l'abstinence en question

discussion libre d'entraide sur le baclofène
Règles du forum
Bienvenue aux nouveaux !

* Ici vous pouvez créer votre propre sujet, c'est à dire le fil de discussions sur lequel vous pouvez vous présenter et serez suivis tout au long de votre parcours.

* Si vous en avez déjà un, le forum libre est à votre disposition pour aborder d'autres thèmes.

Re: l'abstinence en question

Messagede fabriced » 04 Mai 2018, 22:43

je cherche à comprendre pourquoi tu écrit : poyrquoi plutôt que : pourquoi ......
Je ne veux pas te blesser mais je le vois et les autres aussi !
Je suis curieux ,sorry
Bisous
Gardez le Baclo ,gardez courage!!! ca marche !! vous le sentez ! mais il faut s'adapter ..
BISES
Avatar de l’utilisateur
fabriced
 
Messages: 700
Inscription: 30 Jan 2013, 18:13
Localisation: 29200 BREST

Re: l'abstinence en question

Messagede chouchou » 04 Mai 2018, 22:45

Juste parceque j ecris vite Ét que je fais pas attention aux fautes
chouchou
 
Messages: 1633
Inscription: 13 Déc 2013, 19:21

Re: l'abstinence en question

Messagede fabriced » 04 Mai 2018, 22:49

Tu pourrais me dire comment tu fais pour mettre un accent sur une lettre majuscule ??!!
Gardez le Baclo ,gardez courage!!! ca marche !! vous le sentez ! mais il faut s'adapter ..
BISES
Avatar de l’utilisateur
fabriced
 
Messages: 700
Inscription: 30 Jan 2013, 18:13
Localisation: 29200 BREST

Re: l'abstinence en question

Messagede hbb » 04 Mai 2018, 23:03

Peut-être Choucou a-t-elle un Mac sur lequel il existe une touche qui permet les majuscules avec accent.

Je ne sais bien sûr pas ce qu'est l'indifférence à l'alcool, mais à la nourriture très riche, oui.
À force d'avoir eu des maux d'estomac en mangeant des plats ou des desserts bien chargés en beurre ou crème, puis d'avoir apprécié la cuisine légère à base de légumes qui passe "comme une lettre à la poste", je redoute maintenant les dîners trop copieux et n'ai plus aucune attirance pour les bonnes grosses glaces bien grasses, par exemple. Les sorbets me donnent autant de plaisir.
Et pourtant, j'ai beaucoup aimé manger et cuisiner bien gras et riche. Lorsque je passe maintenant devant une vitrine de pâtisseries, ma première réaction est l'envie, puis le souvenir de l'estomac douloureux et le dégoût.
Votre indépendance à l'alcool prendra-t-elle un tour similaire ?

hbb
hbb
 
Messages: 15746
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 04 Mai 2018, 23:12

Hbb ! Cette analogie est très engageante! A nous la route des eaux pétillantes!
Merci de nous accompagner infailliblement.
Anne
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede jocelyne1955 » 04 Mai 2018, 23:18

Donc, vous gardez un appétence pour les gâteaux, c'est le souvenir des tracas que ça va vous provoquer qui vous empêche d'en acheter. Vous n'êtes indifférente à ce petit plaisir
Ça ne marche pas pour les alcoolodépendant que nous sommes (en tout cas pas pour moi). Le souvenir du mal que me procure l'alcool ne m'empêche pas de replonger régulièrement
Jocelyne
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: l'abstinence en question

Messagede hbb » 04 Mai 2018, 23:25

C'est trop récent, Jocelyne. C'est pour cela que je vous conseillais au moins 6 mois de non-alcool.
Et oui, la vue d'un joli gâteau me donne envie. Mais le dégoût suit très vite.
hbb
hbb
 
Messages: 15746
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 04 Mai 2018, 23:40

L'alcool est une drogue dure
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 04 Mai 2018, 23:41

quand il saisit les potentiels alcoolodependants.
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 04 Mai 2018, 23:53

Les mauvais souvenirs s'effacent totalement quand on a envie de boire. Si j'avais pu ne boire que 2 Leffes par jour, j'aurais dit oui à cette dépendance. La torture c'est de se dire que même ça, il faudra peut être y renoncer. Je peux sans sans problème m'imaginer ne plus jamais manger de pizza mais la pizza ne rend pas pompette.
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 05 Mai 2018, 00:27

Je crois qu'il y 3 choses et pas seulement les 2 premières: le craving, l'indifférence et le plaisir de boire libre. Bref : dépendance, indifférence, indépendance. Non? J'insiste parce que, dans cette discussion, ce sont des nuances essentielles qui ne relèvent pas que d'une différence de quantité (trop, rien, un peu) mais d'une différence de nature. Après le trop, en passant par le baclo, peut on connaître le un peu sans replonger?
Anne
Beaucoup de gens n'auraient jamais commencé le traitement sans cette perspective dit Jaury.
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede jocelyne1955 » 05 Mai 2018, 08:38

Après le trop, en passant par le baclo, peut on connaître le un peu sans replonger?

Tout à fait, Anne. La plupart des guéris-sous-baclofène témoignent de ça : ils peuvent boire un verre ou deux occasionnellement sans problème. La majorité ne sont pas devenu abstinents. Ce qui est dangereux, quand on a atteint sa dose-seuil, c'est d'avoir une consommation régulière, journalière (même si ce n'est qu'un verre ou deux)
Pour moi, indifférence et indépendance sont une même chose
Avatar de l’utilisateur
jocelyne1955
 
Messages: 6181
Inscription: 22 Juin 2014, 09:27
Localisation: 91

Re: l'abstinence en question

Messagede Anne13 » 05 Mai 2018, 09:50

Merci Jocelyne. J'enregistre le "occasionnellement" d'autant plus que je bois tous les jours.
Anne
Avatar de l’utilisateur
Anne13
 
Messages: 1156
Inscription: 30 Mar 2018, 18:14
Localisation: 13008 Marseille

Re: l'abstinence en question

Messagede hbb » 05 Mai 2018, 14:03

Le danger pour toute dépendance, c'est l'habitude, le rituel, Anne.
C'est pourquoi vous avez la mission en parallèle, de vous en créer de nouveaux, qui vous apportent du plaisir, mais sans alcool. Lorsque vous serez prête autant psychologiquement que physiquement, la transition se fera toute seule.
hbb
hbb
 
Messages: 15746
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: l'abstinence en question

Messagede chouchou » 05 Mai 2018, 21:24

Je pense comme jocelyne.
Je ne pense pas que l Ôn puisse consommer quotidiennement én ayant atteint sa dose seuil. C ést joué avec le feu. Reussir a atteindre ûne stabulite Ét de pouvoir boire occasionnellement parait plus raisonnable quznd on a connu l enfer pour s én sortir.
Fabricied, je ne met pas d accent sur ûne majuscule Ca se fait tout seul
chouchou
 
Messages: 1633
Inscription: 13 Déc 2013, 19:21

Précédente

Retourner vers Fil solidaire. Bienvenue aux nouveaux ICI

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 43 invités

cron

x