Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede hbb » 14 Oct 2015, 10:17

"Pour le moment, je suis en phase de montée et je n'attends pas forcément encore des effets très positifs du balco. Les ES sont bien là, yeux et bouche sèche le matin, sentiment de fatigue, un peu de gêne musculaire et parfois difficulté d'élocution dans la journée :( "
Avez-vous remarqué à quel point les ES sont similaires à ceux de l'alcool ? Le baclofène les amplifie, en quelque sorte. Mais lui vous conduit vers la guérison alors que l'alcool en demande encore et toujours plus.
Il est sûr qu'à 25mg, on ne peut guère cibler quoique ce soit.
Bonne route et revenez-nous donner de vos nouvelles de temps à autre. Vous savez que nous sommes toujours disponibles pour un encouragement ou le partage d'une bonne nouvelle.
hbb
hbb
 
Messages: 15759
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 14 Oct 2015, 16:59

C'est vrai que les ES sont similaires ... J'ai eu le sentiment de perte d'équilibre plusieurs matin de suite alors que j'avais bu de l'alcool la veille, vraiment pas marrant. Et quand je parle de manière confuse je me dis que mon interlocuteur doit penser que j'ai abusé de la boisson alors que je suis à jeun.
Et quand j'ai bu quelques verres de vin, c'est pire. Hier soir j'ai fait renversé un verre de vin, puis fait tomber la télécommande, etc etc !
Vus les ES à 25 mg, j'espère que cela ne va pas empirer.
Merci à tous et toutes de votre soutien.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede changethescript » 14 Oct 2015, 18:50

Salut camillo

Je pourrais t'être d'une grande aide.
Je te propose de me faire un topo sur le fil DEMANDES DE RÉPARTITIONS en répondant bien à toutes les questions.

Ça te fera gagner du temps.

Bises et à très vite, si tu le souhaite.
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12555
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 14 Oct 2015, 20:07

Merci Change mais non merci ! :) Pour que j'écrive dans le fil "demandes ..." il faudrait encore que je sois demandeur et ça n'est pas le cas comme je l'ai expliqué.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede daniele » 15 Oct 2015, 22:36

T'as le droit :pack73: .
Bises.
Avatar de l’utilisateur
daniele
 
Messages: 536
Inscription: 23 Mar 2015, 10:45

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 16 Oct 2015, 11:42

Ouf j'ai eu peur d'être repêché par la police ... :)

Plus sérieusement, c'est drôlement puissant le baclo ... Les ES de l'alcool font fortement multipliés à tel point que je commence à développer un certain dégoût de la boisson. Le craving prend le dessus mais il est bien mis à mal. Il m'arrive d'ailleurs de me servir un verre et de l'oublier ensuite dans un coin, plutôt bon signe !

Bon, pour ceux qui s'inquièteraient des heures de prises, j'ai quand même décalé pour faire 11h, 15h, 19h. Ca permet d'avoir un pic vers 20h30 et au minimum de repousser le premier craving jusqu'à 21h.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede hbb » 16 Oct 2015, 11:49

"Plus sérieusement, c'est drôlement puissant le baclo ... Les ES de l'alcool font fortement multipliés à tel point que je commence à développer un certain dégoût de la boisson. Le craving prend le dessus mais il est bien mis à mal. Il m'arrive d'ailleurs de me servir un verre et de l'oublier ensuite dans un coin, plutôt bon signe ! "
Ah ça oui !!! Vous réagissez très bien au baclofène.
hbb
hbb
 
Messages: 15759
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Superpeach » 16 Oct 2015, 13:37

Camillo a écrit: Le balco n'est pas une partie de plaisir, c'est une incitation à décrocher de cette saloperie qu'est l'alcool au plus vite !


Salut Camillo !!
Fais une rature sur les mots : au plus vite.
Tu démarre une aventure sur du long terme, ne sois pas convaincu d'être "soigné" dans 3 semaines, je n'y crois pas une seconde.
Le baclo n'est pas une partie de plaisir, j'en sais quelque chose. Mais, petit à petit, le baclo va le devenir, car ton regard sur ta vie va changer, tu vas voir les choses autrement, c'est évident.
Mais, surtout, cela prendra (un peu) de temps.
Alors, sois le bienvenue et, prends ton temps, Camillo
Fred
Atteindre la Glop attitude
Si vous trouvez que le but de l'association est juste, Adhérez
Superpeach
 
Messages: 1483
Inscription: 17 Nov 2014, 13:56

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 16 Oct 2015, 13:53

Fred, "au plus vite" veut dire "le plus vite qu'il sera possible", ça ne veut pas dire "dans 3 semaines" ! On verra bien quand ce sera, et ca personne ne peut le dire.

O.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede changethescript » 16 Oct 2015, 15:54

Ca permet d'avoir un pic vers 20h30 et au minimum de repousser le premier craving jusqu'à 21h.


De repousser le 1er craving ????

Le but du jeu n'est pas de repousser les cravings mais de les faire disparaître.

Sinon il n'y a pas de police ici. Nous sommes juste là pour aider. Mon expérience de 5 ans fait que je connais très bien cette molécule et que je peux t'aider à optimiser tes prises et à gagner du temps.
Maintenant si tu ne veux pas, c'est ton problème.
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12555
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 16 Oct 2015, 19:16

Change, pourquoi dire "c'est ton problème" et non pas "c'est ton choix" ?

Ce que tu ne sembles pas comprendre, c'est que la participation active du patient dans son traitement est dans de nombreux cas la condition du succès. Déléguer mon choix concernant d'heures de prise à une personne rencontrée sur forum interposé, non médecin, et auto-déclarée experte ne me semble pas raisonnable. Que cela te paraisse une mauvaise décision de ma part est une chose, mais je crois que tu peux faire l'effort de comprendre mon point de vue sans juger.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 08 Nov 2015, 02:00

Coucou les amis, quelques nouvelles.

La montée en baclo ne ne passe pas trop mal. Je suis désormais à 80mg/j sans ES trop forts (tout de même une certaine fatigue après les prises, et l'impression que les effets de l'alcool sont renforcés). Sur les horaires de prises, mon médecin, que j'ai revu il y a quelques jours, me laisse libre d'expérimenter et de cibler pour trouver ce qui me convient le mieux. Selon lui, les horaires de prises qui conviennent aux uns et aux autres ne sont pas forcément les mêmes, indépendamment des horaires de craving (facteur bien reconnu s'i en est). J'ai donc décalé mes prises vers la soirée, à 18h puis 21h. Le problème que je rencontre en ce moment est que si je commence à consommer, les "vannes" sont ouvertes et je consomme trop. En revanche, la bonne nouvelle est que j'ai eu plusieurs journées sans alcool, dont deux de suite, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps.

En bref, je sais que je ne suis pas rendu, mais je suis assez optimiste sur l'efficacité à terme du traitement.

C.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede jocelyne1955 » 08 Nov 2015, 09:48

Bonjour Camillo,
Merci pour ces nouvelles. Et bravo pour ces journées sans alcool !
Début octobre, tu disais
entre craving, habitude psychologique, dépendance, et simple plaisir, c'est de plus en plus difficile pour moi de faire la différence !

Il me semble que là, tu as ta réponse. Quand tu dis
Le problème que je rencontre en ce moment est que si je commence à consommer, les "vannes" sont ouvertes et je consomme trop
tu nous donnes exactement la définition du craving :
"Une envie irrésistible de boire se traduisant par une consommation compulsive, le 1er verre entraînant le second puis la bouteille, sans que vous ne puissiez plus vous arrêter malgré la meilleure volonté du monde"
Bises
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Superpeach » 08 Nov 2015, 10:44

Salut Camillo.
Si ton toubib te laisse arbitre de tes prises, moi, je te conseillerai fortement d'aller demander conseil à Change.
Franchement, elle maîtrise cela car les moments de prises sont primordiaux pour la réussite de ce traitement atypique. Si on prend du baclo aux mauvaises heures, cela ne sert à rien. Moi aussi, c'était open bar chez moi ... Grâce à ses indications, et à ma persévérance, ma motivation et le reste, le bar s'est fermé petit à petit. Aujourd'hui,je suis renseigné sur la question, si tes vannes s'ouvrent vers 19h, tu peux monter à 300mg ( doses énormes) par jour. Si tu prends 100 au lever, 100 à midi et 100 le soir, ça ne sert à rien. Par contre, si ça se trouve, avec une étude et analyse judicieuse de tes ressentis, tu peux fermer ces vannes à 180mg ou 160 ...
Ceci dit, tu es seul matelot de bon bateau et je souhaite que tu navigues tranquillement.
Courage dans ta route .
Fred
Atteindre la Glop attitude
Si vous trouvez que le but de l'association est juste, Adhérez
Superpeach
 
Messages: 1483
Inscription: 17 Nov 2014, 13:56

Re: Camillo : Recherche médecin prescripteur à Paris

Messagede Camillo » 08 Nov 2015, 11:20

Jocelyne, tu as entièrement raison. Le craving est de plus en plus clair ... Même lorsque je bois j'ai de moins en moins de plaisir à le faire.
Camillo
 
Messages: 27
Inscription: 08 Sep 2015, 20:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

cron

x