besoin de conseils

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Messagede patac » 24 Nov 2010, 00:23

oui, marina
c'est bien ce que je t'ai dit en MP
mon toubib a l'heure actuelle ne me suis pas hors amm
donc, je me paie mon médoc
amitiés patac
si tu veux, je peut de dire comment on fonctionne avec mon toubib a l'heure actuelle
Avatar de l’utilisateur
patac
 
Messages: 288
Inscription: 15 Sep 2010, 23:52

Messagede marina » 24 Nov 2010, 00:41

Merci Smooch,
J'ai bien noté et je le dirai à mon toubib!
Autre chose, j'adore complètement ta petite phrase et il m'arrive souvent , dans la journée , quand je rencontre qq difficultés , de me dire que je suis aussi maitre de mon destin et capitaine de mon âme et cela me fait un bien FOU !!
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede marina » 11 Déc 2010, 00:25

Bonjour à toutes et tous!
Bien reçu le message , je continue donc en attendant la levée de l'AMM, un jour viendra ...
Sinon, quelques nouvelles : je suis donc toujours à 240 mg , les effets secondaires sont supportables sauf un peu pour les dernières prises , après lesquelles il est préférable de faire un gros dodo!
Côté psychologique , et je rejoins quelques conseils donnés par PO, il est vrai que l'arrêt de l'alcool , fait remonter à la surface , un nombre impressionnant de problèmes masqués auparavant par l'alcool et le sommeil.. Je dirai que c'est une phase très pénible , très angoissante , que je traverse et ce n'est pas fini sans doute. D'où l'intérêt de faire en parallèle une sérieuse introspection.. et de réfléchir à plein temps ou sur les loisirs sur le phénomène de l'addiction.
Néanmoins , quel bonheur de voir que l'on n'est plus dépendant de l'alcool et que un demi-verre suffit pour combler cette petite envie qui resurgit parfois ! quel plaisir à savourer ! Je vous y engage tous !
Bisous
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede marina » 12 Déc 2010, 00:30

Bonsoir Sylvie ,
Et oui , j'ai sans doute trouvé la bonne dose et j'y reste un moment!
Concernant le psy , je suis en contact avec un psychothérapeute , via internet et c'est un bon moyen pour moi , (qui parle peu !) pour réaliser une introspection et comprendre les phénomènes d'angoisse qui resurgissent .; jusqu'alors calmés par l'alcool.
Je constate que l'arrêt de l'alcool me permet d'aller plus en profondeur, j'écris beaucoup à mon psy ( des mails ), et petit à petit , je dénoue des fils , je comprends les raisons du mal-être initial qui m'a fait plonger dans l'addiction et le faux réconfort de l'alcool.
Je peux conseiller ce mode de thérapie pour les gens qui comme moi , se sont enfoncés dans la solitude. Mais il faut aimer écrire.
Désormais , je me sens plus encline à aller vers les autres.
Reste à le faire évidemment !
Alors , bon courage à ceux qui vivent la même chose , on y arrivera ! et on sortira du trou !
Bises
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede marina » 08 Jan 2011, 19:25

Bonjour à tous et toutes,
Je reviens vers vous pour des conseils avisés!
De 240 mg , je suis passée à 230 mg, les effets secondaires sont mieux supportables , sauf les crises de tachycardie ( mais ce n'est peut-être pas le baclofène ? )
Toutefois , je crains de baisser encore car j'ai peur que l'envie d'alcool ne revienne.
Qui aurait la certitude que , une fois le seuil de l'indifférence atteint , on peut baisser sans risque ?
J'ai du mal à croire en effet , que sans le baclo ; l'organisme puisse "oublier" l'euphorie de l'alcool.
Voilà , j'attends vos lumières et expériences sur le sujet.
Bien amicalement
Marina
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede pierre olivier » 08 Jan 2011, 19:59

Bonsoir,

Il m'est arrivé de descendre trop vite et d'en pâtir.

Puis, je me suis souvenu de mes cours de pilotage ... Quand on est en "phase d'approche" c'est à dire en train d'atterrir, il faut garder la main gauche sur la manette des gaz et la main droite sur le manche. Au moindre doute on remet les gaz à fond et on tire sur le manche pour remonter et faire un autre tour de piste. Même si on a cru voir un obstacle sur la piste, un autre aéronef, et qu'en fait il n'y avait aucun danger, il vaut mieux faire un autre tour de piste pour rien. Bien entendu, il faut toujours garder un peu d'essence dans le réservoir pour ça.

PO
pierre olivier
 

Messagede marina » 08 Jan 2011, 20:47

Merci à vous deux , la réponse de PO était fort humoristique ! je m'en souviendrais .. Ceci dit , je n'ai toujours pas l'explication scientifique: comment mes récepteurs peuvent ils continuer à inhiber l'alcool , si je baisse les doses de baclo ?
Vaste question !
Merci d'avance
Bisous
Marina
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede marina » 08 Jan 2011, 22:21

tout à fait d'accord pour la remarque , j'ai pris la précaution de rester 1 mois et demi à 240 mg, ce fut dur d'ailleurs , maintenant je vais rester à 230 mg un bon bout de temps mais je m'interroge sur le processus... Je vais suivre les conseils de PO ( j'ai du stock en cas de coup dur ) mais il faut avouer que j'ai autant peur des effets secondaires ( tachycardie : que je n'avais pas à 240 mg ) que de recommencer mes craving : dur dilemme!
Dans tous les cas , j'ai une solution d'urgence pour la tachycardie ; c'est l'avlocardyl ( un bêta-bloquant ) mais ce sont encore des médocs hélas ..
Merci de vos conseils,
Bisous
Marina
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede Seb » 08 Jan 2011, 22:39

Bonsoir Marina,

J'ai connu l'indifférence au alentour de 120 mg,j'ai continué à augmenter jusqu'à 150.
Pour vaincre cette fameuse habitude.
A cause des effets secondaire et compte tenu que j'étais indifférent,j'ai décidé de redescendre et sur conseil de mon médecin.
De 0.5 en 0.5 mg de façon à ne pas prendre de risque et ce avec des paliers de 7 jours jusqu'à 80.
Aujourd'hui je suis à 50 mg,je descends toujours de 0.5 en 0.5 mais là sur des paliers de 3 semaine à 1 mois.
Il faut absolument être à l'écoute de soi,gérer les tentations (surtout entre amis).Ne pas oublier d'où on vient...
Je n'ai aucun craving,j'ai la pêche..
Pour résumé,oui c'est possible mais soit prudente.
Il me semble qu'un travail sur soi est nécessaire,il faut vraiment bien se connaitre.
Est ce une certitude...Oui je pense,mais ATTENTION à bien gérer la bête.
Bien à toi.
Seb
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede marina » 08 Jan 2011, 23:02

Merci Seb,
Je retiens l'idée de 0,5 mg
Quand tout le monde parle de craving , est-ce que le fait d'avoir envie d'un verre de vin , s'en servir un demi et être satisfaite , est-ce un craving ? Car , j'ai souvent envie de ce geste ( à l'apéro ) et je m'en contente. Mais c'est cela qui me fait peur , peur d'avoir envie d'un second..; En principe, le goût et l'effet de l'alcool ne me plaisent plus mais c'est ce geste , toujours cette réminiscence d'un réconfort inutile.. En fait , je préfère le verre d'eau ou de jus de fruit.
Bisous
Marina
Avatar de l’utilisateur
marina
 
Messages: 42
Inscription: 05 Sep 2010, 14:55

Messagede changethescript » 08 Jan 2011, 23:17

Bonsoir Marina

Si tu as envie d'un verre de vin et qu'au bout de la moitié tu en es satisfaite et que tu ne te sens pas obligée d'en prendre un second un 3 eme etc, à mon sens ce n'est pas un craving mais un rituel et l'habitude
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12482
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede Seb » 08 Jan 2011, 23:38

Marina,

C'est pas évident de te répondre,je m'explique.
Je bois un verre 1/2 par repas (vin) et c'est par pur plaisir,ça doit être mon coté épicurien,j'aime les bonnes choses.
Entre amis 3 ou 4 verres pas plus et pas envie de plus.
Et je ne fais aucun effort sur la restriction,ça vient tout seul.
Maintenant pour l'habitude c'était plus long (pour ma part)pour ne plus y penser.
Un peu comme quelqu'un qui fume,le geste est plus dur à oublier.
Si un verre de vin te fait plaisir pourquoi pas,maintenant si tu le vis pas très bien je pense qu'à terme le baclo doit faire son travail.
Je pense aussi qu'il faut un peu de temps pour que les choses se mettre en place et que le cerveau reprenne sa "place"
Courage.
Seb
On a longtemps cru,à tort que l'alcool "donnait des forces" ou qu'il réchauffait.
Aujourd'hui,il refroidit 120 personnes par jour !!!

http://arreter-de-boire.fr/
Avatar de l’utilisateur
Seb
 
Messages: 425
Inscription: 04 Mai 2010, 09:29

Messagede changethescript » 08 Jan 2011, 23:46

Bonsoir Seb

Si je comprends bien tu n'as plus eu de craving mais l'habitude était toujours là
Ma question : as tu continuer d'augmenter jusqu'à ce que l'habitude disparaisse ou pas ?
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12482
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Messagede vero » 09 Jan 2011, 00:09

Scousi, je m incruste, mais la conversation m interesse, et la question de Change me concerne je crois.
Je suis a 160 depuis une semaine, ce soir j ai une eue une bonne bataille, a savoir si c etait contre l habitude ou le craving, je ne pose la question.
Cela dit, j ai mange un ENORME steak, haricot vert, et frites ( le tout avec une sauce au poivre) et je me sens vide, j ai un poids desagreable d angoisse sur la poitrine.
Alors habitude ou craving ? j augmente ou non ?
Avatar de l’utilisateur
vero
 
Messages: 430
Inscription: 26 Sep 2010, 14:26

Messagede vero » 09 Jan 2011, 00:15

oubli : je n ai bu que 2 bieres, j ai reussi a casser l habitude/pattern (j en suis tres fiere) mais..mais..je ne me sens pas tres en forme pour autant.
Alors Seb? des conseils ?
Avatar de l’utilisateur
vero
 
Messages: 430
Inscription: 26 Sep 2010, 14:26

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

cron

x