bocly

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede bocly » 03 Nov 2011, 12:55

Bonjour!

Ce matin, deuxième semaine de "baclo". Plus 10mg et une prise en plus donc 4/jour.
Je monte progressivement, suis pas un courreur rapide et de toute façon je ne peux plus courrir. Marcher oui, même longtemps avec les escargots, ça me va quand même donc le bacloféne il a pas le choix s'il veut m'accompagner: "qui va piano va sano!"

Bref en résumé tout c'est bien passé pour moi. Pas envie d'alcool et j'ai senti les effets relaxants immédiatement avec un cortège d'autres petits désagéments mais très furtifs.
Comme je l'ai lu dans des posts je fais la part des choses entre l'arrêt de l'alcool et un nouveau traitement. Apart l'insomnie nocturne et la somnolence en journée, les autres me paraissent à peut près logique: crampes, sueurs légères, acouphènes etc.
La plus part se sont atténués dès le 3ième jour. Deux bonnes nuits les 5ième et 6ième nuit et "nuit blanche" hier soir. Pas bien grave j'ai l'habitude!

Sinon, le rétablissement classique au début d'un sevrage, je marche mieux et plus vite, une meilleure lucidité, un teint plus frais et plus serain. Là aussi rien d'extraordinaire.
Mais alors le baclo qu'estce qu'il fout!

Et c'est là je crois qu'il a un vrai changement ... attention c'est du lourd ... :mdri:

La grande différence elle me semble être dans ma tête, ou plutôt dans mon âme (le mot est dit). Comme nombre d'entre nous, j'ai connu différentes manière d'essayer d'arrêter l'alcool: sevrage, cures, groupes de parole, psy, etc ...
A chaque fois j'avais la volonté d'y arriver. Et peu importe la durée de l'abstinence à chaque fois les réalcoolisations étaient toujours plus violentes et meurtrières.

Pour la première fois de ma vie, je me trouve dans un autre état d'esprit. C'est comme si mon cerveau, mon moi intérieur était pour une fois en fusion complète avec mes pensées.
Pas besoin de réfléchir à l'abstinence à lutter jour après jour contre l'alcool et pour ne pas se donner une raison de reconsommer.
Je n'ai eu aucun effort à faire.

L'alcool j'y pense tous les jours, comment faire autrement en parcourant le forum et en échangeant sur le sujet. Ici on ne parle pas de "cacahouètes" alors bien sur j'y pense, j'y réfléchis.

Et c'est là que le seul vrai effet secondaire que je retiens cette semaine c'est l'effet baclo/état d'esprit. Je mens accompagner et en phase complète avec moi même, sans conflits sans hypocrisie et mensonges.
Voilà c'est juste mon témoignage, mon histoire actuelle.

Bon, je dois filer je déjeune chez une amie et risque d'être en retard.

A plus tard! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 05 Nov 2011, 00:56

Bonsoir!

Deuxième semaine et deuxième journée à 40 mg. A par la somnolence (je pique du nez carrément devant le film du soir), pas de problèmes. Mais sur que c'est un ES foireux, normal de plonger à cette heure avec qq heures de sommeil et pas de moment de repos dans la journée. Donc tout va bien.
J'ai profité aussi de ce bien être pour descendre les doses d'antalgiques car les douleurs sont plus supportables. :sourirecroquelavie:

Je suis allé sur un post de Smooch qui parle des changements d'habitude. Il était question également de l'autosuggestion. Et par là même de différentes techniques: autohypnose, PLN, relaxation, sophrologie ... etc

Je pratique l'autohypnose pour la gestion de la douleur depuis longtemps et de manière orthodoxe la sophrologie également toujours pour les mêmes raisons.
Par obligation, je me suis inventé un progamme de "dévérouillage du corps" le matin. Une sorte de "sauce maison" faite de mes souvenirs de chauffe aux entrainements de rugby dans ma jeunesse et de certains excercices dans les centres de rééducation.

Avec cette détermination farouche et des habitudes régulières, j'ai pu m'éloigner du monde hospitalier, des centres de rééducation et des séances de kiné.
A vivre "hors norme" autant que cela soit librement chez moi.
Il y a 6 ans, j'ai pu réaliser un souhait très cher. Etre autonome dans une villa avec un grand jardin. J'ai grâce à l'aide un copain d'alors fabriqué mon environnement de rééducation.

On a creusé un trou de 5m de diamètre et de 1,5m de profondeur pour enfouir une piscine gonflable (pas chère mais cet horrible boudin bleu posé sur le gazon gachait le paysage). Heureusement qu'il était costaud (un ex légionnaire) car c'est lui qui avait la pioche. Moi je me suis tapé la brouette, très déconseillé dans mon cas. Mais si je voulmais qu'il creuse, fallait pas montré ses faiblesses.
Bref tout ça pourquoi. ET bien pour pouvoir faire ma gym dans l'eau car chez les kiné, faut pas faire de vagues avec les retraités qui papautent dans la piscine. :chev:

Et surtout j'avais vu un reportage d'une personne relativement agée qui palme au pied et en toutes saisons nageait le long des cotes de marseille pour entretenie sa forme. Et comme il n'y a que dans l'eau que je peux faire des efforts et des exercices, c'était l'idée de départ.
C'était le début de l'été, résolution facilement réalisable: soleil, jardin, bronzette t piscine ... des vacances en somme (j'ai quand même emprunté une combinaison de plongée à mon frangin en prévision de l'hiver).

J'ai tendu un élastique de galerie de voiture au cerisier 5m plus loin, me suis attaché les chevilles avec, fait quelques réglages et avec un tuba j'ai pu nager des kilomètres en faisant du sur place. Sauf que dès qu'on s'arrête, aspiré en marche arrière.
: rire :

J'ai pu pendant cette période arriver à des résultats surprenants grâce à l'autohypnose. Je n'ai jamais effacé la douleur à laquelle je suis confronté, mais j'ai quitté le stade de la souffrance.

Et là ce soir en racontant tout ça, je me dis à moi même comme une évidence: Et pourquoi tu ne l'as jamais fait pour l'alcool gros C..?
Serait-ce un Déni?

En tout cas j'ai envie d'essayé maintenant pour l'alcool!

Un brin bavard et impudique ce soir, mais ça fait du bien de se livrer un peu ... et on est protégé par le vecret virtuel ... Non?

Allez, tchao bonsoir! Bocly :pack64:
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede domenika64 » 05 Nov 2011, 01:53

Bonsoir,

Et oui pourquoi pas ne pas se laisser faire ? effectivement le baclo est une aventure .... avec ses vagues des fois agréables et des fois non mais à l'arrivée ....... un bonheur qui n'arrive pas tout seul, certes non .. nous ne sommes pas égaux ici tu trouveras du réconfort, de l'écoute, du soutien et des conseils

Cela est énorme ............... non ?

Bon courage à toi
domenika64
 
Messages: 40
Inscription: 23 Oct 2011, 00:32
Localisation: 64

Messagede bocly » 05 Nov 2011, 12:17

Bonjour le forum!

Quelque heures de sommeil, de beaux rêves encore dans la tête, un bon début de journée.
Je profite d'aller faire un tour au marché sous une pluie dense.
En chemin, j'ai même rencontré des grenouillettes qui dansaient!!!
Direction le laboratoire d'analyses: verdict GamaGT 110.
Je danse alors avec les "grenouilles". :heureux:

Sinon pas d'ES qui ne soient génants.
Je mets en place le "retour d'habitudes positives" ... merci Smooch pour les lectures et les conseils judicieux que tu distilles. Tu vois je suis retourné à mes "lessons" et pourtant c'est le week-end!
:proff:

Plein de pensées à vous toutes et tous!
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 05 Nov 2011, 12:22

Merci Domenika64! :pack26:
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 05 Nov 2011, 16:04

Bjr Smooch!
Juste 1 (hernie discale), c'est un p'tit joueur ton chien!
Et tout ça pour avoir sa voiturette!!!

En vrai, content d'apprendre qu'il ne marche pas sur l'eau maintenant!

CLIN D'OEIL! (je ne l'ai pas en smiles mais je sais que ... tu vas me l'envoyer, n'est ce pas?)

La pluie a cessé, je vais faire une ballade en forêt ... même en solitaire.
Peut-être rencontrerais-je des elfes "humides"? :sefrottermains:

A plus, bonne journée!
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede scorpion » 07 Nov 2011, 06:15

Bonjour Smooch!

Je pense comme Bocly, ton chien-chien est un véritable cabot!

J'ai été opéré d'une hernie discale en 2006. Au bout d'un mois, j'ai repris le boulot! Et pas de voiturette, moi! :pack71:

Par contre, j'aurais bien aimé me faire dorloter par "la fée" du forum, d'autant plus qu'à l'époque, j'étais à Marseille! ;triste1:

Bien cordialement.
Scorpion.
Avatar de l’utilisateur
scorpion
 
Messages: 282
Inscription: 16 Sep 2011, 06:29

Messagede changethescript » 07 Nov 2011, 18:21

Salut Bocly !

Sur mon fil tu as mis :
Toujours à 40mg 4x10, J'ai avancé mon rdv avec le psy pour renouveler l'ordonance.
Question:
Je ne sais pas si je dois parler de craving mais pour moi je buvais le soir à partit de 18h.
Dès jeudi, j'aimerais augmenter de 10mg.
Je pensais à:
10 à 8h
10 à 12h
15 à 16h (+0,5)
15 à 20h (+0,5)
:proff:

Qu'en penses-tu?

Bonne fin de journée!


A ta place, je ferais plutôt :

  • 09 h : 10 mg
  • 13 h : 10 mg
  • 16 h : 15 mg
  • 19 h : 15 mg


Bises
Alex
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12512
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede bocly » 08 Nov 2011, 01:37

Bonsoir Change!

3h d'espace au lieu de 4! Mais bon je gagne 1h au réveil (enfin réveil façon de parler).
Je ne rebondirais plus ... promis ... quoique!

Tu anticipes ou t'as mis une webcam chez moi en vue de "craving" de toutes sortes!!!


En vérité, ça me parait au poil cette répartition en raison de "turbulences latentes". j'espère pouvoir en parler bientôt.


: smooch2 : bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 08 Nov 2011, 02:17

Un peu perdu, un peu naze ...je rentre dans cette boite de jazz!

Souvenirs, souvenirs mais qui reviennent oppressants ... qui me demandent pourquoi je les snobe.
Et je n'ai aucune réponse qui conviennent à leur donner.

Vous mes alcools, je vous ai tant aimés, je garde encore au fonds de moi toutes ses tranches de vie ou nous ne faisions qu'un.
En ces temps là, nous étions inséparables pour le meilleur et pour le pire.

Vous m'avez donné le meilleur de vous même, ce que je savais vous prendre ... votre élixir merveilleux .
J'ai aimé me fondre en vous, épicurien je le revendiquais haut et fort, je vous ai idéalisés parfois oubliant par la même mes semblables.

Je vous ai tout donné, et vous en avez voulu toujours plus!

Ah mes alcools, quel dommage que vous n'ayez su prendre à la juste mesure l'hommage que je vous rendais en vous consommant!

Vous m'avez blessé maintes fois, et souvent à mort. Mais même à terre, j'ai toujours gardé un genou droit, inflexible.
Je ne suis jamais couché devant vous, même lorsque vous me croyez brisé, dompté par votre volonté.

J'ai rampé certe devant votre incroyable puissance ... juste rampé et plié... mais jamais brisé!
J'avais en moi l'espoir et vous seulement vos certitudes de destruction.

Mes alcools ce soir vous me faites sourire, seulement sourire ...

Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede untel » 08 Nov 2011, 02:26

Nuit rhénane

Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme
Écoutez la chanson lente d'un batelier
Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes
Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds
Debout chantez plus haut en dansant une ronde
Que je n'entende plus le chant du batelier
Et mettez près de moi toutes les filles blondes
Au regard immobile aux nattes repliées
Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent
Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter
La voix chante toujours à en râle-mourir
Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été
Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire

Guillaume Apollinaire
Rappelez-moi mon nom ?
untel
Avatar de l’utilisateur
untel
 
Messages: 2247
Inscription: 28 Juin 2011, 22:14

Messagede grenouille » 08 Nov 2011, 08:18

[font=comic sans ms]tiens, c'est rigolo, ça, c'est le poëme que j'avais eu à l'oral du bac[/font]
[font=Comic Sans MS]d'ailleurs, j'ai un doute pour le ¨ de poème...[/font]
[font=Comic Sans MS]la prof de français qui se plante! ouille ouille ouille, y aurait-il du mal de fait? dans les neurones crapaudins[/font]
[font=Comic Sans MS]bises[/font]
[font=Comic Sans MS]dites-donc, les deux, là, vous dormez pas beaucoup![/font]
[font=Comic Sans MS]un ES ou quoi?[/font]
demain, y f'ra beau
grenouille
Avatar de l’utilisateur
grenouille
 
Messages: 331
Inscription: 05 Aoû 2010, 09:24
Localisation: athée côte d'or

Messagede bocly » 08 Nov 2011, 09:32

Bjr Grenouille!

Chut! La nuit tous les chats sont gris!!! :chut: ...
... que les chats???? :mdri:

Bises! Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede bocly » 08 Nov 2011, 12:57

Bonjour!

Voilà, rendez-vous avec mon psy avancé d'une semaine pour éviter la rupture de stock.
L'occasion de faire un bilan aussi et de mieux le découvrir.
Je prends conscience de l'importance d'avoir un suivi avec un médecin.
Que ce soit le psy prescripteur (autre département) ou mon nouveau généraliste, je ne sais pas encore.

Depuis 13 jours, j'étais dans un nuage protecteur juste seul avec le traitement que je découvrais. Avec mes "petites pilules" tout se passait bien.

Chaque jour, de nouvelles sensations positives d'un mieux être physique et un moral au beau fixe.
Et par là même hélas retrouvé aussi avec la réalité de mon quotidien. De nouveau face à mes douleurs invalidantes qui se rappelaient à mon souvenir.

J'avais l'esprit clair, une meilleure résistance physique mais je me retrouvais une fois plus seul avec cette souffrance.

Depuis trois jours, je sens que le temps se gâte. Mes seuls repères de vrai vie n'existent que dans les tempêtes avec l'alcool.
L'alcool et moi sommes de vieux "amis", il m'a permis de continuer à rêver ma vie alors que je ne faisais que vivre mes rêves.

Quand le verdict est tombé et après plusieurs opérations de la colonne vertébrale, seul l'alcool est toujours là. Fidèle mais différent.
Il ne me donnait plus ce plaisir que j'avais à le consommer, juste son fiel distillé sournoisement pour m'empêcher de le rejeter.

Et là, quand je le mets de coté il reste toujours omniprésent.

Alors je reprends un post envoyé par Scorpion Si alcoolique tu es, racontes nous ton parcours. Nul doute que ce dernier sera émaillé de quelques images ensoleillées d'une chute.

... la suite à plus tard!

Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Messagede changethescript » 08 Nov 2011, 13:23

Bonjour Bocly

Depuis trois jours, je sens que le temps se gâte. Mes seuls repères de vrai vie n'existent que dans les tempêtes avec l'alcool.


Comme je le répète à chaque fois, cet état de quasi béatitude que l'on ressent dès les premières doses ne perdure pas longtemps.
Je pense qu'il s'agit de l'effet du baclo, mais aussi de l'espoir, d'une sorte de lâcher prise etc...

Cela ne dure pas, d'autant qu'effectivement, les idées plus claires le constat s'impose : et il faut digérer cela, il faut l'apprivoiser et ne pas avoir peur de la suite.

Donc Bocly, tout cela est on ne peut plus normal !
Et comme le dit si bien scorpion :
Si alcoolique tu es, racontes nous ton parcours. Nul doute que ce dernier sera émaillé de quelques images ensoleillées d'une chute.

C'est très bien dit, et tellement vrai !

Bises
Change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12512
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

cron

x