traitement

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 15 Aoû 2012, 18:54

si je comprends bien vous êtes comme moi épouse et vous aidez votre mari. Quand vous parlez de diminution rapide de la consommation chez moi c'est pas ça. 3/4 d'une bouteille de whisky en quelques heures en commençant dès le matin 9h pour moi ce n'est pas une diminution...

D'après ce que je sais le traitement devrait tout de même commercer à faire de l'effet 12 comprimés par jour répartis en 4 fois ???

Je sais que ce n'est pas pareil pour tout le monde mais à quelle dose votre mari a commencé à sentir les effets ?

j'ai entendu dire que ça marchait aussi sur les autres addictions comme la cigarette ???

Est-il obligé de faire une sieste tous les jours ? Aujourd'hui mon mari en a fait une en début d'après-midi et là il redort depuis 1/2h. cette nuit il avait très mal dormi hier soir il n'a même pas mangé...

Pouvez-vous m'expliquer vos expériences me dire qu'il faut de la patience j'en ai eu depuis des années mais maintenant qu'en principe un médicament marche, j'ai l'impression que c'est pire.

Arielle
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede hbb » 15 Aoû 2012, 19:11

Votre impatience est partagée par tous les accompagnants. Nous avons tous une telle hâte que l'enfer cesse !
Votre mari peut avoir besoin de monter encore (notre fils a guéri à 250mg).
Guettez bien, quitte à tout noter : les progrès, d'abord très infimes, s'ajoutent les uns aux autres (envie de boire de l'eau, odeur de l'alcool qui dérange...), et un jour, on ne sait pas pourquoi (ni malheureusement quand), le malade voit une bouteille et n'en fait aucun cas, goûte un verre et éprouve du dégoût, va faire les courses et oublie le rayon alcool, voit les verres passer de l'un à l'autre et n'a plus aucune envie. C'est ainsi qu'arrive l'indifférence.
Vous verrez aussi des modifications de son moral, de son entrain, de son désir de bouger, de faire des projets...
Il est normal qu'il dorme (alcool+baclofène) dans la journée et subisse des insomnies la nuit. C'est la preuve que le travail du baclofène est en train, agréablement inexorable. La guérison est au bout de ces jours de doute, malgré les failles. Allez lire le sujet de Joseph99 : cela vous remontera le moral !
Bravo de soutenir ainsi votre mari.
hbb
hbb
 
Messages: 15567
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 15 Aoû 2012, 19:21

merci pour votre réponse et vos encouragements.

Je vais aller lire le sujet de Joseph99 merci

Arielle
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede joseph99 » 16 Aoû 2012, 09:52

Bonjour Arielle,

Votre réponse à mon message montre toutes les angoisses que vous ressentez depuis que votre mari est sous baclofène ; elles sont justifiées parce que vous mettez tant d'impatience et tant d'espoirs dans une réussite très rapide du traitement que vous êtes déçue des premiers résultats. Tout cela nous l'avons vécu, nous aussi, les accompagnantes de nos mari, fille ou fils.
Alors nos réponses visent à vous rassurer, à vous dire PATIENCE, PATIENCE et encore PATIENCE. Tout n'est pas si simple ; le baclofène n'est pas une pilule miracle qui fait effet comme ça d'un seul coup. On ne peut pas encore aujourd'hui établir de règles sur le dosage, la durée du traitement, les effets ... tout cela est en cours d'étude. Et si je vous donne des réponses à partir du traitement de mon mari, là encore vous pourriez être déçue car chaque organisme réa git à sa manière au traitement.
Toutefois, après avoir beaucoup lu de témoignages sur le forum et après avoir lu les écrits de Changethescript et le livre de Olivier Ameisen, je peux dégager quelques constantes qui correspondent à vos questions :
- au bout de quelques semaines de traitement, beaucoup de malades constatent une baisse significative de leur consommation (de 12 bières par jour, mon mari est passé à 3) mais il arrive que la consommation ré-augmente par la suite (c'est arrivé aussi chez nous) et il semblerait que cela arrive lorsque la dose seuil est proche (mais rien n'est sûr sur ce point)
- les effets secondaires sont nombreux, parmi lesquels des endormissements soudains (narcolepsies) et en revanche des insomnies la nuit (mon mari n'a plus d'endormissements incontrôlables mais les insomnies persistent et ceci même après la phase de guérison) ; de plus, le mélange baclofène/alcool est terrible ; le malade paraît ivre mort alors qu'il consomme moins qu'avant. Je dirais même que jamais avant le traitement je n'avais vu mon mari dans un tel état ; nous avons eu peur tous les deux, du coup il a compris qu'il lui fallait, volontairement cette fois, baisser sa consommation ; comme dit Bocly "aide-toi et le baclofène t'aidera!"
- mon mari est également un gros fumeur (hélas!!!) ; pour l'instant le baclofène n'a aucun effet sur le tabac chez lui (et il n'en fait pas un objectif) une privation après l'autre , une liberté après l'autre ....
- quant au dosage, vous dites 120 mg en 4 prises ; là il faudrait voir avec Change (sur la page d'accueil dans la rubrique : DEMANDES DE REPARTITIONS ; Change va vous demander les heures de craving et les dosage et répartition actuels) ; mais il me semble que le nombre de prises en début de traitement devrait être de 5 ou 6 pour que le cerveau soit bien imprégné par la molécule. Mon mari a commencé en mars, il est monté (beaucoup trop vite à cause de mon impatience) à 120 mg en 6 prises puis il est allé progressivement jusqu'à 360 mg ; sa dose seuil était probablement dépassée donc il redescend progressivement il en est à 240 mg et il se sent très bien. Il ne vise pas l'abstinence mais ne consomme plus de bières à ce jour ; s'il boit c'est peu et dans un cadre de convivialité ; il est très à l'écoute de son organisme et surveille le craving ; si celui-ci réapparaissait, il reprendrait une montée très lente. Il reste sur chaque palier pendant 3 semaines.
Arielle, ne perdez pas courage et soyez positive car votre propre attitude a énormément d'impact sur celle de votre mari ; vous êtes liés en ce moment par le traitement mais dès qu'il se sentira en mesure d'assumer en responsabilité ce traitement alors vous pourrez dire "qu'il tient le bon bout" ; pour l'instant, aidez-le dans le calme et avec tout l'amour que vous lui portez. Encouragez-le ; félicitez-le à chaque avancée, si minime soit-elle.
Les tracas provoqués par le traitement ne sont rien à côté de ceux provoqués par l'alcool. Vous allez retrouver l'homme que vous aimiez ; ça vaut vraiment la peine d'être patiente.
Continuez à nous tenir au courant de l'évolution des choses
Bonne journée à vous deux et à ceux qui liront ce message un peu long mais ...
J99 épouse de Joseph
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: traitement

Messagede joseph99 » 21 Aoû 2012, 09:50

Bonjour Arielle,

Où en êtes- vous? Comment va votre époux?
Donnez-nous quelques nouvelles?
Bonne journée
J99 épouse de Joseph99
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 21 Aoû 2012, 19:08

bonjour

merci épouse de joseph99, de prendre des nouvelles. C'est une période très difficile en ce moment. Jeudi dernier mon mari est parti sans rien dire, j'ai fini par m'inquiéter et ai trouvé un mot sur mon lit qui m'a inquiétée davantage j'ai appelé le médecin qui m'a dit d'appeler la gendarmerie vu le mot.

Heureusement mon fils aîné était avec moi, finalement on n'a pas eu à appeler car il est rentré à ce moment là. En arrivant il m'a dit j'ai pas eu le courage d'en finir... Je n'ai pu que lui répondre tu ne dois pas nous faire subir à nous ce que ton frère t'a fait subir. Mon beau-frère a mis fin à ses jours il y a très longtemps et depuis mon mari se croit responsable; impossible de lui enlever cette idée de la tête.

pour moi il veut me faire du chantage puisque je lui ai parlé à plusieurs reprises de séparation et même de divorce. j'ai de plus en plus de mal à supporter.

Le lendemain son médecin nous a reçu pour discuter et lui a modifié son traitement il est passé à 13 baclofène par jour + 1 séresta et lui a rajouté un antidépresseur.

Ce matin il est retourné la voir seul car elle lui avait gardé son rendez-vous.

Apparement il n'a pas reconsommé depuis quelques jours mais je n'en suis pas si sûre.

Voilà les dernières nouvelles.

et vous comment ça va ?

ARIELLE
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede hbb » 21 Aoû 2012, 23:13

Pas facile, c'est vrai. Les mots que vous prononcez, même s'ils vous semblent sur le moment, ne pas avoir l'impact que vous souhaitez, font leur travail et leur chemin, comme le baclofène dans le cerveau. Et j''ai l'impression que de bonnes choses se profilent : l'intérêt que vous porte votre médecin, et le fait qu'il n'ait pas forcément bu depuis jeudi dernier.
Le baclofène va faire son travail, c'est sûr. Peut-être même arrivera-t-il à donner à votre mari une autre vision des choses et du passé. Certains le notent. Ils disent avoir acquis une distance. Est-ce cela, la sérénité ?
Je vous souhaite qu'elle arrive vite ! On est si impatient d'en finir avec toute cette souffrance... Mais même en cas de rechute, ne désespérez pas et continuez d'y croire.
hbb
hbb
 
Messages: 15567
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 22 Aoû 2012, 09:55

Merci hbb de votre réponse,

c'est encourageant, mais il est vrai qu'on peut parler d'impatience mais quand on espère depuis plus de 20 ans sans en parler à personne par honte, pour moi il ne s'agit plus d'impatience mais il serait plus que temps que quelque chose se passe.

Bonne journée.

ARIELLE
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede joseph99 » 22 Aoû 2012, 12:02

Bonjour Arielle,

C'est sûr : quelque chose va se passer et dans le bon sens ; c'est bien parti.
Ici, chez nous ça va ; j'ai mis mon impatience de côté et tout s'arrange de jour en jour ; je ne regarde que le positif et franchement il n'y a pas "photo" avec la situation antérieure( sous alcool)!!!!!!!!
Je vous embrasse et vous souhaite du courage et .............. Bocly le chante sous tous les toits : "ça va se faire!!!"
J99 épouse de Joseph
Avatar de l’utilisateur
joseph99
 
Messages: 782
Inscription: 14 Avr 2012, 10:26

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 22 Aoû 2012, 14:41

coucou,

votre message me fait sourire et me fait beaucoup de bien.

Je suis contente d'avoir trouvé le courage d'avoir posté mon premier message pourtant cela n'a pas été facile.

Je tiens à vous remercier tous pour vos réponses encourageantes et votre soutien.

il est plus facile pour moi maintenant de naviguer sur le forum que les premiers jours même si ce n'est pas toujours évident.

Merci mille fois

ARIELLE
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede hbb » 22 Aoû 2012, 16:59

C'est avec grand plaisir et n'hésitez pas à demander de l'aide ou des avis. Nous savons à quel point cette aventure du baclofène n'est pas anodine, car elle est bourrée d'espoir et quelquefois émaillée de quelques difficultés.
hbb
hbb
 
Messages: 15567
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede Sandrine » 22 Aoû 2012, 18:13

Dans le "Songe d'une nuit d'été" de Shakespeare, Ariel, serviteur obligé de Prospero qui l'a sauvé des griffes de la sorcière Sycorax, charme la compagnie en chantant.

Raconte, Arielle...
http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/

Si vous souhaitez me contacter, passez par la voie e-mail
Sandrine
 
Messages: 3228
Inscription: 19 Mar 2012, 18:43

Re: traitement

Messagede hbb » 22 Aoû 2012, 23:43

Chère Arielle,
J'ai relevé ce passage sur le sujet "Comment aider sa Maman?":
Je me dis souvent mon mari a tout pour que cela aille, il a encore la famille à ses côtés, moi je suis toujours là bien que des fois je me dis que ce serait peut-être mieux autrement, les enfants ne le laissent pas tomber, on a une maison on est à la retraite donc tout irait mais l'alcool prend toute la place et il n'arrive pas à s'en défaire malgré tout.
Il a commencé le traitement Baclofène il y a près de 3 mois mais là encore c'est nous qui lui en avons parlé alors que va t'il se passer ? Y arrivera t'il cette fois. On l'espère tous de tout coeur.

Vous êtes en train de sauver votre mari, comme j'ai un peu contribué à sauver notre fils, en le soignant malgré lui. Il avait en lui un tout petit reste d'envie de vivre et de s'en sortir. Sans le baclofène et seul, il serait mort ou SDF. Il ne croyait plus en rien. C'est moi qui lui donnais ses cachets. Il les avalait de façon passive. Et il a guéri tout de même. Votre mari guérira. C'est chimique. La dose d'amour en plus, même s'il est émoussé (seulement en surface... Il réapparaîtra grandi après la guérison...) est indispensable, tellement ils sont malheureux et tellement ils s'en veulent d'être dépendants de cette saloperie d'alcool. Ils sont loin de le vivre gaiement, croyez-moi.
Vous allez y arriver !
hbb
hbb
 
Messages: 15567
Inscription: 27 Sep 2011, 15:14

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 23 Aoû 2012, 08:54

Bonjour à tous,

Je suis heureuse de vous lire hbb et suis très contente de voir que vous avez réussi à sauver votre fils. C'est tellement malheureux de voir des jeunes se détruire ainsi.

Jusqu'à présent on m'a toujours dit que si ce sont les autres qui demandent aux malades de faire une cure, un traitement ou autre cela ne peut pas marcher il faut que ce soit la personne elle-même, là vous prouvez que l'on peut les aider malgré eux et c'est très encourageant à mon avis.

Avant hier mon mari a dû passer un examen en urgence il avait des oppressions dans la poitrine le médecin ne voulait pas laisser passer un problème au coeur. Mon mari était très inquiet finalement ce sont des crises d'angoisse. Il a peur que je parte...

Il prend bien ses médicaments et il arrive à faire des siestes un peu moins longues même en augmentant petit à petit les cachets.

Bon courage hbb pour votre fils et félicitations à vous d'avoir su l'aider.

Bon courage à tous les autres.

ARIELLE
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

Re: traitement

Messagede ARIELLE » 23 Aoû 2012, 08:58

Bonjour Sandrine,

je suis désolée je ne connais pas : Dans le "Songe d'une nuit d'été" de Shakespeare, Ariel, serviteur obligé de Prospero qui l'a sauvé des griffes de la sorcière Sycorax, charme la compagnie en chantant.
je ne peux donc rien raconter comme vous me le demandez.

Il faudrait peut-être que je me procure cet ouvrage ???

Bonne journée.

Paulette
ARIELLE
 
Messages: 36
Inscription: 29 Juil 2012, 16:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le rôle de l'entourage dans la guérison de l'alcoolisme

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

x