilité? nausées insoutenables, et d'autres...?
Dois-je envisager de commencer pdt des congés (sauf que je serai + à la maison et ça ce n'est pas bon pr moi...)?
Avez-vous réussi à assumer le médicament sans vous arrêter de travailler, sans être malade au fond de votre lit?
Je dois voir mon médecin très prochainement et j'aimerais lui dire que je commence de suite, et j'aimerais tant que ça marche...pour toujours...
Merci de m'avoir lue et de m'avoir éventuellement répondu.
Danièle
Avatar de l’utilisateur
daniele
 
Messages: 536
Inscription: 23 Mar 2015, 10:45

Re: questions avant traitement

Messagede jocelyne1955 » 23 Mar 2015, 15:27

Bonjour Daniele,
Bienvenue à toi sur le forum. Ici, c’est un forum d’entraide et de soutien, un endroit précieux pour avancer quand on a choisi de sortir de son alcoolisme grâce au baclofène. Ce que tu as envie de faire... mais tu te poses plein de questions. Je vais y répondre dans un deuxième temps mais tout d'abord voici des liens qui pourraient t’aider à en savoir plus :
- Le site arrêter de boire très complet et bien documenté
Et des articles indispensables à lire avant de commencer :
- Qu’est ce que le baclofène
- Préambule : Comment fonctionne le baclofène?
- Réflexions préalables avant la prise du baclofène
- Le craving
- Indifférence et abstinence
- Baclofene : le traitement
Et puis, bien sûr, tous les témoignages du forum, riches d’enseignements.
A bientôt
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede jocelyne1955 » 23 Mar 2015, 15:41

Re bonjour Danièle,
Je suis guérie grâce au baclofène depuis mi-décembre et heureuse de l’être ! J’étais alcoolique depuis 40 ans et comme toi, j’avais essayé beaucoup de traitements tous aussi inefficaces les uns que les autres.
Alors, je te dis : vas-y ! Ne pense pas aux effets secondaires. D’abord parce que ce n’est pas obligé d’en avoir et quand on en a, Change, notre administratrice, mais aussi une championne en répartitions nous aide à les faire disparaître.
Bien sûr que j’ai pu continuer à vivre normalement (et pas au fond de mon lit) avec le baclofène…
J’ai eu un peu de fatigue, de somnolences mais jamais de nausées ou d’irritabilité.
On dit que la meilleure façon d’avoir des effets secondaires, c’est de les craindre, de les guetter.
Pars avec l’idée que tu vas te guérir de ton alcoolisme. N’aie pas peur des effets secondaires qui, s’il y en a, ne sont pas pires que les effets secondaires de l’alcool.
En plus tu as la chance d’avoir un médecin qui accepte de te prescrire du baclofène.
N’hésite pas !
A bientôt
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede changethescript » 23 Mar 2015, 17:11

Salut Danièle ! :membresbienvenue:

Tu as frappé à la bonne porte ! Nous serons là pour t'aider et te soutenir tout au long de ton parcours avec le baclofène qui va te libérer de cette dépendance.
Tu redeviendras libre face à cette saleté d'alcool !

Je suis moi-même alcoolique depuis de nombreuses années. J'ai arrêté qqs mois avec du revia mais j'ai "rechuté", puis aotal, échec encore, dernièrement j'ai tenté le selincro et ai été tant malade que j'ai du arrêter.


Pas etonnant ... Aotal et révia ont fait preuve de leur inefficacité depuis bien longtemps ... Quant au Selincro ou nalmefène, c' est un dérivé opiacé similaire à la naltrexone (révia) par sa structure et son activité.
Sinon c'est grosso merdo la même chose !

A 50 euros la boite qui plus est, au lieu de 3 et quelques celle de baclo ...
Et après on s’étonne du trou de la sécu ...

D'ailleurs, son indication n'a pas pour objet de se sortir de sa dépendance à l'alcool, mais de limiter la consommation, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Sans parles des effets indésirables chez la plupart qui l'ont essayé ...

Mon médecin m'a parlé du baclofène...mais depuis le départ j'étais contre car j'avais vu un reportage sur l'alcoolisme féminin où une des femmes était filmée au démarrage du traitement et les effets secondaires m'avaient fait très peur...
Mais là, en cherchant des renseignements sur le baclofène, je tombe sur Aubes... et j'y ai lu que bcp d'entre vous en étaient heureux, guéris même, et peu parlent d'effets secondaires vraiment gênants...

Perso j'ai eu très peu d'effets indésirables gênants ... Et quoi qu'il en soit, as tu connaissance des effets indésirables de l'alcool ? Ils sont bien pires ...
L'alcool tue, le baclofène ne tue pas ...


Avant de tenter de me lancer dans ce traitement (que je souhaite être le bon car il est vital, urgent que je ne sois plus alcoolique) j'aimerais être sûre de pouvoir continuer à assumer (pdt la prise du baclo) ma vie familiale, affective et professionnelle. En effet, personne de mon entourage n'est (encore) au courant de ma maladie et j'aimerais que cela reste ainsi. Est-ce possible?


Ça dépend des gens ... Et ça dépend aussi énormément du protocole que va te proposer le médecin. Malheureusement très peu savent le prescrire d'où des effets indésirables décuplés et des abandons injustifiés, alors que le baclofène marche formidablement bien.

Avez-vous réussi à assumer le médicament sans vous arrêter de travailler, sans être malade au fond de votre lit?

Parfaitement ! Par contre quand je picolais il m'est souvent arrivé de ne pas pouvoir bosser et de rester au pieu toute la journée dans un état pas terrible ...

Dès que tu as ta prescription, je te propose de m'indiquer le protocole que t'a proposé le médecin, afin que je te donne mon avis.

N'hésite pas ! Lance toi !

Bises
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12508
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede Mino68 » 23 Mar 2015, 17:22

Bonjour Danièle, dans mon cas les effets secondaire étaient minime par rapport aux effets secondaire de l'alcool. J'ai travaillé normalement sachant qu'en plus je travail en 5X8 c'est à dire 2matin 2 aprems 2 nuits 3 repos. Pour moi les effets secondaire: un peu plus fatigué que d'habitude parfois un peu mal au ventre, mais rien de comparable aux effets d'un bouteille de vodka. Mais il faut bien savoir que chaque personne est différente et que le corps du coup réagira différemment.
Pour moi l'augmentation a été très progressive, dans mon cas c'était parfait. Par contre il est très important d'être soutenu dans ta démarche et de pouvoir en parler à quelqu'un. Surtout accroche toi et bon courage :pack02:
Avatar de l’utilisateur
Mino68
 
Messages: 6
Inscription: 22 Mar 2015, 09:36

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede Superpeach » 23 Mar 2015, 17:27

Bojour Danielle,
Merci pour ta description claire et sincère.
Nous avons quelques points en commun.
Comme toi, mon entourage familial n'est pas au courant, et ma vie professionnelle est très chargée.
Néanmoins, je conjugue les 2 sans souci.
Quand aux ES, on est tous différents mais il vaut mieux quelques désagréments temporaires aux souffrances de l'alcool sur le long terme, non ?
Tu as raison d'essayer, fonces, on va être là pour t'épauler.
Aies confiance en Change, elle va te guider mieux que quiconque!
Au plaisir de te lire, et bienvenue.
A bientôt,
Fred
Atteindre la Glop attitude
Si vous trouvez que le but de l'association est juste, Adhérez
Avatar de l’utilisateur
Superpeach
 
Messages: 1483
Inscription: 17 Nov 2014, 13:56
Localisation: pyrénées atlantiques

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede daniele » 23 Mar 2015, 18:42

Vraiment merci à vous tous de m'avoir répondu, si rapidement et si gentiment. Merci pour vos messages soutenants et encourageants qui me font de nouveau espérer en qqchose qui pourra m'aider sans trop souffrir à ce sevrage indispensable.
Je dois avouer que je n'y crois plus bcp (n'y croyais plus bcp?) avec tous ces essais râtés, ces effets secondaires parfois pires que l'alcool (!)...
Je suis suivie par un médecin spécialisé, je pense qu'il fera au mieux pr que je supporte le traitement (surtout que je semble très sensible à chaque fois aux ES, mais c'est peut-être en effet parce que je les cherche que je les trouve, comme le dit si bien jocelyne1955).
Je suis très rassurée de penser que Change et les autres forumeurs pourront m'aider en cas de mauvaise réaction et à apprécier le dosage, ça me donne vraiment le courage de me lancer.
De tte façon, en effet les effets d'une bouteille de vodka (comme tu le dis Mino68 :-)) sont pires niveau maux de ventre, nausées, maux de tête...et tt le reste niveau humeur, somnolence, mémoire, etc... Je deviens vraiment malade physiquement et les limites que je me fixais / à la dose, / à ses conséquences au quotidien sur mes enfants et mon mari sont à présent bien dépassées...
J'aimerais pouvoir arriver à continuer à bosser comme vous, sans trop de dégâts médicaux et psychiques, sans que mon mari me trouve trop changée (ou alors en bien!) et j'espère trouver le moyen de m'occuper autrement aussi car l'alcool prend du temps...
Je vais lire tous les sites conseillés/baclofène et relire vos messages afin de garder le courage et la motivation jusqu'à mon rdz-vs chez le médecin (semaine prochaine).
Au plaisir de vous retrouver dans vos messages et discussions. Bonne soirée et encore merci.
Avatar de l’utilisateur
daniele
 
Messages: 536
Inscription: 23 Mar 2015, 10:45

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede jocelyne1955 » 23 Mar 2015, 20:03

Et surtout Danièle, reviens nous donner de tes nouvelles. Et dès que tu as ta première ordonnance de baclofène, viens demander conseil à Change.
Tu peux, tu dois y croire ! Le baclofène ça marche !
Bises
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede hbb » 24 Mar 2015, 12:22

baclofene/mino68-presentation-t5819.html#p128050 :Faites-donc un petit tour sur le sujet de Mino68, Danièle.
Tout comme à travers les messages de Jocelyne, vous y trouverez énergie, confiance et motivation pour vous lancer dans l'aventure ainsi que des réponses à certains points qui vous titillent : l'alcoolisme est une maladie au même titre que le diabète ou un problème thyroïdien. Aucune honte à avoir. Vous allez vous soigner et guérir.

Je vous conseille de noter avec précision, avant de commencer le traitement, tous les ES de l'alcool, qui ressemblent fort à ceux du baclofène (mais le baclofène va vous guérir, lui), tout ce que vous voulez voir changer dans votre vie minée par l'alcool. Vous serez heureuse, une fois arrivée à l'indifférence, de voir à quel point la lutte valait le coup.

A bientôt.

hbb
hbb
 
Messages: 15594
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede daniele » 24 Mar 2015, 12:53

Merci. Je viens de lire la présentation de Mino68, très enrichissante et émouvante. Cela me ressemble bcp. Je pense qu'on part presque tous avec les mêmes bases/mêmes soucis (alcool contre l'anxiété, contre le mal-être, remède anti-déprime mais qui au final nous déprime encore +...).
Par contre, le fait que Mino ait pu continuer à boire autant malgré le dosage important et le fait que c'est sa motivation qui l'a amené à y arriver me fait souci... A vous lire, j'en venais à penser que le baclofène était "miraculeux" et que même sans motivation on n'avait plus envie de boire...j'en rêve depuis si lgtps.
Là j'ai l'impression que ça ne suffira pas non plus (c'est à dire comme mes autres traitements, qui m'ont tenue tant que j'étais motivée et sans trop de pbs), car je ne sais pas si je suis assez motivée... et comme je le disais (au contraire de Mino) personne ne le sait autour de moi et je ne veux pas le dire.
Même si ds des "grands moments" de désolation alcoolique j'ai failli le faire auprès de mon mari. Il est cependant trop sensible et attentionné, je crains qu'il ne fasse pire ds son désir de m'aider... (trop inquiet, trop jugeant, trop...tout), en + je pense qu' il en serait très choqué car il a un discours d'horreur envers l'alcoolisme (car pbs avec oncles et tantes/ça)...
Mais je suis décidée à essayer de tte façon, car sinon je meurs (ou, moindre mal mais déjà mal énorme pr moi : j'irai en cure traitement puis post-cure, et dc tt le monde le saura).
Je reviendrai sûrement vers vous qd je commencerai, merci d'être là. J'espère y arriver et pouvoir alors en parler sur ce site + tard et aider d'autres personnes, comme vous le faites si bien.
Avatar de l’utilisateur
daniele
 
Messages: 536
Inscription: 23 Mar 2015, 10:45

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede jocelyne1955 » 24 Mar 2015, 13:52

Bonjour Danièle,
J’ai relu le fil de Thierry (Mino68) pour te répondre et en effet, à un moment de son traitement au baclofène, il fait le choix de l’abstinence.
Mais ce n’est pas obligatoire pour arriver à l’indifférence.
Il ne faut pas confondre abstinence et indifférence.
Voici 2 articles intéressants à lire pour les distinguer :
Indifférence et abstinence
Indifférence, abstinence
Le baclofène n’est pas un médicament miraculeux. Il fonctionne parce que c’est chimique.
Il fonctionne que l’on continue ou pas à boire pendant le traitement.
La motivation, c’est celle que tu dois avoir pour te décider à commencer le traitement, t’y tenir sur le long terme. Et il faut aussi être motivée pour commencer une autre vie sans alcool, avec toutes les remises en question que cela comporte...
Cette motivation, tu me sembles l’avoir, non ?
Bises
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede hbb » 24 Mar 2015, 15:50

Ne vous inquiétez pas, Danièle. Certains seulement sont obligés, à un moment donné, d'arrêter de boire pour que le baclofène donne le plein de ses pouvoirs. L'arrêt est, dans ces cas-là, étonnamment facile. Ce fut le cas de notre fils.
Si vous suivez avec attention les conseils de Change, qu'il faudra solliciter autant que vous en aurez besoin, vous n'aurez pas ce souci.
Beaucoup parviennent à l'indifférence par palier, d'autres d'un jour à l'autre, d'autres encore en commençant à ressentir du dégoût en buvant.
Votre envie de guérir me semble le meilleur allié du baclofène pour votre réussite.
hbb
hbb
 
Messages: 15594
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede moire » 24 Mar 2015, 22:09

Daniele,comme toi ma famille ignorait mon alcoolisme.J'ai commencé le traitement au Baclo,des ES pas toujours facile a vivre.Mais a ce jour
j,ai tout oublié.Après 7 mois de traitement j,ai trouvé l'indifférence.Depuis plus d'un an je ne bois plus,ou seulement un verre de temps en temps.
Mes proches,famille,amis me disent tu as changés,tu es beaucoup mieux.Ils ne s'en doutent pas,mais sans alcool c'est une autre vie.
Daniele,courage commence vite le traitement,cela va le faire pour toi aussi.
Bises.Martine.
moire
 
Messages: 502
Inscription: 17 Mar 2013, 15:16

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede hbb » 25 Mar 2015, 00:13

Merci de ces nouvelles à travers ces propos si encourageants, Moire. Je suis si heureuse de vous savoir bien !
hbb
hbb
 
Messages: 15594
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Daniele : questions avant traitement

Messagede jocelyne1955 » 30 Mar 2015, 22:26

Bonsoir Danièle,
Est-ce que tu as revu ton médecin ?
Est-ce que tu as ta première prescription de baclofène ?
N'hésite pas à revenir nous donner de tes nouvelles et demander conseil à Change.
Bises
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

cron

x