traitement

traitement

Messagede ARIELLE » 11 Aoû 2012, 15:12

Bonjour,

cela fait un moment que j'essaie de poster un message en vain.

J'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire au bout de combien de temps le Baclofène fait de l'effet et à quelle dose ? je sais que est différent chaque personne est différente mais approximativement?

Mon mari a commencé le traitement il y a environ 2 mois il a rechuté vraiment il y a 2 semaines comme si le traitement faisait l'effet inverse à ce qu'on cherche.

Pouvez-vous me donner vos avis ?

Arielle
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede Cédric » 11 Aoû 2012, 16:07

Bonjour Arielle, :membresbienvenue:
En effet, chaque personne régit différemment au traitement, plus ou moins vite. Pour mon exemple, je suis monté vite (trop) durant le 1er mois à 120 mg. J'ai eu beaucoup d'effets secondaires, fatigue essentiellement et pas d'effets positifs. J'ai ainsi rechuté le 2eme mois, mon doc m'a incité à retourner faire un sevrage hospitalier. Ce que j'ai fait pour poursuivre sereinement le traitement. J'ai ensuite repris à la dose de 90 mg, et j'ai juste commencé à ressentir les 1ers effets positifs le 3eme mois. Baisse de la consommation et un franc dégoût pour l'infame bière à 8% que j'avais l'habitude de boire. Je suis passé à d'autres alcools, moins forts, plus "agréables", et en quantité moindre surtout. De fil en aiguille, de mois en mois, j'ai vécu les effets positifs. Je suis totalement libéré de l'alcool grâce au baclofène depuis 2-3 mois. J'en suis à mon 14eme mois de traitement, je me stabilise et j'envisage de redescendre lentement.

Alors il ne faut surtout pas perdre espoir !!!
Dis moi à quelle dose est ton mari ? quelle a été sa progression dans les dosages ? il peut (doit) augmenter encore ou optimiser son dosage. Ici, on te donnera conseil et soutien. 2 mois c'est encore court pour juger, il n'y a pas vraiment de moyenne de durée et de dosage, ils varient de 60 à 400 mg...

Courage, nous allons t'aider !
A bientôt
Cédric
Humilité face à l'alcool : "Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul." (Montaigne)
Avatar de l’utilisateur
Cédric
 
Messages: 2923
Inscription: 22 Juil 2011, 21:30
Localisation: Charente Maritime

Re: traitement

Messagede Sandrine » 11 Aoû 2012, 16:16

Mais oui, raconte-nous un peu tout ça.

Et surtout, bienvenue. :pack24:
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 11 Aoû 2012, 19:18

je suis désolée j'ai tapé un grand message, je n'avais pas terminé quand tout est parti... avez-vous possibilité de le retrouver ? ou dois-je tout retaper ?

Merci :pack58:
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 11 Aoû 2012, 19:20

je vois que là j'ai mis des smileys alors que je ne connais pas la signification ?
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede Sandrine » 11 Aoû 2012, 19:49

Bonjour Arielle.

Non, nous ne pouvons pas récupérer quoi que ce soit, ça se passe entre ton ordinateur et toi... pour les smileys, quand tu les choisis, ils apparaissent dans ton texte avec leur signification au lieu de l'image, avant que tu l'envoies.

Suggestion pour éviter de perdre un message, accident malheureusement courant: l'écrire dans Word d'abord, et le copier-coller ici ensuite.
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: traitement

Messagede hbb » 11 Aoû 2012, 23:56

Ayez toute confiance dans le baclofène. Et n'hésitez pas à continuer sur le forum.
Quant à la ré-alcoolisation, peu de guéris ne l'ont pas connue. C'est, semble-t-il, le dernier sursaut de l'alcool qui possède votre mari. Cela devrait se calmer rapidement, avec une montée raisonnable de la quantité de cachets de baclofène.
Ne perdez pas espoir. Et bravo pour cette belle lutte à deux.
hbb
hbb
 
Messages: 15581
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 12 Aoû 2012, 09:18

bonjour,

tout d'abord merci pour votre accueil et vos encouragements.

Je suis mariée depuis près de 40 ans nous avons 3 enfants adultes maintenant. mon mari a commencé à déraper au moment du suicide de son frère il y a 20 ans et après cela a été progressif et puis il y a deux ans je les supplié de se faire soigner lui disant que je ne pouvais plus supporter cette situation et que je finirai par partir, cela faisait longtemps que je lui demandais de se faire aider mais il niait sa dépendance.

il a enfin accepté d'aller en cure, il a fait une cure, une post cure, un sevrage durant quelques mois cela a fonctionné mais malheureusement jamais assez longtemps.

Nous avons entendu parler du baclofène et sommes allés tous les deux au rendez-vous. Ce médecin est super bien et prescrit ce médicament depuis un certain temps. Mon mari a commencé il y a 2 mois mais depuis 3 semaines pour moi ses problèmes étaient pires.

dans la semaine il s'est retrouvé à l'hôpital (je suis chez notre fille pour garder mon petit fils) mon fils aîné était chez nous en vacances et il a trouvé des boîtes de médicaments vides dans la poubelle il a pris peur et m'a appelée comme on ne savait pas combien de cachets il avait pris j'ai demandé à mon fils de le réveiller. Comme il n'y arrivait pas il a appelé le samu. Nous avons été très affectés mes enfants et moi car je lui avais dit que j'allais demander le divorce. En fait il avait préparé son pilulier pour la semaine et avait pris sa quantité de baclofène mais aussl un médicament pour la douleur et 2 sérésta.

D'après les examens il n'y avait pas grand chose dans les analyses; seulement le mélange de médicaments et un peu d'alcool avaient à suffi à nous faire penser au pire. Il sait la peur qu'on a eu il a revu le médecin avec notre fils durant 1h30 (j'ai jamais vu ça) elle est même prête à rencontrer mes 2 autres enfants mais ils habitent loin. Moi je l'ai eu au téléphone 3 fois cette semaine.

Pour elle il va s'en sortir mais pour moi c'est tellement long (je parle pour avant) que je suis plus réticente) surtout que même mon médecin traitant n'y croit plus.

Je n'avais jamais osé en parler jusqu'à il y a deux ans ou j'étais partie 15 jours pour réfléchir. Quand j'enai parlé à mes enfants ils m'ont dit tous les 3 qu'ils étaient au courant depuis longtemps mais qu'ils n'en n'avaient jamais parlé pensant que je ne m'étais aperçue de rien et voulaient me protéger. Moi je faisais la même chose c'était pour les protéger. Maintenant je regrette de ne pas leur avoir parlé mais on ne peut plus revenir en arrière.

Mon mari prend maintenant 12 comprimés par jour et le médecin veut le voir toutes les semaines.

J'ai lu depuis hier soir sur le forum et le site et cela me donne du courage tout en restant prudente. J'ai trop souvent été déçue et malheureuse. Il est vrai aussi qu'au bout de si longtemps la décision est extrêmement difficile à prendre.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout j'ai été bavarde mais j'avais besoin de parler à des personnes qui peuvent comprendre car directement concernée par ce problème. Nous allons aussi à toutes les réunions de Vie libre mais là bas ils sont très réticents par rapport au baclofène.

Je vais depuis peu aux réunions AL ANON mais pour l'instant ça reste difficile pour moi.

Merci à vous tous et courage pour votre parcours.

Arielle
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede Cédric » 12 Aoû 2012, 09:55

Bonjour Arielle,

Nous te remercions humblement de ta réponse et nous serons là pour te soutenir en tant que conjointe.

ARIELLE a écrit: Merci de m'avoir lu jusqu'au bout j'ai été bavarde mais j'avais besoin de parler à des personnes qui peuvent comprendre car directement concernée par ce problème. Nous allons aussi à toutes les réunions de Vie libre mais là bas ils sont très réticents par rapport au baclofène.

Je vais depuis peu aux réunions AL ANON mais pour l'instant ça reste difficile pour moi.


Tu fais bien d'aller dans les groupes de paroles, pour écouter, échanger avec des personnes (en plus du forum) concernées, c'est surement difficile pour toi pour le moment, mais c'est un soutien de plus.

Bonne journée,
Cédric
Humilité face à l'alcool : "Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul." (Montaigne)
Avatar de l’utilisateur
Cédric
 
Messages: 2923
Inscription: 22 Juil 2011, 21:30
Localisation: Charente Maritime

Re: traitement

Messagede dignesdubonheur » 12 Aoû 2012, 10:14

Bonjour Arielle !

Je viens de lire ton message, et il me touche beaucoup...
Le parcours de ton mari est hélas un parcours bien commun à nombre d'alcoolo-dépendants.
Mais par contre il entre tout à fait dans le cadre de la prescription du baclofène : plein de tentatives pour s'en sortir - cures, sevrages,..;- et rechutes. Cela avait d'ailleurs été confirmé par les médecins spécialistes du baclo à l'occasion du colloque de Aubes en mai dernier.

J'ai moi-même eu un chemin similaire pendant 5 longues années avant de trouver le salut cette année sous baclofène.
Si ça te dit, je raconte ça dans mon blog. Clique là :
Une bouteille à la mer
D'autant plus qu'aujourd'hui j'y suis, à cette indifférence tant recherchée :pack71:
Tous les jours, je lis des témoignages de liberté retrouvée.
Alors y'a pas de raison !
Ton courage, en tant qu'accompagnante, me touche aussi...
Ton mari a de la chance, et il doit y avoir beaucoup d'amour dans tout ça.
Le bonus, à mon avis, c'est que vous êtes quand-même bien accompagnés par vos enfants et les médecins :pack26:

Je ne peux que vous encourager l'un et l'autre, à vous dire que le pire est derrière vous.

Et même si quelques embûches viennent marquer votre voyage, d'après ce que je lis c'est assez courant, pas de panique, votre patience et votre motivation feront la différence :pack26:

A bientôt
DDB (Dignes Du Bonheur, car nous le sommes tous !)
Dignes du Bonheur
Mon blog :

http://unebouteillealamer.over-blog.org
Un simple témoignage de ce que j'ai vécu depuis de nombreuses années, de ce que j'ai ressenti, et comment je suis parvenue à cette nouvelle vie !
Dernier article paru : "Le baclofène... et moi. 260 mg(1 an et 2 mois)" le 1er mai 2013
Avatar de l’utilisateur
dignesdubonheur
 
Messages: 1000
Inscription: 07 Fév 2012, 16:25
Localisation: Auvergne

Re: traitement

Messagede Sandrine » 12 Aoû 2012, 12:17

Salut Arielle.

J'ajoute en complément à tout ça que c'est un bon exercice d'arriver à prendre ce qu'il y a de bon chez Vie libre (l'accompagnement et le soutien du réseau), et de réserver l'aspect "discuter du baclofène" avec ceux qui veulent en discuter.

C'est un tremplin de renforcement de soi ça. Et Dieu qu'il y en a besoin quand on se reconstruit.

Le doute fait partie de la démarche, parce qu'il incite à la prudence, et tu es vaccinée contre trop d'espoir, on dirait, Arielle.

Je trouve très mesuré et bon signe.

Tiens-nous au courant!
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: traitement

Messagede hbb » 12 Aoû 2012, 23:45

Il est normal que vous soyez sur la réserve. Vous pourrez lire le sujet de Lacolombe, Joseph99, Jade. Vous y trouverez de vives similitudes avec vos propos. Pour Lacolombe et Joseph99, la guérison n'est pas loin, ou peut-être déjà atteinte. Cela vous redonnera beaucoup d'espoir : même s'il vous faudra un peu de patience pour arriver à la guérison, vous allez la vivre et en profiter à plein coeur. Vous allez très vite nous raconter les progrès.
L'état de votre mari, très inquiétant, devait être la cause du mélange alcool+balcofène (effets de l'alcool décuplés). Mais c'est sans danger, sauf en cas de chute, bien sûr. C'est tout bonnement une étape vers la guérison, pas très agréable certes, mais en général courte.
Bon courage à vous tous. Vous serez étonnés, bientôt, et tellement agréablement !
hbb
hbb
 
Messages: 15581
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 14 Aoû 2012, 11:35

bonjour,

alors que je suis rentrée hier soir à la maison après près de 3 semaines pour m'occuper de mon petit fils et que mon mari avait rencontré hier matin son médecin. Ce matin il ne m'a pas entendu arriver et je l'ai pris sur le fait à 9h15. Je suis dégoûtée.

Le médecin nous dit qu'il ne faut pas réagir mais comment faire ? je n'ai pas pu faire autrement que réagir en faisant attention quand même à ce que je lui ai dit mais lui ai fait remarquer que le médecin, les enfants et moi-même on est là pour l'aider...

Il est à 12 comprimés par jour répartis en 4 fois.

Merci pour votre soutien.

Arielle
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede dignesdubonheur » 14 Aoû 2012, 12:06

Bonjour Arielle !

Je comprends que tu sois éventuellement déçue et paniquée... et qu'il est difficile de ne pas réagir. Tout cela me semble bien humain.

Je pense que tu as bien fait de confirmer qu'il y a du monde pour le soutenir et l'aider. :pack26:
L'important est qu'il ne culpabilise pas, et que ça motivation pour son objectif final soit indemne...

Comme je te le disais, il faut du temps, de la patience (et je ne suis pas la seule à le confirmer !), et les faux-pas font partie du parcours.

Courage, chemin, même avec quelques embûches, en vaut la peine !

Biz biz à vous
DDB
Dignes du Bonheur
Mon blog :

http://unebouteillealamer.over-blog.org
Un simple témoignage de ce que j'ai vécu depuis de nombreuses années, de ce que j'ai ressenti, et comment je suis parvenue à cette nouvelle vie !
Dernier article paru : "Le baclofène... et moi. 260 mg(1 an et 2 mois)" le 1er mai 2013
Avatar de l’utilisateur
dignesdubonheur
 
Messages: 1000
Inscription: 07 Fév 2012, 16:25
Localisation: Auvergne

Re: traitement

Messagede joseph99 » 14 Aoû 2012, 15:15

Bonjour Arielle,

Courage! vous allez y arriver puisque votre mari accepte le traitement et visiblement le suit même quand vous n'êtes pas là. Mais, oui, bien sûr, il y a des déceptions dans l'air et même pire : des colères. Il y a dans le traitement même, des hauts et des bas ; un haut (baisse de la consommation assez rapide) efface les bas ( les effets de l'alcoolisation sont amplifiés même si la consommation n'est pas supérieure) et un bas fait réagir (surtout l'accompagnant qui croit que tout s'écroule) ; c'est un traitement plein de surprises : des bonnes et des mauvaises. Mais contrairement aux traitements antérieurs (cures, espéral et autres leurres) avec le blacofène, on sait qu'il y a la guérison au bout du voyage (cf Bocly).
Patience, calme et courage pour 2 (ça c'est pour l'accompagnant!!!)
A bientôt
J99 épouse de Joseph99
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Suivante

Retourner vers Le rôle de l'entourage dans la guérison de l'alcoolisme

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

x