annes: dur

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Oubli, culpabilté, surveillance, bienveillance

Messagede untel » 24 Déc 2012, 17:44

Bonjour,
Je m'immisce aussi, parce qu'à vous lire il me vient une chtite idée comme ça, d'ordre général, sur les rapports entre pochtron (pour faire simple) et aidant.
L'alcool rend oublieux. On peut ne pas se rappeler de ce que l'on a fait la veille, après une bonne cuite par exemple, et passer une bonne partie du lendemain à faire ce que j'appelle les "reconstitutions", c'est à dire à vérifier ce qui s'est passé la veille, et en gros "jusque où on est allé", si rien de définitif n'est arrivé. Tant que la reconstitution n'est pas effectuée, le doute subsiste, et on enquête discrètement auprès du voisinage (dont l'aidant bien sûr), terrorisé à l'idée qu'il nous dévoile une ignomignie de notre fait. Cela commence au premier regard : "As-t-il (elle) l'air d'avoir vu quelque chose ?", "Semble-t-il (elle) affecté(e) ?".
A ce stade, le pochtron est tendu, et réagira plus ou moins vivement, selon son niveau de "culpabilité accumulée", plus ou moins sereinement.
A ce stade, on doit différencier la bienveillance, qui permet la complicité , et surveillance qui rend cette complicité impossible.

Dans la situation que tu décris, annes, en me mettant à la place de ton mari, voici ce que j'imagine : depuis X jours, je travaille à arrêter de boire, j'ai fait un sans faute hier, et je le sais. Je sais que ma femme le sait. Si elle me félicite vivement, je peux me dire qu'elle me prend pour un môme, parce qu'après tout, c'est sensé être normal d'assurer. Si elle a les yeux qui brillent de contentement, et que le fait d'avoir assuré la veille est discrètement passé sous silence, je suis déchargé d'une lourde culpabilité accumulée, retrouve un satut d'adulte responsable, et on passe une bonne journée. Complices.Et on a jeté discrètement un peu de cette sal...rie de culpabilité acumulée.



A ce stade, le pochtron est manipulable, et certain(e)s ne s'en privent pas !
Il est très facile de faire croire à quelqu'un qui a bu qu'il aurait fait quelque chose, s'il ne se rappelle pas des événements de la veille. Très facile aussi de profiter des idées recues et à priori sur l'alcool pour dénigrer le pochtron, tout en se posant en saint(e), "Comme vous avez de la patience de le (la) supporter ..." .

Enfin, moi, c'est ce que j'en ai vécu.
Voilà, c'est tout, rompez.
Joyenx noël tout ça.

untel
Rappelez-moi mon nom ?
untel
Avatar de l’utilisateur
untel
 
Messages: 2247
Inscription: 28 Juin 2011, 22:14

Re: annes: dur

Messagede Sandrine » 24 Déc 2012, 18:07

Bingo, merci pour ça untel, je me tournais autour du pot dans mon crâne sans arriver à mettre le doigt dessus.

Et toi Annes, t'en penses quoì?
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: annes: dur

Messagede clara » 24 Déc 2012, 18:29

Bonjour Anne

Je vais te donner mon point de vue car je connais les 2 aspects, j'ai d'abord été fille d'alcoolique et j'ai été alcoolique 15 ans après sa mort. Le mieux est de ne rien dire, tout au moins pour l'instant, il n'est pas encore prêt. Le dialogue doit avoir lieu c'est certain, mais le traitement ne fait que commencer, il serait bien qu'il se rende compte que cela se passerait mieux s'il diminuait sa conso, mais il y viendra et lorsqu'il ressentira les premiers effets bénéfiques du baclo, je pense qu'il aura besoin d'en parler avec toi ou avec son médecin. Pour l'instant contente toi d 'observer et laisse le faire. Mon père lorsqu'il avait bu, devenait violent avec ma mère à la moindre réflexion, tant qu'elle ne disait rien ça allait. Il faut y croire Anne, c'est très dur pour lui en ce moment mais il prends le baclo et c'est le plus important. Cette période de fêtes n'est pas faite pour faire avancer les choses, dans une semaine ce sera fini et tant mieux

Bises
Clara
La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé. (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
clara
 
Messages: 2905
Inscription: 21 Sep 2010, 01:19
Localisation: Bordeaux

Re: annes: dur

Messagede annes » 25 Déc 2012, 01:35

merci,sandrine,mais c'est bien mal parti pour les fêtes ,;je crois que tu as raison,j'aurais dû me taire ,ne pas le féliciter mais comment ne pas exprimer ma joie qd il y a du mieux alors que je tais si souvent mon désespoir ;c'est sans doute qu'il sent que je suis aux aguets ,et c'est vrai ,je suis aux aguets ;en fait,je crois qu'il ne réalise pas tout-à _fait les dégats ,le stade où nous en sommes ou plutôt où moi,j'en suis car je suis au fond du précipice et que je m'accroche à n'importe quelle petite bouée qui passe et cette réunion familiale en était une et il me l' a coulée .Ce soir,nous sommes seuls comme demain puisque mes enfants vivent au loin, chacun avec notre solitude et notre chagrin et cela a mal tourné ;il a ouvert 2 bouteilles de vin et voilà,le vin tourne à nouveau en vinaigre ,on a même parlé divorce ...peut-être serait-ce mieux pour nous deux .,parfois je me demande si un changement de vie ne le guérirait pas de son mal de vivre ,je ne sais plus .
vive les fêtes ,c'est si bon quand on est seul ,qu'on crève de souffrance devant les devantures si décorées ,devant toute cette bouffe à donner des indigestions ,à devoir être hypocrite et dire "mais oui,tout va bien" ,à être traitée comme une pestifèrée par certains parce que femme de ,à sortir tjrs seule par crainte qu'il ne déconne ,à se demander pq on n'a pas droit au bonheur depuis des années ,pq on en est arrivé là alors que tout de suite j'ai vu le danger qd il a commencé à boire ,que je l'ai alerté,supplié ,pq J'AI PAS DROIT AU BONHEUR????
Désolée mais j'ai la rage ,la raggggggggge ,
Merci de m'avoir écrit ,je vais essayer de dormir et faire un rêve de Noel,un vrai ,un monde où je pourrai ,être tout simplement heureuse ,auprès de mes enfants et sans personne pour m'empêcher de voir mes petits enfants ,la vraie vie quoi,toute simple mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede annes » 25 Déc 2012, 01:48

à Untel,
je vais essayer ...je vais suivre ce chemin ...mais la logique de de ce chemin est tellement déroutante mais sans doute vraie puisque vous l'avez vécue.merci pour l'aide .
je vais aller dormir pour oublier,cela ira mieux demain,enfin peut-être.
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede bocly » 25 Déc 2012, 04:56

Bonjour Annes!

Je découvre ton "sujet".
J'ai préféré prendre le temps de tout lire, tellement ta détresse m'a touché.

Pour sur tu es (il est) au bon endroit et au bon moment.

:membresbienvenue:

je ne reviendrais pas sur tes témoignages et son "voyage" actuel avec le baclo.
Tu as déjà reçu tellement de réactivité de beaucoup.

A part le lien qui t'a déjà été donné par Dignes du Bonheur:
espace-membres/demandes-repartitions-t3862.html#p65439
Tu peux en user et en "abuser" pour parler de ses dosages, ses répartitions et se heures de craving ... et de la progression de son "voyage".
Change recevra en direct tes questions et te répondra sur ton "sujet".

Ici, d'autre qui mieux que moi, te soutiendront en tant qu'accompagnante.
T'aider et de te délivrer (te soulager) de cette souffrance et cette culpabilté.

Ah, l'amour que l'on porte à quelqu'un est un des plus beaux cadeaux que la vie peut nous donner.
Mais le besoin de reconnaissance est tout aussi normal, c'est humain.

Tu risques (vous risquez) de connaître de nouveaux changements rien que par ta présence sur le forum.

Je te sens prête, motivée ... de toute façon plus rien à perdre.

Je fréquente ce forum depuis octobre 2011; beaucoup de "glissages arrosées" mais jamais perdu de vue ma détermination et aussi le "panoplie complètes des "Es" ... mais tout passe avec le baclo et certains changements obligatoires ... un réveil sur soi et une veritable envie de terrasser "la pieuvre" ... c'est possible!

"Liberté retouvée depuis 3 mois (totalement).

Ta "moitié" (tu parles et nous racontes pour lui) ... quelles sont ses motivations?

Pas "sa vie rêvée (au travers de l'alcool), mais ses rêves à vivre.
En a-t-il? ... J'en suis sur!

Même si aujourd'hui envahi dans ses "vapeurs d'alcool" ... on (tu) ne reste pas accroché à un "pochtron", à un malade, à un qui doit" se réveiller" et prendre constat des dégats sans pour autant reparti oublier.
Non, tu restes encore auprès de lui.

Et aussi, (au cas où) pour t'apporter encore plus de conseils la lecture de ce livre:
Image


En attendant de te (vous) lire bientôt!

Belles et bonnes fêtes de fin d'année!
: clindoeil :
Bocly
C'est en nous que l'on trouve ... la liberté, la sobriété et la "paix de l'esprit"!
Avatar de l’utilisateur
bocly
 
Messages: 3932
Inscription: 27 Oct 2011, 09:47
Localisation: Hautes Alpes

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede annes » 26 Déc 2012, 00:04

Bonsoir,Change,
merci pour la réponse mais je ne sais pas te dire plus car le contact avec mon mari est coupé et j'avoue que je n'ai ni l'énergie ni l'envie de renouer pour le moment car il faudra discuter et que je suis lasse ,cela d'autant plus qu'il a mal pris mes félicitations pour sa bonne tenue de dimanche .J'ai décidé suite aux conseils reçus et qui convergent de me tenir au loin ,cela apaisera peut_être la tension qu'il y a entre nous .
Je reprendrai contact dès que possible,
à bientôt et merci encore
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede annes » 26 Déc 2012, 00:44

bonsoir,Bocly,
pas évident de te répondre..tu soulèves une grande question en moi;quels sont les rêves que mon mari a encore en lui....et bien,je n'en sais rien car à mes nombreuses questions,il ne répond pas tellement il est enfermé dans son monde intérieur ;il ne répond jamais à ce type de questions,jamais ...il est éteint ,il n'y a plus de pile dans la machine ,plus de lumière et cela depuis longtemps ;c'est très rare de le voir "un peu heureux ",et depuis qu'il prend le baclofen(à part une quinzaine de jours où j'ai cru au miracle ) ,c'est encore pire ;il a des journées quasi silencieuses ,c'est la déprime totale ;aussi je crois que le chemin est encore long ,très long avant qu'il ne se réveille si réveil il y a .Rien ne le motive ,il n'a pas de hobby,pas d'amis ou quasi ,ne lit plus ,ne regarde plus la tv ,seul l'ordi l'occupe mais c'est tout_à fait asocial être face à son ordi durant des heures.Projets ?,non,et longtemps,j'ai essayé de l'entraîner avec moi mais j'avoue que je laisse tomber maintenant ,j'ai besoin d'oxygène et de joie extérieure pour survivre .
En tout cas ,c'est bon de lire ton témoignage comme celui des autres ,chacun m'apporte réflexion ,et surtout meilleure compréhension du problème vu de l'autre coté ,de ce fameux voyage qu'il fait maintenant ...et de voir que tu peux savourer un verre sans souci ,avec allégresse même ,m'ébahit car la situation est telle dans mon esprit que je ne peux voir se lever un verre sans voir le signal "danger" à coté et que moi qui n'ai pas de problème de ce coté,je ne peux plus boire un verre sans culpabiliser ,j'ai aussi du chemin à faire ...
bonnes fêtes ,merci pour le soutien
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede hbb » 26 Déc 2012, 11:09

Me revoici avec une minuscule fenêtre de temps pour vous répondre, Annes. Au moindre petit progrès, comme ceux que vous avez constatés, réjouissez-vous, accrochez-vous à ces espoirs comme à des bouées, patientez, veillez seulement à être bien sûre que les cachets sont avalés, discrètement.
L'important également est d'arriver à ce qu'il sache pourquoi il boit et à ôter le caillou dans la chaussure, autant que cela soit possible, à court ou moyen terme ; est-ce le craving, envie physique de combler le manque d'alcool, ou l'habitude, un refuge, une récompense ?
Nous, les accompagnants, avons un rôle à la fois primordial et fort difficile. Il nous faut faire une synthèse très fine et dire un mot ou deux, très précis et ciblés, au moment le plus judicieux où l'on sent que le dialogue peut s'instaurer.
Le difficile est de montrer que l'on est malheureux de l'alcoolisation, que, si l'on surveille, c'est par crainte du pire, pour aider et non pour espionner ou reprocher, parce que l'on aime et que c'est une torture de voir l'autre se détruire.
hbb
hbb
 
Messages: 15641
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: DEMANDES DE REPARTITIONS

Messagede changethescript » 26 Déc 2012, 12:45

annes a écrit:Bonsoir,Change,
merci pour la réponse mais je ne sais pas te dire plus car le contact avec mon mari est coupé et j'avoue que je n'ai ni l'énergie ni l'envie de renouer pour le moment car il faudra discuter et que je suis lasse ,cela d'autant plus qu'il a mal pris mes félicitations pour sa bonne tenue de dimanche .J'ai décidé suite aux conseils reçus et qui convergent de me tenir au loin ,cela apaisera peut_être la tension qu'il y a entre nous .
Je reprendrai contact dès que possible,
à bientôt et merci encore
annes


Je te comprends annes. Il est évidemment primordial de te préserver. Prends soin de toi avant toute chose.

Grosses bises et à bientôt.
change
Je ne suis pas médecin.
Les conseils que je vous donne sont de simples indications de répartition des doses prescrites par votre prescripteur.
Privilégiez toujours ses conseils par rapport aux miens.
Incitez le à s'inscrire, à se former et à participer à notre FORUM MÉDECINS
Renseignez vous sur le baclofène en vous rendant sur le site ARRETER DE BOIRE
Pour une aide sur votre traitement : DEMANDES DE RÉPARTITIONS
Avatar de l’utilisateur
changethescript
 
Messages: 12512
Inscription: 13 Aoû 2010, 15:20
Localisation: Marseille

Re: annes: dur

Messagede annes » 27 Déc 2012, 00:53

merci hbb,merci change ,merci à chacun,derniere ligne droite car je pars demain pour 3semaines ,contente et inquiète ,même très inquiète car il FAUT que tout se passe bien ,mon mari s'en rend compte lui aussi car il m'en a fait la remarque de lui-même (il reparle un peu aujourd'hui)
Je vais essayer de me contrôler sans le contrôler de trop près ,même de loin ,je réalise mieux la pression que je peux exercer sur lui par mon désir de l'aider et ce grâce à vous tous et c'est pourquoi aujourd'hui ,après cette dizaine de jours épouvantables où j'ai perdu pied suite à un trop plein,je voudrais témoigner auprès de ceux qui parcourent ce site merveilleux de façon anonyme de ne pas hésiter à s'inscrire car l'impact des mots est tellement plus fort quand ils s'adressent à nous ,que chaque mot a son importance et mène à la réflexion même si on ne voit pas de suite l'impact des idées lancées et si le problème de mon mari n'est pas encore résolu ,il est moins lourd à porter .Chacun apporte sa compétence avec sa sensibilité et ouvre des portes alors que tout semblait si sombre et si fermé .
Internet n'est pas tjrs accessible là où je vais mais je m'arrangerai .
bonnes fêtes ,j'embrasse toutes ces petites lumières
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede hbb » 27 Déc 2012, 23:42

Faisons confiance à l'amour qui vous lie et au baclofène !
hbb
hbb
 
Messages: 15641
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: annes: dur

Messagede annes » 23 Jan 2013, 15:35

bonjour à tous,
suis de retour et toujours au même stade ;les jours de fête n'ont pas aidés ,au contraire,ont redonné goût de l'ivresse à mon mari qui retrouve de ce fait ,agressivité ,nuits difficiles ,journées plan plan style épave ,bref rien que du bon .Je ne vois pas le bout du tunnel ,lui non plus,je pense .Je n'ai plus du tout confiance en lui ,dans sa volonté de guérir ,je me demande ,suite à un certain témoignage trouvé sur le forum,si je ne suis pas son problème ,je ne suis plus capable de lui donner de l'amour,dès qu'il boit et que sa tête change,je recule et me barricade dans ma carapace, ;je sais que cela n'arrange rien mais je n'en suis plus capable et si le miracle du baclofene n'arrive pas ,je partirai .Cela fait 7 mois de traitement ,7 fois 30 jours,210 jours d'attente et la vie tjrs si difficile sans parler des conséquences familiales énormes ,le tout est insupportable ,un vrai cauchemar éveillé..pas moyen de discuter avec lui,de le faire sortir de son inertie ,et je ne vois pas comment faire jaillir l'étincelle qui le ferait revivre ;bref ,pas d'avancée ,plutôt du recul ...2013 commence bien...j'espère que c'est mieux pour vous tous .
à bientôt
annes
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

Re: annes: dur

Messagede hbb » 23 Jan 2013, 23:38

Avez-vous lu le sujet de Camby (baclofene/camby-t4358-180.html?hilit=camby#p81301)?
Elle et sont compagnon sont passés par des moments très difficiles.
Et celui de Jade (baclofene/quand-les-premiers-resultats-prise-baclofene-t3856-225.html) ?
Essayez, par tous les moyens, de trouver l'étincelle qui lui donnera envie de faire le deuil de l'alcool et de croire au traitement, même si vous devez en passer par un vil chantage. Vous vous battez pour deux. C'est épuisant, mais au plus creux de la vague, on ne peut que remonter.
Tenez bon. Toute cette noirceur va disparaître.
hbb
hbb
 
Messages: 15641
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: annes: dur

Messagede annes » 25 Jan 2013, 16:45

bonjour,hbb,
ai ,suite à votre conseil,lu le témoign
Avatar de l’utilisateur
annes
 
Messages: 143
Inscription: 08 Déc 2012, 22:40

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

x