clara : J'aurais tellement voulu bénéficier du baclofène

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede VAL » 06 Nov 2010, 20:22

Bonsoir Clara,

toucher le fond c'est ce que l'on dit,mais tu vois mon amie est au fond du fond en ce moment,et ça ne lui enleve toute envie .Heureusement elle va au boulot,mais sinon plus envie de rien : donc pas envie de se battre non plus.Je sais que lorsqu'elle était en sevrage,mon amie a eu la visite de bénévoles (peut etre vie libre,je ne suis pas sûre) En fait elle me disait "tu vois tu te sens une m..... parceque toi ça fait 4 fois que tu viens en cure et eux ils ne boivent plus depuis des années".

Le temps que la molécule s'installe,et que l'effet se fasse sentir,il peut se passer des semaines et des semaines...A boire .Avec le petit recul que j'ai.Je pense que pour les gros buveurs il faudrait attaquer le mal par le baclo et une cure de sevrage,pour le moral .On sait bien que quelquefois le malade alcoolique boit à peine sorti,mais bon ...quelques semaines de répit...c'est pas mal .En tout cas égoistement,moi,j'en rêve !

Amitiés et bravo pour ton investissement.

VAL
Avatar de l’utilisateur
VAL
 
Messages: 142
Inscription: 06 Sep 2010, 22:24

Messagede Pascal17 » 06 Nov 2010, 22:58

Bonsoir Val,

Oui tu as raison, j'ai fait un sevrage avec mise en place du baclo. Ensuite un peu plus tard (3mois apres) Je suis rentré en clinique de la dépression là on m'a augmenté la dose de baclo(voir mon fil: bonjour à toutes et à tous).Bon courage à vous deux et je suis sur qu'elle y arrivera.
Avatar de l’utilisateur
Pascal17
 
Messages: 290
Inscription: 01 Oct 2010, 11:18
Localisation: Gemozac (17)

Messagede clara » 07 Nov 2010, 00:30

Bonsoir Val

Pascal est mon meilleur ami depuis 5ans et tout comme moi militant à "Vie Libre" je lui ai demandé de venir te répondre sur mon fil et comme il ne sait rien me refuser, il l'a fait.

Il est vrai qu'il m'arrive d'être génée pour répondre à un malade lorsqu'il me demande depuis combien de temps je ne bois plus mais je me dis que je peux donner de l'espoir également car ce malade peut se dire : Si cette petite bonne femme y est arrivée, pourquoi pas moi. Je mesure 1m52.

Tu sais Val quand tu es au fond du fond, tu peux encore aller plus bas en creusant avec tes mains, c'est ce que j'ai fais les 2 dernières années de mon alcoolisation. Mon corps n'acceptait plus l'alcool, je vidais un verre et le vomissais 10 minutes après, ensuite mon cerveau m'ordonnait de boire et cela recommençait sans cesse jusqu'à ce que j'arrive à m'abrutir suffisamment pour m'endormir, en plus durant ces 2 années je n'avais plus du tout de transit intestinal et mes selles étaient noires charbon (signes d'hémorragies internes)J'étais dans la m.... et le vomi tous les jours; Et puis un matin je me suis réveillée gonflée comme une outre de la tête au pied, sutout le ventre, et jaune comme un citron.
Le généraliste est venu et scanner abdominal en urgence, le résultat n'était pas brillant, ma vessie baignait dans l'ascite, on ne voyait pas mes ovaires, etc...

Un médecin est venu me voir avec les résultats, il m'a regardé bien droit dans les yeux et m'a dit : SI VOUS CONTINUEZ JE VOUS DONNE 6 MOIS GRAND MAXIMUM.

Je savais que c'était vrai, j'étais squelettique puisque je ne m'alimentais pratiquement plus depuis 2 mois, je sentais la fin s'approcher mais pourtant j'avais encore besoin d'alcool.

VIVRE OU MOURIR, c'était à moi de choisir mais c'est une autre histoire

Comme tu vois Val j'ai fais mon choix et j'ai mené le combat le plus dur de toute ma vie et je l'ai gagné, qu'importe ce que cela m'a coûté je sais que cela aurait été bien plus facile avec le Baclofène c'est sûr c'est mon cheval de bataille à présent

Amitiés à toi et à ton amie, il faut qu'elle s'accroche au baclo, qu'elles prennent les bonnes doses, tous mes voeux l'accompagnent


Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede croquelavie » 07 Nov 2010, 02:22

J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi grand malgré son 1m52.

Toute mon admiration respectueuse.
Alcoobique Anonyme
Avatar de l’utilisateur
croquelavie
 
Messages: 1032
Inscription: 07 Mai 2010, 15:28

Messagede clara » 07 Nov 2010, 03:08

Ben justement j'avais comme un tit coup de blues car il pleut et j'aime pas la pluie la nuit, du coup tu m'a rendu le sourire aussi beau que le tien

Gros bisous Catherine

Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede clara » 07 Nov 2010, 04:43

Bonjour ma Smooch

Je viens de relire mes posts et je me suis rendu compte que je t'avais oubliée. Le jour même où je suis allée chez mon toubib, j'ai reçu un coup de fil du Directeur du CCAS d'une ville limitrophe à la mienne où j'anime une réunion chaque mois, il m'a informé qu'une réunion allait avoir lieu le 22 novembre et que le sujet traité serait "les addictions", il y aura l'ANPAA, le département addictologique de Charles Pérrens grand hôpital psy de Bordeaux, et il me dit j'ai pensé à inviter Vie Libre en votre personne pour l'alcool, je suis restée sans voix et j'ai dit oui avec plaisir. Seulement hier j'ai repensé qu'à partir du 15 novembre je serai en hospitalisation ambulatoire pour 5 semaines pour des petits problèmes concernant ma maladie, rien de grave je te rassure et j'ai déjà repoussé 2 fois cette hospitalation ce qui a mis en colère mon neurologue; Je suis bien contrariée mais je téléphonerai lundi au service qui doit me prendre en charge pour voir si je peux avoir un arrangement, ci ça cause problème je ne sais pas ce que je vais faire. Bon on verra lundi.
Je n'avais pas vu l'heure, passé 3 h c'est nuit blanche assuré

Bisou

Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede VAL » 07 Nov 2010, 08:18

Bonjour Clara,

ton post m'a fait monté les larmes aux yeux,merci de ce témoignage si émouvant.Peut- être en effet, que la peur de mourir,donne obligation de résultat.

La nuit portant conseil,et digérant les réponses de chacun et chacune,je vais aller dans le sens de mon amie :le sevrage,mais sous baclo.Va falloir trouver la structure,mais bon,personne n'a dit que c'était simple n'est ce pas ?!

bonne journée

VAL
Avatar de l’utilisateur
VAL
 
Messages: 142
Inscription: 06 Sep 2010, 22:24

Messagede Maman » 07 Nov 2010, 12:07

Et revoilà la "petite" Clara, reprenant son bâton de pèlerin...car tu vas y aller à cette réunion...du moins je l'espère! Mais ta santé avant tout! Pense à toi Clara!
Je suis comme Val: je souhaite un sevrage d'alcool avec le baclo. C'est peut-être un peu égoïste, pour être "soulagée" un moment, mais je pense vraiment qu'ils ont besoin de souffler eux aussi en étant pris en charge.

Je vous embrasse toutes les deux.
Avatar de l’utilisateur
Maman
 
Messages: 907
Inscription: 19 Aoû 2009, 19:56
Localisation: Loire Atlantique

Messagede Maman grenouille » 07 Nov 2010, 12:15

[font=comic sans ms]Clara,[/font]

[font=Comic Sans MS]bonjour, nuit blanche ou pas?[/font]
[font=Comic Sans MS]concernant ta réunion, tu vas trouver une solution de petite fée que tu es.[/font]
[font=Comic Sans MS]En tout cas Image, pour ton investissement.[/font]
[font=Comic Sans MS]Je serais ravie de savoir où ils en sont à Vie Libre, pour les AA, où je participe en dilettante, en ce moment, alcoolisations etc..., c'est autre chose, la plupart sont complètement obtus, je pense qu'ils ont peur de la disparition du mouvement![/font]
[font=Comic Sans MS]Stupide, car groupes de discussions et traitement médicamenteux, n'ont rien à voir.[/font]
[font=Comic Sans MS]Même si on a trouvé l'indifférence, je pense que l'on a encore besoin de parler de notre alcoolisme, pour s'aider à accepter, ne pas oublier notre maladie et aider les autres.[/font]
[font=Comic Sans MS][/font]
[font=Comic Sans MS]Encore BRAVO à toi[/font]
[font=Comic Sans MS][/font]
[font=Comic Sans MS]Amitiés[/font]
demain y fera jour
grenouille
Avatar de l’utilisateur
Maman grenouille
 
Messages: 628
Inscription: 08 Mai 2010, 15:54

Messagede clara » 07 Nov 2010, 13:25

Bonjour Grenouille, suis tout à fait d'accord avec toi. Concernant Vie Libre c'est le point mort, interdit de faire allusion au baclo. Mais je me débrouille en prenant les coordonnées des malades.
Cette après midi je vais en visiter un qui est hospitalisé dans une clinique pas très loin de chez moi, je lui avait donné ma doc, nous allons en discuter

Amitiés

Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede clara » 08 Nov 2010, 00:41

Une petite nouvelle qui fait plaisir

Cette après midi je suis allée visiter un malade en sevrage dans un service HP, je lui avait donné ma doc concernant le baclo il y a 3 semaines, à ma grande surprise il m'a dit que le baclo était donné dans cette clinique depuis 2 mois et qu'il attendait de voir le psy pour lui dire qu'il souhaitat se soigner avec ce médicament.

La suite à la prochaine visite On avance, on avance!!!



Image

Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede alain5 » 08 Nov 2010, 12:07

Bonjour Clara

Merci de nous transmettre cette bonne nouvelle .
bonne continuation
alain

Avatar de l’utilisateur
alain5
 
Messages: 110
Inscription: 16 Sep 2009, 21:01

Messagede clara » 10 Nov 2010, 00:30

Merci et bonsoir Florette, oui je suis heureuse pour ce jeune malade qui va quitter l'alcool sans souffrance. Je lui ai téléphoné cette après midi, hier il a vu le psychatre alcoologue et c'est ok, il va le mettre sous baclo, demain je vais le voir à la clinique et j'en saurais plus j'espère. En fait il est dans un centre psychothérapeutique. Demain soir j'ai une réunion et si on me demande de ses nouvelles je crois que je vais tout balancer.

Bise

Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede clara » 10 Nov 2010, 01:06

Non Fleurettes, ils n''ont aucun pouvoir sur cette clinique et encore moins sur ce psy qui dirige un service dans un hôpital psy, j'en suis persuadée mais c'est certain que ça va bien ennuyer le Responsable de ma section
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Messagede JFAlgiers » 10 Nov 2010, 01:14

Bravo Clara

je découvre ton post (il y en a tant sur le forum, je ne peux malheureusement tous les lire); c'est formidable la façon dont tu agis et les résultats que tu obtiens.

Fait quand même attention à toi.
Jean-François
Avatar de l’utilisateur
JFAlgiers
 
Messages: 299
Inscription: 02 Juil 2010, 16:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 35 invités

cron

x