CERISE 75

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: CERISE 75

Messagede hbb » 28 Mai 2017, 23:13

Comment allez-vous, Cerise ?
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 27 Juin 2017, 18:07

Bonjour à tous,
le moral c'est dur, j'ai réalisé plein de chose, je ne me sens pas très bien. Difficile de parler à qui ? j'ai un rdv avec un psychiatre dans la semaine. Je ne sais pas si ça va m'aider, je suis très fatiguée et je pense que c'est la dépression qui m’épuise. Pas de travail et j'allais dire je n'ai pas la force. J'ai relu le jugement du divorce, il y a 4 ans et je viens de réalisé combien je me suis fais avoir. Avec le salaire qu'il avait à l'époque et qui a triplé aujourd'hui je le sais, comment j'ai fais pour signé ça, j'avais peur d'avoir rien, mon avocate n'a rien fait pour me défendre. Tout me remonte, je ne devrais pas avoir de problème d'argent si j'avais été bien défendu et soutenue et conseillé par des parents par exemple, mais jetais seule, je n'ai pas sue prendre du recule sur la situation et j'ai signé, 4 ans après je réalise, j'ai l'impression d'avoir fait un déni de divorce car je n'étais pas satisfaite. Mes enfants sont là je dois vous quitter, merci au forum
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

Re: CERISE 75

Messagede kohler » 27 Juin 2017, 18:34

Salut .LE PIEGE ...je suis le pépé ....comme l'actualité est faite de bonnes et de mauvaises nouvelle , fil au TGI .ET fait appel .au jugement.demande une Aide juridique gratuite passe a l 'accueil demande un avocat . LA CONSTATATION .. DE..? a plus
kohler
 
Messages: 2852
Inscription: 07 Juin 2012, 07:51

Re: CERISE 75

Messagede hbb » 28 Juin 2017, 16:04

Il vous faut lutter absolument contre cette dépression, Cerise.
Essayez des moyens naturels, d'abord. Ça marche bien.
En ce qui concerne le millepertuis, il ne faut pas l'associer à d'autres AD.
Courage.
hbb

DÉPRESSION
Vous allez découvrir que quatre plantes médicinales sont reconnues comme ré-équilibrantes des neuromédiateurs déficitaires impliqués dans la dépression :


• Sur la sérotonine : safran, griffonia et millepertuis ;
• Sur la noradrénaline : millepertuis ;
• Sur la dopamine : pois mascate.
La rhodiole est également efficace en période de burn-out et semble constituer un excellent traitement alternatif de la dépression,
ET
L’acide aminé « L-tyrosine » stimule la « bonne » l’humeur en tant que précurseur de la synthèse des neurotransmetteurs tels que dopamine, noradrénaline et adrénaline.

La dopamine est considérée comme le neurotransmetteur du bien-être, qui est produit par le cerveau quand celui-ci veut « se faire plaisir » ou s’accorder une récompense. Elle aide à réguler les états d'hyperinsulinisme qui surviennent souvent chez ceux qui sont trop réceptifs au stress et, de ce fait, facilement déprimés. La glande thyroïde a besoin d’iode et de L-tyrosine pour fabriquer la thyroxine (dite T4).

Vous trouverez de la tyrosine dans les bananes, les avocats, les amandes, les graines de citrouille, de sésame et les volailles mais si vous êtes « sous l’emprise » du stress chronique, il vous faudra probablement prendre un complément alimentaire.

La L-tyrosine peut être conseillée, théoriquement sans problèmes, à des doses pouvant aller jusqu'à six grammes par jour (pour un adulte de poids moyen), mais elle doit, préférentiellement, être prise en début de journée. Attention aux cumuls : certaines spécialités pharmaceutiques dont la liste serait trop longue, en contiennent. Elle est déconseillée (à fortes doses) en cas d'hypertension artérielle. En pratique, je propose, soit une demie heure avant le petit déjeuner et en fin de matinée, soit en fin de matinée seulement, une à deux gélules de 500 milligrammes de L-tyrosine. C’est une des meilleures stratégies nutritionnelles pour stimuler le mécanisme dopaminergique et donc pour se projeter dans l’avenir.

Pour mémoire, je vous rappelle que l’excès de consommation de produits sucrés à fortes charges glycémiques s’opposera à tous vos efforts pour booster votre dopamine. Nous avons tous éprouvé, au moins une fois, ce fameux « coup de pompe » après consommation, à jeun, d’un aliment trop sucré : apéritif sucré, en cas, dessert, etc…

Une fève tropicale tonique et aphrodisiaque

Le Mucuna Pruriens ou Pois Mascate pousse dans les régions tropicales de l’Inde et de l’Afrique. Cet « adaptogène » [1] vient de la médecine Ayurvédique. Son utilisation remonte à plusieurs milliers d’années, car en Inde, le pois mascate est réputé avoir une action tonique et aphrodisiaque.

Cette fève tropicale contient une multitude de principes actifs intéressants dont la nicotine [2], la L-dopa (ou L-dihydroxyphénylalanine), principal précurseur de la dopamine, isolée par des scientifiques indiens en 1936. Bien qu’ayant des effets cliniques semblables à ceux de la dopamine, elle n’en a pas les effets secondaires et, contrairement à elle, ses bénéfices ne s’épuisent pas avec le temps. Elle peut donc être envisagée au début du syndrome parkinsonien [3]comme un traitement alternatif, puis par la suite, comme un complément [4]. Il m’est même arrivé de l’associer, avec bénéfices exprimés par le patient, soit avec la dopamine soit avec des médicaments dits « dopaminergiques », particulièrement au cours de syndromes parkinsoniens débutant.

Par contre ne la prenez pas en cas de diabète insulino-dépendant, d’insuffisance hépatique, d’ulcères gastriques à risque hémorragique, de cancer de la peau (mélanome) ou associé avec des antidépresseurs et par prudence chez la femme enceinte. Elle peut avoir des effets hypotenseurs et il est conseillé d’arrêter la supplémentation plusieurs jours avant une anesthésie et de la signaler à l’anesthésiste.

Enfin, sachez que le mucuna pruriens peut provoquer quelques petits troubles digestifs parfaitement réversibles lors de l’arrêt.

Dans tous les cas la complémentation ou la supplémentation doivent être conduits sous surveillance d’un thérapeute averti.

Il est possible que certains types de dépression débutant chez la personne âgée puissent masquer une forme débutante de maladie de Parkinson. Dans ce cas la prise simultanée de mucuna pruriens, de tyrosine, d’acides aminés et de magnésium provoque, en quelques jours, des améliorations patentes.

Associé au « Tribulus Terrestris » [5] une autre plante de la médecine ayurvédique, le mucuna pruriens est souvent utilisé pour stimuler la libido chez l’homme. Plus généralement, je l’ai constaté, cette association renforce l’action des deux composants.


Tryptophane et 5 HTP-tryptophane.
Le tryptophane est un acide aminé essentiel que l’organisme ne sait pas fabriquer. Il doit donc être apporté par l’alimentation. Il est présent naturellement dans certains aliments protéinés comme la viande, la volaille, le poisson (morue), les produits laitiers, le salami, les légumineuses, le persil et les noix, mais l’apport peut être insuffisant dans certains types de régime, en cas de malnutrition et de situations prolongées de stress chronique.

Le tryptophane est un précurseur de la 5 hydroxytryptamine ou sérotonine, neurotransmetteur qui contribue à mieux réguler l’humeur et la résistance au stress. Cette dernière est, elle-même, à l’origine de la mélatonine.

Les difficultés d’endormissements, réveils en pleine nuit ou encore très tôt le matin peuvent être les conséquences d’un stress important voire, l’un des premiers symptômes de la dépression. En outre, plus l’organisme humain est fatigué après plusieurs nuits de sommeil non réparatrices, moins il pourra faire face au stress de la journée suivante.

Un déficit en tryptophane accélère et aggrave les rechutes dépressives et augmente l’agressivité. La prise d’une dose de tryptophane le soir limitera ces récidives dépressives et diminuera l’agressivité.

La sérotonine contribue aussi à réguler l'appétit des aliments glucidiques.

Je connais un bon nombre de femmes qui ont réussi à freiner leur appétit et donc perdre du poids grâce à la prise de tryptophane.

Le « profil pharmacologique » du L-Tryptophane est voisin de celui des antidépresseurs de type « inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) » :

• Dépressions sous toutes leurs formes,
• Insomnies avec réveils en milieu de nuit,
• Tendances migraineuses,
• Fringales avec dépendance aux sucre et sucreries (carbohydrates),
• Addictions, quelle que soit la substance ou la situation (tabac, alcool, drogues, médicaments, vitesse ou télévision…).
• Agressivité, anxiété et angoisses,
• Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) pour lesquels les médicaments inhibiteurs de la recapture de la sérotonine sont proposés.
Pour éviter la compétition avec d’autres acides aminés, il est conseillé de prendre le tryptophane à jeun ou le plus loin possible des repas.

Attention : tryptophane et 5 htp tryptophane (voir ci-après) ont aussi leurs contre-indications : ils peuvent provoquer, dans de rares cas un syndrome sérotoninergique [6] ou de Call Fleming [7] dit de « vasoconstriction cérébrale réversible ».

Ne remplacez jamais un traitement médical par le tryptophane sans avis médical, ne dépassez pas la dose conseillée et diminuez ou arrêtez en cas de somnolence dans la journée.

N’associez jamais la prise de tryptophane à la prise d’antidépresseurs, au millepertuis, à certains médicaments contre l’anxiété, aux béta-bloquants et à certains analgésiques. Pensez à prévenir votre anesthésiste !

Ne le conseillez jamais chez un trisomique ou chez une personne atteinte de sclérodermie et sachez qu’il provoque parfois des troubles digestifs bénins et réversibles. Par mesure de prudence et par manque de données, il est déconseillé chez la femme enceinte.

On peut aussi essayer de le remplacer par du 5 HTP-tryptophane, ou L-5 hydroxytryptophane, un acide aminé que notre organisme produit à partir du tryptophane qui est extrait d’une plante africaine qui pousse au Ghana, au Bénin, au Togo, au Kenya et en Côte d'Ivoire : le Griffonia Simplicifolia.

Certains préfèrent une substance végétale et traditionnelle plutôt qu’un acide aminé, mais, in fine, les effets secondaires et les contre-indications sont assez semblables.

Ce 5 HTP-Tryptophane a, de fait, des propriétés voisines de celles du tryptophane et certains disent en avoir plus de bénéfices, mais je pense que c’est là, une question individuelle.

Si vous commencez une supplémentation avec du Griffonia, débutez la en la prenant, de préférence, le soir [8] afin de minimiser le risque de somnolences diurnes et d’éventuelles pertes d’attention lors de la conduite automobile.

Comme le tryptophane, il ne faut pas associer le Griffonia à d’autres antidépresseurs, le conseiller à des enfants, à des femmes prenant une contraception ou enceintes et il est formellement déconseillé chez les épileptiques.

Je rejoins l’opinion du docteur Jean-Paul Curtay qui propose de remplacer le tryptophane par une prise quotidienne de 500 milligrammes de vitamine PP ou nicotinamide [9], avec du magnésium, des acides aminés comme la taurine et l’arginine et les vitamines du groupe B.

Cette supplémentation aurait des effets synergiques semblables à ceux du tryptophane et, de ce fait, permettrait de grandement contribuer au difficile problème du sevrage des benzodiazépines.

Mais attention la vitamine PP comme toute substance active peut avoir des effets secondaires qu’il faut connaître :

• Elle peut être consommé pendant la grossesse, mais elle est déconseillée en cas d’allaitement et chez les enfants,
• Flush ou sensations de bouffées de chaleur au moment de la prise (rares à la dose de 500 milligrammes/jour), [10]
• Troubles gastro-intestinaux (nausées, diarrhées) ou hépatiques (rares à la dose de 500 milligrammes/jour) avec élévation des transaminases [11]. De ce fait elle n’est pas recommandée en cas de troubles hépatiques chroniques.
Et le « fameux » millepertuis alors ?
Beaucoup d’entre vous connaissent le millepertuis, cet « antidépresseur végétal » que les médecins homéopathes nomment de son nom latin hypericum perforatum.

Le millepertuis [12] est une plante vivace de 20-60 cm avec une tige dressée, ramifiée, ligneuse à la base. Ses fleurs jaune d'or apparaissent en Juin et Septembre. Répandue à travers le monde, elle est en partie cueillie et surtout cultivée et importée des pays de l’Est de l’Europe.

Une méta-analyse publiée en 1996 dans le célèbre British Medical Journal [13] résume 23 études randomisées incluant 1757 patients. Elle démontre une efficacité au moins égale à celle d’antidépresseurs classiques dans le cadre de dépressions légères et moyennes et cette efficacité ne génère aucun effet secondaire aux doses journalières étudiées.

Le ministère de la santé allemand reconnaît le millepertuis comme traitement de l’anxiété, des troubles dépressifs et des troubles du sommeil. En 1993, plus de 2,7 millions d’ordonnances d’extraits de millepertuis ont été rédigées en Allemagne. Depuis une dizaine d’années des essais rigoureux, contre placebo, ont validé scientifiquement son activité antidépressive de type IMAO (inhibiteurs de la monoamine oxydase).

Cette plante est proposée dans de nombreux pays pour combattre l’anxiété et la dépression, améliorer l’humeur et la qualité du sommeil. Prise le soir elle augmente la sécrétion de mélatonine.

De récents articles, dans la presse médicale et grand public, ont émis des réserves quant à l’utilisation du millepertuis. Mieux encore, son efficacité fut remise en cause. Mais ici, comme pour d’autres substances «naturelles » venant en concurrence avec d’importants marchés pharmaceutiques, il faudrait prendre les critiques avec esprit critique ! A ma connaissance, aucune interdiction de mise sur le marché n’a eu lieu et le millepertuis peut certainement aider bon nombre de dépressifs légers ou moyens à limiter les doses d’antidépresseurs ou à s’en sevrer. Quelles ont les précautions à respecter ?

Certaines personnes doivent éviter la prise de millepertuis qui peut modifier l’activité de certains médicaments :

• La digoxine préconisée dans le traitement de certaines insuffisances cardiaques,
• La théophylline, préconisée dans le traitement de certains asthmes,
• La cyclosporine, préconisée après certaines greffes d'organe comme immunosuppresseur,
• Les contraceptifs oraux,
• Les anticoagulants de type « antivitamines K »,
• Certains antiviraux proposés dans le traitement du HIV,
• Chez certains sujets le millepertuis peut être "photosensibilisant" et donc induire des taches sur la peau lors de l'exposition au soleil. Ces taches sont réversibles à l'arrêt de la supplémentation.
On trouve le millepertuis dans beaucoup de compléments nutritionnels, en général sous forme d’extraits standardisés. Assurez-vous de leur qualité et ne prenez que des extraits standardisés à 3% d’hyperforine ou de 0,2% à 0,3% d’hypericine. Quelques centaines de milligrammes [14] sont suffisantes pour agir sur les dépressions légères et modérées.


Connaissez-vous Sammy ?
La S-Adénosyl Méthionine ou SAMe (prononcez Sammy) est un métabolite de l'acide aminé Méthionine qui intervient comme un donneur de méthyle [15] . L’apport de SAMe contribue à détoxiquer le foie.

La SAMe a été utilisée dans le traitement des cirrhoses et pour faciliter l'arrêt de la consommation d'alcool ou d'autres drogues et permet d’améliorer certaines dépressions.

Elle soulage nombre de douleurs arthrosiques et une étude récente constate qu’une prise pourrait avoir, en huit semaines, des résultats supérieurs à ceux d’une antiinflammatoire classique [16], la nabumetone.

Une étude récente [17] compare son activité antidépressive à celle des antidépresseurs de type IRS (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine).

Une autre étude [18] conclue qu’elle diminuerait l’agressivité chez les schizophrènes.

La SAMe améliore les symptômes douloureux de la fibromyalgie (considérés par certains comme une manifestation de dépression), et contribue (avec les vitamine B) à réduire les taux élevés d'homocystéine [19]. Elle est contre indiquée en cas de dépressions bipolaires.

En cas de traitement par antidépresseurs de type IRS, non seulement elle peut leur être associée, mais une autre étude [20] conclue qu’elle peut améliorer leurs effets. Personnellement, je pense qu’elle peut, aussi, protéger le foie de ces patients.

La SAMe est conseillée pour l'aide à la détoxication des drogues, de l'alcool et de beaucoup de médicaments à visée anxiolytique car elle favorise la synthèse du glutathion (voir la lettre : ici ) et elle peut être prise pendant de longues périodes sans craindre d’effets secondaires. Son action est renforcée par la prise de citrate de betaïne que l'on trouve dans toutes les pharmacies, d'arginine et de L-tyrosine.

Il est important d'absorber les comprimés sur un estomac vide pour que le produit soit bien métabolisé.

Malheureusement la SAMe revient cher : pour atteindre, en quelques semaines, des doses efficaces de 800 à 1200 milligrammes, il faut, en moyenne dépenser près d’une centaines d’euros ! Il est possible que la prise concomitante de substances moins chères comme la méthionine ou le citrate de bétaïne, permette, à terme de diminuer les doses.

Cette liste de suppléments contre la dépression n’est pas exhaustive. D’autres substances non médicamenteuses sont ou seront proposées dans l’avenir, soit pour reculer le moment du recours à des médicaments, aux effets secondaires plus importants, soit pour s’y associer en respectant les conditions que nous avons essayées de bien préciser. Et toujours en informant vos médecins traitants.
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: CERISE 75

Messagede kohler » 28 Juin 2017, 16:45

Hé bè ..! Et voilà presque un reflet ,le témoignage d'une femme blessée et violente a la fois....merci.. ce qui m'avait séduit ,c'était La douceur et sa compréhension ...je suis émerveillé de sa faculté de tout comprendre .de jamais poser de jugement ..La maitresse des plantes .Le pépé..
kohler
 
Messages: 2852
Inscription: 07 Juin 2012, 07:51

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 05 Oct 2017, 10:27

Bonjour à tous, j'ai lu votre message hbb, merci pour ces explications c'est très intéressant et je crois au plante, j'ai pris du millepertuis, je vais mieux, je suis en descente à 140 maintenant.
Je sors je fais quelques sorties ovs, je suis moins fatiguée mais quand même pour travailler il en manque un peu. Quand je sors je vais danser le problème c'est que les autres ne boivent pas du pierrier ou du coca, alors je suis toujours confrontée à ça, des fois quand je fais la bises je sens l’alêne d'alcool et ça me gène énormément même si la personne n'a bu qu'un verre, les gens avec qui je danse ne se soul pas mais quand même boivent de l'alcool.

Mon médecin m'a dit que toute ma vie je serais confrontée à cette situation. Moi j'ai peur de faire une alerte et de tous recommencer, j'envoie mon message à tout de suite.
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 05 Oct 2017, 10:32

Rebonjour suite,

Je vous disais que j'ai peur de faire une alerte car j'ai vécu en "milieu protégé" pendant longtemps c'est à dire chez moi, mais je dois bien sortir.

Quand j'ai été à la pharmacie, une nouvelle pharmacienne ma dit "on donne 80 mg par jour maximum de baclofène !" moi je suis à 140, heureusement une autre pharmacienne qui me connait bien et venue à mon secoure et ma donner mon traitement, simplement elle à marqué sur l'ordonnance "protocole en descente", pour cette fois c'est passé, je ne sais pas pour le mois prochain.C'est dingue dette histoire.
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

Re: CERISE 75

Messagede hbb » 05 Oct 2017, 11:23

Ce n'est pas si mal, Cerise.
Vous sortez à nouveau et vous sentez mieux.
J'imagine que, si vous êtes dérangée par l'odeur de l'haleine des autres, c'est que vous ne buvez plus.
Quant aux doses de baclofène, nous battons tous, à notre mesure, pour que la législation change. Les autorités font bêtise sur bêtise (Baclofène, Lévothyrox...). Espérons que la raison leur reviendra.
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: CERISE 75

Messagede marc2marseille » 05 Oct 2017, 15:24

Bonjour cerise,

Je suis à 150 mg et j'ai consulté (il y a quelques jours) mon généraliste pour le renouvellement du Baclo.
Il m'a demandé de baisser à 140 mg, histoire de montrer à la sécu qu'il joue le jeu (n'importe quoi !).
Et que je commence à baisser en dosage.
Heureusement, j'ai des boites d'avance et je peux rester à 150 mg (j'en ai parlé à change).

Par contre, je lui ai posé la question concernant les pharmacies qui refusent de donner plus que 80 mg.
Sa réponse a été claire : les pharmaciens sont tenus de respecter l'ordonnance du médecin.

A suivre... Ce n'est pas évident.

Oui, nous devons réapprendre à vivre sans le produit et c'est bien dur aussi.
Il y a tellement de tentations autour de nous.
Nous n'allons pas vivre comme des ermites, quand même ?
Il faut vivre (et sans alcool, c'est le pied !) tout en restant vigilant.

C'est génial que tu sois en descente.
Vas y en douceur.

Bises.
Marc.
Docteur, soignez mon anxiété, mon angoisse et j'arrêterai de boire.
M. Olivier AMEISEN.

Et non pas le contraire.
M. marc2marseille.
Avatar de l’utilisateur
marc2marseille
 
Messages: 1898
Inscription: 29 Aoû 2013, 17:17
Localisation: MARSEILLE

Re: CERISE 75

Messagede changethescript » 05 Oct 2017, 18:13

Coucou Cerise,

En date du 11 août, l'ANSM a adressé aux professionnels de santé, un courrier qui contient notamment cette phrase importante:

"La prescription et la délivrance de baclofène hors AMM et hors RTU reste possible, sous la responsabilité des professionnels de santé concernés qui ont alors pour obligation d'informer les patients des bénéfices et des risques attendus dans cette situation".

Et rappelle aux pharmaciens qu'en l'absence d'une nouvelle prescription par le médecin, ils se doivent de délivrer celle qui figure sur l'ordonnance.

Tu peux évidement imprimer et montrer ce document aux pharmaciens si ceux-ci te refusent ta prescription au-delà de 80mg/jour.




Bises et courage !
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12516
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 06 Oct 2017, 19:08

Bonjour à tous,
j'ai oublié de vous dire que cela fait maintenant 24 mois que je n'ai pas bu. Merci pour les renseignements concernant les pharmaciens cela me rassure, je sais maintenant qu'ils n'ont pas le droit de me refuser mes médicaments, mais qu'ils doivent respecter l'ordonnance. Merci à Change et Marc.

Marc merci pour ton soutien, et oui une vie sans alcool c'est génial mais c'est un combat, je découvre que le combat continue, je croyais qu'il suffisait de prendre du baclofene et suivre le traitement, mais non toute ma vie je devrais être vigilante, j'ai été au restaurant la semaine dernière et j'ai mangé un gâteau mais il sentait l'alcool, et oui il faut faire attention aux gâteaux et à tout ce que je mange. Bien sûr je ne l'ai pas mangé. Je préfère de l'eau, ou du coca ou des jus de fruit. Mais dés que je sors je dois refusé "qu'est ce que tu bois ?" "un perier" "T'es sûr ?" "oui", Donc c'est encore dur. Merci à tous et au forum
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

Re: CERISE 75

Messagede hbb » 06 Oct 2017, 23:37

2 ans sans poison ! Quelle belle victoire, Cerise.
Souvenez-vous toujours combien l'alcool vous a nui, appréciez d'avoir la tête claire, de garder votre contrôle, etc.
Vous finirez par avoir l'habitude de ces réactions et vous vous ferez petit à petit une carapace, Cerise ; et peut-être ferez-vous école, si, un jour, le gouvernement se met enfin à faire de la prévention de façon sérieuse et efficace. Mais il faudra attendre encore, je le crains, tant les intérêts des alcooliers sont importants et les ressources en taxes diverses grandes pour le Trésor Public.
C'est lamentable, mais c'est une réalité.
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 08 Oct 2017, 11:47

Bonjour à tous,
hier soir je suis sortie, j'étais au vittel, très bien mais la confrontation est pénible, je ressens de l'agacement quand les gents insistent pour que je consomme autre chose c'est franchement pénible, et moi en plus je ne fume pas, alors j'ai toujours droit " tu fumes pas ? Tu bois pas ? C'est quoi tes défauts ?"
" T'es pas drôle, tu ne profites pas de la vie ! tu es une personne triste !" C'est horrible ! pour moi

Le plus dur c'est quand on me dit "Tu peux prendre 1 verre ou 2 il est tôt je temps que tu prennes ta voiture tu n'auras plus les effets !" J'ai envie de hurler : Laissez moi tranquille avec mon vitel et mon perrier ! C'est le plus dur, je suis sans arrêt entrain de me justifier, et je ne sais plus quoi inventé pour expliquer que je m'amuse autant qu'eux avec mon vittel.

Mais c'est une épreuve, et moi qui est peur des gents, qui ne c'est pas me défendre, je pense que cela peut me conduire à rester chez moi, ne plus affronter. IL me faut oser sortir, je dois réfléchir à des arguments alors que moi je ne pose aucune question, je n'interroge personne, je ne me permet pas la moindre remarque sur ce que boivent les gents même si j'en pense pas moins. Chacun fait ce qu'il veut mais tout le monde ne pense pas comme moi, et ça me gâche des soirée. Je suis fragile, cela me demande beaucoup de courage de sortir seule, merci de votre écoute
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

Re: CERISE 75

Messagede hbb » 08 Oct 2017, 14:44

La meilleure défense, Cerise, c'est l'attaque.
Le plus facile serait de dire que vous suivez un traitement qui n'autorise pas l'absorption d'alcool
Ou bien vous leur rétorquez que vous n'aimez pas l'alcool : son goût, ses conséquences sur les comportements, cette gaieté artificielle ; et que vous vous portez très bien avec du Perrier.
Je n'ai jamais bu d'alcool et tout le monde respecte ma façon de faire, surtout depuis que j'ai raconté ce que j'avais vécu auprès de notre fils.
Peut-être que quelqu'un d'autre du forum vous donnera une stratégie.
Vous verrez, ça fait du bien de ne pas se laisser faire.
hbb
hbb
 
Messages: 15651
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: CERISE 75

Messagede cerise75 » 07 Nov 2017, 15:06

Bonjour, merci hbb, oui vous avez raison je vais dire que je prends des antibiotiques, et quand j'aurais le courage je dirais que je n'aime pas le comportement des gens qui ont bu. Ce qui est vrai.

Je suis à 130 en descente, je sens que je me sens beaucoup mieux, j'ai l'impression que la maladie est plus derrière que devant, j'ai franchis des étapes, je pense avoir fait plus de la moitié du chemin, je bascule vers l'autre côté, je suis bien contente. Mais je suis très fatiguée, trop pour travailler. J'envoie le message;
cerise75
 
Messages: 93
Inscription: 01 Nov 2016, 19:16

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

cron

x