bocly

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede bocly » 27 Oct 2011, 10:00

bonjour!
Tout nouveau sur le forum. je vais d'abord me familiariser avec la navigation. C'est mon premier jour sous baclofêne. Je pourrais vous en dire plus dans quelques temps, je viens de m'inscrire sur le forum des "p'tits nouveaux"... bien que je lise depuis plus d'une semaine les rubriques du site Aubes. Ce matin c'est un nouveau départ. Je fais profiter de cette journée pour continuer la lecture du livre d'OA acheté en express sur Amazon hier. A bientôt et bonne journée à tous! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede docteurjeckyll » 27 Oct 2011, 12:13

Salut Image

Dis-nous en plus sur ton histoire à l'occasion !
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede scorpion » 27 Oct 2011, 14:45

Salut Bocly,

Putain, t'as l'air d'être super bien dans ta tête! Si alcoolique tu es, racontes nous ton parcours. Nul doute que ce dernier sera émaillé de quelques images ensoleillées d'une chute.

Puis, rencontrant l'air qui se diffuse, tu diras qu'elle fut l'effluve enivrante. Cette tranquillité du parcours. Avant, enfin, le destin.
Celui qui ne te laisse pas le choix. Ou tu tires, ou....

Si j'écris ce que d'écrit plus haut, c'est parce que j'ai l'impression que t'as vécu! Je me trompe?

Bien cordialement.
Scorpion.
Avatar de l’utilisateur
scorpion
 
Messages: 282
Inscription: 16 Sep 2011, 06:29

Messagede bocly » 27 Oct 2011, 15:53

:glop: Bonjour!
Zut je ne visualise pas les gifs animés ... tant pis c'est pas le plus important pour l'instant.

Je me présente. J'ai 53 ans, sans enfant, séparé depuis 11 ans avec mon épouse avec qui j'ai toujours de bons rapports. Je ne travaille plus depuis 1999 reconnu adulte handicapé. Multi-opéré de la colonne vertébrale (arthrodèses lombaires)je vis constamment avec la douleur comme compagne.

Très vite j'ai reconnu mon problème de dépendance à l'alcool, une quinzaine d'années en arrière.
Mon parcours:trois cures 2000, 2005 et la dernière en date en juillet 2010. A chaque fois j'ai été demandeur et j'ai effectué les démarches pour pouvoir y aller. Connu des périodes d'abstinence de durée variable (3 ans, quelques mois, quelques semaines...).

Mais depuis ma dernière sortie fin juillet 2010 pas de répit. Trop d'évènements successifs difficiles à gérer (sans que cela soit pour autant un prétexte) et très vite une réalcoolisation rapide. Je consomme une bouteille de whisky presque chaque jour (toujours en fin de journée et seul chez moi).

Dès la sortie de la cure, j'ai eu un suivi médical avec un médecin algologue, une psychologue en addictologie et participé à un groupe de paroles régulièrement. J'ai entammé ces démarches de mon propre chef, même si quelques mois après cela devenait une obligation de soins du tribunal (port d'un bracelet électronique à la cheville pendant sept mois et interdiction de sortir de chez moi), pour solder mes erreurs du passé en conduite en état d'ébriété.

Cette année j'ai également changé de domiciliation dans un autre département. Aujourd'hui, libre de presque toutes contraintes j'envisage le traitement au Baclofène. Je pense avoir tout essayé, sans grand résultats durables. J'avais lu il y a quelques années des articles concernant le Pr Olivier Ameisen. J'avais demandé à l'époque à ma généraliste de me le prescrire pour faire un essai.

Elle ne connaissait pas le médicament par rapport à l'alcool. Méfiante elle me l'a quand même donné car j'ai toujours pu parler librement avec elle de mes problèmes d'alcool. De plus j'étais habitué à des doses fortes d'antalgiques anti-inflammatoire, antidépresseurs et somnifères depuis si longtemps qu'elle m'a fait confiance pour ne pas en abuser. Malheureusement ni elle ni moi ne connaissions les effets secondaires du baclofène et j'ai arrêté très vite.

J'ai enfin pu arrêter il y a quelques mois tous les médicaments (juste en stock en cas de crise) et ce très progressivement sans en parler aux médecins actuels. J'ai un médecin généraliste référent que depuis peu et je l'ai sollicité pour remplir mon dossier Cotorep dès mon premier rendez-vous. Pour lui éviter des "migraines" et comme je ne le connais pas encore je suis resté vague vis à vis de ma situation actuelle par rapport à l'alccol. Juste donné les infos sur les cures et les traitements antérieurs.

Je suis donc revenu sur internet et depuis plusieurs jours je consulte le site de l'association AUBES pour les infos du baclofène. Je me suis donc décidé il y a semaine pour envisager le traitement. Après un rendez-vous avec mon médecin alccologue elle a refusé de me le prescrire par déontologie officielle. Mais me laissant l'adresse d'un psychiatre prescripteur dans un autre département.

Deux jours après j'ai eu le rendez-vous attendu, préparé un certain nombre de questions soulevées sur le site et me voilà assis devant ce psy.
Au bout d'une demi heure passé devant son ordinateur a enregistré mon état civil sans questions sur mon passé médical, phy ... je lui ai demandé depuis quand il prescrivait et pourquoi du baclofène. Réponse un an et parce qu’on lui en demande. Il a voulu me prescrire un antidépresseur et un somnifère que j'ai poliment refusés. Je lui ai dit que je voulais commencé doucement le baclofène à cause des effets secondaires dont je me méfie. Donc 1/2 comprimé de 10mgr 3/jour pendant un mois et on fait le point dans un mois.

J'ai rectifié pour demander 1 comprimé trois par jour de 10mg et en ayant lu la notice je vois que l'on peut en prendre jusqu'à 8 par jour dans le cas de sa prescription originelle (donc pris en charge par la sécu). De retour chez moi, le livre "le dernier verre" dans la boite aux lettre en express commandé ches Amazon.

Voilà pour la présentation concernant ma présence parmi vous. Désolé d'avoir été un peu long à lire. J'espère avoir des conseils et de l'aide sur les dosages quotidiens que je vais prendre par la suite.
A bientôt, bonne fin de journée. Bocly. :ciao:
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 27 Oct 2011, 16:02

Bonjour Scorpion! :zen:
A peine envoyé le message et je te lis ... déjà "piqué"!
:wow: Heureusement j'ai déjà gouté de ta prose écrite pour la "savourer" à mon aise.

[strike](...Nul doute que ce dernier sera émaillé de quelques images ensoleillées d'une chute...[/strike]
)
ça tu le sauras peut-être plus tard :lol: Bien à toi!
A plus! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede changethescript » 27 Oct 2011, 16:12

Salut Bocly !

Et merci beaucoup pour ce récit de ton parcours.

Je vais essayer de te répondre le plus précisément possible quant au baclofène.
Donc 1/2 comprimé de 10mgr 3/jour pendant un mois et on fait le point dans un mois.

J'ai rectifié pour demander 1 comprimé trois par jour de 10mg et en ayant lu la notice je vois que l'on peut en prendre jusqu'à 8 par jour dans le cas de sa prescription originelle (donc pris en charge par la sécu).


J'ai extrait ce paragraphe de mon site que je t'invite à aller visiter, car très documenté sur le baclofène, l'alcool et autres dépendances http://arreter-de-boire.fr/

Je vous conseille vivement de vous procurer un pilulier qui vous permettra de préparer vos prises, car cela risque rapidement de devenir ingérable.

Les augmentations se font généralement de 10 en 10 voire de 20 mg à la fois au maximum.
Ce que je vais indiquer ci dessous est un protocole soft, généralement pratiqué par les prescripteurs en France, qui préfèrent y aller doucement, notamment pour éviter au maximum l?apparition d?effets secondaires, et puis parce que nous ne sommes pas pressés.

Le principe de base est d?augmenter les doses régulièrement de 10 mg, jusqu?à disparition du craving.
A petite dose c?est assez simple.
Au fur et à mesure des augmentations ça se complique un peu plus, nous le verrons plus tard
En tout début de traitement, on prend généralement :

15 mg, les 3 premiers jours en trois prises.
1/2 cp à 9 heures
1/2 cp à 13 heures
1/2 cp à 17 heures
Puis augmentation de 15 mg pendant trois jours
Soit 30 mg

1 cp à 9 heures
1 cp à 13 heures
1 cp à 17 heures

Puis on passe à une augmentation de 10 mg tous les 5 à 7 jours.


Je te conseilles donc de commencer comme cela, et bien sûr de nous tenir au courant de tes ressentis, etc...
J'ai vu que, comme beaucoup d'entre nous, ton craving intervient surtout le soir.
Lors de la montée en dosage, je t'aiderais pour les répartitions si tu en as besoin.

Si tu as d'autres questions il ne faut pas hésiter !

Bises
Alexandra
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12512
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede bocly » 27 Oct 2011, 16:50

Bonjour Alexandra!
Merci de ta réponse rapide.
De mon coté voilà comment j'ai démarré hier soir le Baclofène.
Un comprimé de 10mg à 18h.
Ne prenant plus d'autre médicaments ces derniers temps, j'ai passé une nuit surprenante.
A la base le baclofène est un myorelaxant.
Par le passé, j'ai déjà pris et sur de longues durées plusiers types de myorelaxant à cause de mes douleurs chroniques et beaucoup de morphiniques.

Donc hier soir bien détendu, mais pour la nuit, je ne sais pas si je faisais déjà un "transfert" sur les effets secondaires à venir ou si j'étais en train de rêver éveillé. Insommies (mais bof j'y suis habituer), ensuite sentiments de palpitations cela n'a duré que le temps que j'en prenne conscience, mais surtout des phases de pensées ou de rêves légèrement hallucinantes assez faciles à gérer et ensuite beaucoup de lecture (ça aussi j'y suis habitué).

Ce matin quelques nausées et bouffées de chaleur de quelques secondes ...
Je décide de trois prises par jour pour l'instant en attendant des conseils et de voir venir.
1 comprimé de 10mg à 8h
1 comprimé de 10mg à 13h
1 comprimé de 10mg à 18h

Ce midi un peu fatigué et bien détendu (mais dans mon cas cela veut dire aussi en prise directe avec mes douleurs physique quotidiennes) donc je ne sors pas.

16h: trop longtemps assis devant l'ordi à lire les fils du forum, je vais reprendre la lecture du livre d'OA pour me détendre.

Dans certains fils bien des témoignages me donnaient envie de réagir, de mais tout nouveau pour moi le forum est comme une toile d'araignée. De plus je ne sais pas encore le fil conducteur des échanges ... baclofène ... alcool ... etc.
Et aucune expérience du traitement je démarre. Donc à bientôt! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede changethescript » 27 Oct 2011, 17:04

Re Bocly

Si je comprends bien, tu es passé de 10 mg hier à directement 30 mg aujourd'hui, avec des prises espacées de 5 heures, et tu ressens quelques effets désagréables
C'est bien cela ?
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12512
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede scorpion » 27 Oct 2011, 17:12

Bonjour Bocly!

Bon sang que ton écriture est précise! Elle révèle ce que tu es. Continues cette introspection, tu seras le "chouchou" de ce forum.

Nul doute que Smooch, Changethescript, et autres habitués seront à ton secours pour saluer tes posts.

En attendant:Image.

Bien cordialement.
Scorpion.

Ps: Ouh, la, la, c'est la deuxième fois que je souhaite la bienvenue sur le forum. Va falloir que je me corrige!
Avatar de l’utilisateur
scorpion
 
Messages: 282
Inscription: 16 Sep 2011, 06:29

Messagede docteurjeckyll » 27 Oct 2011, 17:23

Tu dis souffrir des lombaires moi j'ai de l'arthrose cervicale et des torticolis à répétition, rien de bien méchant, du pipi de chat même comparé à ce que tu as, en tout cas suffisamment pour arrêter mon métier et souffrir quotidiennement. J'avais fini par arrêter moi aussi anti-inflammatoires et relaxants musculaires qui ne me faisaient plus vraiment d'effet pour me shooter avec des antalgiques codéïnés et puis j'ai commencé le baclofène...
A la montée en dosage (vers 60/80 mg) mes douleurs (d'arthrose et de tension) ont fini par disparaître complétement, je pense que les tiennes seront peut-être atténuées en tout cas je te le souhaite !
J'ai même demandé à un doc si je pouvais rentrer dans l'AMM puisque torticolis mais les miens n'étant pas d'origine cérébrale c'est niet, et c'est fort dommage puisque rien ne m'a soulagée comme ça auparavant !

Sinon il est bien prudent ton doc, je vois pas l'intérêt d'attendre un mois pour augmenter...
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede bocly » 27 Oct 2011, 23:31

Bonsoir!
Et merci pour vos réponses rapides. :cool:
Voilà, j'ai pris le train en marche ... accroché aux wagons "baclofène" depuis hier soir.

Pour te répondre Changethescript, je disais que hier avec une première prise de 10mg j'ai cru ressentir de façon heureusement rapide plein de symptomes décrits avec le baclofène.
J'ai mis ça sur le compte de mon imagination (parfois débordante) ou de mes rappels du passé vu que je prends des "médocs" depuis très longtemps et beaucoup. J'ai servi de cobaye pour les premiers centres anti douleur il y a 20 ans alors les effets secondaires je connais et le milieu médical aussi.

Donc aujourd'hui 3 prises de 10mg : 8h, 13h et 18h. Premier jour et pour répondre aussi à Docteurjeckyll, Sabine je crois, pour l'instant la dose de 30mg me convient pour quelques raisons.
La première, je cherchais un prescripteur rapidement et par chance dans mon cas c'est allé vite.
La seconde, à ses doses là et je crois que je peux monter jusqu'à 80mg/jr sans soucis coté prise en charge (ce qui est en ce moment important pour tenir sur le long terme), et ce grâce ou à cause de mon passé médical. Le baclofène est un myorelaxant, je suis suffisamment capable "défendre" sa prescription dans mon cas.
La troisième je ne suis pas pressé d'habituer mon corps pour augmenter les doses. Je me donne du temps, j'en ai et j'en aurais besoin. Trop connu "l'ivresse" des décisions rapides mal réfléchies. J'ai déjà lu des pics dans le forum : Aides toi et le baclofène t'aidera!
La quatrième et les raisons me viennent en écrivant, mon généraliste actuel ne me connait pas encore et moi non plus. A ma prochaine visite je pourrais lui parler du traitement en cours au bout d'un mois. De ma démarche réfléchie et de ma demande de soutien et de conseils auprès de lui (comme auprès de vous tous).
Et juste une petite dernière raison, j'ai laissé le whisky de coté depuis! Alcoolique compulsif je n'ai jamais ressenti de manque physique alors pour l'instant voilà où j'en suis. C'est tout neuf, un début.

Ce soir je prends un roman et remettrais la lecture d'OA à demain. Je sais malgré toutes mes expériences et connaissances de ma dépendance que j'ai encore beaucoup à apprendre. Pour l'instant je ne peux pas partager avec vous les histoires de craving et dose seuil ... etc ... car je découvre.
Mais j'apprends vite, enfin quand je suis sobre :lol:
A plus! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 28 Oct 2011, 00:10

Bonne nuit à toutes et tous :dodo: A demain
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede docteurjeckyll » 28 Oct 2011, 00:20

[quote=bocly,t=1319751102,id=44325] grâce ou à cause de mon passé médical. Le baclofène est un myorelaxant, je suis suffisamment capable "défendre" sa prescription dans mon cas.
[/quote]

Sur ce point détrompes-toi, tu n'entres pas dans l'AMM, d'ailleurs en te laissant te faire rembourser ton médecin prend un risque... (j'en ai eu un exemple récemment)

Pour le bouquin tu vas voir, il est génial, ça peut paraître un peu "secte" de voir tout le monde ici prôner sa lecture mais quand je l'ai fini j'ai compris pourquoi. C'est pas seulement pour la découverte du baclofène mais surtout parce que, même si tu admets ton alcoolisme il subsiste une forme de honte chez nous, et dans mon cas il m'a ôté énormément de culpabilité.

A plus
Avatar de l’utilisateur
docteurjeckyll
 
Messages: 106
Inscription: 19 Avr 2011, 11:21

Messagede bocly » 28 Oct 2011, 11:54

Bonjour Changedescript!

Je viens de répondre à un message de Smooth.
Je me répète sur ce fil.

Deuxième jour à 3x10mg 8h, 13h 18h.
Pas d'aide rélle sur les dosages coté médical pour l'instant. :pasgai:

Je pensais faire un mois à ce rythme le temps que mon corps s'habitue à la molécule.
Sans compter que pour les problèmes de santé perso un myorelaxant ne pouvait que me faire du bien.

Est ce une perte de temps, d'après tous les témoignages que je lis?
Dois-je augmente plus vite mais à faible dose plus régulièrement?
:gratt:

Pas de de craving particukier pour l'instant.
J'espère finir le livre du Dr OA aujourd'hui.

Bonne journée!
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 28 Oct 2011, 16:25

Bonjour!<br /> <img src="http://www.baclofene.fr//images/smileys/Recherche.png" title=": recherche :" alt=": recherche :" /> <br />Je prends conscine de l'importance des paliers dans le traitement au baclofène au travers de tous vos témoignages.<br />Troisième jour pour moi sous bacloféne, j'avais demandé si les doses que je souhaitaient prendre étaient bonnes et à quel dosage augmenter.<br />Je lis dans les différents fils des différences.<br /><br />Faut-il alors monter les dosages rapidement quand on commence sinon pas d'effets du traitement sur l'alcool ou bien prendre son temps et habituer son corps à la molécule?<br />Je ne consomme rien en ce moment. <br />:merci: <br /><br />Aplus! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Suivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

x