Discussion : les effets néfastes de l'alcoolsur notre organi

Discussion : les effets néfastes de l'alcoolsur notre organi

Messagede clairette » 02 Mai 2010, 00:24

Bonjour
Vous pensiez en ce 1° Mai faire la cigale, et bien j'ai fourmillé pour vous et je vous apporte un peu de lecture ! Comme exprimé dernièrement par Jiday, je vais vous parler des effets néfastes de l' alcool sur notre organisme. Car il est nécessaire avant de continuer ces sujets sur la reconstruction de savoir d' où l'on vient, ou à quoi l'on a échappé, pour comprendre pourquoi se reconstruire.


Bonjour Smooch..

Eh bé !!! Tu as comme d'habitude ultra bien bossé !! Ton article est super intéressant. j'y ai appris beaucoup de choses dans le détail, puisque je savais bien que l'alcool était responsable de tout de sorte de bobos..

Merci de nous faire partager le fruit de ton travail. Car il est bon de se rappeler tout cela, de le lire et relire pour réaliser, comme tu dis, qu'on a sans doute échappé à beaucoup de choses !! En espérant toutefois que d'autres n'ont pas contracté l'un de ces terribles choses....

Je le relirai encore demain.

merci à Jiday d'avoir suggéré ce fil, et merci à toi Smooch d'avoir prit le temps de le faire.

A bientôt,
Clairette
[font=comic sans ms][font=comic sans ms][/font][/font]
Avatar de l’utilisateur
clairette
 
Messages: 237
Inscription: 03 Oct 2009, 12:10

Messagede tout noir » 02 Mai 2010, 18:24

je suis surprise de voir si peu de gens intéressés par ton article ........ nous sommes pourtant tous concernés de près ou loin

grâce a quelques mots on arrive a situer l’état de sante ou nous nous trouvons !
et surtout jusqu’où nous ne voulons pas aller
tout noir
 
Messages: 163
Inscription: 05 Fév 2010, 19:38

Messagede maryse » 02 Mai 2010, 20:17

Idem pour moi, je l'ai lu et relu, très instructif cet article Smooch.
Maryse.
Avatar de l’utilisateur
maryse
 
Messages: 485
Inscription: 20 Avr 2010, 18:33

Messagede jiday » 06 Mai 2010, 21:34

Bravo Smooch,

C'est super complet. J'ajouterais juste ceci.

Quand j'étais en cure, un médecin est venu nous parler de ces effets néfastes de l'alcool. Bien sûr pas de façon aussi précise, complète et scientifique que ne l'a fait Smooch.

Smooch nous indique que la vitamine D n'est pas bien digérée à cause de l'alcool. La vitamine D est indispensable pour nos os et Smooch indique que sans cette vitamine D, l'abus d'alcool entraîne ainsi indirectement des fractures.
Même avant d'attraper cette maladie qu'est l'alcoolo-dépendance, je buvais régulièrement. Eh, bien quelle ne fût pas ma surprise d'avoir, vers 40 ans, toute une série de fractures pour de bénins accidents. Moi qui, précédemment, avait eu des accidents bien plus graves mais sans aucune fracture.
Cette vitamine D est aussi nécessaire pour le maintien d'une bonne dentition. Si la dentition n'est pas parfaite, les aliments ne seront pas mâchés correctement, et c'est tout ce qui est décrit par Smooch au niveau de la digestion et des dégâts aux organes qui pâtit en plus. C'est un effet multiplicateur.

Autre point que je souhaitais indiquer, c'est que si tout se passe bien pour un organe, l'alcool fera irrémédiablement des dégâts ailleurs. Prenons le foie par exemple. C'est lui qui, a priori, encaisse le plus (stéatose hépatique, cirrhose, ...). Eh bien s'il n'encaisse pas, c'est le pancréas qui encaisse.
Ainsi, j'ai un ami qui buvais autant que moi, nous vérifions, par prises de sang, l'état de notre foie. Et là, surprise: mes examens n'étaient pas bons et les siens parfaits. Un examen échographique montrait que j'avais une stéatose importante (c'est réversible) et lui rien. Je n'y comprenais rien.
Jusqu'au jour où il apprend qu'il est atteint d'une pancréatite. Et ça c'est pas réversible, il ne peux plus boire une goutte d'alcool, sinon c'est la mort assurée.
Alors, je fais des prises de sang régulièrement pour voir comment se porte mon foie, mais aussi une échographie du système digestif complet, des reins tant qu'on y est.
Dernièrement, je me suis fait enlevé un polype important par coloscopie. Ce genre de polype peut entraîner un cancer de l'intestin. Je me fait opérer des hémorroïdes prochainement. Encore des dégâts de l'abus d'alcool.

Donc se guérir avec du baclofène c'est super, mais tenter de prévenir tous les dégâts dès à présent, c'est selon moi, encore mieux. Après tout reviendra dans l'ordre du normal et je pourrai vivre comme des personnes plus du tout malades.

Avec tout ce que nous a écrit Smooch et en comparaison avec les effets secondaires du baclofène, je pense qu'il n'y a pas photo. Je préfère subir les effets secondaires, et j'en ai pas mal à 270 mg / jour, que d'aller à une mort certaine, à petit feu, et en passant de plus en plus de temps dans les hôpitaux et sur les tables d'opération.

Allez, gardons le moral.
Baclofènement vôtre,

JiDay
Avatar de l’utilisateur
jiday
 
Messages: 10
Inscription: 15 Nov 2009, 12:14

Messagede caïtness » 25 Nov 2011, 14:51

Je viens de lire l'article très intéressant de smooch.Je trouve ça super d'avoir fait un récapitulatif de toutes les maladies qu'on peut avoir à cause de ce poison qu'est l'alcool.Peut-être que certains alcooliques s'en fichent, mais moi quand j'ai appris hier que j'étais à un doigt de la cirrhose.... j'ai eu un déclic, la peur de ma vie.

Je ne dis pas que je vais arriver tout de suite a cesser de boire (il faut encore une fois que je change de médecin-alcoologue, le mien m'ayant laisser tomber, et qu'on me refasse des examens complémentaires, ainsi que j'augmente certainement mes doses de baclofène) mais tout ça fait réfléchir. J'ai tellement pleurer hier soir et ce matin (je me voyais en train de mourir avec des tuyaux partout) que ce midi j'ai juste mangé des haricots verts nature et bu de l'eau (avec une petite gelule au desmodium que j'ai acheté en magasin bio, contre les hépatites).

C'est dur de trouver un medecin compatissant qui explique toutes ces maladies précisément comme l'a fait smooch, qui ne nous culpabilise pas.
Je suis prof, et je sais que le meilleur moyen d'expliquer les choses dangereuses de la vie à mes élèves (mauvaise conduite, en etat d'ivresse, drogues etc....) c'est la prévention. Quitte à faire peur. Il le faut, sinon on se donne trop bonne conscience (exemple: les "images et photos" sur les paquets de cigarettes ça me fait doucement rire.....

Bref, merci smooch pour ton article. BISOUS
Avatar de l’utilisateur
caïtness
 
Messages: 27
Inscription: 09 Sep 2011, 15:00

Re: Discussion : les effets néfastes de l'alcoolsur notre or

Messagede Sandrine » 14 Juil 2012, 11:40

B'jour les gens.

Je vais en rajouter une couche au sujet des varices oesophagiennes, car aux urgences nous avions parfois affaire à des cas de rupture de ces fameuses varices. Suivant l'étendue des lésions, c'est une question de vie ou de mort.

Petit historique d'abord: le foie en stéatose augmente de volume et le système circulatoire est comprimé. Or le foie a un système ciculatoire qu'on appelle système-porte: si le sang ne peut circuler librement, il va stagner voire refluer en quelque sorte vers la voie de sortie la plus proche, c'est-à-dire repartir en direction du système d'irrigation digestif, et vers l'oesophage en premier. Vu que l'oesophage lui-même peut faire de la place pour laisser passer les aliments, les veines de l'oesophage peuvent de même se dilater vers la place disponible, à l'intérieur du conduit. Les vaisseaux y deviennent proéminents, et au passage des aliments, si quelque chose comme une croûte de pain les effleure, une lésion peut se produire, et entraîner un saignement. Elles peuvent aussi sauter toutes seules...

Si le saignement est modéré mais continu, le sang va être digéré et sortir avec les selles; elles sont noires, liquides, et puent atrocement suivant la quantité présente - ça s'appelle du méléna, l'odeur est à gerber, ça sent pas la merde... ça sent la mort. Là, déjà, fissa chez le médecin...

Si le saignement est violent, vomissements de sang. Et urgence vitale, car l'hémorragie est rapide. Si la personne est consciente, elle peut vomir et demander de l'aide, être conduite aux urgences. Mais si cela se produit alors qu'elle est inconsciente, elle va se vider de son sang d'une part, et d'autre part risque de s'étouffer.

Aux urgences, les personnes prises en charge sont immédiatement équipées d'une sonde naso-gastrique avec ballonet que l'on gonfle pour que la sonde reste en place et comprime les vaisseaux qui saignent le long de l'oesophage. Et pour que le tout comprime encore mieux l'hémorragie, la sonde est attachée à un poids au bout du lit, qui la tire, de manière à exercer un maximum de pression.

Voilà la sonde: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sonde_de_Blackmore
Voilà le schéma d'installation: http://media.paperblog.fr/i/357/3576564 ... e-L-1.jpeg

Je n'ai pas d'image de personne alitée avec tout le dispositif en place, ficelle, poulie et poids au pied du lit... mais sachez que c'est angoissant, douloureux et que souvent, si le dispositif est enlevé, c'est pas loin de la salle d'opération pour pouvoir ouvrir en urgence si la cautérisation des varices n'est pas possible par voie endoscopique: si ça se remet à saigner fort, par exemple. Et même si c'est cautérisé, ça reste très fragile... ça peut resauter n'importe quand.

Voilà, je pense que ces explications sont très choquantes, mais quand on connaît la réalité, un déclic peut se produire. En tous cas, moi, à chaque fois que je devais aller me doucher et me changer ensuite parce que j'étais pleine du sang que la personne m'avait vomi dessus, j'étais en léger état de choc.
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: Discussion : les effets néfastes de l'alcoolsur notre or

Messagede Cédric » 14 Juil 2012, 13:43

Leger état de choc...!?
Si tu as regardé "le dernier pour la route" c'est ce qui arrive en cure au collègue de chambre de françois cluzet. C'est terrifiant.
Humilité face à l'alcool : "Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul." (Montaigne)
Avatar de l’utilisateur
Cédric
 
Messages: 2923
Inscription: 22 Juil 2011, 21:30
Localisation: Charente Maritime

Re: Discussion : les effets néfastes de l'alcoolsur notre or

Messagede Sandrine » 14 Juil 2012, 14:43

Pas besoin de cinoche, la vraie vie m'a "offert" de le vivre en live et à plusieurs reprises.

Le léger état de choc est bien sûr un euphémisme; mais quelque part, c''est tout ce qu'on peut se permettre quand le service nous attend pour le reste du travail...
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43


Retourner vers Discussion sur : Les effets néfastes de l'alcool sur notre organisme

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x